Ministère de l'Acier (Ministère de l'économie) [Daharpur]

Lots 2-22
+ Ventélie : lots 25-26-30
Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6682
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Ministère de l'Acier (Ministère de l'économie) [Daharpur]

Message par Vladimir Ivanov » ven. oct. 25, 2019 4:17 am

REGISTRE DES IMPORTATIONS 2040


Image

Notes
1- Ne sont indiqués que les principaux partenaires commerciaux du Karmalistan (et par défaut tous les pays membres de la LIM).
2- L'Ölan remplace par défaut l'Estolie avec données minimales.
3- En gras, les principales ressources importées : denrées alimentaires (surtout légumes et ressources halieutiques), pétrole, or, platine, cyclomoteurs, automobiles, camions, bus, wagons et locomotives, avions, divers produits électroniques à haute valeur ajoutée...
4- L'embargo se rapporte ici à l'interdiction formelle décrétée par les autorités du Dahar, et appliquée à l'ensemble du Karmalistan, d'acheter du pétrole lorthonien.
5- Peut-être modifié au fur et à mesure, en cas d'erreurs / oublis sur tous les contrats déjà signés jusqu'en juillet 2040.
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6682
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Ministère de l'Acier (Ministère de l'économie) [Daharpur]

Message par Vladimir Ivanov » sam. oct. 26, 2019 10:41 am

REGISTRE DES EXPORTATIONS 2040


Image

Notes
1- Ne sont indiqués que les principaux partenaires commerciaux du Karmalistan.
2- En gras, les principales ressources exportées : fer et acier, cuivre, charbon, titane, coton, engins de chantier et armement (pièces détachées / munitions, etc...)
3- Sous réserves de modifications ultérieures en cas d'erreur d'estimations.
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6682
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Ministère de l'Acier (Ministère de l'économie) [Daharpur]

Message par Vladimir Ivanov » jeu. nov. 07, 2019 8:13 pm

PIB des provinces au Karmalistan : évolution et état des lieux des disparités provinciales


Image
PIB (et population) des veloyati en 2036


__________________________________________________________

Image
PIB (et population) des veloyati en 2040
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6682
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Ministère de l'Acier (Ministère de l'économie) [Daharpur]

Message par Vladimir Ivanov » dim. nov. 10, 2019 10:59 pm

Niveaux de vie au Karmalistan : évolution et état des lieux des disparités provinciales
(à distinguer des conditions de vie)


Image
PIB par habitant des veloyati en 2036


PIB/hab national : 655 $
Raj Dahar : 1 432 $
Reste du Karmalistan : 426 $
Les trois grands pays les plus pauvres du Monde : Eashatri (532 $), Sengaï (623 $), Karmalistan (655 $)
Commentaires :
La misère est quasi-universelle au Nord. La province tojike de Tarobaïn, Ortosundagol, se démarque du reste : elle est réputée pour être le "grenier à blé" d'un pays aux terres très majoritairement stériles et vulnérable à la disette.

__________________________________________________________

Image
PIB par habitant des veloyati en 2040


PIB/hab national : 1 093 $ (hausse de 67%)
Raj Dahar : 2 727 $ (hausse de 90%)
Reste du Karmalistan : 671 $ (hausse de 58%)
Les trois grands pays les plus pauvres du Monde : Eashatri (593 $), Sengaï (703 $), Ölan (714 $).
Commentaires :
Au Nord, se distingue désormais trois ensembles.
_ Les marges "rebelles" du territoire (Oltaï, Ala-Tau et Pradishar), de loin les plus pauvres et les moins accessibles ; c'est dans chacune d'elles que se situent les principales insurrections armées (malgré une sensible amélioration des conditions de vie et les cessez-le-feu à l'Est)
_ Les régions centrales du pays, légèrement en-dessous de la moyenne nationale mais profitant pleinement des réformes sociales en cours ;
_ La province d'Ortosundagol est toujours en avance, et profite de sa proximité géographique avec le Raj Dahar, faisant office de carrefour commercial entre Nord et Sud. A celle-ci s'ajoute la région de la capitale proprement dite, Karagol.
Au Sud, le Dahar est toujours la province la plus dynamique, captant la majorité de la croissance malgré les accusations de "pillage" proférées à l'encontre du Nord via le centralisme karagolien mené par le gouvernement de gauche.
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6682
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Ministère de l'Acier (Ministère de l'économie) [Daharpur]

