RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Lots 93-104-108-110
Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » dim. août 25, 2019 12:23 pm

Image

ORDRE HOSPITALIER TÖTTERN
" In vitae credimus. Bello agendum. "


« Il nous appartient d’honorer le martyr, de panser le blessé, de défendre l’innocent et de toujours marcher dans la lumière. »

Nous sommes forcés de constater qu'il a fallu seulement quelques semaines après la déclaration des violences en Épibatie pour que les défaillances des idéologues « Pacifistes » de plusieurs nations et leur incapacité à traiter la question du bien commun en toute humanité se manifestent. Les intérêts individuels et les intérêts des groupes prennent toute la place dans cette nouvelle guerre au mépris des plus faible et de ceux qui attendaient une réponse à leurs inquiétudes.

Par notre l'engagement au Christ Roi sur la protection et la défense des victimes, opprimées, méprisées et des nécessiteux, nous renouvelons l'ancien appel à Notre-Dame des Anges et l'armée des anges dont elle est la Reine, pour leur aide et protection dans cette tâche. Pour la paix, nous avons besoin d'unité, de dialogue et de respect mutuel. Nous nous devons de répondre à ce seul commandement : « Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jean 13:34).

Ainsi, la commanderie des chevaliers hospitalière Töttern entend envoyer en Épibatie quelque huit mille volontaires, non loin de deux mille médecins professionnels et tout autant de frères et sœurs polyvalents, étant aussi bien défenseurs, militaires, que prêcheurs et assistants de la mission divine et de la bonne nouvelle apportée aux populations, la charité. L'équipement apporté ne sera qu'en grande partie humanitaire, et nos armes ne seront que l'instrument de notre défense contre les menaces.

Vivons la paix et appelons tous les hommes à se délivrer de la haine afin qu'ils se laissent sauver par la Miséricorde de Dieu pour que eux aussi reçoivent le don de la vie éternelle. Que Dieu tout-puissant apporte sa bénédiction sur votre personne.
Image
Magister generalis de l'ordre, Comtesse Cäcilia Spahn.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » jeu. août 29, 2019 6:31 pm

Image

La Schmieden und Baustellen Kornhäusel (Forges et chantiers [de la famille] Kornhäusel) est un regroupement industriel de plusieurs entreprises des secteurs miniers, du secteur sidérurgique, de la construction privée et du bâtiment et travaux publics en accord avec l’office royale des infrastructures. Le groupe, crée en 1876 lors de la révolution industrielle, est en situation de quasi-monopole sur ses secteurs de cœurs de métier grâce à une avance technologique considérable sur ses concurrents, mais aussi un parc humain et et industriel de grande ampleur.

Plus contemporainement, c'est avec un capital social en hausse et trente quatre milles salariés que le regroupement s'assure de se position dominante sur les récents contrats de construction des lignes de train à haute vitesse, des immeubles et bâtiments gouvernementaux, de certaines routes, des tunnels et ponts, de logements privés et bien d'autres. Cependant, les travaux publics susvisés sont toujours construis au nom de l'office royale des infrastructures, prestige national oblige.

Leur dernier coup d'éclat fût l'acquisition de quarante huit pourcent du capital social des entreprises minières de l'Hohengraf après une offre publique d'achat, notamment grâce à l'aide apportée par la baisse de l'économie de cette région-nation.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » lun. sept. 02, 2019 5:52 pm


Les basses danses de Schönfinkel 16th sont un ensemble de manuscrits musicaux ayant été écrit entre le quinzième et le seizième siècles pour les cours de la noblesse Gänsernbergoise. La danse lente et majestueuse de ce manuscrit et de ses contemporains dont il n'est que l'exemple inspire encore aujourd’hui le genre du ballet de cour, ou plus communément encore "la danse classique", et conjugue poésie, musique vocale et instrumentale, chorégraphie et scénographie.

Cependant, il existe son jumeau plus énergique et folklorique, la schuhplattler, aussi surnommée "la danse du peuple" au sens où elle était majoritairement pratiquée par les différentes communautés composant le royaume du Gänsernberg. La forme traditionnelle de ces danses est toujours réalisée en costume traditionnel lors des différentes fêtes nationales (comme l'Oktoberfest), ou tout simplement pour le plaisir au vu de sa simplicité, de sa popularité et de l’attachement culturel associé.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » lun. sept. 09, 2019 5:58 pm

