Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Les événements importants gérés par le Maître de Jeu (MJ) ont lieu ici et les nations peuvent réagir et participer.
Répondre
Avatar du membre
Leraptopes
Dirigeant vénéré
Messages : 958
Enregistré le : mer. févr. 04, 2015 6:29 pm

Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Leraptopes » ven. sept. 02, 2016 1:58 pm

Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT
10 janvier 2031

Image
Les fêtes de la nouvelle année touchaient à leur fin et déjà il fallait reprendre le travail. Tel était le cour des choses! Mais Françoise Deschamps, la Secrétaire Nationale des Affaires Etrangères ne s'en plaignait pas. Après tout, même si sa fonction lui coûtait beaucoup de temps, elle appréciait ce qu'elle faisait. Et parmi toutes les obligations qui rythmaient son emplois du temps, certaines tâche lui plaisaient plus que d'autre! A commencer par rencontrer des dignitaires étrangers. Françoise n'était pas devenu Secrétaire Nationale de la Culture par hasard (Elle était la seule secrétaire à cumuler deux fonctions), elle se passionnait pour l'histoire des civilisations et possédait une culture générale hors-norme. Sa double fonction lui permettait de joindre l'utile à l'agréable pour son plus grand bonheur!

Un protocole minutieux dictait le déroulement du trajet en voiture de l'Aéroport des pompier de Balthazard, et seulement le trajet. Culturellement, l'Aiglantine ne disposait pas de protocole de conduite aussi élaboré que dans certain pays. En fait, elle ne disposait pas du tout de protocole diplomatique. Quelque soit la situation, tout fonctionnait à l'instinct avec une règle simple: Ne pas être désagréable à son interlocuteur. On était beaucoup plus porté sur les relations humaines que sur des règles de conduites parfois écrasantes. Par contre cela ne signifiait pas que rien n'était préparé à l'avance. Comme à chaque rencontre diplomatique sur le territoire aiglantin, les services de sécurité du pays étaient en alerte. Des contrôles poussés étaient régulièrement effectué, des avenues entières étaient coupés et des règles strictes étaient donnés. Des milliers d'hommes et de femmes étaient mobilisés dans la capitale pour garantir la sécurité des convives et ce, peu importe le niveau de menace. Le maître-mot était la prévention.

En cette belle journée d'été, l'atmosphère était encore humide et l'air plutôt "frais" en ce début de mâtiné. Le mercure atteignait déjà 26 °C. L'aéroport des pompiers était de nouveau prit d'assaut par de nombreux curieux résidant dans les immeubles proches du quartier de Verte-lisière désireux de participer à la vie politique du pays. La venu d'ambassadeurs étrangers étaient toujours perçu comme un événement majeur puisque totalement nouveau dans l'histoire du pays. En y assistant, ils pouvaient être fier de dire plus tard: "J'y étais". Et il n'y avait pas que des civils qui y étaient, il y avait aussi la presse nationale que, comme à chaque fois, couvrait l'arrivé des délégations! Mais aussi de nombreux policiers chargés de la sécurité des lieux et des personnes.

Image

Des véhicules de fonctions de la mairie avaient été réquisitionné pour l'occasion et étaient garés en file sur le tarmac. A quelques mètres se trouvaient la présidente Adelheid Friedburg, accompagnée de la Secrétaire Générale Joséphine Mercier et bien entendu de la Secrétaire des Affaires Etrangère, Françoise Deschamps. Toutes étaient comme à leur habitude dans ces circonstance impeccablement coiffée et vêtu de tenu chic et coloré, en jupe mi-longue et paré de multiples bijoux discrets et assortit. A leur côté se tenait également un employé de l'ambassade du Commonwealth d'Oceania parlant couramment slave et grec. Athanase Petrakos était un homme d'une trentaine d'année de bonne carrure et portait un costume aiglantin brun facilement reconnaissable par sa coupe et la matière employé. Si Athanase avait été choisis comme traducteur officiel pour cette rencontre, c'était parce qu'il était lui même originaire de la FROPT et parlait couramment cinq langues dont le fiémançais et le quantarien. C'est ce qui lui avait permit de trouver plus tard à son arrivé en Océania un poste dans les ambassades océanienne et depuis deux ans, un poste à l'ambassade océanienne de Balthazard. Tous observaient l'avion du Thaliboz amorcer sa descente puis se poser sans encombres avant de faire demi-tour lentement en bout de piste pour se ranger en face du comité d'accueil. Les trois femmes souriaient et observaient l'appareil immobile.
[Joséphine Mercier, Secrétaire Générale, dubitative]
"Ces petits exercices me mettent toujours la pression..."