Message par Vladimir Ivanov » mar. nov. 12, 2019 7:57 pm

Coefficient de Gini au Karmalistan : évolution et état des lieux des disparités provinciales en matière d'inégalités de revenus


Le coefficient de GINI est l'outil statistique le plus commun pour mesurer les inégalités de revenus dans un pays. Le 0 signifie l'égalité parfaite, et le 1 signifie hypothétiquement qu'une seule personne concentrerait tous les revenus d'un pays au détriment de tout le reste de la population qui ne percevrait rien.

Image
Coefficient de Gini des veloyati en 2036


On distingue clairement deux zones. La première est celle du Raja Dahar, où se concentrent à la fois le pire et le "meilleur" en matière de revenus. Des bidonvilles géants aux nombreux clubs privés d'ultra-fortunés, il existe une maigre "classe moyenne" davantage tiraillée par le bas malgré ses yeux rivés vers le haut.
Le reste du pays est "moins inégalitaire" : plus on vise le Nord, moins les revenus sont effectivement disparates. La raison en est simple : l'extrême pauvreté y est alors universelle. On nuancera toutefois ce tableau sur deux points.
D'abord, ces écarts sociaux au Nord demeurent malgré tout extrêmement élevés : ils ne sont "faibles" qu'en mesure relative, celle qui la compare avec le Raj Dahar. Mais en regard de la moyenne mondiale, ces inégalités demeurent particulièrement fortes. Cela en particulier en zone rurale justement, où perdure une féodalité accordant le pouvoir et la majorité des revenus aux "chefs de village", les maliks, et leurs familles.
Ensuite, on distinguera la région de Sanghar, limitrophe du Dahar au Sud-Ouest, avec le reste du "Nord". La région subit les effets à la fois bénéfiques et pernicieux de sa voisine méridionale, avec une croissance élevée mais très aléatoire selon les communes et les personnes. Elle représente une sorte d'anti-chambre des vagues d'immigration interne Nord-Sud, voyant s'exacerber la misère des errants et ceux qui profitent de cet afflux, parallèle au commerce de biens et à l'industrialisation locale.

__________________________________________________________

Image
Coefficient de Gini des veloyati en 2040


La politique de Mamta Shakhan a profondément bouleversé le tissu social du pays, au Nord. Épaulée par son conseiller de l'ombre, le partisan du socialisme-islamique Nazar-Babür, et mise en œuvre par son fervâne de l'intérieur, le socialiste Mir Gamari, elle a lancé une politique économique particulièrement interventionniste avec nationalisations brutales, promotion de la gratuité de nombreux services publics et promulgation de décrets sur de nouveaux taux progressifs d'imposition favorables aux plus modestes. Une réforme agraire redistributiste, quoique encore partielle (ou inachevée), a même été lancé dans le cadre d'une campagne anti-féodale, parallèlement aux progrès en matière de droits des femmes et libertés syndicales (ces dernières sont loin d'être atteintes).
Cependant, malgré cette évolution encourageante, la situation est en réalité plus complexe, et le coefficient de GINI est loin de tout révéler. Face aux survivances d'une misère tenace, le développement exacerbé de nouveaux pôles urbains avec l'industrialisation massive, viennent perturber à leur tout ce tissu social, avec de nouvelles précarités liées à l'exode rural et l'enrichissement soudain de quelques chanceux. Un phénomène puissant que s'efforce d'enrayer la politique gouvernementale, souvent en vain.

Seul le Rajanagar, autonome, échappe à ces politiques sociales, et conserve ses structures sociales. La fracture s'est ainsi creusée entre cette région et le reste du pays, bien que le Sanghar Ôstan demeure pour les raisons évoquées précédemment, une sorte de zone franche, principal SAS de passage entre deux mondes que tout semble opposer.
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Répondre

Retourner vers « Karmalistan »