Image
EXTRAIT D'UNE ALLOCUTION TÉLÉVISÉE

C’est en ce début de février qu’une rencontre aura eu lieu entre la reine Irmingard Rosenköenig, son gouvernement et la reine Mayranea Rosenköenig, accompagnée de ses ambassadeurs des différents conglomérats commerciaux de la cité-État d’Ostlangard. Après que les journalistes de tous bords et toutes les nationalités aient reçu un dossier préparatoire sur le contenu et les accords entrepris lors de cette rencontre, une conférence de presse télévisée et/ou radiodiffusée aura lieu depuis le Palais-royal de Köninginstad, dont vous trouverez la transcription à la suite

Maître de cérémonie« La parole sera distribuée par la garde royale. Commencez. »

Journaliste de Wahrheit« Ma question est destinée à Sa Majesté Irmingard. Votre Majesté, pourriez-vous explicitement nous décrire la position du Gänsernberg quand à cette coopération étendue entre la manufacture d’armes du Gänsernberg et l’armée de défense de la cité-état d’Ostlangard ? »

Irmingard Rosenköenig« La cité-État d’Ostlangar fût longtemps fournie en armements par les manufactures du Gänsernberg et sa branche coloniale. Cette coopération, que j’espère être pérenne pour les prochaines années, se portera notamment sur l’entretien des équipements déjà existant, la réouverture des industries lourdes de l’outre-mer et la vente exclusive de véhicules technologiquement similaires aux nôtres. Tout ceci est la continuation de notre engagement à la solidarité entre toutes les nations partageant notre histoire et notre empire. »

Journaliste de Wahrheit« Une dernière précision, en ce cas. Votre Majesté Mayranea, ne croyez-vous pas que le renouveau de la coopération militaire entre le Gänsernberg et l’Ostlangar, au moins ici sur le plan logistique, et au vu de vos liens familiaux avec Sa Majesté Irmingard, sera perçu par l’opposition parlementaire comme une tentative du royaume de faire revenir la cité-État dans son giron personnel, comme elle pouvait l’être au plus fort de l’Empire Töttern Laïc ? »

Mayranea Rosenköenig« Quand bien même l’implantation de nouvelles industries lourdes et la vente d’armement sont des secteurs sensibles au regard de nos politiques respectives, cela ne veut aucunement dire que le gouvernement de ma consœur ici présente sera en mesure d’influer, que ce soit directement ou indirectement, sur les décisions prises par mon état-major, ou même par le parlement citoyen. Néanmoins, je puis reconnaitre que c’est un premier pas vers de futures relations privilégiées entre le royaume et notre cité, ce qui ne serait pas choquant par ailleurs. »

Journaliste de Burghdorf« La question s’adresse de nouveau à Sa Majesté Mayranea. Le dossier préparatoire parle donc des aspects techniques d’un accord de libre-échange économique et scientifique entre le Gänsernberg et l’Ostlangar, chose qui n’avait plus été faite depuis des années, notamment à cause des impossibilités et des coûts. Ne voyez-vous pas le passage obligé par le Jernland comme un risque pour les entreprises ? Ou sa position vis-à-vis de la CND ? »

Mayranea Rosenköenig« Au contraire, je vois plutôt cela comme une chance. Le Jernland semble être un partenaire de confiance sur tous les points et le sera probablement bien plus encore après la normalisation des échanges commerciaux et universitaires. Cependant, nous sommes aussi confiants dans la capacité des conglomérats d’intérêts privés de notre cité à être en mesure de saisir les opportunités présentes en Dytolie, tout comme les entreprises Dytoliennes seront ainsi incitées aux échanges envers le continent de la Ventélie. Le libre-échange contrôlé est la meilleure des doctrines. »

Journaliste de Wahrheit« Votre Majesté Irmingard, comment comptez-vous justifier cette décision auprès de l’opinion publique, notamment en ayant connaissance de votre politique internationale du ‘Dytolie d’abord’ ? De plus, comment accorderez-vous les deux systèmes économiques qui sont similaires, mais opposés sur certains points ? »

Irmingard Rosenköenig – « Il existe des opportunités qui ne se présentent que rarement. Ma consœur et les conglomérats Ostlangardais, au vu de notre accès maritime rétabli via les ports d'Alesund, ont immédiatement compris que nos liens passés, présents et, je l’espère, futurs, est un gage de stabilité ô combien apprécié dans ces milieux. J’ajouterais que leur culture basée sur l’ordre et la discipline est, je le crois, assez similaire à la nôtre pour une entente cordiale. De plus, c’est une avancée envers le rétablissement d’une pleine coopération politique dont le royaume a bien besoin, notamment au vu de l’actualité tantôt sanglante, tantôt paraplégique de la diplomatie de notre vieux continent. »

[...]

