Informations

Lots 59
Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Qui est Sissy Kerfolamin ?


Image
La cheffe de file des plébéiens à assurément réussit un coup de publicité magistral

Vous en avez entendu parler avec la dernière annonce du gouvernement, elle est la seule opposante à la régente Kourtchenkos, les autres tendances ayant visiblement opté pour d'autres options.
Mais qui est cette personne ? D'où vient-elle et quels sont ses idéaux ?

Sissy Esmeralda Kerfolamin de son nom complet est une originaire de Mechtos, voisine quasi-immédiate de Menos, lieux du triomphe de l'union.
Née en 1994, elle à longtemps été dans les rangs des troupes du seigneur local. A l'arrivée d'Alexandra toutefois, elle demeure fidèle à son seigneur, Traditionaliste.
Comme beaucoup de soldats de ce camp à ce moment, elle se bat dans l'idée de défendre le peuple du sud d'une modernité qui consumerait son essence.
Présente sur le champ de bataille jusqu'au derniers instants du retournement de Menos ou la majorité des forces Traditionalistes furent anéantie; elle demeure prisonnière le temps de la fin des combats puis est libérée comme l'ensemble de ses frères d'armes sur l'ordre de la Grande Alexandra.
Sortie de là, elle fait relativement peu de bruit et mène une vie ordinaire en constatant que les politiques de la Grande Duchesse, si critiquées à l'internationale, assure néanmoins la prospérité dans le pays.
Néanmoins sur la fin du règne, elle constate la hausse du niveau de vie et l'augmentation relativement faible du pouvoir d'achat, ce qui la pousse à fonder l'association politique des Plébéiens poussée par plusieurs amis et collègues qui partage ses idées. Lequartier général est enregistré à Anis, lieux de résidence de la majorité des membres et bien qu'elle même habite à Cernis à plusieurs kilomètres de là.

L'association prône le stricte contrôle de l'économie, la mise en place d'une régulation des prix en fonction du pouvoir d'achat des habitants, mais aussi la nationalisation de l'ensemble des activités visant a approvisionner le peuple (soit si l'on considère la question, au moins 90 % des activités). Sur un plan politique, elle ne cache pas qu'elle proposerait une restructuration en vue de créer dans chaque ville et village des conseils à qui serait envoyé les idées du gouvernement centrale; chaque conseil ayant un vote et décidant ainsi si la loi est acceptée ou non.
Enfin, elle prône un rapprochement diplomatique avec les ensembles de l'Internationale, afin de mieux saisir leurs idéaux, et potentiellement, de les adapter au Caskar.
Son mot d'ordre demeure : "le pouvoir au peuple", avançant que jusqu'alors, chacun des dirigeants était soit de sang royal, soit issus des meneurs déjà présent à l'époque de la division interne du Caskar et que derrière les discourt de progrès et d'avancée, les idéaux et le système à la racine restait lui, profondément ancré dans le passé, en étant issus. Un passé ou c'est la gloire d'une personne qui lui donnait voix au chapitre et pouvoir dur le pays.

"Tout le monde peut se présenter c'est vrai, mais quiconque n'a pas "fait quelque chose" ou n'a pas été remarqué, reconnu pour quelque chose, c'est peine perdu a coté d'un Unioniste qui à servit à tel poste sous le règne, ou contre un Traditionaliste qui à combattu à tel endroit. Je suis prête à parier que je ne serais moi même associer qu'à mon passé chez les Traditionalistes alors que je ne partage plus leurs idéaux."


Kerfolamin à ajouter qu'elle n'attendais pas forcément "à être élu", mais bien qu'elle espère que son geste donne plus de visibilité aux petites factions qui proposent d'autres alternatives que celle du cerbère à trois tête survivant des temps anciens.

Satellites de seconde génération
Les pénuries en matériaux se sont vu interrompus avec l'instruction de priorité émise par Setan sur l'approvisionnement des ensembles scientifiques. Ainsi, les matériaux rares et couteux nécessaires au développement de cette technologie arriveront bien comme prévu.
Les scientifiques achèvent d'après les rapports l'assemblage des panneaux solaires destinés à alimenter la machine. Néanmoins, il est prévu qu'une réserve supplémentaire de carburant soit à installer malgré tout afin de permettre au satellite de corriger quelques peu ses trajectoires, pour éviter par exemple des obstacles, n'étant pas récupérable au secourable là-haut, à une vitesse de transit de plusieurs milliers de kilomètres heures.

L'Analyste, 21 Août 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

La régente se rend dans les régions les plus touchées


Image
Les distributions de pains gratuites et l'achat de stock avec les fonds de la couronne se succèdent

Une figure qui à surprit les habitants les plus concernés, la régente en personne, arrivant avec du pain et d'autres denrées pour des distribution gratuite.
Après tout, il est bien vrai que si nous payons des impôts (indirect, certes, mais tout de même), il faut bien que ces fonds servent à quelques chose. Et quelle meilleurs idées que de faire un retour sur investissement. Car c'est presque 88 milliards de kars qui dorment dans les coffres de Setan, et il semblerait que la Régente ait enfin daigné les ouvrir devant la situation.
Vous me direz que je suis mauvaise langue, qu'elle n'a pas beaucoup, que dis-je, aucune expérience en matière politique mais non; je suis désolé ! Elle à à ses côtés messire Baxter qui connait mieux les situations du peuple que quiconque et dont elle aurait due plus d'une fois écouter l'avis qui, j'en suis sur, est sage et précieux !

Quoi qu'il en soit, c'est une foule reconnaissante qui à accueillit la régente, à se demander si elle ne fait pas des "actes de charité par nécessité de campagne", à l'image du politicien qui se met en péril pour embrasser le bambin atteint de rougeole.
Mais bon, rendont à Alexandra ce qui est à Alexandra : le peuple à du pain, il est acheté avec les fonds de la couronne et c'est la récipiendaire provisoire du pouvoir qui surveille la distribution malgré son ventre de baleine.

Il n'en reste pas moins qu'après cette mesure sans doute aucun presse bouton, il faudra néanmoins trouver une solution concrète à ces problèmes d'approvisionnements en blé. Car si les habitants se rabattent sur des biens plus accessible comme les patates, les raisins voir les tomates, reste que le pain demeure l'alimentation de base la moins cher pour bien des foyers en temps normal.

Matériaux composites de troisième génération
La réponse des autorités Kaiyuanaise sur une développement commun de la technologie se fait attendre, est supposé que la missive doit passer par toute les étapes de la bureaucratie impériale ou qu'elle a peut-être été perdue en cour de route.
Quoi qu'il en soit, les scientifiques Caskar ont poursuivit de leur côté les alliances et mariages improbables. Cette fois, ils ont réussit à faire des pâtes en Tungstène...
Et des fois ils se demandent pourquoi nous perdons fois en la science !

L'Analyste, 23 Août 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Quand les conneries élevaient un César...


Image
L'Amiral a surfé sur la vague des évènements fortuits... ou commandités par des bêtas

N'est-elle pas mal cette bouille ? C'est celle du nouveau président d'Ennis. Un militaire. En soit, cette république à une constitution et des lois, c'est, à en lire le torrent d'éloge à son égard : le phare de la démocratie !
Pourtant, cette chère république fédérale pourrais bien vivre ses dernières heures : à l'image de l'empire latin, voici qu'elle à confiée ses destinées à un Imperator victorieux. Pas sur le champ de bataille certes, mais aux tables de négociation. Et comme tout bon tyran en devenir et préparation, il utilise parfaitement les bons ingrédients qu'il lui faut pour atteindre le pouvoir suprême.

