Ministère de l'Economie

Lots 37 53 97 99 158
Répondre
Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Ministère de l'Economie

Message par Ostendo » mer. mai 15, 2019 1:56 pm

Image


République d'Asdriche

Wirtschaftsministerium | Ministère de l'économie



Image
Palais Brautson



Economie, Recherche et Formation

Le Ministère de l'Economie est le centre de compétence de la République pour toutes les questions de politique économique. Son but est d’assurer une croissance économique durable dans le respect des normes sociales et de diminuer la pauvreté tant en Asdriche qu'à l'étranger en s'engageant dans une politique de coopération active.
En politique intérieure, le Ministère assure l'interface entre les entreprises, les partenaires sociaux et la politique. Il soutient un développement régional et structurel équilibré de l'économie et assure la protection des travailleurs. En politique extérieure, il collabore activement à la mise en place de règles efficaces, équitables et transparentes pour le bon fonctionnement de l'économie mondiale. La promotion de l'économie asdriche ainsi que la publication régulière d'informations sur la situation économique du pays font également partie des prérogatives du Ministère.


Index

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Ministère de l'Economie

Message par Ostendo » mer. mai 15, 2019 6:52 pm

Image
Ministère de l'Economie

Image

Production nationale



Principales productions nationales
  • Matières premières :
    • Céréales
    • Maraîchage
    • Charbon
    • Cuivre
    • Fer
    • Manganèse
    • Phosphate
  • Produits industriels :
    • Biocarburants
    • Bioplastiques
    • Engrais
    • Eléments en acier
    • Matériaux composites
  • Produits manufacturés :
    • Composants électroniques
    • Eoliennes
    • Machines-outils
    • Moteurs électriques
    • Ordinateurs
    • Pharmaceutiques
    • Téléphones
    • Véhicules
  • Services :
    • Distribution
    • Médias
    • Recyclage de déchets
    • Services financiers
    • Technologie de l'information
    • Télécommunication
    • Transports


Capacité extractrice annuelle :
  • Charbon : NT2
    • 5 x 16 089 795,92 t
    • 80 448 979,6
  • Fer : NT3
    • 2 x 4 411 098,00 t
    • 8 822 196,00
  • Cuivre : NT3
    • 2 x 68 133,33 t
    • 136 266,66
  • Phosphates : NT3
    • 343 060,54 t
  • Manganèse : NT3
    • 137 838,14 t

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Ministère de l'Economie

Message par Ostendo » jeu. mai 16, 2019 2:34 pm

Image
Ministère de l'Economie

Image

Energie nationale


L'Asdriche est un pays bénéficiant de nombreux atouts naturels concernant la production nationale d'électricité. Outre les abondantes mines de charbon qui alimentent de vieilles centrales thermiques polluantes, les nombreux cours d'eau et le massif montagneux des Oschta traversant le pays ont permis l'exploitation intensive de la houille blanche avec de nombreux barrages hydroélectriques. Le couloir venteux du Nord Asdriche, en provenance du Sud-Ouest, et les Alizés des côtes céruléennes ont entraîné la pose de vastes parcs éoliens. Plusieurs grandes centrales à biomasse ont été construites en lien avec le virage écologique entrepris par le gouvernement. La politique énergétique asdriche a en effet pour but d’assurer au pays un approvisionnement sûr, bon marché et écologique. Pour ce faire, le pays a entrepris la sortie progressive des énergies fossiles, la baisse de la consommation et l'amélioration du réseau électrique avec l'augmentation de la part des énergies renouvelables et l'assainissement des bâtiments.

  • Distributeurs et producteurs énergétiques agréés
    • Estrom AG
    • Sylergie SA
    • Horomo
    • Servizi Industriali Breglii - SIB
  • Entreprises actives dans le secteur de l'énergie
    • Hydroélectricité
      • Obelanz AG
    • Éolienne
      • Venti System
    • Centrale à biomasse
      • Beyeler Agrotech
    • Centrale thermique à charbon
      • Sylergie SA



Image

Energie Hydroélectrique

Production nationale : 55%

Or blanc du pays, l'eau sert également comme première source d'énergie en Asdriche. Les nombreux barrages, à réservoir dans les zones montagneuses et au fil de l'eau sur les principaux fleuves du pays fournissent aujourd'hui plus de la moitié de l'électricité du pays.

