Médias officiels du conglomérat de Caeturia

Lots 35 36 37
Répondre
Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 747
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Médias officiels du conglomérat de Caeturia

Message par Serance » mar. nov. 05, 2019 11:21 pm

12 juillet 2040 - Le Conglomérat annonce la création du Prix Velvet, une décoration pour récompenser l’engagement humanitaire des citoyens pour la paix.


Image

Le président de la commission aux intérêts corporatistes Bill Anparo s'est dit honoré d'accompagner la mise en place du Prix Velvet pour la paix à l'occasion de sa fin de carrière.


Luciana Cortez, porte-parole du Conglomérat de Caeturia, a confirmé devant la presse la création d’un prix récompensant les actions citoyennes, dans l’entretien de la paix et de la concorde internationale.

“L’Administration Azevedo a à coeur, de reconnaître l’engagement des hommes et des femmes de ce pays, qui honorent les aspirations sociales et progressistes de nos institutions. Un engagement qu’ils paient parfois du prix le plus cher, celui de leur vie.”

Au terme d’un discours énoncé ce matin à 9h30 et rendant hommage aux acteurs de l’action humanitaire caeturiane, au Caskar ou encore au Nuevo-Rio, la porte-parole du Conglomérat a rappelé la nécessité d’institutionnaliser les valeurs humaines. Des valeurs humaines qu’elle cosnidère éprouvées quotidiennement, au contact des populations en souffrance à l’international, dont les théâtres de détresse sociale apparaissent croissant à l’international.

Le Conglomérat vient dès lors permettre une certaine reconnaissance, voire labellisation de l’activité humanitaire internationale.

La désignation des lauréats sera faite sur décision d’un jury composé de quatre jurés engagés et experts sous 4 domaines (médecine, biologie, économie, social). Les candidatures au prix seront elles appréciées par un premier jury représentatif des 6 académies corporatistes partenaires.

Les instances du jury entreront en fonction le 1er août 2040, à l’occasion de la première cérémonie de remise du prix Velvet édition 2040.

Pour la première édition, la commission aux intérêts corporatistes a d’ores et déjà identifié une série de plusieurs actions humanitaires dont les instigateurs, personnes physiques ou morales, seront contactées pour valider un acte de candidature, fournir de plus amples informations et permettre la soutenance de la candidature face au jury.

Bill Anparo, le président de la commission aux intérêts corporatistes a rappelé comme il était “nécessaire de banaliser, de familiariser l’aide humanitaire, de sorte à inscrire chacun au sein de ses programmes, par l’accomplissement de services bénévoles ou de donations.”

Devant l’absence de médiatisation du Prix Nobel Oblakien, le Prix Velvet a l’opportunité d’offrir une approche promotionnelle et concrète des engagements humanitaires parmi les citoyens du pays.

Pour ce haut fonctionnaire baigné dans l'internationalisme par ses origines lorthoniennes, le Prix Velvet pour la paix sera “très certainement le dernier projet et l’un des plus honorables" de sa carrière de président de la Commission aux Intérêts Corporatistes, qu’il lui sera d’accompagner avant son départ en retrait le 1er décembre 2040, à l’âge de 69 ans.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 747
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Médias officiels du conglomérat de Caeturia

Message par Serance » mer. nov. 06, 2019 12:24 am

13 juillet 2040 - Ecrasée par le Caeturia (5-1), la sélection Txiléenne laisse sa place aux Phénix pour disputer la finale face au Westrait qui a triomphé d’une maigre avance sur l’Amastosie.


Image

Epuisée physiquement et mentalement, la sélection txiléenne (à gauche) est restée inefficace pour tempérer le jeu des actuels champions du monde.


La parité n’est plus là ! Initialement composées de deux sélections olgariennes et deux autres dorimariennes, les demi-finales de la Coupe Panolgarienne promettaient un certain suspense aujourd’hui terminé. La Coupe Panolgarienne de football sera disputée en Olgarie et par les Olgariens. C’est le constat notable au lendemain des deux demi-finales opposant chacune, une sélection de l'hémisphère sud à celui du nord.

Plus de cinquante millions de téléspectateurs panolgariens (dont 17M au Caeturia) ont pu suivre les demi-finales de la Cup of Panolgaria où s’opposaient deux nations rivales, prêtes à faire feu de tout bois pour marquer leur différence dans une région où le leadership et les sphères d’influence, ont définitivement déserté la côte ouest dorimarienne pour s’installer plus au nord de celle-ci.

Un match brutal

Invraisemblable! Alors que la sélection txiléenne pensait entretenir des chances de victoire après l’ouverture du score dès la 4e minute de jeu, les hommes de Chad Ross ont détruit l’espoir des supporters txiléens en une mi-temps et le mythe de la sélection txiléenne elle-même, pourtant reconnue pour sa technicité, la mi-temps suivante.