En effet, notez que ce cher amiral à brusquement émergé à la suite d'un attentat (tragique somme toute) causé par l'IRA (de grands méchants rouges)... Seul et unique sur le sol d'Ennis. On pourrait louer le renforcement des services de sécurité.
Seulement, nous (la rédaction), y voyons ont heureuse coïncidence pour plus d'un : les courants anti-socialistes ont littéralement bondit en popularité, les militaires ont été mis sur le devant de la scène comme "solution miracle". Et voici que l'Amiral apparait, véritable sauveur en ces temps troublés pour la république.

Après cela, la république condamne le communisme, sous toutes ses formes... la liberté de pensée vient donc de mourir. (oui, navré oh grand peuple, mais la liberté de pensé est complète ou elle n'est pas).
Vient ensuite la succession de la chance, autrement dit, des évènements extérieurs à Ennis qui ont permis à l'apprenti dictateur de faire tonner sa grosse voix, bien au chaud dans les jupes de la CND.
Fonceur, pas très malin, l'Amiral n'en tire pas moins très bien son épingle en usant de la bonne vieille méthode dite "des bourrins".

Pour ceux qui ne verrait pas, imaginez ce respectable militaire mettre en permanence les couilles sur la table. Enfin, pas les siennes bien sur; celle de la CND.
Première affaire bienvenue, la crise d'Hohengraf... et la bêtise de la régente. Car le Gänsernberg qui annexe l'Hohengraf (oui, les vainqueurs font l'histoire, et comme la Reine à baissé sa culotte, est bien on prend la version de la CND) donne une excuse toute trouvée : deux membres de la CND se lance au secours de cet état dont-ils n'avaient rien à carrer quelques semaines plus tôt.
Si la Santogne jette 80 paras dans une bataille perdue d'avance, le Jernland lui, mobilise ses troupes car l'autre tyran de la CND, monsieur le Stadtsrad; a hâte d'utiliser ses jouets, montrer que son pays est fort.

Le Gänsernberg à tôt fait de baisser la tête (on se demande bien pourquoi alors que la CND n'aurait pu intervenir légitimement au vu de ses propres règles). En ravanche, un traité en forme à dégagé la voix. Et lorsque les forces Caskar d'intimidation arrive, elles sont tout simplement à côté de la plaque. Ce qui permet un bras de fer assez intéressant entre Setan et l'Amiral qui pose très simplement et très véridiquement : dégagez, vous ne faîtes pas le poid.
Alors tout ronchonnement que pourra pousser Setan ou tout autre capitale du pool anti-CND n'y changera rien, c'est un fait. D'autant que cette connerie donc, à booster un peu plus la popularité de l'Amiral, chez lui, et aux yeux de la CND.

A côté, le premier ministre lorthonien n'est guère qu'un tigre de papier, tout vieux con qu'il soit.
Vient ensuite l'affaire du sel Lébiran.... Qu'elle idée merveilleuse : taper sur un état adulé dans le monde, donner à Ennis la meilleure excuse qui soit et permettre à l'Amiral de montrer une fois de plus les muscles : certes, racheter au particulier la dette est dangereux et va trouer quelque peu le derrière de son économie, mais en attendant, lui il gagnait des points dans les sondages.

Et la cerise sur le gâteau, l'apothéose de ce concours de conneries à été les Gandharis, inconnus sur la scène mondiale autrement que par leur gouvernement communiste ne faisant pas dans la demie-mesure. Voilà qu'ayant vent des malheurs de leur camarade Vascon, ils se lancent à corps perdus pour tenter de les sauver en faisant la même erreure que Setan : lancer une escadre en étant à côté de la plaque : la CND comme presque toute la Dytolie est anti-communistes. Et voilà qu'ils veulent poser un joli furoncle aux yeux de ces messieurs.

Et qui c'est qu'on appel ? Capitaine Anti-Komintern ! L'Amiral en personne. En plein élection qui plus est ! Alors autant dire que la jeune Asha Lota à manquer de jugeote et de planification sur ce coup, de raisonnement d'avant garde; car assurément, elle a déployé le tapis rouge (amusant non) à un Amiral qui ne connait que la force brute comme réponse à ses problèmes. Sous diverses forme certes, mais la finesse diplomatique ne lui est certainement pas familière.
Voici donc un César couronné par une connerie finale des communistes, argument suprême pour mener son pays à celui qui érige les rouges en ennemis à éradiquer de la surface du monde. Merveilleux : un de vos théoriciens avait prédis que les capitalistes vous vendraient la corde avec laquelle vous les pendriez. Eh bien là, c'est vous qui leur avez donné.

Mais plus généralement, si Ennis et plus largement la CND dont elle est la principale ténor se radicalise doucement, c'est essentiellement à cause de ses adversaires : non pas dans leurs critiques, mais dans leur absence de politique commune et coordonnée pour lutter contre-elle. Aussi, à ce compte, le Consortium des Nations Dytolo-Dichénésienne à un bel avenir devant lui, tirant partis des oppositions farouches de ses ennemis et de leur incapacité à présenter front commun pour rendre à la Dytolie sa liberté.
Car nous (la rédaction), n'avons rien contre un gendarme en dytolie. Seulement, quand il a deux têtes garnies d'une casquette et est bardé de médailles; nous émettons quelques réserves face à ce qui s'apparente de plus en plus à une dictature de la paix chaperonnée par la CND, ne donnant dérogation de mettre le bazar qu'à ses membres et étendant ses tentacules aux bouts desquels trône l’argument de "perturbateur de la paix" pour tout ses ennemis, mais uniquement eux....

Céramique technique
Un accord entre le Principat et les Valvatides seraient en cour de négociation pour un développement en commun de cette technologie révolutionnaire.
Coté Caskar, l'accès à des milieux ou les matériaux subissent des conditions extrême et la proximité de ces matériaux faciliterait les recherches tandis que côté Valvates, ont tient à disposer d'un partenaire pour additionner les cerveaux et mettre au point une technologie que l'on sait à la base du futur de la recherche en matière de matériaux en un temps plus intéressant.