Image

Energie Biomasse

Production nationale : 20%

Les investissements et programmes financés dans les énergies renouvelables ont permis à l'Asdriche de se spécialiser dans l'énergie d'origine organique. La bonne gestion des forêts asdriches et le recyclage des déchets organiques en biocarburant ont rendu possible l'installation de nombreuses centrales à biomasse dans les campagnes du pays, offrant une nouvelle source de revenus aux agriculteurs, développant un système autarcique et une meilleure utilisation des éventuels surplus agricoles et des déchets.

Image

Energie Thermique

Production nationale : 15%

La transition écologique vers une sortie du charbon a été envisagée sur plus de 30 dans, jusqu'en 2050. Faute d'une production durable suffisante et en dépit de la fermeture des plus vieilles centrales, l'électricité d'origine thermique continue de représenter une énergie bon marché grâce à l'abondance du charbon à l'échelle nationale. Pour des questions d'amélioration des rendements et la baisse des dommages environnementaux, le gouvernement envisage leur remplacement par des centrales nouvelles générations.

Image

Energie Eolienne

Production nationale : 10%

Les courants venteux rendent l'installation d'éoliennes particulièrement intéressante. Au Nord, dans les plaines de la province d'Asdriche, les parcs éoliens ont permis de faire baisser la dépendance au charbon. Le deuxième lieu de production s'étend sur les côtes de Breglia grâce aux vents d'ouest céruléens, mais l'installation d'éoliennes marines pourrait faire croître d'avantage la production issue de cette énergie renouvelable.

Image

Réseau électrique

Longueur du réseau : 92'000 km

La récente décentralisation de la production électrique avec le démantèlement des centrales thermiques obsolètes, la mise en place des parcs éoliens et des centrales à biomasse a rendu nécessaire une meilleure gestion de la distribution et du réseau électrique. Alors que les lignes aériennes à haute-tension sont réputées pour posées certains problèmes écologiques et sanitaires, le gouvernement a pris la décision d'enterrer les lignes, d'une part dans un souci environnemental et paysager, d'autre part pour une gestion plus sécurisée de l'approvisionnement électrique du pays.

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Ministère de l'Economie

Message par Ostendo » jeu. mai 16, 2019 3:13 pm

Image
Ministère de l'Economie

Image

Commerce

Les échanges commerciaux asdriches reposent sur plusieurs productions clés. D'une part les produits agricoles, céréales et maraîchage en tête, dont la production nationale excède largement la consommation interne. L'Empire a été historiquement le grenier à blé d'une partie de la Dytolie et des pays du bassin céruléen jusqu'à son démantèlement. Les machines outils, les éléments en acier ainsi que les matériaux composites remplissent le reste du panier des exportations, bien que les produits pharmaceutiques et les biotechs, bioplastiques et biocarburants, connaissent une importante croissance depuis quelques années. Faute aux difficultés diplomatiques, matières premières, véhicules et produits informatiques et numériques sont encore peu vendus à l'étranger.

Réseaux d'approvisionnement

[+] Légende
Production domestique importante : autosuffisance + fortes exportations
Production domestique limitée : autosuffisance + faibles exportations
Importations suffisantes : > 80% de la demande comblée et/ou plusieurs fournisseurs
Importations limitées : < 80% de la demande comblée et/ou un seul fournisseur
Pénurie : aucun fournisseur
Réserves stratégiques : stock accumulé
Exportations
  • Matières premières
    • Céréales
    • Maraîchage
    • Charbon
    • Cuivre
    • Fer
    • Manganèse
    • Phosphate
  • Produits industriels
    • Biocarburants
    • Bioplastiques
    • Engrais
    • Eléments en acier
    • Matériaux composites
  • Produits manufacturés
    • Composants électroniques
    • Eoliennes
    • Machines-outils
    • Moteurs électriques
    • Ordinateurs
    • Pharmaceutiques
    • Téléphones
    • Véhicules
  • Services
    • Logiciel
    • Système d'exploitation
    • Recyclage de déchets
    • Services financiers
    • Télécommunication
Importations
  • Matières premières
    • Argent
    • Bauxite
    • Coltan
    • Diamant
    • Lithium
    • Or
    • Platine
    • Terres rares
    • Titane
    • Tungstène
    • Zinc
  • Combustibles énergétiques
    • Carburant
    • Gaz naturel
    • Pétrole
    • Uranium
  • Denrées alimentaires
    • Cacao
    • Café
    • Epices
    • Fruits tropicaux
    • Produits de la mer
    • Tabac

