Auswärtige Angelegenheiten | Affaires étrangères

Lots 93-104-108-110
Avatar du membre
Crush
Dirigeant respecté
Messages : 365
Enregistré le : mar. nov. 24, 2015 11:22 pm

Re: Auswärtige Angelegenheiten | Affaires étrangères

Message par Crush » sam. mai 25, 2019 11:14 am

Image


Missive Diplomatique
Expéditeur :Ragnär Cilinvenssòn
Destinataire : Gänsernberg
Objet :Rencontre bilatérale

Irmingard Rosenkoenig,
Je vous adresse ce message, dans un contexte qui, somme toute, est assez délicat pour votre nation. Il y a maintenant quelques mois L'Hohengraff s'est soulevé par l'initiative d'un général fou et totalement belliqueux. Celui cherchait à éradiquer "une vermine" communiste. À partir de ce moment la totalité des nations du simpo-monde vous ont suivi dans une tentative de stabilisation de la région, nous pouvons aisément comprendre que une telle instabilité au porte de votre Royaume soit inadmissible. Mais cet argument de l'instabilité régionale ne peut être utilisé a des fins de conquêtes, à des fins belliqueuse...

Vous avez garanti l'organisation d'un référendum qui permettrai de résoudre la question de vos voisins. Résultat : une incompréhension, un manque de transparence total et une communauté internationale qui peu à peu vous tourne le dos. Nous sommes sur cette ligne et désormais vous ne pourrez plus passer par les mers nords Olgariennes. Comprenez que vous avez bel et bien annexer une région qui à la base voulait soit rester dans la confédération Valaryenne, soit prendre seul le chemin de l’indépendance.

Pendant 5 ans, il n'y aura pas de remise en cause du protectorat, pendant 5 ans, il n'y aura pas de dialogues, seul des élections législatives promises par votre voix vont avoir lieu. Cette décision vous fait défaut, dans votre allocution télévisée du 3 mars, vous avez reconnue vos erreurs et avez ainsi acter vos ambitions belliqueuses. Comment ? Je dis bien comment? une révolte citoyenne et militaire peut accoucher d'une annexion sous forme "protectorale"? Je pense que vous avez compris notre position, nous vous pointons du doigt et appuierons la décision de la CND en cas d'intervention ou de sanctions à votre égard.

Ces critiques à votre égard me semble nécessaire pour poser les enjeux d'un conflit difficilement compréhensible. C'est pourquoi, malgré toutes ces dissensions, je vous propose en tout transparence une rencontre chez vous pour discuter de ce conflit et uniquement de ce conflit.

Avatar du membre
Galaad
Dirigeant respecté
Messages : 257
Enregistré le : lun. mars 18, 2019 10:15 am

Re: Auswärtige Angelegenheiten | Affaires étrangères

Message par Galaad » mer. juin 05, 2019 3:48 pm

Image

Utenriksdepartementet

Expéditeur : Kristoffer Østgård, ministre des relations extérieures
Destinataire : Felicia Eschenbach, ministre des affaires étrangères
Classification: courrier diplomatique

Madame,

Nous accusons bonne réception de votre message. Si lors des discussions préliminaires nous étions particulièrement enthousiastes à l'idée de rapprochements économiques, dont la construction d'un tunnel ferroviaire reliant nos deux pays, la situation politique en Dytolie, et tout spécialement en Hohengraf, nous contraint à tempérer nos attentes. En effet, l'Etat de Jernland considère la résolution de ce conflit diplomatique comme un préalable à toute reprise de collaborations quelles soient de natures politiques, économiques, commerciales et technologiques. Ainsi, nos équipes travaillant sur la robotique et qui profitaient jusqu'alors du transfert depuis le Gänsernberg (en contrepartie d'une aide sur les logiciels également suspendue en retour) ont pris acte des décisions de notre gouvernement de demander un train de sanctions à l'égard du Royaume de Gänsernberg suite aux irrégularités constatées lors du référendum.

Dans le même esprit, nous avons ordonné la mise à l'arrêt de tout travail préliminaire à la construction dudit tunnel. N'ayant pas encore débutés côtés jernlander, ils reprendront dès que nous serons parvenus à régler la question hohengrafoise.

La présidence du Statsråd espère fortement que nous pourrons bientôt trouver une sortie de crise qui permette à votre royaume et à l'ensemble des parties prenantes à cette crise de considérer leurs intérêts et ceux du peuple de Hohengraf comme préservés. Malheureusement, les conditions ne paraissent pas à cette heure encore réunies, face à votre refus de considérer le référendum comme nul, au regard des graves manquements constatés par les observateurs de la Communautés des Nations Dytoliennes ; observateurs que vous aviez d'ailleurs vous-même sollicités.

Je porte à votre connaissance que le Jernland espère toujours pouvoir reconstruire dans les meilleurs délais des relations de confiance et de partenariat avec le Royaume de Gänsernberg. De notre côté, aucune porte ne sera jamais fermée à l'établissement de la paix et son renforcement et mon ministère est à votre disposition pour définir les modalités d'une indépendance progressive au Hohengraf, sans tutelle étrangère, quelle qu'elle soit.

Avatar du membre
Ostendo
Dirigeant vénéré
Messages : 837
Enregistré le : lun. févr. 29, 2016 12:07 pm

Re: Auswärtige Angelegenheiten | Affaires étrangères

Message par Ostendo » mar. juin 11, 2019 9:50 pm

Image


Asderreicher Republik


Expéditeur : Rudolph von Mähringen, Grand Hopman de la République d'Asdriche
Destinataire : Karolin Rosenkoenig, Première Princesse du Royaume du Gänsernberg
Classification : Canal diplomatique


Votre Altesse,
Nous saluons votre disposition en faveur de notre reconnaissance du protectorat du Hohengrad et de l'importance que revêt cette décision à l'échelle dytolienne. La stabilité régionale repose également par une entente réciproque et l'établissement de partenariats durables

Nous vous sommes reconnaissant de l'invitation formulée à notre adresse et notons sa signification historique tant pour l'Asdriche que le Gänsernberg ; une visite officielle enverra un signal d'importance au regard de l'histoire récente des régions tötternophones. Le continent dytolien mérite des projets constructeurs et rassembleurs, en ce sens une visite entre nos deux pays représenterait une belle opportunité pour la diplomatie et la coopération.

Avec l'expression de ma haute considération,
Rudolph von Mähringen, Grand Hopman de la République d'Asdriche

Répondre

Retourner vers « Gänsernberg »