Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora

Sommets et organisations entre nations.
Répondre
Avatar du membre
Atzum2
Dirigeant respecté
Messages : 297
Enregistré le : sam. mai 06, 2017 8:32 pm

Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora

Message par Atzum2 » ven. oct. 11, 2019 3:34 am

Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora



Image


Newcastle, Newcastle Federal District, 11h32.



C'est déjà la deuxième fois en quelques jours que Samuel Moore se retrouvait à 11h du matin à l'aéroport de Newcastle, attendant la délégations du Westrait. La République Socialiste Libre des Conseils du Westrait pourrait se révéler être un ami de choix pour les États-Libres de Leonora, bien que leur modèle politique et économique soit divergent. Une fois l'avion du Westrait au sol, le bataillon de la Garde nationale réquisitionné en ce jour jouait l'hymne du Westrait et se positionna de part et d'autre d'un tapis rouge déroulé immédiatement après l'atterrissage. L'ensemble de la délégation se rendit jusqu'au siège du Departement of States(Affaires étrangères) où la rencontre allait se dérouler. Il se rendirent à l'intérieur du bâtiment, plutôt moderne, où Moore guida la délégation du Westrait jusqu'à une salle de réunion, où plusieurs sièges places se trouvaient face à face, séparés par une table basse. Moore invita alors son homologue à s'asseoir afin de débuter les négociation.


Image
Samuel Moore, Secrétaire d'État

Samuel Moore : Bien, maintenant que nous sommes un peu plus confortablement installés, Je vous propose de parler d'abord de possibles accords diplomatiques, et afin de faire des relations entre les FSL et le Westrait des relations saines et respectueuses, je vous propose d'emblée la signature de plusieurs clauses : reconnaissance mutuelle, non-agression, non-ingérence ainsi qu'un échange d'ambassades.

Avatar du membre
Viktor Troska
Maitre du monde
Messages : 1162
Enregistré le : lun. avr. 06, 2015 8:10 am
NJ V3 : Oustrie
NJ V4 : Westrait

Re: Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora

Message par Viktor Troska » ven. oct. 11, 2019 6:12 pm

Si il fallait choisir, il est évident que Roger Lester aurait largement préféré passer son 1er Mai dans son pays plutôt que d'être en mission diplomatique. Mais on ne peut pas toujours choisir lorsque l'on occupe un poste important et il fallait faire avec. De plus, c'est Lester lui-même qui avait intercédé auprès des autorités du Leonora pour que la rencontre puisse se tenir dans les plus brefs délais. De toute manière, il était important que le Westrait poursuive sa politique d'extension de la coexistence pacifique sur le continent olgarien. Donc en soi, les états d'âmes du Commissaire du Peuple aux Affaires Etrangères ne représentaient rien. Ce qu'il fallait, c'était nouer des relations cordiales et sur le long terme, tirer autant que possible d'une coopération avec les Etats-Libres de Leonora. Une fois de plus, le Commissaire du Peuple était sur le devant de la scène

Image
ROGER LESTER
Commissaire du Peuple aux Affaires Étrangères

ROGER LESTER | « Merci tout d'abord encore une fois pour votre accueil. Pour en venir tout de suite au cœur du sujet, nous sommes prêt à signer un traité recourant la reconnaissance mutuelle, de non-agression, de non-ingérence et également l'échange d'ambassadeurs. Il s'agit là de mesures qui poseront les bases d'une coopération plus avancée. Y a t-il un sujet que vous jugez prioritaire dans notre présente discussion ? »
« [...] Le peuple exige à cor et à cris et nous répondons à cette clameur, à cette exigence, nous sentons ce qu’ils sentent et nous voulons ce qu’ils veulent, ils veulent que leurs mains parlent le langage précis et frappant des faits d’armes. Oui ! Mener des actions, c’est la façon de faire des masses, du peuple : quand on ouvre le sillon, c’est l’action qui parle ; quand on forge sur l’enclume c’est l’action qui parle ; quand les hommes enquêtent, dégagent des lois, c’est l’action qui parle ; quand les mains armées se tendent, c’est le peuple qui combat. »
Presidente Gonzalo
Image

Avatar du membre
Atzum2
Dirigeant respecté
Messages : 297
Enregistré le : sam. mai 06, 2017 8:32 pm

Re: Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora

Message par Atzum2 » mar. oct. 15, 2019 12:57 pm

Image
Samuel Moore, Secrétaire d'État


Samuel Moore : À vrai dire, notre pays a toujours eu des relations conflictuelles avec le communisme. L'insurrection des années 60 au Han'chou à mobiliser une grande partie de la société Leonorienne. Ce conflit a été une boucherie pour notre nation. Nous sommes conscients que votre peuple et gouvernement non pas les mêmes valeurs que c'est criminel mais beaucoup de nos concitoyens ignorent même l'existence de votre pays et l'associent tout simplement au communisme. Avant de continuer pouvez-vous résumer l'histoire de votre pays ?

