Presse nationale

Marquésie 15
NJ secondaire de la Slézanie
Répondre
Avatar du membre
Nizam
Maitre du monde
Messages : 1016
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2016 5:51 pm

Presse nationale

Message par Nizam »

    • Image

      31 Styczeń 2041 - 31/01/2041

      Image

      Le gouvernement mis en déroute dans le Nord


      Nouvelle défaite sanglante pour l'armée dranavienne dans le Nord du pays. Alors que la Dranavie est plongée depuis près de 25 ans dans une énième guerre civile, le gouvernement semble fébrile depuis maintenant 3 ans. Après avoir repoussé les différentes milices arabo-musulmanes vers la frontière ölanaise, la tendance semble s'être inversée. En effet, les troupes du gouvernement catholique subissent défaite sur défaite, et sont forcées de battre en retraite très régulièrement vers le centre du pays, région des plus stratégiques pour plusieurs raisons. Cette dernière concentre les principales activités agricoles du pays, et surtout les gisements pétroliers et miniers du pays. Le gouvernement est donc fortement attaché à cette région, concentrée autour de la troisième ville de Dranavie : Turek. Le contrôle de l'agriculture assure le gouvernement de pouvoir gérer selon ses désirs la répartition des denrées alimentaires relativement maigres du pays. Si ces exploitations passaient aux mains des milices arabo-musulmanes, cela serait un coup très rude porté à Swiety Wisław. La potentielle perte des puits pétroliers et des mines de platine priverait également l'État dranavien de rentes financières importantes et essentielles au financement de ses troupes. Il est donc essentiel pour les catholiques dytoliens du gouvernement d'endiguer au plus vite l'avancée arabo-musulmane vers le riche centre du pays.

      Le président de l'État dranavien, Aleksander Kolek, a notamment déclaré être "déterminé à lutter avec force contre ces milices infidèles et rebelles", qui menacent aujourd'hui les positions stratégiques du gouvernement. Seulement, ces milices - de plus en plus structurées, organisées et unifiées - progressent également à l'ouest vers la deuxième plus grande ville du pays, Rajgród. Cette dernière est disputée depuis des années entre les milices et les forces du gouvernement du fait de son importance stratégique remarquable. Premier port commercial et industriel de Dranavie, Rajgród est riche et voit transiter les exportations dranaviennes de pétrole et de platine. Aujourd'hui, les milices arabo-musulmanes poursuivent leur avancée vers la ville et devraient être à ses portes d'ici quelques semaines. Enfin, les alliés du gouvernement, les différentes milices arabes converties à l'est sont également sur le retrait et dans une situation des plus désespérées. Leurs différentes positions au nord se sont faites transpercées depuis quelques jours, n'annonçant rien de bon pour leur futur tant leurs forces semblent désorganisées.
      [+] Carte politique au 31-01-2041
      Image
      En rouge, le gouvernement
      En vert, les milices arabo-musulmanes
      En violet, les milices arabo-catholiques
      En jaune, l'enclave juive

Avatar du membre
Nizam
Maitre du monde
Messages : 1016
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2016 5:51 pm

Re: Presse nationale

Message par Nizam »

    • Image

      04 Luty 2041 - 04/02/2041

      Image

      Le JTA entre dans la périphérie de Rajgród


      Cela semblait être inéluctable au vu du recul des forces du gouvernement depuis une longue période et ses récentes défaites au Nord face au JTA, mais c'est désormais une réalité bien inquiétante pour Swiety Wislaw. Alors que l'État-Major dranavien estimait que les milices du JTA ne parviendraient aux portes de la ville portuaire de Rajgród que d'ici quelques semaines, les choses ont été bien plus rapides. Les forces du gouvernement installées à l'Est de la ville se sont avérées être bien plus fébriles que prévu, et se sont faites violemment bousculées par le JTA. Les différents matériels abandonnés par le gouvernement suite à leur retraite sont tombés dans les mains des milices musulmanes qui ont pu en tirer pleinement profit afin d'accélérer leur avancée vers la ville. Chars, défenses anti-aériennes, pièces d'artillerie, tout ce matériel a été pleinement utilisé par le JTA pour défaire une fois de plus l'armée dranavienne. Les vastes plaines à l'Est et au Nord de Rajgród ont été un terrain idéal pour les colonnes de chars de la milice, qui a pu casser les différentes défenses du gouvernement. La modeste aviation dranavienne a également été neutralisée par les défenses aériennes du JTA, alors même que cela était jusqu'à présent un avantage non-négligeable pour le gouvernement. Si son aviation ne peut plus être utilisée à son potentiel maximum du fait de défenses anti-aériennes denses, la défense de Rajgród s'annonce bien difficile.

      Dans un message vidéo publié sur internet, le chef du JTA, Najib Khalil, a déclaré être "déterminé à reprendre pas à pas la ville de Rajgród aux usurpateurs du gouvernement". Cette ville portuaire et commerciale, la deuxième plus importante de Dranavie derrière la capitale, relève d'une importance stratégique majeure. Si le JTA venait à faire tomber les défenses du gouvernement et à prendre la ville, il mettrait la main sur d'importantes ressources financières cruciales pour son effort de guerre. Cela lui permettrait également de mettre la main sur le port commercial où transite l'ensemble des exportations de Dranavie, comme ses ressources pétrolières et minières. Le gouvernement, contrôlant encore l'amont, serait donc face à un choix cornélien : Maintenir la production quitte à risquer qu'elle tombe aux mains du JTA en arrivant à Rajgród, ou couper court à toute exploitation et se priver de rentes financières vitales. Quoi qu'il en soit, le siège de Rajgród ne fait que débuter et risque de s'accentuer au vu du futur encerclement de la ville. Au moment où des forces du gouvernement sont également prises en étau dans une poche plus à l'Est, et que les arabo-catholiques de l'AAA sont repoussés violemment au sud de l'enclave autonome juive, les heures s'annoncent bien sombres pour le gouvernement.