L'Analyste, 29 Septembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Réunion au sommet


Image
Le conseil emprésial tient sa première réunion exceptionnelle


On l'a placée là parce qu'un diplomate l'a engrossée; on lui a demandé de sauver la situation et au final, elle n'a fait que taper à côté de la plaque, manquer le coche, et ridiculiser le gouvernement et le Caskar.
Et il se pourrait bien que l'annonce de Dame Olbani soit le prélude au coup de grâce. Car voici que l'Empresio, richissime à présent, est amplement en capacité de voler de ses propres ailes... mais le nid ne l'entend pas de cette oreille.
Quand le pactole se pèse à plusieurs dizaines de milliards, il n'y a en effet guère de surprise là dedans : le peuple Caskar à besoin d'argent, et pour soutenir les projets sociaux qu'elle désirerait, la régente aurait bien besoin de moyens qu'elle n'a pas... Mais que l'Empresio serait capable de soutenir en partie.
De l'autre côté, la Commission en a assez de voit le Principat "lui ouvrir la voie" ou encore "lui faciliter le travail"; avançant que ce n'est là que méthode fallacieuse et biaisée de semer le trouble dans l'esprit des états hébergeurs en leur faisant de fait penser que l'Empresio dépend de Setan.
Au vu des déboires qu'à encaissé Astrid, il n'est pas surprenant qu'elle essaye de garder la main sur l'un des derniers symbole de la grande époque Alexandrine. Car au fond, c'est bien cela que voulait les Traditionalistes en la mettant là : une Alexandra. Seulement voilà, Astrid n'est pas la Grande Duchesse (n'a jamais prétendue l'être) et ne s'est même jamais targué de son poste qu'elle assume "avec peine mais dévouement". Une fois encore, c'est une indiscrétion de son fiancé, messire Baxter qui nous a mis sur la voie non sans avoir insisté un moment : "S'il n'y avait pas tout ce qu'il se passe, cela ferait un moment que nous aurions acheté une résidence pour élever Constance et mener des vies simples; nous aspirons tout deux depuisun moment à un nouveau départ; seulement elle refuse d'abandonner ce dont son partis l'a chargée".

Image
Astrid Kourtrhenkos, régente provisoire du Caskar


Autrement dit, la régente à fort à faire pour prouver qu'elle peut rester aux commandes, mais dans le même temps, on peut aussi se demander si cette ancienne agente du Colonel, à la tête du Mystikos, ne se laisse pas prendre des revers à dessein pour pouvoir justifier une démission éventuelle.
Car ils sont plus d'un à le dire, jusque dans les couloirs de la Résidence qu'"elle ne s'est jamais prétendue apte à gouverner, et c'est un calvaire journalier". Des mots forts mais qu'il est sage de considérer.
De l'autre côté, la jeune et dynamique Sylvie Olbani à la tête de la compagnie des cieux, fer de lance de la Commission; porte la parole de cette dernière et pourrait bien retirer, en cas de triomphe de sa petite surprise, les soutiens nécessaire pour la mener jusqu'au poste d'Empresior.
Elle est la figure chaleureuse et accueillante que bien des états ont vu lorsqu'il s'agissait de négocier leur division. C'est également sa prestance et sa politesse qui ont portée jusqu'ici l'Empresio à ses nouveaux succès et à sa renaissance, notamment avec l'intégration de la division Kaiyuanaise, véritable El-Dorado pour le consortium.
En effet, depuis la mort de Marakes, l'Empresio est dans le doute de l'autonomie ou de la vassalité vis-à-vis de Setan, et bien entendu, chacun défend avec ardeur ses positions. C'est d'ailleurs à cette fin qu'est réuni ce conseil Emprésial extraordinaire, ou rien de moins que les représentants des états membres vont trancher la question.
En cas de succès, ce serait très certainement le feu vert pour la poursuite des projets Emprésiaux en direction d'une apogée tandis qu'une reconnaissance de la suprématie de Setan donnerait un radeau à Astrid, mais condamnerait les grandes aspirations mercantiles de la Commission.

Image
Sylvie Olbani, porte-parole de la Commission


Les marques de mise à l'écart de Setan ne manquent pourtant pas: Tout d'abord, la construction de cette Tour, la plus haute du monde (voir illustration) qui lui sert de Grand Quartier Général. Et ce n'est nullement à Setan, mais à Sipar qu'elle se trouve. Sipar, la ville du Sud trop souvent oublié de mention ou d'intérêt pour le pouvoir de Setan. Sipar, la ville qui s'occupe de la majorité des industries de transformations et qui retire grands bénéfices au nez et à la barbe de Setan de la présence de la Tour.
Ensuite, la création d'une structure, l'Empresio, à l'écart du Caskar et de sa capitale; via entre autre sa reconnaissance comme semi-organisation. (On peut en effet noter que l'Empresio a pour titre Empresio Commissionaris et non pas Caskaris, symbole fort).
La marque principale est d'ailleurs qu'elle s'organise comme une organisation, mais établie un crédo qui place l'ensemble des états sur un pied d'égalité dans leur relations au sein de la structure.
Enfin, la troisième marque d'autonomie est cette attention à créer des structures ou projets qui se révèlent intéressants pour l'ensemble des états membres quand Setan à souvent une vision plus ethnocentriste de ce genre de questions.
Il est bien sur trop tôt pour savoir dans quels sens les états ont penchés, ni même de savoir qui se présentera pour représenter le Caskar puisque Astrid est à l'hôpital pour accoucher de son enfant.
Une nouvelle qui passe amplement au quatrième plan au regard de la situation du pays, tant économique que sociale, puisqu'il est question ni plus ni moins, d'un risque d'explosion.


Virus informatique de troisième génération
Des tests concluants ont permis d'isoler plusieurs failles dans les systèmes de sécurité administratifs. En cause; des portails de chargements issus de pages d'identifications corruptibles lorsqu'on les surcharges de demandes. La Cyberforce a ainsi isoler le problème et annoncer une surveillance particulière par redirection d'une partie des flux sur d'autres serveurs pour éviter des surcharges, et donc des pénétrations des systèmes, jusqu'à ce que le défaut soit corriger sur l'ensemble des logiciels. Plusieurs millions de lignes de codes seraient concernées...

L'Analyste, 12 Octobre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Avé O'Morain; guignolus te salutant !


Image
Aie confiance, crois en moi....


Tout le monde le connais, plus la peine de le présenter tant le personnage est hors statistiques ! D'abord un attentat en ennis, grosse catastrophe, suivit par une prise de contrôle du pays pour la sauvegarde de la démocratie. Démocratie toutefois dont il faut songer à retirer le rouge parce que selon lui cela fait tâche, mais nous y reviendront. Et enfin, ce même rouge qui lui permet par une sorte d'alignement astrale exceptionnel d'être élu, et tout cela à cause d'une bande de crétin planétaire qui n'ont pas comprit qu'attaquer frontalement césar, c'est le renforcer.
En effet, obscur amiral avant les attentats, messire O'Morain s'est érigé en superstar internationale peu après ces derniers en prenant le contrôle (par la force douce, mais la force tout de même), d'Ennis en vue de sauvegarder la démocratie. Et là, pas de survivant désigné pour assurer la transition, mais plutôt un gouvernement militaire plus têtu qu'une mule gaélique et dont les œillère ne lui permettent pas de voir un des extrêmes du cône parlementaire.
A partir de là, ce sont deux crises mettant en scène la Communauté des Nations Dytoliennes suivit par une escapade Gandhari en Dytolie (on se demande d'ailleurs bien pourquoi au vu du bordel que c'était déjà) qui permet à César d'être ordonné avec le saint assentiment populaire. On notera que depuis le début de son règne, on dénombre l'interdiction d'un partis "terroristes" (les guillemets sont importantes, nous allons y revenir), la création d'un pacte pour la démocratie (amusant tiens), ainsi que des discours et déclarations virulentes contre le communisme mondial.

Image
César n'a pas été convaincu par la performance des rouges, quel dommage !