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » ven. sept. 13, 2019 5:14 pm

Image
DOCUMENT SUR UN PROJET EN COURS

Le tunnel de base d'Hammereisenbahn est un projet de tunnel souterrain débuté en 2039 d'une longueur attendue de dix-neuf kilomètres pouvant supporter deux lignes parallèles de trains à grande vitesse et/ou de trains commerciaux à forte charge. Sa construction est assurée conjointement par une équipe Gänsenbergo-Jernlandaises pour les structures et l'excavation, pendant que les rails sont fabriquées et appliquées par là Eisenbahngesellschaft von Gänsernberg.

Le projet s'inscrit dans un cadre plus large et permettra notamment de raccorder ensemble le réseau ferroviaire inter citadin Gänsernbergois et le réseau mi-ferroviaire, mi-routier du Jernland. Le point de départ le plus au sud sera ainsi la ville de Laubourg, pendant que l'arrivée là plus au nord sera le port franc d'Alesund.

Les bénéfices attendus sont multiples, pouvant aller de l’accélération des transferts de marchandises en Trans-Dytolien (c'est-à-dire, entre nous les nations frontalières au réseau en constitution, mais aussi entre le nord et le sud Dytolie), tout en permettant une circulation plus fluide des personnes physiques de manière plus économique que l'avion.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » dim. sept. 15, 2019 11:27 am

Image
DÉCLARATION DE NAISSANCE DE DESCENDANCE
Au peuple du royaume Gänsernbergois et aux Töttern,

Son altesse royale Karolin Rosenköenig et sire Arthur Glazik ont la joie de vous faire part de la naissance de leur fille le quatorze février de l'année deux mille quarante à l'hôpital de Notre-Dame des Anges vers 12h34. Après présentation auprès de Sa Majesté Irmingard Rosenköenig, l'enfante fût nommée Sarah Monika von Rosenköenig, dont actes à l'état civil.

L'enfante fût examinée par les médecins de l'hôpital de Notre-Dame des Anges et aucune maladie incompatibles avec l'exercice d'une vie productive en société n'ont été décelées. De même, la mère se porte bien et ne devrait pas être sujette à complications post-natales, ce qui porte sa sortie de l'hôpital à une période d'une semaine à compter de maintenant.

Selon l'usage et d'après la constitution du royaume, elle obtient, par la présente, tous les droits et privilèges liés à la charge de princesse royale de sang Gänsernbergois, duchesse impériale de l'Empire Töttern, et se positionne en tant que seconde héritière du trône national après sa mère. Nous lui souhaitons, à cet égard, nos vœux de réussite.

Héraut du gouvernement de Sa Majesté Irmingard, Hinrich Bluhm.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » mer. sept. 25, 2019 9:28 pm

MOUVEMENTS DE LA BOURSE ET DU MARCHÉ

FINANCE - MARITIM KREDITT ET DNB

Mouvement de cotation : En hausse pour la sous-divsion d'Ostlangar, stable pour la sous-division du Gänsernberg.

Commentaire : L'implantation fut réussite en Ostlangar car l'entreprise fonctionne désormais comme un pont pour les échanges financiers entre la Ventélie et la Dytolie, tout comme les services de changes et courtiers sont très appréciés depuis l'accroissement du commerce en volume, l'évolution du tourisme intercontinental et autre effets associés. Cependant, le succès de ces banques est limité au sein du Gänsernberg à cause du manque de confiance des acteurs nationaux envers ces fonds d'investissements, ceux-ci étant habitués à traiter avec les banques nationales et/ou la banque centrale de l'état.

TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION - ALTEK

Mouvement de cotation : En hausse pour les deux sous-divisions.

Commentaire : L'avantage technologique démontre une nouvelle fois qu'il est une arme redoutable dans la sphère privée, car depuis l'arrivée d'Altek sur les marchés intérieurs des deux états, et ce malgré la présence historique des acteurs nationaux et/ou internationaux dont l'image de marque était bien plus ancrée dans les mœurs, les produits de la firme sont accueillis d'une manière bienveillante auprès de ces populations avides de nouvelles technologies. Cependant, le principal point noir vient des pénuries d'approvisionnement, les nouvelles manufactures d’électroniques de la marque n'étant pas encore à pleine capacité pour répondre à la demande, ce qui s'explique en partie par le volume du marché en terme de clients potentiels.

