Recherches | Union Académique Asdriche

Lots 37 53 97 99 158
Répondre
Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Recherches | Union Académique Asdriche

Message par Ostendo » mer. mai 15, 2019 10:36 am

Asderreichere Akademische Vereinigung


Image
Polytechnikum de Winden


Présentation

L'Union Académique Asdriche est le réseau d'universités publiques officielles de la République. Afin de répondre aux exigences de l'économie et de ses acteurs, les programmes et le financement de ce réseau font l'objet d'un accord entre secteur privé et l'Asdriche, qui reconnaît l'ensemble des diplômes délivrés par l'Union Académique Asdriche. Le réseau compte parmi ses membres les prestigieux établissements de la Maximillian Universität et le Polytechnikum de Winden, la Karlova Univerzita de Provna ainsi que la Nistria Cerulea Accademia.

Soutenant les recherches faites par les établissements participants, l'Union Académique Asdriche publie ici l'ensemble des études et travaux publiés par les chercheurs actifs en Asdriche ainsi que la liste des brevets déposés.


Liste des brevets déposés

  • Composantes électroniques ▮▮
  • Système d’exploitation ▮▮
  • Ordinateur ▮▮
  • Téléphonie mobile ▮▮
  • Chaîne de montage mécanisée ▮
  • Robotique simple ▮
  • Logiciels ▮▮
  • Virus informatique ▮▮
  • Engins de chantiers ▮▮
  • Véhicule électrique ▮
  • Moteur électrique
  • Matériaux composites ▮▮
  • Centrale Électrique à Biomasse ▮▮
  • Eoliennes
  • Centrale hydroélectrique sans réservoir ▮▮
  • Barrage hydroélectrique ▮ (type jura)
  • Réseaux électriques souterrains
  • Séquençage ADN
  • Antibiotiques ▮▮
  • Bactériophagiques ▮
  • Bioplastiques
  • Recyclage organique ▮▮
  • Biocarburants ▮▮▮ (2e Gen.)
Travaux soutenus & Publications


Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Recherches | Union Académique Asdriche

Message par Ostendo » lun. juin 24, 2019 8:28 pm

Image


La Ligue des Nations Unies

Projet d'organisation internationale pour la paix

Dr Andres Prater | Maximillian Universität

Le système des relations internationales depuis le début des années 2020-2030 se caractérise en grande partie par une fragmentation et une déliquescence de l'ordre multilatéral. En dépit du maintien de certains organisations d'importance ayant survécu aux bouleversements mondiaux - derniers témoignage d'une mondialisation des échanges et du besoin accru en outils statistiques et données chiffrées (OIT, FIDES, indicateurs économiques) - la destructuration des relations interétatique et la lente reconstruction des liens et accords bilatéraux n'a pour l'heure pas permis un rétablissement de l'ordre ante-crisis.

La réorganisation des relations nationales se développe aujourd'hui majoritairement à l'échelle régionale et continentale (encore faut-il s'accorder sur les limites réelles de ses constructions géographiques), notamment par le biais d'organisation à vocation économique sur la base d'une appartenance culturelle commune, supposée ou réelle (OCC, CND, LIM). La production du droit international et de normes communes restent toutefois la principale difficulté de ce nouveau désordre mondial, organisé au gré des intérêts changeants des Etats. Or l'absence de références communes et de base juridiques reconnues desservent aujourd'hui les acteurs de la paix et du règlement de conflit par le dialogue.

Face à cette absence de sources de normes internationales et d'organismes internationaux à même de les produire, nous proposons un modèle d'institution à vocation mondiale, universaliste visant à devenir source de droits et d'arbitrage à même de dépasser le cadre strictement régional de la réorganisation des relations interétatiques et à servir de référence normative en cas de conflits.

Image

  1. Les Institutions
    • L'Assemblée Générale : composée d'un représentant par État membre disposant d'une seule voix - de manière à mettre sur un pied d'égalité tous les États membres - son rôle est d'amener des discussions et résolutions visant au maintien de la paix et de la sécurité internationale, de décider du budget, la répartition des contributions entre les États membres et l'entrée des nouveaux membres au sein de l'Organisation. Elle peut en outre voter la mise en place d'une cour d'arbitrage ou pénale dans le cas de conflit ou de violation du droit international, notamment les crimes de guerre et crimes contre l'Humanité.
    • Le Conseil de Sécurité : composé de 5 membres élus par l'Assemblée Générale avec un membre par "supercontinent", il est l'organe exécutif puisque les décisions, appelées résolutions, du Conseil de sécurité ont force exécutoire et les membres de l'organisation conviennent, sur base volontaire, d'accepter et d'appliquer ses décisions. Il peut, par le biais des résolutions, proposer la mise en oeuvre d'un Traité International sur un sujet rattaché aux objectifs de l'organisation.
    • Le Secrétariat Général : composé de deux consuls élus par le Conseil de Sécurité, le Secrétariat Général représente l'institution sur la scène internationale. Les deux hauts-fonctionnaires coordonnent également les travaux ou demandes du Conseil de Sécurité, et les exécutent. Ils peuvent en outre déployer une force d'interposition dans les zones en conflits et octroyer des aides financières et matérielles d'urgence aux pays en difficultés. Avec pour objectif d'être le plus indépendant possible et ce pour mener à bien leur rôle de modérateurs, les deux consuls doivent généralement provenir d'autres pays que ceux siégeant au Conseil de Sécurité.
    • Les Cours Internationales de Justice : ouvertes sur décision de l'Assemblée Générale, les Cours Internationales peuvent être divisées en deux types, celles pour l'arbitrage en cas de conflit inter ou intra-étatique et les cours pénales pour les crimes de guerre et contre l'humanité selon les traités internationaux en vigueur
    • Les organismes affiliés : Le financement des organismes affiliés (OIT, OMPI, FIDES, etc.) pourra être simplifié via le contrôle de l'Assemblée Générale, à même également de proposer de nouvelles structures et organismes selon les besoins et desseins de l'institution.
  2. Le Fonctionnement
    • Les Résolutions
      • Du Conseil de Sécurité : Les résolutions du Conseil de Sécurité sont des textes ayant une valeur juridique contraignante et viennent enrichir le droit international. De cette manière, le CS est capable d'élaborer des traités et des normes juridiques que les Etats, membres ou non, pourront ratifier et intégrer dans leur législation nationale.
      • De l'Assemblée Générale : Les résolutions de l'Assemblée Générale, si elles ne sont pas contraignantes, permettent généralement une amélioration de la coopération en servant de critère ad minima dans le droit international inter-étatique. Elles permettent surtout de délivrer un avis sur un problème présenté devant les délégations de l'Assemblée.
    • Les Casques Bleus Les casques bleus sont la force d'interposition de la Ligue des Nations Unies. Ils sont déployés par le Secrétariat Général lorsque le Conseil de Sécurité a déposé une motion en ce sens dans le cadre d'un conflit armé. Toutefois, dans le cadre de missions de maintien de la paix et de sécurité, les consuls peuvent décider de déployer des forces d'interposition.
  3. Les Objectifs :
    • Maintenir la paix et la sécurité dans le monde ;
    • Développer les relations amicales entre les nations ;
    • Réaliser la coopération internationale sur tous les sujets où elle peut être utile et en encourageant le respect des droits de l'homme ;
    • Être un centre où s'harmonisent les efforts des nations dans des objectifs communs.