[Adelheid Friedburg, Présidente, ironique]
"ça fait des discours d'une heure trente à l'assemblé et ce n'est pas foutu de sortir un bonjour en grec?"

[Françoise Deschamps, Secrétaire des affaires étrangères, souriante]
"Allons, tu te débrouille à merveille! N'est-ce pas M.Petrakos?"

[Athanase Petrakos, Traducteur, souriant et sérieux]
"Je ne saurais faire mieux Mesdames."

[Joséphine Mercier, Secrétaire Générale, dubitative]
"Trop aimable mais permettez-moi d'en douter..."

[Françoise Deschamps, Secrétaire des affaires étrangères, souriante]
"De toute manière tu sera bientôt fixée! Les voilà qui arrivent!"

[Adelheid Friedburg, Présidente, ironique]
"Ce serait trop vous demander de ne pas vous vautrer?"

[Joséphine Mercier, Secrétaire Générale, ironique]
"Noooon, ce n'est pas comme si ça ne s'était jamais produit auparavant, bien sûr que non!"

[Françoise Deschamps, Secrétaire des affaires étrangères, souriante et embêtée]
"Mais ça n'arrivera pas! Maintenant silence par pitié!"

Et les portes de l'appareil s'ouvrirent.

Avatar du membre
Giorgios Kestandis
Maitre du monde
Messages : 2509
Enregistré le : sam. janv. 21, 2012 11:52 pm
NJ V3 : Thalíboz [ F.R.O.P.T ]
NJ V4 : Bykova

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Giorgios Kestandis » ven. sept. 02, 2016 9:10 pm

Image

Anoulas Miyazaek toujours un peu anxieuse quelques minutes avant d'arriver en vue des pistes de l'aéroport de Balthazard. Une rencontre diplomatique semble, sur sa façade de femme forte ne pas l'affecté plus que cela mais à vrai dire, même si cela pesait lourd sur un agenda officel, en temps que cheffe d'Etat elle préférait nettement se déplacer en personne, c'était plus officiel, plus prestigieux en somme.
L'avion diplomatique se posa tout en douceur sur la piste asphaltée, l'hotète ouvrit la porte, les pilotes souhaitant tout de bon à la chef d’état qui sortait vers la délégation de l'Aiglantine présente pour la recevoir. La Commissaire, commença donc à parler (en grec) afin de "briser la glace".

Image
Anoulas Miyazaek
Commissaire du parti Communiste


-Bonjour !
Merci de votre accueil fort chaleureux.

Avatar du membre
Leraptopes
Dirigeant vénéré
Messages : 958
Enregistré le : mer. févr. 04, 2015 6:29 pm

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Leraptopes » sam. sept. 03, 2016 8:45 pm

Image

Adelheid Friedburg, Présidente - Joséphine Mercier, Secrétaire Générale - Françoise Deschamps, Affaires Étrangères et Cultures


Il était toujours impressionnant de voir de tel mastodonte d'acier se poser sur le sol aiglantin! Les avions arboraient fièrement leurs couleurs et illuminaient le ciel du génie de leur créateur! Cette fois-ci, c'était les couleurs du Thaliboz qui tranchait avec le sol cimenté du tarmac. La commissaire fédérale fit donc une entré remarquée sous l’œil attentif des caméra de télévisions. Elle avait l'allure d'une femme de poigne, sérieuse et strict, mais elle semblait aussi chaleureuse. C'était l'image qu'elle renvoyait en tout cas et à première vue, une femme gentille et agréable mais dont il ne fallait pas voler dans les plumes. Tout en descendant les marches, elle se fit saluer par la foule à grand coup de bienvenue enthousiaste et joyeux comme il était visiblement coutume de le faire en Aiglantine. Lorsqu'Anoula Miyazaek fut à porté de bras, c'est elle qui enclencha le dialogue en grec, immédiatement traduit par Athanase en quantarien. Les trois femmes ne mirent pas plus d'une seconde avant de répondre à leur interlocutrice de marque, souriantes et enthousiastes tout en la saluant à l'aiglanaise, caractérisé par une courbette avec les deux mains sur le coeur. Puisque comme à chaque fois les mœurs étaient différents, elles se retenaient de tendre des mains à tout va et observaient toujours leurs convives avant de faire quoi que ce soit. Mais elles savaient s'adapter et étaient prêtes pour une bonne poignée de main. C'est Adelheid Friedburg qui s'exprimait la première.