PHARMACOLOGIE ET BIOTECHNOLOGIES - DNK

Mouvement de cotation : En baisse pour la sous-division Gänsernberg, légère hausse pour la sous-division de l'Ostlangar.

Commentaire : Les médicaments de DNK sont relativement en deçà des capacités de production et d'innovations (exception faite des machineries médicalisées) déjà installées au sein du royaume et envers lequel les acteurs du secteur de la médecine, des hôpitaux aux pharmacies, ont encore du mal à faire pleinement confiance. Néanmoins, le secteur était moins encombré au niveau de la cité-État d'Ostlangar ce qui permit à la firme d'obtenir plusieurs contrats d’approvisionnement avec les établissements publics et les pharmacologistes de la ville qui désiraient obtenir un panel plus large de produits et moderniser certains équipements. Les résultats seront mieux connus dans les prochains mois, en fonction de l'évolution des échanges.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » mer. oct. 09, 2019 5:52 pm

Image

CONFÉRENCE DE PRESSE DEVANT LES ETATS-GÉNÉRAUX DU 27/04/40.
Discours de la reine Irmingard Rosenköenig.

Je m’adresse à vous, premiers représentants de nos sujets, pour vous faire part de l’état de nos terres et de notre politique à un moment clef de notre histoire. J'emploie le mot « clef » parce qu'à aucune époque précédente le choix n’aura été si impactant pour notre unité sociétale, nos relations avec le reste du monde, et parfois nos vies.

Depuis mille neuf cent quarante-deux, la plupart des périodes de réformes ont été liées à nos affaires intérieures. Nous avons assuré la sécurité sociale pour tous nos sujets, nous avons bâti une industrie de premier plan, nous avons dans notre culture et nos mœurs les grandes valeurs du respect et de la dévotion, nous avons défendu nos idéaux et intérêts par les armes, et avons gagné notre rayonnement dans tous ces domaines aux yeux de tant de nations.

Le traumatisme du démantèlement de notre société impériale est en grande partie responsable de ceci. La peur de la perte de nos repères en tant que peuple était légitime, tout comme la favorisation de nos pairs fût une grande idée. Mais le monde autour de nous évolue d’une toute autre manière. Des blocs se forment, des guerres éclatent, d’autres nations disparaissent. Nous avons toujours été relativement neutres dans ces combats, mais était-ce le bon axe de diplomatie ?

À l’ère du commerce transnational et des guerres asymétriques, parfois mêmes des guerres idéologiques, technologiques et politiques, il est relativement difficile de dire qu’un Gänsernberg, aussi fort soit-il, et pourtant solitaire en l’état actuel des choses, peut tenir à distance le monde entier, mais aussi et surtout maintenir son niveau d’excellence.

Aujourd'hui, ce que je vous propose dans la continuation des grands accords engagés par mes filles, c’est que nous refusions l'isolement imposé à nous-mêmes ou à n'importe quelle autre de nos terres. Il est temps de renouer nos liens avec un continent que nous avons tantôt dominés par nos armes, mais auquel nous pouvons désormais nous adjoindre en paix. De plus, il est l’heure de retrouver l’unité perdue lors des sanglantes divisions s’ensuivant l’éclatement de l’Empire Laïc Töttern.

Dans un premier temps, je ne vous indique pas que nous braderons nos idéaux comme de vieux vêtements embarrassants seraient déposés au débarrât. Le modèle de la préférence pour ses plus proches voisins continentaux existera toujours, et doit toujours exister, il lui faut simplement souffrir de se voir moderniser, mis au service de notre culture et de nos traditions.

Bien sûr, je ne puis prendre seule la décision de rejoindre ce que vous avez probablement compris, la Communauté des Nations Dytoliennes. La couronne est un poids qui exige de vous comprendre, de transcender les querelles et les motivations partisanes, d’être la première servante de l’État. Serais-je à même d’être celle-ci, la femme qui aura toujours eu votre cœur et votre confiance, qui vous écoute dans vos demandes, si cette question était traitée sans consultation nationale ?

Dans un second temps, et je suis certaines que vous vous attendiez à cela, mais après avoir longuement débattu avec ma consœur souveraine de nos terres de Ventélie, nous avons décidé de vous soumettre la proposition de réunification du Gänsernberg et de sa colonie au sein d’une confédération monarchique qui serait dénommée « Kaiserliche Konföderation ».

Unis sous une seule couronne, tous égaux en droit, dans une structure participative qui ne gommera pas l’individualité de chaque royaume membre, nous serons plus à même de promouvoir une histoire, une culture et des valeurs communes, d’agir comme un seul dans nos relations internationales, et surtout de manière bien plus officielle. Les conditions sont encore à définir, mais l’expression de la volonté de nos sujets sera déjà une bien grande avancée pour nous aiguiller.