      [+] Carte politique au 04-02-2041
      Image
      En rouge, le gouvernement
      En vert, les milices arabo-musulmanes
      En violet, les milices arabo-catholiques
      En jaune, l'enclave juive

Avatar du membre
Nizam
Maitre du monde
Messages : 1016
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2016 5:51 pm

Re: Presse nationale

Message par Nizam »

    • Image

      18 Luty 2041 - 18/02/2041

      Image

      Rajgród sur le point de tomber


      Après deux semaines de siège et de combats urbains instensifs, la ville de Rajgród semble de plus en plus proche de tomber aux mains des milices musulmanes du JTA. Les forces du gouvernement, encerclées, manquent de matériel militaire en tout genre, ainsi que de vivres. Si les réserves de nourritures restent à un niveau correct, c'est bien l'eau qui pose de graves problèmes. En effet, les différentes installations de la ville permettant de l'alimenter en eau ont été détruites ou sabotées par le JTA, privant de fait l'armée dranavienne de cette précieuse ressource. Plusieurs officiers du gouvernement bloqués sur place ont demandé à plusieurs reprises à Swiety Wislaw d'être ravitaillés par voie aérienne en eau et vivres. Cependant, la faiblesse de la force aérienne dranavienne et l'instalattion de batterie DCA autour de la ville par les milices du JTA empêchent le gouvernement d'apporter quelque ravitaillement que ce soit par voix aérienne. Seuls quelques navires de fortune avec des quantités très faibles d'eau et de matériel ont été envoyés vers le port de Rajgród, encore tenu par le gouvernement.

      Ce même port est d'ailleurs largement sollicité pour organiser l'exode de la population civile. La dangerosité du siège et des combats, le manque de vivres et les menaces proférées par de nombreux cadres du JTA ont forcé des dizaines de milliers d'habitants à fuir par bateau la ville afin de se rendre plus au sud vers la capitale de l'État dranavien. La panique a gagné la population depuis plusieurs jours, et de vifs incidents éclatent régulièrement pour partir le plus vite possible, et avant que le JTA ne prenne toute la ville. Si la situation humanitaire risque de se dégrader encore plus dans les jours et semaines à venir, la situation sur place des forces du gouvernement semble quant à elle désespérée. En sous-nombre, privés de vivres et de matériel, la chute de Rajgród semble inéluctable. Plusieurs voix appellent déjà à la reddition, mais le président de l'État dranavien Aleksander Kolek a déclaré que "l'armée dranavienne lutterait pour chaque centimètre de terre et ne capitulerait en aucun cas". Pas sûr que cette posture grandiloquente de Swiety Wislaw soit suivie par une majorité de soldats du gouvernement sur place.

      [+] Carte politique au 18-02-2041
      Image
      En rouge, le gouvernement
      En vert, les milices arabo-musulmanes
      En violet, les milices arabo-catholiques
      En jaune, l'enclave juive

Avatar du membre
Nizam
Maitre du monde
Messages : 1016
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2016 5:51 pm

Re: Presse nationale

Message par Nizam »

    • Image

      28/02/2041

      Image

      L'ogre slézan recule !



      Alors que Rajgród est sur le point de tomber, ne restant que quelques poches de résistance, l'ensemble du front a relativement été stable depuis une dizaine de jours. Beaucoup de frères engagés étaient très inquiets à l'idée d'une intervention de la première puissance militaire mondiale, la Slézanie, pour aider les oppresseurs de Swiety Wislaw. Le Royaume de Slézanie, figure de proue des infidèles catholiques, avait la prétention de croire qu'elle pourrait intervenir impunément en Marquésie sans provoquer l'ire des musulmans. L'arrogance dytolienne, que nous ne connaissons que trop bien du fait que nous y soyons confrontés depuis des siècles, n'était pas une réelle surprise. Mais leur puissance militaire est telle qu'une intervention aurait été une bien mauvaise nouvelle. Une nouvelle étape s'ouvre désormais dans le conflit dranavien, avec l'annonce de l'émigration plus ou moins forcée d'un maximum de catholiques désormais sans défense face à notre avancée.

      Najib Khalil, chef incontesté du JTA, a notamment qualifié de « première grande victoire » l'annonce du gouvernement slézan, qui apparait clairement comme une reddition progressive du régime. Rajgród va tomber d'ici quelques jours, les milices arabo-catholiques de l'AAA à l'Est se font écrasées, et nos forces ont désormais un boulevard vers les villes de Turek et ses ressources stratégiques, ainsi que la capitale Swiety Wislaw. Najib Khalil n'a pas hésité à « remercier fraternellement » les pays voisins, tels que l'Ölan, la Cybistrie et le Kars qui ont, de par leur influence et leur aide matérielle (pour Ölan), empêché une intervention massive des dytoliens. Le chef du JTA a fini sa déclaration en rejettant les infâmes accusations du Chancelier slézan ayant qualifié le JTA de « salafiste » ou encore « d'obscurantiste ». Ces attaques infondées sont sans aucun doute le symbole de l'impuissance dytolienne à sauver les résidus coloniaux de Dranavie. Maintenant que l'intervention militaire est écartée et que la Slézanie ne fera qu'aider les catholiques à lâchement fuir, la conquête complète du pays semble plus à portée de main que jamais. Vive le JTA !



Répondre

Retourner vers « Dranavie »