Oui, si vous ne l'aviez pas compris, la lutte contre la vermine rouge est le fond de commerce de notre apprentis souverain. Car pour rester au pouvoir, quel besoin d'aller satisfaire le peuple quand on à sous la main un bout de viande ? Et en plus de la rouge !
Car c'est exactement le rôle des communistes dans le monde de Morain. Pour un peu, sa paranoïa virerait presque au psychotique et nous sommes persuadés qu'il est sincèrement convaincu d'un complot mondial de ces barbares !
Et si ce n'était que cela ! Car en plus de s'être érigé en statue de la liberté (comprenez par là en combattant des horribles communistes); voici que notre Amiral est aussi à la tête d'un état figure clé de la prestigieuse CND qui à recadré un temps soit peu le Gänsernberg dans ses prétentions sur l'Hohengraf et mouché le Caskar qui piquait une crise de fierté débile.
Bref, une organisation qui malgré les nombreuses critiques, fait ce qu'elle s'est promise de faire (c'est assez rare pour être souligné).
Aussi, notre cher César a-t-il des amis partout à l'international, pensez donc, la figure de proue de la Dytolie toute entière (et cette analogie est à peine exagéré tant l'Amiral et Ennis marquent les esprits.).
Seulement voilà, oh prestigieux prophète, alors que tu as obtenus des sacro-saints isolationnistes flaves qu'ils se prosternent devant toi quand tu leur présentent un rouleau de PQ garantis 100% anti-rougeur dont ils ont fait leur table des commandements (sérieusement, quelle est l'utilité de cette chose ?); voici qu'une vidéo amateur vient troubler la sérénité de ta grandeur. Et dans une grosse colère, tu demandes qui est le salaud qui a bien pu oser aller fouiller la merde que tu avais pourtant bien prit soin d'enterrer sous la tombe des morts pour Ennis dans le Jardin ?
Et bien sur, il ne faudrait pas que la grande image de ce César soit écorné, il y aurait trop a perdre pour trop de monde...

Image
Les pro-Ennissois ont parlé d'attendre les résultats de l'enquête.... mais qualifie la nouvelle de fakenews...


Car oui, d'une part avec la vidéo messieurs les journalistes amateurs, il y avait un dossier, mais d'autre part, ce n'est pas en jetant un regard hautain et un argumentaire centré autour de la dite vidéo qu'il est pour autant vrai et que vous pouvez simplement vous contenter d'ignorer le reste plus gênant.
En effet, chose assez extraordinaire pour un article traitant du sujet de la proclamé fakenews avant les résultats d'enquêtes (car c'est vers là que tente discrètement le propos des dits articles), nous n'allons pas aborder une seule fois la vidéo; nous allons nous contenter de l'ignorer pour notre analyse, sa provenance n'étant pas avéré. Et que voyons nous ?
Que les accusations.... ne font que pointer des zones d'ombres. Des zones d'ombres qui n'ont pas été éclaircit près de six mois après les faits et qui, oh grave aveux, en touchait une à l'amiral sans bouger l'autre puisqu'il vient seulement de désigner un procureur spécial pour enquêter sur l'affaire. (Donc avant, la police ennissoise chassait les blogueurs ?). Laissons de côté l'aspect assez extraordinaire des compétences du commandos. Et mettons que l'AGR (une force de guérilla qui ne faisait guère plus que provoquer un toussotement à Ennis) se soit très bien entrainée, ce qui aurait du d'ailleurs mettre la puce à l'oreille de la République. Plusieurs questions subsistent :
- Comment se fait-il que les lieux de la sacro-sainte démocratie Ennissoise ait été dépourvue de sécurité suffisante ?
- Ceci, alors même qu'il était surement de notoriété publique que toutes les têtes pensantes allaient êtres réunies seulement dans quelques endroits et que le premier illuminé passant pourrait les envoyer ad-patres.
- Et enfin l'AGR étant connue pour ses activités terroristes, comment se fait-il que les services secret qui assurément avaient un oeil dessus, n'ai rien vus ? L'AGR planifie un attentat d'envergure cataclysmique symboliquement parlant, et le renseignement ne le sait pas ?
Alors ou les services secrets ennissois sont des branleurs de la pire espèce, ou assurément ils savaient quelque chose, et ils ont sciemment décidé de ne rien faire... Pourquoi donc ? Je ne sais pas.... Pour donner un climat de peur favorable à l'arrivé d'un inconnu grande gueule promettant un saidhbhir de 1000 ans ? (démocratique).
Quoi qu'il en soit, vidéo ou pas vidéo, l'actuel gouvernement en sait et en savait déjà bien plus qu'il ne l'a dit. Son timing à été trop parfait, son coupable trop évident et ses explications.... absentes.
Donc deux possibilités : soit les services secret n'ont pas su et sont des incompétents (ça expliquerait leur échecs à choper un simple blogueur); soit ils savaient pertinemment, et ils n'ont rien fait.
Dans les deux cas, le chef du service secret à du sang sur les mains, et Morain n'y est surement pas pour rien même si aucune thèse plausible ne peut le relier pour l'heure aux évènements.



Ordinateurs de troisième génération
Des prototypes ont été testés dans la région de Valanos. D'après les premiers résultats, il semblerait qu'ils souffrent de défaillance majeures sur plusieurs composants dont les ventilateurs.
Des bugs d'affichage et même de chargement sont venus pimenter le test avant qu'un blackout total ne bloque les serveurs qui se sont crus attaqués par des éléments vérolés. Youpi ! Une victoire de plus pour la science....

Le vilain, 06 Novembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Lébira, filon d'or inattendu


Image
Les commerçants s'engouffrent dans les vides causés par les ruptures


Le Lébira est dans le rouge, de nombreux états du nord, parfois parmi les plus riches, coupent leur relations commerciales avec lui. Et si certes les conséquences sur l'économie à long terme seront bien moins handicapantes que le rachat brutal de la dette aux particuliers par le gouvernement Ennissois, il n'en reste pas moins qu'à court terme, le vide crée génère incertitudes et doutes.
Et c'est précisément là-dessus que jouent les marchands Caskar. A l'image de la manœuvre qui leur avait permis un temps de prendre la main sur le commerce nordique lors de la première déchéance Vonalyanne, voilà les adeptes du Kar venir boucher les trous laissés par les partants.
Une situation somme toute assez ironique lorsque l'on sait que Lébira est resté assez imperméable au projet Emprésial et le Grand Commerce qu'il prône.

Cela dit, nulle manœuvre là de la Commission puisqu'il s'agit d'une tendance générale auprès des gros et petits marchands du pays qui répondent quand on leur demande le but de la manœuvre : "Vous parieriez sur quelle devise vous ? Ennis fait n'importe quoi avec la dette, ses dirigeants ne sont pas 100% clean et ce sont des sanguins qui préféreront les canons à la plume; mauvais pour le commerce. De l'autre, vous avez le Lébira, qui pique de temps en temps des crises, mais qui lui, n'a jamais connu aucun conflit, et qui surtout demeure envers et contre tout la première puissance économique mondiale.
Alors des imbéciles qui se barrent de ce paradis ? Mais oui ! Qu'ils y aillent, ça simplifiera les problèmes de concurrence !"


Une position que les économistes ne soutiennent pas forcément. En cause, leur principale peur de non remboursement de la dette :
"On ne peut faire confiance à l'économie d'un état qui refuse de rembourser ses dettes, quelques soit la situation. Dans un monde où la parole donnée est plus que fluctuante, les bons sentiments ne se sont jamais mieux exprimés qu'en chiffre."
Malgré la méfiance des milieux économiques et financiers; ils sembleraient que les activités et le commerce s'engouffre rapidement dans les vides laissés par les nombreuses ruptures de relations entre le Lébira et de nombreux autres acteurs. A un point tel que si la tendance continue, il serait envisageable que les Caskars figurent parmi les premiers partenaires.