Mes très chers sujets, l'action puissante que nous réclamons ne peut pas être fondée sur l'indifférence à l'égard de tout ce pourquoi nous combattons, et j’espère que vous saurez faire preuve de sagesse et de discernement quand, face aux questionnaires, vous devrez nous répondre, ME répondre.

Vive l'union Töttern, son peuple et son rang royal !
Le référendum, dont la participation est obligatoire, aura lieu 30 Mais pour les personnes qui :
  • Sont de nationalité Gänsernbergoise depuis au moins cinq années.
  • Sont âgés de vingt et un ans révolus à la date du vote.
Le vote aura lieu dans les conditions suivantes :
  • Par vote électronique avec validation grâce à la carte multi-services de nationalité (carte d'identité).
  • Sous le contrôle de la cour suprême du Gänsernberg et sous protection de la police des localités.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » sam. oct. 12, 2019 10:13 am

Image

Le musée des blindés d'Holderbaum General est une structure publique située dans les environs de la ville de Dingelroda assurant la double fonction de musée militaire et de station d’entrainement pour les officiers des différentes sections blindées nationales. D’une manière plus annexe, il dispose également d’ateliers de réparation et de restauration d’engins.

Il est l’un des plus grands organismes de son type dans la Dytolie et sa réputation lui fût majoritairement acquise par le nombre de pièces d’exposition dont il dispose dans ses halls, environ deux cent cinquante références pour une vingtaine de pays sur cent ans d’évolution technique, mais aussi grâce aux divers événements qu’il organise, dont le reconnus « Blitzfest ».

Le Blitzfest est une manifestation d’une durée maximale d’une semaine réunissant en moyenne dix mille spectateurs où défilent par époque et nation les différentes pièces restaurées de la collection du musée, mais aussi divers invités des pays voisins. Diverses épreuves sont organisées après ces défilés, notamment sur la vitesse, les manœuvres ou encore le tir de précision.

En marge des représentations, l’on trouve parfois le service de recrutement de l’armée de défense Gänsernbergoise et les industriels du secteur de l’armement qui font leurs promotions, proposant même parfois des activités liées aux équipements les plus modernes ou les démonstrations nécessitant un niveau de compétence plus haut que celle des acteurs privés.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » mar. oct. 15, 2019 5:24 pm

Image
MANIFESTATION PRO ET ANTI-CND DU 15/05/40
Vue par l'essayiste Lorenz Schulberg

Il arrive que des débats enflamment l’opinion, notamment quand le poids de la décision repose sur vos épaules pour la première fois depuis bien longtemps. Vous, sujet d’un royaume qui n’a de démocratique que ses conseils municipaux et l’évolution de ses fonctionnaires au sein de leur hiérarchie, vous devez désormais choisir un destin. Drôle de chose pour de disciplinées et franches créatures comme vous, car le groupe vous semble toujours le plus important.

Pour la majorité, vous suivrez l’opinion de celle que vous voyez comme une « mère de la nation », votre souveraine, sans jamais remettre en question son fondement. Pour d’autres, vous vous oserez au choix contraire car votre conviction était plus forte, ou alors que vous avez été déçu par de récents événements. Mais, dans votre cas, et comme toujours, la manifestation fût le moyen d’expression privilégié pour s’adresser à votre gouvernement, ce qui aura eu lieu.

C’est en ce 15 Mai que vous irez avec vos camarades dans les rues de la capitale pour faire entendre votre voix. Pour beaucoup, c’est votre première manifestation, et vous vous étonnez de constater que, contrairement à ce que vous voyez sur les journaux étrangers, le cortège est plutôt pacifique. Point de casseurs, pas de combats, uniquement vos pancartes et vos mégaphones. Pendant un moment, vous vous sentez fière d’être Töttern. Vous pouvez être pour ou contre la monarchie au plus profond de votre être, vous vous sentez inclus dans une grande société, et vous la remerciez.

« Non à la CND ! », entendez-vous finalement de la bouche d’un représentant syndical. L’étincelle déclenche l’incendie, et vous chantez : « Vous qui avez pris nos fils, nos filles, souffrez de voir notre refus, Concentrés de Nigauds décérébrés ! ». Bien vite, néanmoins, vous entendez un écho contraire dans une rue voisine. « Qui ose !? », vous exclamez vous silencieusement, puis vous êtes stupéfait. Ici, de la place centrale de la capitale, s’approche « l’autre bord ».