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Ministère de l'Economie

Message par Ostendo » ven. mai 31, 2019 11:06 am

Image
Ministère de l'Economie

Image

Registre du Commerce

Le registre du commerce est une banque de données publique, gérée au niveau fédéral. Ce dernier contient les principales informations sur les entreprises "gérées de manière commerciale". Chaque entreprise active au sein des différentes provinces asdriches doit obligatoirement s'inscrire au registre du commerce. La République exerce la haute surveillance des raisons sociales inscrites en Asdriche et veille à son actualisation régulière. Pour les entreprises étrangères possédant une succursale ou une représentation en Asdriche, prière de prendre contact ici

Index Central des Entreprises

  • Aditech AG | Siège : Winden | Activité : Services et produits informatiques
  • Allgemeine Kredit Genossenschaft | Siège : Winden | Activité : Opérations bancaires et services financiers
  • Baimler AG | Siège : Winden | Activité : Chimie et science des matériaux
  • Beyeler Agrotech AG | Siège : Winden | Activité : Technologie de l'environnement, du recyclage et du vivant
  • Bluminde SA | Siège : Donar | Activité : Agroalimentaire
  • EMW AG | Siège : Torlinz | Activité : Véhicules, engins et robotique électriques
  • Estrom AG | Siège : Inzbach | Activité : Production et distribution d'électricité
  • Falkenreise AG | Siège : Provna | Activité : Extraction minière
  • Frisch & Co AG | Siège : Inzbach | Activité : Opérations bancaires et services financiers
  • Gemudi SA | Siège : Nistria | Activité : Commerce de détail
  • Haltstahl AG | Siège : Winden | Activité : Sidérurgie
  • Horomo SA | Siège : Donar | Activité : Production et distribution d'électricité
  • HRE Technologies | Siège : Winden | Activité : Production et stockage d'hydrogène
  • HVB AG | Siège : Winden | Activité : Opérations bancaires et services financiers
  • Hydrigea GmbH | Siège : Winden | Activité : Traitement des eaux
  • Landesbank KG | Siège : Winden | Activité : Opérations bancaires et services financiers
  • Nodal Mechanics GmbH | Siège : Hochburg | Activité : Machines-outils
  • Obelanz AG | Siège : Hochburg | Activité : Génie civil
  • Paschi Crediti SA | Siège : Nistria | Activité : Opérations bancaires et services financiers
  • Servizi Industriali Breglii SA | Siège : Nistria | Activité : Production et distribution d'électricité
  • STIX AG | Siège : Winden | Activité : Micro-électronique
  • Sylergie SA | Siège : Provna | Activité : Production et distribution d'électricité
  • TOCOM AG | Siège : Winden | Activité : Télécommunications
  • VAV AG | Siège : Winden | Activité : Assurance
  • Venti AG | Siège : Winden | Activité : Équipement électrique
  • Vivatis AG | Siège : Torlinz | Activité : Industrie pharmaceutique

