RP | Index des personnages utilisés en RP

Lots 1-19
+ Marquésie : lot 70 (Ménechmes)
Répondre
Avatar du membre
Sébaldie
Maitre de la galaxie
Messages : 3931
Enregistré le : mar. avr. 05, 2011 10:00 pm

RP | Index des personnages utilisés en RP

Message par Sébaldie » dim. juil. 08, 2018 6:24 pm

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PERSONNAGES UTILISÉS EN RP
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Image




Personnalités politiques officielles (Gouvernement, Parlement, Partis politiques…)
  • Roseline Delpuech
    Première ministre de la République de Santogne depuis octobre 2035. Membre de la Ligue du Renouveau, mouvement populiste anti-establishment et anti-immigration.
  • Martial Vallotton
    Vice-Premier ministre de la République de Santogne, chargé de la Diplomatie, des Relations avec les Ménechmes et de la Coopération Internationale depuis octobre 2035. Membre de l’Alliance pour le pouvoir populaire, mouvement populiste de gauche anti-finance internationale.
  • Barnabé Darrieussecq
    Président de la République de Santogne (titre quasi-honorifique) depuis 2034. Indépendant.
  • Inès Teysseire
    Ministre de l'Economie et des Finances de la République de Santogne depuis octobre 2035. Ancienne juge anticorruption. Indépendante.
Personnalités politiques officieuses (Organisations clandestines, terroristes, mafieuses, extérieures à la démocratie représentative…)
  • Pierre-Louis Charbonneau
    Président de l’association « Info Santogne IVG », figure de proue du courant catholique traditionaliste santognais.
  • Tristan Gastinet
    Parrain du Mitan (mafia santognaise).
  • Savaric
    Indicateur et agent double des services de renseignement santognais
Personnalités économiques
  • Alban de Mallonnès
    Industriel santognais, cinquième fortune du pays. Ancien joueur de handball dans l’équipe nationale
Autres personnages
  • Joseph
    Ermite chrétien santognais, guérisseur et hypnotiseur.

Avatar du membre
Sébaldie
Maitre de la galaxie
Messages : 3931
Enregistré le : mar. avr. 05, 2011 10:00 pm

Re: RP | Index des personnages utilisés en RP

Message par Sébaldie » mar. nov. 13, 2018 9:01 pm

Image
Roseline Delpuech

Date de naissance : 6 mars 1975
Fonctions notables :
  • Première ministre de la République de Santogne (depuis octobre 2035)
  • Présidente de la Ligue du Renouveau (2020-2035)
  • Députée LdR au Parlement santognais (2013-2035)
Biographie :
Née à Sainte-Madrague, Roseline Delpuech est la troisième d’une famille de sept enfants. Fille d’un notaire et d’une directrice d’école, elle fréquente les établissements scolaires catholiques réputés pour leur discipline de fer. Elève turbulente et plutôt médiocre, elle deviendra plus tard une aguicheuse cumulant les conquêtes amoureuses. Etudiante en communication, c’est par l’intermédiaire de son premier mari qu’elle entre en politique en 1998 au sein d’un parti xénophobe qui donnera naissance par la suite à la Ligue du Renouveau. Les femmes, qui n’ont alors le droit de vote que depuis une vingtaine d’années, gardent un rôle discret en politique. Roseline Delpuech n’échappera pas à cette règle, en dirigeant dans l’ombre les campagnes électorales de son mari, élu député en 2000. Briguant des responsabilités, il lui demande d’être « ses yeux et ses oreilles », ce que Roseline fit à perfection et anticipe la scission qui donnera naissance à la Ligue du Renouveau en 2010. Décédant au cours de son mandat, elle est pressentie pour incarner le tout nouveau parti – qui n’est rien d’autre qu’un réchauffé du précédent – dans les régions du nord-ouest de la Santogne.

Au moment où elle est élue députée en 2013, elle dispose déjà d’un réseau bien établi. Peu active en termes de travail parlementaire, elle est toutefois pressentie pour diriger le groupe en tant que « whip ». Possédant de nombreux dossiers sur ses collègues et ses opposants, elle est habituée au lancer de boules puantes quand elle n’obtient pas ce qu’elle veut. Elle est sinon dépourvue de toute conviction idéologique, ce que n’hésiteront pas à faire valoir ses concurrents au sein de la Ligue lors du congrès de 2017 qu’elle perd. Mais garante d’une certaine unité dans le parti, dont elle incarne une figure consensuelle, elle prend sa tête en 2020, dans une Santogne complètement décimée par la crise économique. Elle durcit alors son ton, emprunte une rhétorique anticapitaliste et qu’elle assume « populiste » pour parler « aux oubliés », sans jamais s’avancer sur les détails techniques. À force de persévérance, sa tactique est couronnée de succès en 2035 à l’occasion du scrutin législatif d’octobre.

Alors que le poste de Premier ministre devait revenir à un membre du Parti populaire (conservateurs), arrivé en tête, elle scelle une alliance inattendue avec l’Alliance du pouvoir populaire qu’elle gardait confidentielle, non sans quelques crispations au sein de ses rangs. Obtenant à quelques voix près le vote de confiance du Parlement, elle entre en fonction fin octobre 2035. Deux ans plus tard, à mi-mandat, son mandat est critiqué pour sa mollesse, son inaction voire sa complaisance avec les créanciers alors qu’elle promettait de « renégocier en largeur la dette ». De plus, sa coalition avec l’Alliance du pouvoir populaire l’a amenée à adoucir ses positions sur l’immigration. Son bilan est à mi-mandat clairement décevant.

Personnalité :
L’hypocrisie est sans doute ce qui caractérise le plus Roseline Delpuech. Indigne de confiance, elle collecte le maximum d’informations sur ses opposants, comme sur ses collègues de parti et a plusieurs fois trahi ceux qui lui ont permis de s’élever. Toutefois, elle se montre moins sûre d’elle depuis qu’elle n’est plus dans le rôle de l’opposition. Faute de convictions profondes, de culture et d’idées, elle est considérée comme une « troll » dans les débats, discutant rarement du fond des dossiers, jouant davantage sur le sarcasme et l’ironie que sur l’argumentation.

Reconnaissable par sa coiffure hors-norme, qui lui a permis de gagner en visibilité sur la scène nationale, c’est une femme superficielle et dépensière qui a fait exploser les frais de service au sein de son ministère. Elle est toutefois dotée d’un très bon sens de la psychologie et de l’observation, anticipant les coups de ses adversaires politiques.

Répondre

Retourner vers « Santogne »