Au fur et à mesure que la proximité décroit, vous distinguez vos jeunes générations, mais aussi vos ainés. Pensez-vous à ce jeune homme convaincu des idéaux de celle qu’il aura toujours estimée comme la dirigeante suprême d’un Empire millénaire, mais qui pourtant, propose l’intégration de son domaine dans un tout bien plus grand, bénéfique, et cela avec modération ? « Oui au progrès, non aux extrêmes religieux ! », vous scandent-ils lors de leur passage.

Votre dirigeant syndical s’énerve. Lui qui est un fervent défenseur de la Ligue Impérale Töttern, il ne peut pas comprendre qu’une souveraineté nationale maitrisée est compatible avec une union internationale. D’autres lui répondent dans le camp adverse, et c’est là que vous comprenez pourquoi ces événements sont si violents à la télévision, l’effet de groupe. La légendaire politesse Töttern sera oubliée un instant que votre délégué frappe un ennemi ! Mais bien vite, d’autres enchaînent.

Les bruits des bastonnades à coup d'armes improvisées et de bousculades ne seront que bref avant que vous n’aperceviez la puissance étatique s’approcher, toutes sirènes hurlantes. Eau et lacrymogènes sera autant utilisée contre vous qu’envers « eux ». Vous vous rappelez soudainement : « pourquoi nous battons nous entre nous ? Nous qui sommes d’habitude si organisés ? »

Ils étaient sept milles, vous étiez quatre milles, et convaincu de vos idéaux vous avez agi.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » sam. oct. 26, 2019 2:49 pm

Image

PETITE BRÈVE D'HISTOIRE - LA COMPASSION DE NOS SOLDATS

Les guerres apportent souvent leur lot de héros, mais aussi d'actes de compassion inattendue. L'Empire Laïc Töttern eut, pendant bien longtemps, la même manière d'expression que toutes les autres nations modernes, l'usage de sa puissance militaire comme rayonnement et garantie. Mais, en dépit de ce que d'autres peuvent croire, cela ne l’empêche pas de disposer de principes moraux profondément ancrés dans la conscience collective du peuple et de ses dirigeants.

Adalger Möhring était un commandant de bombardier Messerschmitt Me 264 lors de la guerre « des trois [territoires] » qui opposais les trois composantes principales de l'Empire métropolitain : L’Hohengraf, Tiefland à l'ouest, le Gänsernberg au centre, et le Friedgwald à l'est. Lors de la journée du douze janvier mille neuf cent cinquante et un, sa mission consistait en un simple bombardement de la capitale du Friedgwald avec plusieurs tonnes de bombes de plusieurs centaines de kilos.

Alors que son escadre de douze appareils du même type que lui entraient dans l'espace aérien de leur cible, ils furent attaqués par un groupe de chasseurs intercepteurs, forçant plus de la moitié des bombardiers endommagés dans le processus à rebrousser chemin. Möhring était l'un des commandants qui, malgré l'état catastrophique de son fuselage et la destruction de deux des moteurs de l'avion, continua sa mission, que ce soit par fanatisme impérial ou par simple jusqu’au-boutisme.

Un des chasseurs ennemi, néanmoins, s'approchait par le flanc droit du bombardier. Les mitrailleurs n'étaient plus en mesure de riposter, tout comme la perte de mobilité induite par les dégâts matériels rendait la fuite relativement impossible. Ce pilote, qui se nommait Ewald Bauman, aura précisé dans son rapport qu'il n'avait jamais vu un avion en si mauvais état encore en capacité de voler. Une conversation radio s'engagea entre le commandant du bombardier et le pilote de chasse.

« Si vous ne faites pas demi-tour, vous ne retrouverez jamais votre sol », lui indiqua le pilote, « mais j'ai peut-être une sortie plus honorable pour vous. Larguez vos bombes à coté de votre cible, et je vous laisserais en vie, tout comme vous serez sauf auprès de vos supérieurs ». Cette proposition semblait étrange aux yeux du commandant, mais elle était finalement assez logique. Le code d'honneur de l'aviation Töttern ordonne aux pilotes de ne jamais faire feu sur un ennemi qui n'était plus en état de combattre, et c'était clairement le cas de l'appareil de monsieur Möhring.