[Adelheid Friedburg, Présidente, enthousiaste et en grec]
"Bonjour Madame la Commissaire! bienvenue en Aiglantine! C'est un honneur pour nous de vous rencontrer et de vous recevoir!"

[Joséphine Mercier, Secrétaire Générale, souriante et en grec]
"Bonjour Madame Miyazaek, c'est un plaisir et un honneur de vous recevoir sur notre sol, nous espérons que vous avez fait bon voyage!"

[Françoise Deschamps, Secrétaire des Affaires Étrangères, souriante, enthousiaste et en grec]
"Madame la Commissaire, bienvenue en Aiglantine! Nous espérons que ce jour historique marquera le début d'une relation forte et solide entre nos deux pays!"

Toutes s'était exprimé dans un grec syntaxiquement impeccable mais légèrement teinté d'un accent à la fois fiémançais et quantarien. Elles reprient toutes trois en fiémançais et furent tour à tour traduite par Athanase.

[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante et enthousiaste]

"Vous nous excuserez, mais je reprendrais la parole dans ma langue natale. Le grec est une belle langue mais que nous ne maitrisons malheureusement pas. Nous vous remercions d'avoir fait un si long voyage pour vous rendre en Aiglantine, nous espérons que le décalage horaire ne vous sera pas trop insupportable..."

[Françoise Deschamps, Secrétaire des Affaires Etrangère, souriante et enthousiaste]
"Nous ferons tout pour que votre séjour parmi nous vous soit le plus agréable possible! Nous nous tenons à partir de maintenant à votre entière disposition!"

[Joséphine Mercier, Secrétaire Générale, acquiesçant]
"Tout à fait!"

[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante et enthousiaste]
"Mais j'en oublis l'essentielle, je suis Adelheid Friedburg, Présidente de la République, et voici mes deux estimées collègues, je vous présente Mme.Mercier Joséphine, Secrétaire Générale de la République..."

[Joséphine Mercier, Secrétaire Générale, souriante et en saluant]
"Enchanté!"

[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante et enthousiaste]
"Ainsi que Mme.Deschamps Françoise, Secrétaire des Affaires Etrangères."

[Françoise Deschamps, Secrétaire des Affaires Etrangère, souriante et en saluant]
"C'est une joie, Madame."

[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante et sérieuse]
"Mais je me dois également de vous présenter un homme sans qui nous ne pourrions communiquer aujourd'hui. Voici M.Petrakos Athanase, originaire de votre état et domicilié aujourd'hui en Aiglantine. Il sera notre traducteur pour cette rencontre et nous l'en remercions!"

Le fédéré du Thyroptis se stoppait net en cour de traduction, ne s'attendant pas à être présenté de la sorte à sa propre commissaire. Il modifiait donc la traduction pour que cela passe mieux à l'oreille.

[Athanase Petrakos, Traducteur, sérieux et respectueux, en grec]
"Mais je me dois également de vous présenter un homme sans qui nous ne pourrions communiquer aujourd'hui...et bien...je m'appelle Athanase Petrakos...je viens de notre belle patrie le Thaliboz. Bonjour et bienvenue en Aiglantine camarade commissaire. Je serais votre traducteur pour cette rencontre."

Avatar du membre
Giorgios Kestandis
Maitre du monde
Messages : 2509
Enregistré le : sam. janv. 21, 2012 11:52 pm
NJ V3 : Thalíboz [ F.R.O.P.T ]
NJ V4 : Bykova

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Giorgios Kestandis » sam. sept. 03, 2016 9:22 pm

Anoulas fut "surprise en bien" de rencontrer un ressortissant de son pays, qu'elle remercia. Elle répondit au salut par le même. Accompagnée par trois ministres (économie, culture et défense) triés sur le volet, elle les présenta.

Image
Anoulas Miyazaek
Commissaire du parti Communiste


-Très aimable de votre part. Merci de votre sollicitude. Cette rencontre promet, j'en suis sûre des relations diplomatiques fortes sur de bases solides.