Satellites de seconde génération
Les matériaux employés pour la confection du prototypes incluent essentiellement des matériaux légers, résistants aux chaleurs et rayons d'Hyperion. Les instruments embarqués, essentiellement pour l'observation au sol, sont en effet très sensibles aux puissantes radiation de notre étoile. Ainsi, si panneaux solaires et batteries servent à l'alimenter, couche isolante et objectif enfoncé dans le corps de la machine sont le revers de la médaille.

Nouvelle, 11 Novembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Déluge sur les côtes : la presse internationale minimalise


Image
Toute la côte ouest à été impactée, des villages entiers ont disparu

Bilan Humain et matériel
Bien qu'il soit trop tôt pour donner des chiffres exactes, il est déjà certains, seulement quelques heures après le drame, que les chiffres sont bien plus inquiétant que ceux donné par la presse internationale. Bien que corrects, ils ne correspondent qu'aux premières estimations. Mais celles-ci ont été faussées, simplement parce que certaines régions n'existent tout simplement plus. Les plus touchés ont été les villages côtiers, "protégés" d'un trop grand impact de la modernité. Les maisons de briques des paisibles campagnes n'ont tout simplement pas pu résister à la vague déferlante qui les a balayées en un clin d'oeil. En pleine nuit, sans que quiconque ne puisse réagir.

Les estimations peuvent d'ores et déjà se chiffrer en centaines de milliers de morts, si ce n'est plus. D'autant que si la Tour Emprésiale à été affaiblie sur ses fondations, qu'en est-il alors des autres constructions des cités ?! Les buildings de Setan ont assez mal encaissées le chocs, et c'est une horrible partie de domino géante qui à réveillée les habitants, les immeubles s’effondrant emportant avec eux leurs voisins. Si beaucoup d'entre eux étaient des bureaux vides au cour de la nuit, d'autres étaient des lieux d'habitations et de vie, parfois acceuillant plusieurs centaines de famille dans le cadre du programme social en attendant la construction de logements.

La carte d'illustration est approximative. Il s'agit d'une première ébauche ne prenant pas en compte les reliefs du terrain. Malgré tout, il faut noter que tout les villages et villes côtières ont été purement et simplement rayées de la carte puisque plus aucune nouvelle ne semble parvenir de là-bas.
Tandis que la majorité de la population non-touchées reste hagarde de ce qu'il vient de se passer; les prêtres Bithéïstes ont vu le nombre de croyant venir régulièrement mandé conseil augmenté terriblement. Les prêtres eux-mêmes se demande si les dieux ne viennent pas d'octroyé une baffe magistrale au Caskar. Les prêcheurs de l'apocalypse sortent dans les rues.

Bilan Politique et Sociale
La résidence du gouvernement se trouvait en front de Mer de Setan, juste à côté du Faucon d'Or qui à été emporté par la vague avec la Résidence qui accueillait une réunion des trois factions. Dame Levens, Dame Kourtrhenkos, Messire Gerflanamos et Messire Kourtrhenkos père était selon toute vraisemblance à cette réunion.
La faction unionistes, majoritairement présente sur les côtes touchées, à perdu beaucoup de ses penseurs et idéologues. Dame Pernos semble toutefois être présente dans son fief et apprend la nouvelle à l'heure de cette publication.
On rapporte également de Dame Olbani, en visite discrète au Makengo pour discuter d'un projet de division rentrerait en urgence en direction de la division Gänsenbergeoise pour y demander des moyens et appareils afin de reconnecter l'île le plus vite possible.

Les Tradtionalistes viennent de perdre les deux ténors de leur tendances, et les récents choix du gouvernement avaient déjà tendus certains bords. Il est plus que certains qu'une fracture va avoir lieux, d'autant si les chefs de files ont disparu.
Les Fondamentalistes sont relativement épargnés. Mais pour l'heure, le peuple ne sait pas quoi faire. Les survivants de ce déluge se confient à l'armée qui prend les choses en main tant bien que mal, ses deux principales bases ayant été frappées, état-major et centres de formations comprit.
La Police de Setan et de Sipar est débordée. La Gendarmerie surchargée alors même que presque tout les accès au pays sont hors services comme les aéroports et les ports. Seuls Sakina et Valanos disposent des seconds plus grands ports du pays. Mais ils ne sont assurément pas suffisants pour faire face.

Dans le pays, le premier sentiment est celui de l'inquiétude, pour les proches de l'autre côté de l'île, de l'épou/se travaillant dans l'une des cités. Fort heureusement, les communications semblent opérationnelles et la sureté part déjà vers les régions touchées pour tenter de trouver ce qu'elle pourra.
On annonce déjà que les portes-aéronefs opérationnels ont levés l'ancre en direction de l'ouest de l'île pour acceuillir autant de rescapés que possibles, mettant même leurs hélicoptères à dispositions des secours.
Ce jour marquera probablement l'histoire du Caskar. Le plus inquiétant présentement est de savoir ce qu'il se passera une fois la surprise passée : le pays était déjà sur une corde raide, à la limite de l'implosion. Et avec une telle situation, soit le pays s'unira dans un élan salutaire. Soit au contraire, il se divisera et retombera dans les affres d'une guerre civile.

Nouvelle, 23 Novembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

L'Empresio a pied d'oeuvre : quand les "responsables" d'hier devenaient les sauveteurs d'aujourd'hui


Image
Les drones de Fontos patrouillent à la recherche de survivants


Il a été décrié comme la cause des malheurs du pays car "pompant les recherches". Toujours est-il qu'il est là maintenant que nous avons besoin de lui : Finances, matériel, machines, personnel. Tout y passe, l'Empresio s'investit dans le sauvetage de l'île, et il ne compte pas les dépenses.
Les drones de Matios patrouillent les zones sinistrées pour repérer des survivants à indiquer aux hélicoptères et embarcations de secours.

Les pétroliers s'arrêtent près des côtes et les ingénieurs Emprésiaux ont mit au point de quoi pomper directement depuis la soute des navires qui ont amené le pétrole aux centres de raffinages les plus proches pour ensuite les transférer directement dans les patrouilleurs des gardes côtes qui "profitent" du malheur en remontant les rues baignés d'eau à la recherche de personnes.
On peut ainsi voir au large, plusieurs navires à l'ancre servant de plate-forme d'opération provisoire à distance de tankers se relayant remplis soit de mazout, soit de fioul, soit de kérosène.

