Tout est désormais rentré dans l'ordre, bon jeu à tous - Myst

[RCE] Présentation du Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat

Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat

Répondre
Avatar du membre
Serance
Maitre du monde
Messages : 1052
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia + Nuevo Rio + Uassan + San Oscar

[RCE] Présentation du Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat

Message par Serance »

Image


RASSEMBLEMENT CORPORATISTE POUR L'ENTREPRENEURIAT (RCE)


Etats membres

Image


Le Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat est une organisation internationale qui regroupe plusieurs états, et potentiellement ddes entités privées, signataires de son traité fondateur.

Ce regroupement est en premier lieu de nature politique puisqu'il défend une idéologie basée sur 3 préceptes (entrepreneuriat - innovation - lobbying):
  • développer l'entrepreneuriat au sein des états signataires et le positionner en créateur de richesses,
  • promouvoir le droit à l'innovation tout en s'affranchissant des cadres législatifs et des codes religieux pouvant le réfréner,
  • entretenir un lobbying efficace autour de la défense des intérêts d'un état signataire (entretien d'une armée et soutiens militaires, actions de boycott et embargos économiques collectifs vers un état non membre menaçant les droits à l'innovation et à l'entrepreneuriat d'un signataire (ex: menaces au droit à l'entreprenariat nées de l'instauration de politiques d'extrême-gauche/sympathisantes au communisme, menaces au droit à l'innovation nées de l'obscurantisme religieux etc...).
La stratégie de l'organisation est donc animée par ces 3 objectifs, dont l'atteinte est permise grâce à des modalités de fonctionnement décrites au traité fondateur.

Différentes modalités de fonctionnement y sont décrites telles que les cotisations attendues auprès des états signataires, leurs droits et leurs engagements, l'échelon superviseur et les conditions de sa nomination.

Traité fondateur du RCE
TRAITE FONDATEUR DU RCE, RASSEMBLEMENT CORPORATISTE POUR L'ENTREPRENEURIAT.


Préambule

La globalisation économique et social du monde demeure aujourd’hui incapable d’éloigner durablement différents risques de privations des libertés entrepreneuriales, de stagnation voire de reculs socio-économiques, animées par des initiatives obscurantistes, religieuses et d’un collectivisme outrancier.

Le traité de Caeturia, actant le Rassemblement Corporatiste pour l’Entrepreneuriat, réunit un ensemble d’acteurs institutionnels et privés, réaffirmant leur foi dans la nécessité de maintenir l’innovation, le progrès humain et social, par l’action entrepreneuriale. Déterminer à sauvegarder la liberté d’entreprendre et à identifier la libre concurrence comme facteur de bonification du paysage socio-économique, les signataires au présent traité s’engagent à l’adoption et à l’application de celui-ci, sous son contenu le plus large.

Résolus à unir leurs efforts pour la défense collective de la santé socio-économique née de l’entrepreneuriat, les signataires consentent à soutenir le présent traité par une adhésion au RCE sus ses dimensions financières, politiques et militaires.

Article 1 - Concorde et pérennité de l’institution

Les parties signataires s'engagent à régler pacifiquement tout différend les opposant, de telle manière que la paix ainsi que la sécurité de ses membres demeurent assurées, tandis que le fonctionnement de l‘institution est lui maintenu.

Article 2 - Relations externes

Les parties signataires contribueront au développement de relations internationales pacifiques et prospères, en offrant une meilleure lecture et compréhension des principes sur lesquels le Rassemblement Corporatiste pour l’Entrepreneuriat s’est fondé.

Elles s’efforceront en outre, d’identifier des points de convergences entre les politiques économiques des nations et entités privées adhérentes, pour entretenir une collaboration des plus prospères.

Article 3 - Relations internes

Afin d'assurer de façon plus efficace la réalisation des buts du Traité fondateur, les parties s’accordent, conjointement et de manière effective, au développement des moyens ainsi que des actes d’assistance entre membres, qui permettraient de soutenir la défense de la libre innovation et du libre entrepreneuriat au sein des états et entités signataires.

Article 4 - Objectifs et enjeux de l’organisation

Soutenir et inscrire l’activité entrepreneuriale dans le tissu socio-économique des parties signataires.
Développement la libre innovation et affranchissement des codes religieux ainsi que conventionnés autour d’elle.
Défendre l’activité entrepreneuriale de ses parties signataires, onshore et offshore.