Ce mercredi, le sélection des Phénix boxait clairement dans une autre catégorie que la sélection dorimarienne. Ralenti par les arrêts de jeu, les caeturians ont consacré chacune des minutes du match à disputer la plus large victoire possible à leurs adversaires là où leur très nette avance aurait pu permettre une certaine économie. Un comportement malgré tout payant puisque le milieu offensif Olivera a su aérer le jeu pour se créer des opportunités, transformées en deux buts sur la 2e période de jeu, les 57e et 88e minutes !

Les Phénix ont joué chaque temps de jeu, se déroulant dans une atmosphère surchauffée au Quadrium Stadium, prenant leurs marques au bout de 19 minutes, décidés à retoquer les ambitions txiléennes dès le premier temps de jeu.

James Diaz a effectué des accélérations qui ont marqué la rupture avec une défense txiléenne statique. Bénéficiant d’un trio gagnant avec Olivera, Diaz et Hekk dans la redistribution du jeu, les Phénix ont entretenu une capacité de nuisance réelle et réactive, pour aller ouvrir la brèche de la défense txiléenne.

Avec un doublé ou deux passes décisives, James Diaz a manifestement été le joueur le plus déterminant de la rencontre Txilo-Caeturiane, et emène ses camarades vers la finale face au Westrait qui s'est dépatouillé avec peine, de l'Amastosie.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 747
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Médias officiels du conglomérat de Caeturia

Message par Serance » dim. nov. 10, 2019 1:15 am

16 juillet 2040 - Le Caeturia, champion du monde… et de Panolgarie !


Image

Habillés en entrepreneurs, certains supporters caeturians étaient décidés à mettre mal à l'aise ceux de la sélection rivale.


Les Caeturians ont remporté, au terme d’un match de longue haleine, la Coupe Panolgarienne de football organisée à domicile après avoir fait craquer le cousin olgarien de Cewell.

L'attroupement a débuté jusqu’à 6 heures précédant la rencontre, aux abords du Trianon Stadium de la capitale Caeturiane.

Palmiers, crèmes solaires et lunettes de soleil ont depuis lors offert un décor qui n’a rien à envier à la côte sud makengaise. Si les tribunes n’étaient pas aussi orangées qu’espérées face à la ferveur westraite pour le sport, les premières manifestations et ovations des spectateurs ont confirmé qu’ici… c’est le Caeturia.

Combien sont-ils en tribune? Selon les données officielles, environ 59 000 des 99 000 places du stade sont occupées par un supporter caeturian. A l’écran, ils nous donnent l’impression d’être le double. Drapeaux, perruques, uniformes entrepreneuriaux, les caeturians ont vécu à fond cette finale qui vient maintenir la sélection de Chad Ross, au dessus de la pile.

Partout où ils se réunissent, les supporters de la péninsule olgarienne “peignent” la ville en orange. A côté d’eux, le parterre de supporters westrait avait peine à exister.

En dépit des apparences parmi les gradins, le jeu s’est maintenu jusqu’aux dernières minutes du temps réglementaire (86e), face à une sélection westraite décidée à relever son niveau de jeu usuel.

Mais les festivités du football vont perdurer au sein du pays organisateur qu’est le Caeturia, après un nouveau sacre des phénix de Chad Ross, actuels champions du monde, sur le score de 3-2 face au finaliste Westrait.

La sélection Westraite a tenté de donner le rythme dès la 6e minute de jeu, après l’ouverture du score par son attaquant Sam Beaumont. Le break interviendra plus de 20 minutes après, à l’initiative du milieu offensif Sean Hekk, qui se pose en véritable force pivot au sein de la formation offensive des Phénix.

Le temps d’une pause, la sélection Westraite se rabiboche pour trouver la force de relancer le jeu avant de se positionner en formation défensive.

Malgré une imperméabilité palpable côté Westrait, la team d’attaque des Phénix parvient à causer la rupture au sein du dispositif défensif adverse, offrant des opportunités d’égalisation transformées à la 79e minute, puis celle conférant une victoire libératrice à la 86e, grâce à un duo Alba/Diaz.

La révélation du football Caeturian, est en effet venu disperser la défense westraite grâce à une bonne circulation du ballon et une action centrée qui a su trouver son coéquipier Alba.