D'un hochement de tête, le pilote du bombardier accepta, la charge larguée dans de désolées plaines sans vies, et c'est ainsi que tout le monde fût sauf, sans plus d'effusions de sang : la compassion était vivante, même entre soldats.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » dim. oct. 27, 2019 10:22 pm

Image
Ordonnance royale n°018973


Unsere Königin,
Conseillée par tout les moyens actuels et les informations disponibles,
Au nom du royaume, de son peuple, de la loi et de la justice,

Constate que,
  1. Il existe un risque probant de conflits subsidiaire, de nature civile ou militaire, au sein du Ghandari.
  2. En dépit d'une paix retrouvée, la circulation des moyens de transport, notamment maritimes, est restreinte.
  3. La mission humanitaire initialement prévue arrive au terme de ses objectifs et n'a plus lieu d'être.
  4. Une conférence de paix est actuellement en cours et ne concerne pas les instances Gänsernbergoises.
Et en conséquence,
  1. Ordonne à l'Ordre Hospitalier Töttern de quitter le Ghandari pour rapatriement au Gänsernberg.
  2. Ordonne à la Reichsmarineamt ou aux compagnies aériennes de favoriser ce rapatriement.
Le cœur ne doit pas être raison.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » dim. nov. 03, 2019 8:34 pm

Image

Le style gothique Töttern, aussi nommé « weicher Still », est un mouvement artistique ayant eu cour au sein du Saint Empire Töttern entre mille quatre cents et mille cinq cents. Ses plus grandes caractéristiques sont liées à l'idéalisation raffinée des mœurs et du comportement de ce qui était la chevalerie, mais aussi la vie des grandes cours seigneuriales contemporaine. Comprenez ici qu'une grande attention est accordée aux moindres détails de chaque élément de la composition pour que ceux-ci soient en concordance avec les codes sociétaux de la noblesse, de la bourgeoisie, du clergé, et parfois même des petites gens. Ainsi les personnages poupins aux visages délicieux, les coloris vifs et la symbolique des scènes sont des plus proéminentes.

Les plus grandes créations de ce style ont été crées par Sylvia Doerr, femme peintre de la ville Grassenbourg, entre mille quatre cent douze et mille quatre cent trente neuf. En effet, ses œuvres ornent certaines des cathédrales les plus emblématiques du royaume, l'église ayant souvent été une grande consommatrice de l'art gothique, mais celles-ci sont aussi positionnées dans les collections d’œuvres privées des riches familles de l'ancien Empire résidant au Gänsernberg, transmises de génération en génération l'absence d'atteinte à leurs privilèges comme cela eut lieu en tant d'autres provinces.

La famille Rosenkoenig dispose l’œuvre estimée comme la plus précieuse au niveau nationale, celle nommée « la reine terrestre parmi les anges ». La peinture sur panneau, qui mesure tout de même deux mètres de large pour un mètre soixante dix de haut, est actuellement exposée dans le hall du château de Borgnheim. Elle représente l'une des nombreuses saintes entourée par les anges au cœur du jardin des roses, une grande symbolique pour les individus de confession catholique.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » dim. nov. 10, 2019 6:54 pm

Image
Ordonnance royale n°019423
- Secret défense -


Unsere Königin,
Conseillée par tout les moyens actuels et les informations disponibles,
Au nom du royaume, de son peuple, de la loi et de la justice,

Constate que,
  1. Une flotte Britonne aura été réquisitionnée par l'amiral Gisela Bussler avec l'accord de la préfecture Caskar.
  2. L'engagement du Gänsernberg envers ses alliés Caskar se tourne vers une favorisation de la préfecture.
  3. La guerre civile est de nature à mettre en danger la survie de la nation et du peuple Caskar.
  4. La Communauté des Nations Dytoliennes est en opération sur le territoire parmi les factions.
Et en conséquence,
  1. Octroie le commandement militaire des opérations Gänsernbergoise au Caskar au roi du Gänsernberg.
  2. Ordonne le déplacement de quarante mille soldats pour renforcer la garnison de la capitale Caskar.
  3. Ordonne le déplacement d'une compagnie de vingt artilleurs pour renforcer la garnison de la capitale Caskar.
  4. Définit la stratégie militaire comme étant celle de la défense en profondeur et la fortification fixe.
  5. Autorise l'usage de la marine Britonne réquisitionnée dans les combats via bombardements ou SAM.
Si vis pacem, para bellum.