Puis Anoulas regarda vers le cortège de voiture.
Image
Za rodinu ! Za Stalina, URA !

Avatar du membre
Leraptopes
Dirigeant vénéré
Messages : 958
Enregistré le : mer. févr. 04, 2015 6:29 pm

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Leraptopes » dim. sept. 04, 2016 6:08 pm

Après avoir pris soin de salué l'ensemble de la délégation de la FROPT, les trois femmes se mirent en route pour le convoi, accompagné par leurs convives.= et non mécontente de voir que la Commissaire était sur la même longueur d'onde. Le groupe avançait d'un pas décidé mais sans se presser, tout en essuyant des salves de flash d’appareil photo de la presse nationale. Celle-ci se faisait d'ailleurs discrète pour une fois, elle qui avait l'habitude de sauter sur les représentants étrangers...le fait que le grec soit la langue officielle du Thaliboz y était certainement pour quelque chose, trouver un locuteur grec en Aiglantine tenait du miracle! Un miracle que la Secrétaire Nationale des Affaire Etrangère avait produit par ailleurs! Mais qui risquait fort bien de ne pas être suffisant...tous les thalibozien ne travaillaient pas pour les ambassades océaniennes...

Comme de coutume, on répartissait établissait des binômes mixte dans chaque voiture, ce serait donc un fédéré du Thaliboz en compagnie d'une aiglanaise. Après de rapides concertations, Adelheid prit le même véhicule qu'Anoulas, Joséphine montait en voiture avec le Ministre de la Défense, et Françoise prit la place du copilote à bord du véhicule qui accueillerait les ministres de l'Economie et de la Culture. Si l'organisation était bien rodé, il manquait cependant des éléments essentiels...comme la présence de deux autres locuteur hélleno-fiémançais/quantarien...l'unique traducteur avait prit place comme passager dans la voiture de tête occupée par les cheffes d'état, Joséphine et Françoise devraient elle compter sur elle même pour dialoguer...et sur l'hypothèse que, peut être, leur interlocuteur maîtriserait un tant soit peu une langue qu'elles connaissaient...

Le convoi se mit en route pour la mairie de Balthazard sous les saluts énergiques et enthousiastes de la foule, auxquels les représentantes aiglanaises répondaient toujours! Les berlines noires étaient escortées par des véhicules lourds de la police nationale, et elles ne tardèrent pas à regagner l'immense avenue qui les mènerait à la mairie.

Adelheid avait bouclé sa ceinture de sécurité de manière machinale et elle ne s’était pas gênée pour inviter la Commissaire du partie à faire de même. Elle prit la parole en première, souriante et de manière posée.


[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante et sérieuse]

« Une nouvelle fois Madame, bienvenue sur notre territoire. J’espère que vous et vos accompagnants ne souffriront pas trop du décalage horaire ! Et bien…si vous me le permettez, j’ai une multitude de questions qui me sont venu à l’esprit lorsque j’ai découvert votre pays, par « découvert » j’entends vraiment « en découvrir l’existence ». Ne le prenez surtout pas mal, Madame la Commissaire, nous autres Aiglantins avions la particularité d’être…nul en géographie…je dois même vous avouer que c’est encore vrai aujourd’hui. Notre pays s’est isolé totalement du monde durant deux siècles, nos cartes du monde les plus récentes étaient périmés depuis deux siècles…Que je vous rassure, nous les avons toutes mise à jour !
Enfin ! Pour commencer, comment me présenteriez-vous votre pays ? Que devrais-je savoir sur la FROPT ? »


La présidente était restée enthousiaste et sereine, cela s’entendait dans sa voix. Ses paroles furent traduites en parallèle en grec.