[explications : les centres de raffinement tout comme les cuves de pétroles se trouvaient non-loin des villes et ont été gravement endommagé par la vague puisque terminaux pétroliers pour faciliter l'arrivée et le départ]

Au sol, c'est tout aussi extraordinaire, depuis Sipar, une Instance de Secours plus ou moins autoproclamée dirige les opérations, non sans une certaine efficacité : elle à démarchée les gardes côtes pour faire de la recherche de personne. Elle a aménagé des camps de fortune et s’appuie sur l'Empresio et ses hélicoptères pour en faire venir toujours plus, utilisant les portes-aéronefs du pays comme plate-forme navale avant de rejoindre les aires d’atterrissages aménagées pour les hélicoptères à proximité de la ville.
Récemment, elle aurait aussi envoyée une réponse aux gouvernements offrant généreusement leur aide par le biais d'un canal d'urgence. [cf. topic gouvernement]

L'Empresio en parallèle de ses activités de secours, à amener de quoi drainer l'eau de sa Tour et cherche à en miner la base pour potentiellement orienter la chute vers la baie si jamais elle venait à s'effondrer. Malgré tout, les travaux de consolidation du monstre se poursuivent : il sera toujours mieux que la Tour ne tombe pas.
Dame Olbani est directement sur le terrain, coordonnant les efforts de l'Empresio en prenant les informations auprès de l'Instance de Secours. Un port artificiel serait ainsi commandé en urgence. L'Empresio, habitué à créer des ports rapidement et de façon artificiel sur des littoraux n'en étant pas équipés à cependant du improviser et détourner des aménagements initialement en construction pour la jeune division Kaiyuanaise afin d'équiper Sakina dans un premier temps. D'autres constructions seraient en chantier, mais n'arriverait pas avant au moins trois mois.

On fait également état de l'arrivée des premiers secours internationaux avec la Première brigade amphibie Caeturienne qui à déplacer ses aéroglisseurs pour aider les secours.
Il est à voir si ces unités accepteront de voir leurs efforts coordonnés par l'Instance de Secours aux côtés des entités Emprésiales qui sont pour l'instant les contributeurs majoritaires mais avec qui le pays à eut quelques désaccords récents.
Enfin, les campements de réfugiés émergent de toute parts dans les environs de Sipar tandis que des personnes ayant perdues leurs domiciles ou ramenés par les secours affluent chaque jours davantage vers les environs de la ville qui cherche à réparer au possible ses infrastructures portuaires et aéroportuaires pour au moins disposer d'un point d'ancrage direct.


Nouvelle, 26 Novembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Le flux des secours en hausse


Image
Des bases humanitaires commencent à être érigées un peu partout en arrière des zones sinistrés


Ces volontaires viennent du Gänsernberg, de l'Aurora, du Caeturia, de la Flavie, du Gandhari, du Westrait, du Bykova et de combien d'autres pays encore !
Ils arrivent par navires ou par les Njord-10 Gänsernbergeois qui assure la liaison aérienne avec le continent jusqu'à remise en service de l'aéroport de Sipar (le moins touché) dont les travaux de déblaiements avancent bien.
Le matériel, les médicaments, la nourriture et l'eau débarquent par containers entiers en même temps que les premières équipes arrivées sur place achèvent la construction des premiers camps de réfugiés à côté des villes, et de la connexion au réseau ferroviaire pour un ravitaillement plus rapide.

L'Empresio à de son côté affirmé qu'il faisait rentrer en urgence le port artificiel initialement destiné à la division Kaiyuanaise. Al'heure actuelle, plusieurs éléments auraient déjà franchit le canal d'Eashatri.
Les travaux auprès de la Tour commissionnaire se poursuivent d'ailleurs avec nombres de volontaires qui font leur possible pour drainer l'eau des fondations afin de les consolider pour éviter que le monstre d'un kilomètre ne s'écrase en causant encore plus de destruction. D'autant que Sipar est le cœur de la coordination des secours et que la chute de la Tour tomberait mal, d'autant si cela emporte des infrastructures opérationnelles. En plus de cela, la Tour devient dans le cœur des habitants et leur esprits le symbole de la résistance de la ville aux éléments destructeurs. Visible de loin, elle est ce qui motivent les réfugiés à poursuivre leur marche harassante ou à ne pas abandonner.

On sait également que les infrastructures hydrauliques et fermières de l'Est du pays sont intactes, mais sur-sollicitées. Aussi, l'Instance à décrétée un gel des prix des denrées périssables qu'elle achète en grande quantité (aux frais de l'Empresio). Certains foyers de factions se disent offusquées et commencent à émettre des doutes sur la légitimité de l'Instance à gérer la crise. Une affaire à laquelle Sipar n'a pas prêtée la moindre oreille : "Ici, on sauve des gens, les considérations politiques, carrez les vous dans le ***" aurait déclarée Abigaëlle Shêrhoutê, coordinatrice principale de cette Instance. (Pour ne pas dire qu'elle orchestre tout).

Dès à présent, les secours poursuivent les recherches et les équipes continuent de patrouiller. En parallèle, l'Instance cherche déjà un moyen de rétablir l'eau potable pour alimenter les camps de réfugiés. Plusieurs projets allant de drainer les rivières du pays à faire venir des tankers d'eau sont débattus en ce moment dans la tente qui sert de Q.G à cette modeste Instance.
Au même moment, on apprend que la crise est gérée par la "comtesse" de Pernos plus au Nord, qui reçoit entre autre de l'aide étrangère grâce aux indications de Sipar. A l'Est, il semblerait que la faction Fondamentaliste tienne un discours assez violent au sujet d'un "pillage de l'arrière pays" tandis que Setan à vu son Préfet de Police s'autoproclamer Légat et réclamer la légitimité politique, quand bien même les effectifs dont il dispose seul sont trop maigres pour sauver plus que Setan et la proche ville de Veknes.
Des revendications ridicules au vu de la situation et qui se perdent dans le vent puisque la communauté internationale semble déjà avoir donné blanc-seing à l'Instance de secours qui excelle pour l'heure dans la gestion de la crise, notamment en faisant évacuer le centre ville de Sipar à risque et en envoyant des équipes d'ingénieurs consolider le sous-sol avant de songer le reboucher. Des recommandations similaires auraient d'ailleurs été envoyée au Légat ainsi qu'une requête d'acceptation de l'aide internationale.


Matériaux composites de troisième génération
Alors que les laboratoires de Setan et de Sipar sont sérieusement endommagé, les chercheurs installé dans les centres internationaux continuent leurs travaux alors même qu'on tentent de reconnecter le Caskar au réseau téléphonique mondiale. Ce qui est certain, c'est que les progrès sur de nouveaux matériaux pourront aider pour la suite à la mise au point de structures bien plus résistantes.
On notera toutefois que l'Instance à annoncer faire appel potentiellement au Valvatides pour recevoir assistance dans la consolidation des édifices du pays.

Nouvelle, 01 Décembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Un mois après, où en est le pays ?


Image
Les choses se sont calmés suite au déluge, et les autorités commencent à y voir un peu plus clair, même si personne n'est d'accord sur qui à l'autorité.


La chose à été confirmée par le préfet (autoproclamé légat) de Setan, le gouvernement de régence n'est plus, en effet, les services des gardes côtes de Setan aidés par les plongeurs de la Police auraient retrouvé les corps des principaux membres du gouvernement, seule demeure portée disparue la comtesse de Levens.
A cette nouvelle, des réactions assez curieuses ont secoués le pays. En effet, plusieurs meneurs de factions se sont érigés comme gestionnaires de leurs zones d'influences, refusant de reconnaître à Setan ou à Sipar une quelconque autorité.
Car si du côté de Sipar, aucune affirmation de la sorte n'a été émise, l'Instance se contentant de réaliser des "ententes" avec les zones d'influences voisines pour poursuivre les manœuvres de secours, désormais plus portées sur le relogement et le ravitaillement des réfugiés; Setan à vu elle émerger son préfet de Police qui réclame la reconnaissance de souveraineté sur l'île entière étant "la seule entité constituée et organisée en charge de la capitale".