Avatar du membre
NCR452
Dirigeant respecté
Messages : 392
Enregistré le : mer. août 22, 2018 10:06 am

Re: RP's sur la vie courante au Gänsernberg

Message par NCR452 » sam. nov. 16, 2019 5:39 pm

Image

RÉUNION DE FAMILLE POUR UN AVENIR COMMUN
La vie politique des grandes monarchies de notre temps

Au château de Borgnheim, c'est une réunion de famille un peu particulière qui avait lieu. Deux souveraines investies d'une puissance étatique et deux princesses dirigeant les parlements de ces deux royaumes discutaient des détails d'un traité qui lierait définitivement l'Ostlangar et le Gänsernberg au sein d'une confédération. Était également présent quelques servantes et la ministre la justice qui présentait le dernier produit des juristes, le texte qui servirait de constitution à l'alliance.

Constanze Frey : « Ce traité est la version finale de ce que nos juristes ont réussi à écrire. Il reprend toutes les demandes décrites par nos nations, mais aussi les bases du Zollverein. En quelques phrases, nous avons donc une diète confédérale composée de deux chambres, une élue par le peuple et une élue par la noblesse des états, ainsi qu'une cour impériale qui fera office de gouvernement. Les décisions seront soumises à la diète et, sans contredire la souveraineté nationale des royaumes qui composent la confédération, elles seront exécutées par le gouvernement de l'impératrice, titre honorifique en rapport avec la couronne de l'Empire Laïc Töttern. Il ne manque plus que votre signature pour la promulgation », dit-elle alors qu'elle dépose sur la table des négociations l'écrit en question. Douze pages reliées au contenu précieux.

Irmingard Rosenkoenig : « Un bien bel apanage pour un traité d'union politique et économique. Notre réseau, cette confédération impériale basée sur notre histoire et nos racines communes, sera les fondations d'un grand avenir. »

Mayranea Rosenköenig : « Je prie pour que les résultats soient présents, car les manifestations de ces dernières semaines n'étaient pas simples à contenir. Si vous saviez, ces radicaux du patriotisme historique qui croient leur combat correct, alors qu'ils sont les descendants des peuplades auxquels se sont liées nos ancêtres. Enfin, dans tous les cas, présenter la confédération comme un ensemble coopératif au vote unanime était une bonne idée, et ce n'était point un mensonge. »

Karolin Rosenköenig : « Je crois toujours que nous devrions faire plus. Pourquoi ne pas reprendre, tout simplement, la constitution impériale ? Après tout, une impératrice ne gomme pas l'importance de ses reines, non ? », exprima la jeune princesse du Gänsernberg, quelque peu vexée dans ses idéaux les plus radicaux, bien que préparée.

Irmingard Rosenköenig : « Nous ne sommes plus aux temps anciens. Le monde contemporain est un monde ou la population aspire à la liberté et à l'unité de son corps. Nous nous attirerons leurs foudres en déclarant ainsi une nouvelle autorité. Ta cousine, ici présente, saura confirmer ce que je veux dire, car elle est aussi convaincue de cela. »

Mayranea Rosenköenig : « Je ne peux dire qu'elle a raison. Je suis la mère d'une nation, son cœur, mais le peuple est le sang de l'Ostlangar. Le parlement n'aurait jamais accepté de voir ses pouvoirs disparaitre au profit d'une entité supérieure. Et comme tu peux le voir, cela ne nous empêche pas d'agir ensemble sur des questions précises. »

Constanze Frey : « Si je peux me permettre, le peuple vous respecte pour votre sagesse, surtout lorsque ceux-ci voient l'instabilité des régimes purement démocratique où les plus grands élus, les présidents, font successivement des programmes qui ne sont que partisans et temporaires. Je ne parlerais pas de la symbolique culturelle que vous représentez non plus, car ce serait bien médisant de ma part de vous indiquer votre nature et la charge que vous portez, mesdames. »

Karolin Rosenköenig : « Bon, soit. Pourvus que nous n'ayons pas d'actions civiles, la police est réduite avec les opérations militaires au Caskar et le départ de papa sur les fronts, alors quelques manifestations seraient bien mauvaises. »

Irmingard Rosenkoenig : « Tu seras une grande dirigeante en désamorçant de pareilles situations avec charisme, et j'en serais très fière. Quand tu me remplaceras, ce sera le gage d'une gouvernance éclairée, juste et compassionnelle. »

Les deux reines, chacune d'une plume trempée dans l'encre, griffera la feuille du traité afin de sceller l'avenir des deux pays. Bientôt auront lieu de nouvelles élections, de nouvelles opportunités économiques seront présentes, l'armée sera unifiée, et la route vers la prospérité du peuple Töttern, ainsi que de ses alliés, sera assurée pour les années à venir.

Répondre

Retourner vers « Gänsernberg »