Avatar du membre
Viktor Troska
Maitre du monde
Messages : 1162
Enregistré le : lun. avr. 06, 2015 8:10 am
NJ V3 : Oustrie
NJ V4 : Westrait

Re: Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora

Message par Viktor Troska » mer. oct. 16, 2019 3:27 pm

Image
ROGER LESTER
Commissaire du Peuple aux Affaires Étrangères

ROGER LESTER | « Vous savez, tout est une question de latitude. Dans mon pays, la guerre civile a été une boucherie et nous entretenons des relations conflictuelles avec une grande partie du spectre politique, au-delà de certains libéraux. Jamais le mouvement ouvrier n'a eu recours au terrorisme aveugle pour se faire entendre et nous condamnons l'aventurisme qui consiste à plastiquer des écoles ou autres projets d'attentats ridicule, comme ce fut le cas récemment à Han'chou. Pour tout vous dire, nous n'avons aucune gêne à ce que notre pays soit associé au communisme, mais nous avons une définition différente de ce qu'il représente.

Pour être assez court et bref dans la réponse à votre question, le Westrait a connu une guerre civile qui a coûté la vie à plusieurs centaines de milliers de personnes au cours des cinq années de conflits. A la sortie de la guerre civile, une république démocratique a été proclamée unissant toutes les forces qui ont lutté contre la dictature militaire. A ce moment là, le chemin que voulait emprunter le Westrait était encore flou, bien que le caractère socialiste de notre régime était déjà bien prononcé. Ce n'est que l'an passé qu'une vague de mécontentement à poussé davantage notre processus révolutionnaire et fait du Westrait une république socialiste, basée sur le pouvoir des conseils. Notre objectif est de construire une société socialiste avancée, basée sur le pouvoir des conseils et l'administration des hommes et des femmes de notre pays par eux-même. Faut-il que je précise d'autres choses ? Si ce n'est pas le cas, peut-être pourriez vous nous en dire plus sur le Leonora et ses attentes sur un possible partenariat avec le Westrait. »
« [...] Le peuple exige à cor et à cris et nous répondons à cette clameur, à cette exigence, nous sentons ce qu’ils sentent et nous voulons ce qu’ils veulent, ils veulent que leurs mains parlent le langage précis et frappant des faits d’armes. Oui ! Mener des actions, c’est la façon de faire des masses, du peuple : quand on ouvre le sillon, c’est l’action qui parle ; quand on forge sur l’enclume c’est l’action qui parle ; quand les hommes enquêtent, dégagent des lois, c’est l’action qui parle ; quand les mains armées se tendent, c’est le peuple qui combat. »
Presidente Gonzalo
Image

Avatar du membre
Atzum2
Dirigeant respecté
Messages : 297
Enregistré le : sam. mai 06, 2017 8:32 pm

Re: Rencontre entre le Westrait et les États-Libre de Leonora

Message par Atzum2 » mer. oct. 16, 2019 6:37 pm

Image
Samuel Moore, Secrétaire d'État


Samuel Moore : Le Leonora était une colonie gallique du Santogne avant d’être vendu par sa métropole suit aux difficultés financières de cette dernière au EFO. Depuis lors notre Nation à développer un modèle d'État inspirer par les EFO et qui a su développer ses propres particularités à travers le temps. Notre Histoire et notre héritage font de nous un peuple attacher à la démocratie libérale et à la liberté. Malgré toutes des tensions existe entre communautés qui de plus sont toujours présentes bien que moins médiatiser ces derniers temps. Notre démocratie contrairement à votre république des conseils est basée sur un fédéralisme fort, très décentraliser bien que depuis quelques années le gouvernement central agrandit ses prorogatives avec plus ou moins de succès.

Nous vous avons invité à cette rencontre diplomatique afin de trouver des partenaires fiables dans lesquels on peut avoir confiance. Que ce soi dans leur crédibilité diplomatique ou économique. Votre nation bien qu'idéologiquement éloigner de là notre reste une chance que notre gouvernement souhaite saisir. La crise agricole qui ne cesse d'augmenter met à mal les petits et moyens ferment de notre pays et du continent, cette crise profite seulement au grand exploitent ayant une plus grande marge de manœuvre que les autres. Nous souhaitons vous proposer mise en oeuvre par nos Ministère de l'agriculture, qui en collaboration mettront en place des mesures de contrôle des prix et de subventionnement, visant à moderniser et développer l'agriculture. Cela bénéficiera aux producteurs et consommateur.

Répondre

Retourner vers « Diplomatie mondiale »