Près de 8,5 millions de téléspectateurs ont regardé la victoire du Caeturia sur le Westrait, en finale de la Coupe Panolgarienne.
Une audience autour de l’évènement qui est venu comme à chaque fois, déclencher une série de débordements en marge des célébrations.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 747
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Médias officiels du conglomérat de Caeturia

Message par Serance » lun. nov. 11, 2019 12:58 am

20 juillet 2040 - Des couloirs humanitaires identifiés avec les partenaires Céruléens pour permettre l’expatriation de réfugiés caskars.


Image

Les navires cargos engagés par l’IC contre les éléments de l'opération humanitaire "opened-hand", ont été saisi pour faire vivre les flux maritimes au sein des couloirs humanitaires.


Après 8 mois de guerre civile, plusieurs dizaines de milliers de caskars ont quitté ce territoire insulaire Céruléen alors que quelques centaines de milliers d’autres, sont potentiellement candidats au départ.

Soucieux d’accompagner l’expatriation de ces derniers, la Direction de l’opération “Opened-Hand” et l'Administration Azevedo se sont entretenues avec les acteurs céruléens pour ouvrir plusieurs couloirs humanitaires à même de favoriser les flux migratoires et d'assainir le risque sanitaire sur l'île.

Éviter les drames humains, du peu qu’il est encore possible de faire, c’est ce que l’Administrateur Azevedo s’est dit engagé à faire face au risque de voir des familles de réfugiés mettre un pneumatique à la mer pour tenter de quitter l’île.

“L’opération Opened-Hand doit idéalement permettre aux populations d’accéder aux moyens suffisants dans le maintien d’un maximum de familles sur zone.

Toutefois, devant l’ampleur et l’aveuglement des affrontements armés qui règnent sur l’île, un nombre important d’entre elles est désireuse de quitter le territoire. Il est dès lors nécessaire de formaliser et d’accompagner les départs pour éviter que des personnes désespérées, ne fassent le choix de partir en mer seule, de façon désorganisée et précaire.”

Une action qui ne ferait qu’alourdir le bilan humain de ce que beaucoup considèrent déjà comme un abattoir à ciel ouvert.

“Je ne me souviens de la ville où mes parents et moi allons, mais on a le papier” nous annonce Kalliope Miskos, un bras enlacé à sa mère et les yeux encore rougis de ses adieux avec une autre famille de réfugiés. Demain, Kalliope et ses parents quitteront le Caskar pour rejoindre l’Aurora à bord d’un cargo sous la protection des éléments de l‘opération “Opened-Hand”.

Aurora, Flavie, Santogne, Lébira, de nombreux pays du pourtour céruléen ont été sollicités par l’opération “Opened-Hand”, afin de favoriser l’ouverture de couloirs humanitaires sécurisés, qui permettent le départ de familles à qui la guerre et le tsunami, ont tout pris.

“Nous devons centraliser nos moyens humanitaires sur l’ouverture de liaisons entre le Caskar et ses partenaires régionaux proches, comme l’Aurora, la Flavie ou le Lébira.

La sécurisation de liaisons au départ du Caskar, permettra une meilleure gestion des secours en zone siparésite, face à l’affluence croissante des populations en provenance du nord du pays. A ces destinations, les réfugiés pourront bénéficier d’une meilleure prise en charge et atteindre de nouvelles destinations intercontinentales, ce qui réduira le risque sanitaire sur zone.”

Des actions spontanées, en soutien de l'opération "Opened-Hand"

Une initiative qui trouve un certain écho parmi les milieux associatifs et les communautés religieuses représentatives de la péninsule olgarienne. Des accords ont par ailleurs été signés avec les associations animistes, musulmanes et chrétiennes caeturianes, pour accompagner l‘adoption des orphelins caskars pris en charge par l’opération “Opened-Hand”.

Plusieurs autorités religieuses du Caeturia ont ainsi sensibilisé les membres de leur communauté à aider au recueil, à la scolarisation et à l’adoption, d’orphelins caskars.
Les cargos de l’internationale communiste saisis pour (enfin) servir l’aide humanitaire.

Les cargos communistes saisis au profit de l'opération "Opened-Hand"

Le “gros convoi humanitaire de diversion” communiste, ayant servi à couvrir l’attaque de deux frégates caeturianes, a été saisi et trouve aujourd'hui une pénitence dans le transport improvisé de réfugiés caskars au sein des nouveaux couloirs humanitaires.

La saisie des bâtiments communistes est profitable à la conduite de notre opération humanitaire. Ce sont pas moins de vingts vraquiers et cinq porte-conteneurs qui constitueront un trait d’union pour les personnes et les denrées qui transitent entre le Caskar et le continent…” s’est félicitée Wendy Dobbins, responsable de la coordination des aides au Caskar.
HRP: Saisie de 20 vraquiers et 5 porte-conteneurs IC confirmée par l'arbitrage du conflit.

Répondre

Retourner vers « Caeturia »