Favoriser l’émergence des CorpoNations et des cités-entreprises à l’international.

Article 5 - Administration du RCE

Le RCE sera administré par un président, d’une chambre de représentants et une chambre divisionnaire.
La chambre des représentants est animée par les parties signataires qui détachent un diplomate à celle-ci.

La chambre divisionnaire se partagera l’étude des problématiques et la préconisation d’un plan d’action sous des dimensions thématiques (Recherche & Développement, Economie, Défense, Relations étrangères etc…).

Article 6 - Prérogatives de l’administration du RCE

Le président du RCE, en relation avec la chambre des représentants, définit les orientations stratégiques de l’institution. Il acte en outre les actions entreprises et les moyens alloués.

La chambre des représentants propose, défend et dénonce les préconisations émises par la chambre divisionnaire.

La chambre divisionnaire occupe une position consultative et n’intervient pas dans la validation des orientations à suivre. Elle propose et étudie la faisabilité de préconisations pour qu’elles soient défendues ou dénoncées par la chambre des représentants.

Article 7 - Fonctionnement du RCE

La présidence du RCE est soumise au vote de la chambre des représentants tous les 2 ans. Le président du RCE est rattaché au budget de l’institution, pas celui du signataire en provenance.

La chambre des représentants est composée des fonctionnaires détachés par chaque membre du RCE. Les salaires et indemnités des représentants restent à la charge des signataires en provenance.

La chambre divisionnaire est occupée par un collège d’experts homologué sur décision de la chambre des représentants. Ses membres sont positionnés sur le centre de coût du RCE et interviennent sur différents domaines majeurs identifiés tels que la Défense, la Socio-Economie, la Recherche et le Développement, les Relations étrangères.

Article 8 - Assistance militaire

Les parties signataires conviennent qu'une action hostile, portée contre un ou plusieurs membres, est constitutif d’un acte d’agression dirigé contre toutes les parties.

Les parties signataires s’entendent à dire que les actions visant à restreindre la liberté entrepreneuriale et la libre innovation des signataires, est constitutif d’un acte d’agression dirigée contre l’organisation.

Sur ce principe, il est convenu que le RCE, individuellement ou conjointement à ses parties signataires, entreprennent les actions nécessaires à la cessation des actes hostiles à son encontre ou celui de ses membres.

Article 9 - Primauté des membres

Chacune des parties déclare qu'aucun des engagements internationaux actuellement en vigueur entre Etats et entités privés, n'est en contradiction avec les dispositions du présent Traité et assume l'obligation de ne souscrire aucun engagement international en contradiction avec le Traité.

Article 10 - Adhésion des membres

Les parties peuvent, par accord unanime, inviter à accéder au Traité, toute nation ou entité privée qui en ferait la demande.
Tout candidat ainsi invité peut devenir signataire au Traité après validation de la Présidence du RCE.

Article 11 - Obligations de moyens et participation

La poursuite et l'atteinte des objectifs défendus par le RCE peut engager une série de moyens que l'institution ne saurait autofinancer.

A ce titre, chaque partie signataire contribuera financièrement au fonctionnement du RCE, à hauteur de x% de son chiffres d'affaires/PIB.

La contribution des états et entités privées signataires, sera fixée sur décision de l'administration du RCE.

Les fonds récoltés seront destinés à indemniser les hauts fonctionnaires appartenant à la Direction du RCE, les troupes positionnées sous mandat du RCE ainsi que des actions ponctuelles.

Fait à Caeturia, le 1er août 2040.

Etats et entités privées signataires:
-Conglomérat de Caeturia,
-Conglomérat du Nuevo-Rio,
-Conseil Libertaire de l'Uassan

Avatar du membre
Serance
Maitre du monde
Messages : 1052
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia + Nuevo Rio + Uassan + San Oscar

Re: [RCE] Présentation du Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat

Message par Serance »

Image

Origines du drapeau - Vexillologie

Le drapeau du Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat répond à un code marketing dépeint de la manière suivante:
  • trois étoiles incarnant les 3 lignes directrices de l’organisation qui garantissent la pérennité de son idéologie (innovation - entrepreneuriat - lobbying),
  • un personnage qui incarne l'esprit d'entreprendre et d'innover. Ses formes longilignes traduisent elles une idée de mouvements et de combattivité,
  • un triangle horizontal blanc, renvoyant aux perspectives d'un mouvement et d'un dynamisme convergeant vers les 3 ambitions (étoiles) du RCE que sont l'innovation, l'entrepreneuriat et le lobbying,
  • une zone à dominante bleue car le bleu est connu pour véhiculer une communication rassurante dans le domaine du marketing,
  • le blanc présent au drapeau vient quant à lui représenter la créativité par la page blanche, l'infinitude de possibilités offertes par l'entrepreneuriat et l'innovation.