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 887
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Recherches | Union Académique Asdriche

Message par Ostendo » dim. juin 30, 2019 1:52 pm

Image


Energie photovoltaïque


Potentiel des panneaux solaires à base de pérovskites

Dr Thereza Ludven | Polytechnikum Winden


Introduction :
Les pérovskites désignent à l'origine le minéral CaTiO3, soit le titanate de calcium, un déchet dont sont extraits de nombreuses terres rares et de présent dans certaines mines der fer ou de titane. Les pérovskites furent décrites déjà dans les années 1830 par l'Asdriche Gustav Rose qui faisait ses recherches au Bykova. C'est lui qui a donné à sa découverte ce nom étrange de pérovskite, en l'honneur du minéralogiste bykov Lev Perovski. Initialement considérée comme un minéral, la pérovskite désigne aujourd'hui une structure atomique particulière, répandue dans la nature et facile à obtenir en laboratoire.

Utilisations photovoltaïques :
Après une vague de premiers tests, le cristal CH3NH3PbI3 absorbe bien la lumière et a des propriétés permettant d'atteindre les meilleurs rendements de conversion par rapport au système actuel. (de cellules solaires dopées à l'arséniure de gallium, soit plus de 22 % et non loin des 25,6 % (record pour le silicium). La structure pérovskite peut donc être mise à profit pour fabriquer une nouvelle génération de cellules solaires inorganiques-organiques à haut-rendement de conversion, qui gagnent en efficacité (jusqu'à dépasser 22 %) notamment car les porteurs de charge présentent des longueurs de trajet très longues.

A travers la modulation des supports, des pérovskites hybrides (ex : pérovskites plomb-halogénures) ont émergé comme matériau photovoltaïque hautement performant. L'observation et la cartographie fine de la propagation de la luminescence et de charges photogénérées à partir d'un point de photoexcitation local dans des films minces de plomb pérovskites tri-iodure ont récemment mis en évidence l'émission de lumière à des distances supérieures ou égales à 50 micromètres. Le transport d'énergie dans le matériau n'est pas limité par le transport de charge diffusante, mais peut se produire sur de longues distances à travers de multiples événements absorption-diffusion-émission. Ce processus crée de fortes densités d'excitation au sein de la couche de péerovskite et permet la production circuit ouvert haute-tension.

En améliorant la pureté du cristal, il est possible allongé à une heure environ la durée de vie sans dégradation, observant au passage que cette dégradation diminuait quand la température baissait pour s'interrompre à 0 °C, et qu'elle diminuait également dans certaines configurations de polarisation de la cellule. Après utilisation et confinement sur des zones exposées, nous pouvons mettre en évidence un mécanisme d'autoréparation rapide de ces cellules photovoltaïques quand elles sont placées dans le noir (ou la nuit). Il semble qu'après plusieurs heures d'exposition au soleil, des charges électriques se stockent dans les déformations du réseau cristallin et perturbent le flux perpétuel (à la lumière) des porteurs de charges libres produites par « effet photovoltaïque ». Dans le noir total et en moins de 60 secondes, ces zones se déchargent spontanément, réparant les dégâts induits par le rayonnement solaire. Des « cellules pérovskites » peuvent ainsi être produites sous forme d'« encre photovoltaïque » peu couteuses et pouvant recouvrir de grandes surfaces.

À notre avis, les cellules solaires pérovskites ont le potentiel de remédier à la pauvreté énergétique mondiale. Des panneaux solaires légers, souples, efficaces, à taux de transparence et à teinte variables, bon marché, qu'on peut poser facilement sur un ordinateur portable, une voiture, un drone, un vaisseau spatial ou un bâtiment, même à l'intérieur. Leur production industrielle est également faisable. Nous encourageons dès lors l'approfondissement de l'étude des cristaux de pérovskites afin de développer une filière des panneaux solaires innovantes dans un marché en pleine croissance.

Répondre

Retourner vers « Asdriche »