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Ministère de l'Economie

Message par Ostendo » sam. juin 15, 2019 1:45 am

Image
Ministère de l'Economie

Image

PIB et situation économique générale

2000 - 2040


L'économie asdriche a connu de profondes transformations en quarante ans, liées d'une part à la situation diplomatique du pays, et d'autre part aux décisions politiques visant à une croissance et un développement plus durable après les excès des années 1990 et les multiples problèmes écologiques. Surexploitation des ressources naturelles, qu'il s'agisse des sols, de l'eau ou du charbon, ces éléments avaient en effet grandement péjoré la qualité de vie. Alors que le chômage s'élevait encore à plus de 11% en 2001 après plusieurs années de récession et la stagflation du début des années 90, l'embelli a reposé sur l'innovation technologique en matière de recyclage et de traitement du vivant, le lancement de grands travaux d'infrastructures énergétiques, notamment hydroélectriques, et enfin le développement d'une agriculture de petits exploitants. Dans le secteur tertiaire, la finance verte et le système de coopérative de crédit se sont montrés particulièrement utiles dans le financement de la transition écologique alors que le système bancaire traditionnel connaissait des difficultés faute d'accès aux marchés internationaux. Le manque de débouchés extérieures maintient toujours certains secteurs industriels dans une situation difficile, particulièrement vraie pour les domaines numériques et informatiques.




Image

Emploi

Taux de chômage moyen : 7.53%

La répartition des emplois reposent sur les transformations et évolutions de l'économie asdriche. Notamment l'agriculture qui, après plus d'un siècle de recul du fait de la mécanisation et de l'agrandissement des parcelles, a vu la tendance s'inverser avec une reparcellarisation des domaines et le retour d'une agriculture de petits producteurs, grâce notamment à une politique de soutien du bocage subventionné par l'Etat, et le développement de la permaculture. Dans le secteur primaire, l'industrie minière a perdu des emplois faute à l'abandon progressif du charbon comme source d'énergie. Dans le secteur des industries, la pharma a su maintenir le taux d'emplois grâce aux efforts consentis dans le domaine de la recherche, accompagnant le développement des systèmes de recyclage organique et des bactériophagiques. Le sort des industries automobile et informatique reste plus précaire, faute aux faibles possibilités d'exportations. L'accroissement des services, notamment dans les domaines de la santé, du conseil et de la gestion environnementale ainsi que de la recherche a permis de résorber en partie le chômage, mais les défis restent nombreux pour intégrer sur le marché de l'emploi les nouvelles générations.


Image

Croissance

Taux moyen de croissance : 3.2%

La forte inflation et la stagnation économique des années 90 a été suivie par une récession suite à la crise de la bulle internet au début des années 2000. La période fut donc marquée par une croissance particulièrement erratique, et l'augmentation de la pauvreté et des faillites faute à la contagion de la crise au système financier. L'assainissement et la consolidation des secteurs en crise, suivi d'un important changement de politique économique avec un vaste plan de relance écologique marqua les années 2010-2030 par une croissance bien plus importante malgré le maintien d'une inflation nourrie par l'abondance de crédit. Depuis, le modèle de croissance cherche surtout à moins dépendre du marché intérieur et à s'orienter vers les exportations. La transition écologique, malgré les nombreuses critiques émises à l'époque, a permis de sortir de la crise économique un pays affaiblit par les conséquences d'une guerre dont il ne s'était jamais vraiment remis. La croissance repose désormais ainsi sur le développement d'énergies renouvelables et d'optimisation électrique, de la création de machines-outils destinées à un tissu industriel en phase de modernisation et une industrie du vivant particulièrement innovante.


Image

Balance commerciale

Solde courant moyen : excédent de 6% du PIB

En dépit de la fermeture extérieure de l'Asdriche imposée par les traités de paix, les produits agricoles et ressources minières ont toujours été exportées, soit sous la forme de clearing pour les puissances victorieuses, soit pour les principaux consommateurs mondiaux. Mais le poids des exportations dans le revenu national n'a cessé de baisser depuis les années 90, passant de plus de 25% à 12% aujourd'hui, faute aux crises successives. Les services et le tourisme ont largement contribué à cette baisse marquée, tandis que l'industrie, faute de débouchées, s'est spécialisée pour le marché intérieur avec des produits de niches, comme les voitures électriques, les produits de traitements bactériophagiques et les machines-outils. Peu de services et de conseils en gestion environnementale, que ce soit par le biais de la finance verte ou l'optimisation des ressources, sont aujourd'hui exportés.

Répondre

Retourner vers « Asdriche »