Avatar du membre
Giorgios Kestandis
Maitre du monde
Messages : 2509
Enregistré le : sam. janv. 21, 2012 11:52 pm
NJ V3 : Thalíboz [ F.R.O.P.T ]
NJ V4 : Bykova

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Giorgios Kestandis » dim. sept. 04, 2016 6:48 pm

  • Image
    Anoulas Miyazaek :
    Commissaire du parti Communiste de la FROPT
En effet, il est plus tôt ici que dans la FROPT. Je pense pas que cela soit un grand problème, nous avons pris de l'avance en nous reposant quelques heures dans l'avion, de ce fait nous sommes bien plus réveillés ! -Sourire-

Notre pays est assez récent en effet. Nous sommes une ancienne colonie du Laagland depuis la fin du moyen âge jusque en 1901 date de notre indépendance. D’abord démocratique jusque en 1945 date d'un putsch organisé par plusieurs colonels ainsi que par l’ancien président non-réélu qui à pris le pouvoir. le pays restera fasciste jusque en 1960 date de notre révolution communiste menée à bien par des milliers de partisans et partisanes.
Nous ne cachons pas nous sommes communistes "à l'ancienne". D'obéissance Léniniste depuis 1960 date du début de la guerre civile contre le dictateur fasciste qui était en place depuis plus de 12 ans avec son système ségrégationniste et violent. Le but principal à été d'abolir l'économie de marché.
Notre système est assez centralisé il est vrai, bien qu'il soit subdivisé en Districts et grandes régions législatif qui doivent elles aussi s'occuper de nombreuses parties étatiques qui lui sont déléguée (éducation locale par exemple pour les Districts et hôpitaux régionaux, etc...).
Notre pays dispose de grandes infrastructures économiques (Aciéries, industries lourdes, commerces, services et agriculture mécanisée en coopératives) la plupart étant en coopératives. Notre système politiques ( http://img15.hostingpics.net/pics/27729 ... omplex.png ) dont certains qualifie ce système de "compliqué". De l'armée (l'armée nationale est très bien équipée, bien entraînée et prêt à faire face a un conflit d'envergure international), culturels ( Le pays dispose de nombreuses hautes écoles, un bon niveau d’éducation moyen, de musées performants et de théâtres populaires qui le sont.) et un bon niveau de vie moyen depuis maintenant ses 6 dernières années, grâce au développement économique fait l'ancien Pacte de Novgorod puis le pacte et finalement l'Organisation des Peuples Souverains. C'est depuis seulement ces trois derrières années que notre pays pourrait se classer parmi les nations de puissance mondiales.

De notre coté aussi l'Aiglantine nous semble un peu mystérieuse. Pourriez vous également nous parler de votre magnifique pays ?

Avatar du membre
Leraptopes
Dirigeant vénéré
Messages : 958
Enregistré le : mer. févr. 04, 2015 6:29 pm

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Leraptopes » mar. sept. 06, 2016 11:43 am

Avec toute l'attention du monde, la présidente écoutait la présentation faite par la Commissaire Anoulas Miyazaek. Son exposé était clair et concis, de quoi connaitre la FROPT dans ses grandes lignes. Mais elle avait envie d'en savoir plus!

[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante]

"Je vous remercie! Pour notre part...hum, présenter un pays n'est pas chose facile tant il y a de chose à dire! L'Aiglantine est une République Fédérale à démocratie directe, dans d'autres pays ce sont un groupe de personne comme les députés ou les sénateurs qui prennent les décisions législatives et/ou exécutives, ici c'est l'ensemble des citoyens aiglantins âgés de plus de 18 ans et ayant effectué leur service militaire qui votent les lois grâce à des votations populaires, ce sont des référendum en soit qui se tiennent au niveau local, régional et national...Notre pays a prit son indépendance vis à vis de la Fiémance et du Quantar qui y avait établit des colonies à l'extrême fin du 18ème siècle, la République et la réunification des colonies ont été proclamé en 1800. Depuis, par crainte d'un retour des fiémançais et des quantarien, nos ancêtres avaient prit la fâcheuse habitude de tirer sur tout ce qui bougeait un peu trop près de nos côtes et ce n'est que vers les années 50 que les aiglantins ont progressivement cessé de tirer à tout va...et donc ils se sont isolé depuis tout ce temps, depuis la proclamation de la république. Cela fait donc plus de deux siècles d’isolationnisme et de méconnaissance totale du monde.