De leur côté, les Fondamentalistes de Gerflanamos et les Sakinistes auraient réussit à rallier des régiments et des gendarmes pour assurer "la défense de leur zone face au potentiel pillage de leurs ressources".
Les Unionistes ont eux, intimé l'ordre au Préfet de Setan de cesser ses enfantillages et de laisser le peuple décider par le biais d'élections une fois la crise terminée, poursuivant en affirmant que d'ici là, étant la plus ancienne faction caskar constituée, ainsi que la plus populaire, ils se chargeraient de la direction générale des affaires.

Tandis que les chamailleries reprennent, l'Instance à de son côté publié un compte-rendu des décès, blessés, disparus, et montant des dégâts :

"Après avoir prit la mesure réelle des évènements, l'Instance à bâtis une estimation aussi minutieuse que possible des affres du "Déluge" comme certains l'appel, qui à touché notre pays :
La population caskar à souffert de 180 morts, près de 1200 blessés et presque 1000 disparus causés directement par le tsunamis.
Les effets secondaires de ce dernier, causé par l'inadéquation des constructions avec un tel phénomène, les faiblesses du sol, trop creusés et exploités sous les grandes cités, ou la faiblesses des villages constitués d'habitations en planches de bois ou autre matériaux insuffisamment renforcés en front de mer et d'autres facteurs ont causés bien plus de morts que la vague elle-même.
Ainsi, ce serait plus de 200 000 morts confirmés, 300 000 disparus, 500 000 blessés et plus de 2 millions de sans-abri qui concerne le Caskar. L'évènement est tragique. Mais depuis un mois que les travaux de drainage et de consolidation des sols sont entrepris. Il est désormais presque certain que le risque d'effondrement des immeubles, y comprit la Tour de Sipar est écarté.
Les dégâts s'élèveraient pour l'heure à plus de 3 milliards de Kars."


Dans le même temps, l'Instance de Secours de Sipar lance un appel d'offres pour des logements rapides, relativements spacieux et en dur afin de reloger au plus vite les habitants. Il est précisé que cet appel est essentiellement tourné vers les pays ayant offert leur aide et que l'Empresio paierait ce qu'il faudrait. Le but n'est nullement de remporter une compétition, mais de fournir une solution adaptée et rapide pour résoudre le rapidement possible les problèmes de camps de réfugiés bâtis avec des tentes et sans confort qui commencent à peupler plusieurs villes du pays. "Il est essentiel de régler le problème maintenant avant que les saufs ne commencent plus à voir les touchés comme de réfugiés mais des parasites."
On peut cependant souligner que Sipar se détache du reste du pays en ne revendiquant rien et en tentant de venir en aide à tout ceux le demandant, restant dans sa ligne de ne pas faire de politique absurde alors même que la crise n'est pas terminée tandis que le ton monte lentement dans le reste du pays et que les prémices de scission se font déjà sentir.


Céramique technique
Les chercheurs travaillant en collaboration avec les Valvatides se penchent sur les propriétés intéressantes du graphène qui pourrait répondre à plusieurs de leurs attentes concernant le matériaux. malheureusement, plusieurs d'entres-eux avancent qu'il faudrait acquérir auparavant une meilleures maitrise technologique des matériaux pour pouvoir espérer avancer.
"Non, je me fout de votre interview, je voudrais qu'on rétablisse la liaison avec mon pays pour savoir si je dois faire le deuil de ma famille !" auraient déclaré le chef de projet.

Nouvelle, 21 Décembre 2039
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Quand les ombres succédaient à l'orage...


Image
L'armée semble se diviser entre les différents courants. Mais il est bien confirmé que des troupes en provenance de l'aire fondamentaliste font route vers Setan


Alors que le pays se remet très lentement des effets du Tsunami, et par remettre, il faut comprendre qu'on vient tout juste de procurer des béquilles au patient. Un trouble dont les conséquences risquent de re-casser la jambe se fait déjà sentir.
A l'heure actuelle, l'eau courante n'a pas été rétablie partout, on sait de source sur que Sipar est bien de nouveau ravitaillée grâce au port artificiel désormais installé à Valanos pour sustenter le flux commercial. Setan, elle, reçoit des cargaisons par voie des mers bien que son port soit hors-service. Mais les camps de réfugiés doivent pour l'instant compter sur l'aide internationale, malgré de vastes travaux de pompages entamé a proximité des fleuves afin de ravitailler ce monde. D'où par ailleurs un appel d'offre de l'Instance pour des bâtiments de fortunes permettant de donner accès à ces denrées vitales de manière courante plus rapidement.
La Tour Commissionnaire à de son côté été sauvée, toutefois, le rétablissement des communications à échelle du pays est encore en cour. Sipar demeure la première plate-forme de communication du pays avec l'extérieur.

Et tandis que tout ceci se trame, l'Est du pays, sous contrôle de factions jouant sur la peur des populations de se voir taxer sur des productions, chose n'étant jamais arrivée jusque là; on assuré leur mainmise sur des territoires entiers.
Les Sakinistes, faction extrémiste des Traditionalistes laissant passer le ravitaillement à destination de l'instance depuis Valanos. Les Fondamentalistes, pour leur part, semble avoir saisit qu'il y a opportunité à conquérir le pouvoir qu'ils ont si longtemps attendus dans le pays. Aussi, des bénévoles des environs de Setan, ont confirmés ce matin avoir vu des engins blindés et des troupes faire mouvement en direction de la capitale moribonde, le flanc et les casques parés de la lettre Phi hellène. Le Préfet Trakines n'a fait aucune déclaration de son côté, au contraire de la Comtesse de Pernos qui a annoncé que si les éléments "dissident" ne regagnaient pas les postes assigné précédemment par la défunte régente, elle serait contrainte de s'opposer par tout les moyens à ce qu'elle considère comme une tentative de putsch.

L'Instance de Sipar n'a émit comme seule remarque qu'il n'était nullement temps de se lancer dans une guerre interne alors même que le peuple souffrait et risquait encore de souffrir longtemps. Malgré tout, elle semble avoir remportée un certain succès dans son appel au ralliement vis à vis des troupes puisque de nombreux éléments en charge d'éléments de la garde (véhicules de 4ème génération), on rejoint l'Instance afin de défendre l'intégrité de sa zone d'opération. Des rumeurs de pacte de non-agression avec ces deux voisins et le renouvellement du partenariat vis-à-vis de l'aide humanitaire avec les Unionistes circulent, mais rien n'a été confirmé officiellement.
De leur côté, les Traditionalistes semblent procéder, en vue du renforcement de leurs maigres troupes, à la formation des gendarmes (vétérans de la guerre de pacification) situé sur leur zone d'influence. Alors qu'Abigaëlle Shêrhoutê se dit particulièrement préoccupée par l’évolution des choses, l'Empresio annonce lui maintenir son aide à la division, mais tout en déménageant par précaution son G.Q.G dans un autre pays membre. Aucune précision n'a été donnée à ce sujet....