Avatar du membre
Serance
Maitre du monde
Messages : 1052
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia + Nuevo Rio + Uassan + San Oscar

Re: [RCE] Présentation du Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat

Message par Serance »

Image

Forces armées du RCE - les contingents


Les forces armées du Rassemblement Corporatiste pour l’Entrepreneuriat se positionnent sous deux contingents.

Surnommées les "rouges" ou "l'Internationale corporatiste", les armées du Rassemblement Corporatiste pour l'Entrepreneuriat ont adopté un code couleur qui répond à des enjeux marketing forts : siphonner les symboles du communisme et des forces révolutionnaires d'extrême-gauche pour limiter la portée de leur propagande.

LE CONTINGENT DÉTACHÉ

Les soldats du contingent détaché sont comme le nom l’indique, sous une affectation temporaire au sein du RCE.

Ce contingent constitué par les armées de chaque État signataire, demeure sous le contrôle politique et militaire des Etats d’appartenance. Les charges financières imputables aux opérations de ce contingent (salaires, logistique etc…) peuvent faire soit l’objet d’une imputation à la trésorerie du RCE, soit l’objet d’une imputation aux trésoreries nationales des états d’appartenance.

Le contingent détaché a son utilité pour venir compléter le contingent propre au RCE lorsque celui-ci a des moyens apparaissant qualitativement et quantitativement insuffisants, pour la tenue des opérations nécessaires.

Composition du contingent détaché:
  • à déterminer…

LE CONTINGENT SUPRANATIONAL

Le contingent supranational est propre à l’organisation du RCE, il ne rend pas compte aux gouvernements des états signataires mais à la Présidence de l’organisation.

Ses moyens humains et matériels apparaissent donc à la seule charge du RCE, qui peut l’assumer grâce aux cotisations obligatoires ou volontaires (facultatives) de ses états et sociétés membres.

Pour rejoindre le contingent supranational, le candidat doit être détenteur d’une nationalité appartenant à l’un des états membres.

Si la charge financière entourant l’entretien, l’équipement ou la formation de ses soldats incombe à l’organisation, les apports théoriques et technologiques autour de cette préparation militaire peuvent être instigués par un état membre. Autrement, il est d’usage que la formation ou l’équipement du contingent supranational soient faites par des instructeurs ainsi qu’un catalogue d’armement appartenant à un état membre.
Effectivement, si le RCE est en mesure de pouvoir entretenir une armée, il ne peut pas nécessaire entretenir toute la logistique ou l’innovation l’entourant, rendant indispensables la participation des états signataires.

Composition du contingent supranational:
  • à déterminer...

Jusqu’ici, la différence entre les deux contingents relève davantage de la position administrative que des capacités opérationnelles de chacun. Pourtant il existe bien des unités distinctes au sein de la composante militaire de l’organisation.

LES ESCADRONS DE PROTECTION CORPORATISTES.
[+] Illustrations des escadrons de protection corporatistes
Image
Ces escadrons de protection représentent l’une des deux affectations possibles sous l’organigramme militaire du RCE. Ils interviennent principalement dans la sécurisation des biens de l’entrepreneuriat ou plus généralement des agglomérations d’états membres, où les droits d’innover et d’entreprendre sont menacés.

Lutte contre-insurrectionnelle, guerre contre le terrorisme, combats urbains, guerres asymétriques, les conditions de déploiement des escadrons de la protection corporatistes peuvent être nombreuses.

L’ARMÉE RÉGULIÈRE CORPORATISTE
[+] Illustrations des forces régulières corporatistes
Image
Là où les escadrons corporatistes focalisent leurs actions sur la protection des biens et des personnes, généralement déployés sur le territoire d’un état membre, une seconde force reste opérationnelle pour conduire des initiatives en zone de guerre.

Accomplissant des opérations aéroportées et des actions de guerre conventionnelles, l’armée régulière corporatiste est plus facilement déployée à l’étranger, pour entretenir ou imposer les intérêts chers à l’organisation.

Répondre

Retourner vers « RCE »