Hum...que dire d'autre...oui, économiquement parlant, l'Aiglantine est...mi-libérale? Je ne suis pas extrêmement doué avec les termes techniques, mais disons que chacun est libre de monter un commerce ou une société et d'employer d'autres personnes, mais l'état a également une main mise très forte sur certains secteurs. En fait non, sur tous les secteurs…Il y a un contrôle très étroit des salaires et des prix de ventes afin d’éviter les abus et répartir au mieux les richesses…Mais sinon, ce que je voulais dire, c’était que nous possédons des entreprises d’états dans de nombreux domaines comme l’agriculture, l’extraction de minerais, la sidérurgie, métallurgie, und so weiter…qui sont tous le monopole de l’état. Un peu comme dans la FROPT si je comprends bien ?
Sinon…nous avons une armée que nous jugeons performante mais elle est muette depuis longtemps, à vrai dire nous n’avons heureusement jamais connu la guerre ! Nous sommes de nature pacifique mais ne sommes pas désarmé pour autant. On nous a fait à plusieurs reprise des remarques sur nos forces de l’ordre présent en grand nombre sur le terrain.

Au niveau culturel, sans doute l’aurez-vous deviné puisque je parle fiémançais à l’instant, notre culture tire ses racines dans les cultures fiémançaise, quantarienne et aiglanaise. On peut dire qu’avec cela, elle est plutôt riche et variée ! Nous avons de nombreuses écoles, musées, ...restaurant aussi, en grand nombre, je pense qu’il est important de le dire car cela fait partie intégrante de notre culture, la culture du goût si vous voulez !
Et enfin…les aiglantins ont un bon niveau de vie et il n’y a pas d’inégalité ou d’injustices flagrantes. Certains gagnent beaucoup plus que d’autre, je ne le nie pas, mais c’est mérité. C’est du moins le ressentiment que nous avons aujourd’hui. Généralement quand quelque chose fâche, les aiglantins le font savoir lors des votations fédérale et corrigent d’eux même le tir.

Dans les grandes lignes, je pense avoir décrit une image fidèle de l’Aiglantine ! Et je serais ravie de répondre à toutes questions !
J’en ai d’ailleurs quelques-unes si vous me le permettez, vous avez parlé de vos moyens de production et votre attachement au léninisme, comment cela se traduit-il au sein de la FROPT ? Par exemple, j’avais lu que le concept de propriété privé était mal vu, donc est-ce que les Thaliboziens sont propriétaires de quoi que ce soit? Toutes les entreprises appartiennent-elle à l’état ? Ou existe-t-il des petites boutiques d’artisans comme il existe chez nous ?"

Avatar du membre
Giorgios Kestandis
Maitre du monde
Messages : 2509
Enregistré le : sam. janv. 21, 2012 11:52 pm
NJ V3 : Thalíboz [ F.R.O.P.T ]
NJ V4 : Bykova

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Giorgios Kestandis » mar. sept. 06, 2016 7:36 pm

Anoulas Miyazaek :
Commissaire du parti Communiste de la FROPT[/list]

En effet votre exposé est très représentatif.

Notre pays possède un droit d'entreprendre pour seulement de très petites entreprises de moins de 3 employés ou d'un certains revenu annuel en dessus du quel l’entreprise est étatisée. Les entreprises privées sont en effet de petits artisans et commerçants de quartier. La majoirté de la vente est opérée par les magasins d'Etats dont il existe trois marques.
La propriété privée n'existe plus dans la FROPT. Tout les logements sont gratuits (seules les charges et rénovations possibles sont a payé en communs entre habitants) s'ils correspondent à la catégorie familiale qui peuvent emménager dans le logement. Seules les entreprises payent un loyer à l'Etat avec les paysans privés qui doivent également verser un impôt supplémentaire en rapport des récoltes et revenus régionaux et de leurs parcelles.
Les seules choses (de valeur) que peuvent posséder un Thalibozien est de l'électronique et une voiture (bien qu'une demande (en plus du permis) doit être faite avant d'avoir le droit de pouvoir l’acheter); symboles des réussites de notre industrie lourde nationale. En somme l'argent sert plus à partir en vacances, voir du pays, améliorer son logement, bien manger et se faire plaisir.

Votre pays à une sorte d'économie de capitalisme d'Etat voire économie mixte. Chacun sa culture en effet, même en temps qu’ancienne colonie !