Virus informatique de troisième génération
Bien qu'une partie des systèmes informatiques, notamment les serveurs et hébergeurs principaux du pays aient été mis hors-service, l'Instance à confirmée ce matin le rétablissement des cellules de recherche sur les virus informatique en vue "d'anticiper notre retour à un niveau de développement digne" et ainsi protéger les futures données. Des informations tierces affirment aussi que les travaux sur l'aéroport de Sipar sont quasiment terminés et que le trafic pourra reprendre à partir du 1er février.

Nouvelle, 23 Janvier 2040
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Caskar : Quand l'intérêt communiste effrayait l'Occident...


Image
Si les choses se poursuivent ainsi, l'île sera bientôt le théâtre d'une guerre entre bleus et rouges


Entre les régimes Dytoliens et Olgariens qui se réjouissent de la mort d'Asha Lota, et le bloc rouge qui s'en lamente. La tension monte entre deux idéologies concurrentes ne rêvant que de s'écharper une bonne fois pour décider qui à le plus beau drapeau. Seulement voilà, le Caskar se trouve en situation de troubles.... et en parfait relais pour permettre aux deux idéologies de s'affronter.
D'un côté, les plébéiens soutenus par toutes les tendances communistes et socialistes du monde, de l'autre... le reste. Désunis mais franchement soutenus par de plus en plus de régimes anti-partage équitable des richesses voyant d'un très mauvais oeil l'établissement d'un potentiel enième pouvoir socialiste, qui plus est au Caskar.

En jeu, plusieurs facteurs :
- Une position stratégique, plaçant en effet le Caskar au carrefour de trois continent, à distance de frappe pour des ADM de moyenne portée, ou même comme base idéale pour des guérillas à destination de ces continents, sans parler de la capacité de pression sur le commerce international obligé de passer par la Cérulée pour l'économie de temps et la jonction avec les principales puissances économiques mondiales.
- Une technologie parmi les plus avancées de la planète. Et cette tendance, si arrêtée pour l'heure, pourrait bien reprendre de plus belle si un régime communiste conscient de l'avance relative de l'île en la matière y investit les sommes nécessaires. Pour peu que ces recherches se réoriente vers l'armement, l'île pourrait rapidement acquérir en post-guerre, un statut de puissance technologique incontournable.... Sauf qu'elle sera sous le drapeau rouge et disposera de la corde pour pendre les bourgeois.
- Une économie de premier ordre. Bien sur, l'économie dont nous parlons n'est pas celle fragilisée et quasiment mise à terre par le Déluge, mais bien de celle qui émergera suite à la reconstruction puisqu'elle à déjà démontré ses capacités de recouvrement à l'issue de la première guerre civile. Pour peu que les arsenaux et l'industrie lourde Caskar intègre en plus de son économie et son pétrole les rangs de l'Internationale Communiste, et le cadre nécessaire à une guerre froide sera posé.

Toutefois, devant les craintes (exagérées) des anti-communistes; il est nécessaire de relativiser : le seul régime apte pour l'heure à entamer une reconstruction est l'Instance de Sipar et les Siparésites qui allouent l'essentiel de leur ressource à la reconstruction.
De plus, le pays ne sera pas en mesure de rebâtir un régime stable avant plusieurs années. Et les choses promettent de donner une guerre longue et en plusieurs phases. C'est précisément ce qui inquiète Abigaëlle Shêrhoutê, "Protal" de la tendance :
"Notre pays est déjà à deux doigts de devenir un champ de bataille. Et telle que les choses semblent se dessiner, nous craignons une internationalisation du conflit sur notre sol. Une arrivée massive de troupes étrangères s'affrontant entres elles pour assurer l'arrivée ou non de tel ou tel régime dans le Nord du pays. Soyez assuré en tout cas qu'au Sud, nous rebâtissons et reconstituons à toute allure ce que nous avons perdus en prévision de l'arrivée de n'importe quel régime dans le Nord."

On confirme par le biais de presse que le Caeturia s'engage à surveiller de près les activités du pays, ce qui avec la proximité de la base Aurorane, promet de faire des étincelles dans le cas ou les socialistes s'engageraient plus avant.



Hôpitaux de troisième génération
Après le désastre du Raz-de-Marée, il est apparu que les capacités d'acceuillent de nos hôpitaux ont plusieurs fois atteint leurs limites et même plus, forçant certaines personnes à être hospitalisées dans des annexes ouvertes sur les parking.
De plus, le niveau de notre technologie médicale reste commune. Devant les risques sanitaires engendrés par la Crise, l'Instance de Secours à reconstituées un centre de recherche gouvernemental et indépendant pour mener des travaux sur de nouveaux hôpitaux derniers cris aptes à assister la population, de manière présente comme futur.

Presses Siparésites, 16 Avril 2040
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Avatar du membre
mark
Maitre du monde
Messages : 2714
Enregistré le : sam. févr. 21, 2015 7:47 pm
NJ V3 : Caskar
NJ V4 : Caskar

Re: Informations

Message par mark »

Sipar outrée : Quand la Caeturian World TV insultait l'aide humanitaire


Image
"Les rouges" ont été parmi les premiers arrivés, en particuliers les Westréens


Abigaëlle Sêrhouthê en a avalé son café de travers : la Caeturian World TV insulte des volontaires et bénévoles d'obédience communistes en les qualifiants "d'absents des opérations de sauvetages depuis novembre".
La Protal corrige : "Non messieurs les Caeturians, vous n'avez pas été les seuls à venir à notre secours. Et si moi ou mon gouvernement ne sommes en rien communistes ou socialistes, je me dois de rétablir la vérité en saluant l'implication des Westréens poursuivant leur assistance aux populations aux côtés des Gänsernbergeois malgré la montée des tensions dans le pays !"

La déclaration de la Caeturian World TV a provoqué la colères des Caskars : "Des médecins et des volontaires Caeturiens m'ont sauvés, parfois la main dans la main avec d'autres forces d'autres puissances qui ont réagis immédiatement quand nous avons sombré. Et voilà maintenant que leur pouvoir à des lieux de là essaye d'instrumentaliser la chose parce que les considérations politiques entrent en jeux, ça me dégoûte."
Il faut préciser que l'intérêt marqué des communistes pour le pays, qui jusque là ne s'est pas faite, Gandhari excepté, par la voie militaire, inquiète.

De l'autre côté, les pouvoirs Néo-Unionistes et Siparésites voient d'un oeil dubitatif l'implication de la Caeturian World TV sur leur sol : "Nous ne sommes pas votre Nuevo-Rio", qui plus est lorsque elle met en avant comme un mouvement essentiel une petite association dissidente que ni les Néo-unionistes ni les Siparésites ne reconnaissent : "Ils ne représentent en rien nos opinions politiques où la volonté de notre politique, ce mouvement est une association minoritaire dont la provenance Caskar même reste douteuse."


Recherches : un nouveau centre établis
Shêrhoutê compte énormément sur la neutralité des Siparésites. Et le démontre par l'établissement d'un nouveau centre de recherche centralisé en parallèle de la poursuite des opérations de relogements (on nous informent d'ailleurs qu'un accord imminent est sur le point d'être signé); la Protal à déclarée remettre en marche ce qui pourrait être l'un des plus important pourvoyeur de solutions des années à venir : les technologies.

Presses Siparésites, 21 Avril 2040
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...

Répondre

Retourner vers « Caskar »