Avatar du membre
Leraptopes
Dirigeant vénéré
Messages : 958
Enregistré le : mer. févr. 04, 2015 6:29 pm

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Leraptopes » mer. sept. 07, 2016 8:49 pm

Voilà qui était surprenant! Ce qu'Adelheid avait lu était donc vrai, mais ce qui la surprit encore plus était la gratuité des maisons et des appartements (ça elle ne l'avait pas lu). De manière rationnel, elle pensa aux comptes publics "aussi tendu que les bretelles" du Secrétaire National de l’Économie, Jürgen Leclerc, comme il aimait à le rappeler. Elle se demandait donc quelle était la clé qui permettait à la FROPT de construire sans exploser ses comptes...elle se demandait en fait comment cela fonctionnait tout cours, cela devait être un système radicalement différent!

[Adelheid Friedburg, Présidente, en pleine réflexion]
"Capitalisme d'état...on peut surement dire cela, en effet..."

Elle reprit un ton plus ouvert tout en restant toujours posée dans sa voix et elle se remit à sourire.

"Il y a de nombreuses manières différentes de définir un modèle, mais effectivement, l'état est très présent dans la vie économique de notre pays! C'est une manière d'être indépendant des intérêts privés et de garantir un bon niveau de vie pour nos citoyens. Par exemple l'état est le premier constructeur immobilier du pays, nous revendons les appartements de la capitale de manière à juste rembourser la tour...est-ce que cela fonctionne de manière similaire dans la FROPT? Enfin je veux dire, qui construit en FROPT? Je suppose que ce doit être votre état si les habitations sont gratuites?

Et sinon, quel est le niveau technologique de la FROPT? Je pose cette question car cela varie énormément d'un pays à l'autre, cela me permet de me faire une idée de la vie dans le pays. Nous même par exemple n'avons que très peu d'appareil électroniques, nos lignes téléphoniques sont à embranchements manuels, nous utilisons des machines à écrire...Un peu comme au Maok ou au Thorval par exemple...par contre nous avons beaucoup de voitures! Un peu, du coup, comme en Océania. Vous avez parlé de matériel électronique, est-ce qu'il s'agit de haute technologie comme on peut en voir en hokkaido par exemple? A quoi ressemble la vie dans votre pays?"

Avatar du membre
Giorgios Kestandis
Maitre du monde
Messages : 2509
Enregistré le : sam. janv. 21, 2012 11:52 pm
NJ V3 : Thalíboz [ F.R.O.P.T ]
NJ V4 : Bykova

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Giorgios Kestandis » jeu. sept. 08, 2016 7:57 pm

  • Anoulas Miyazaek :
    Commissaire du parti Communiste de la FROPT
En effet les appartements sont construits par notre entreprise de BTP nationale, financé par le budget national du logement. Après les frais liés aux rénovations, chauffages,... est à la charge des habitants en fonction (parts) de la taille en m2 du logement. Chaque logement possède un conseil des habitants où chacun à la même valeur de parole et les habitants votent et propose les rénovations, achats en communs et réglementations des lieux communs.


Nous sommes un pays plutôt développé sur beaucoup de points. Niveau appareils électronique, il n'est pas rare de voir maintenant un téléphone portable par famille avec entre un et deux ordinateurs par famille. Nous avons de nombreux choix de "jeux vidéos" pour nos jeunes et moins jeunes. Nous sommes niveau électronique capable de produire les mêmes articles qu'en Hokkaido, mais nous gardons nos anciens models coûtant moins cher à produire et donc moins cher pour le client final qui, dans la FROPT, là surement aussi produit.
Image
Za rodinu ! Za Stalina, URA !

Avatar du membre
Leraptopes
Dirigeant vénéré
Messages : 958
Enregistré le : mer. févr. 04, 2015 6:29 pm

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Leraptopes » dim. sept. 11, 2016 1:18 pm

La voiture filait à toute vitesse!

[Adelheid Friedburg, Présidente, souriante]
"Oh! Très bien, d'accord! Finalement, cela fonctionne à peu près de manière similaire chez nous! Et notre pays pourrais un jour passer le pas et s'équiper lui aussi d'appareil électronique. Du moins de manière raisonnable, mais la technologie semble vraiment d'une très grande aide dans certain domaine! Et il est toujours intéressant pour nous d'avoir des partenaires calé dans le domaine. Nous n'avions pas vraiment de carence en quoi que ce soit en Aiglantine, nous avons toujours trouvé le moyen d'être autonome, mais nous nous rendons compte que de grandes découvertes ont été faites à l'étranger!

Hum, d'ailleurs, pourriez-vous me parler des relations qu'entretient la FROPT avec le monde? Commercez-vous beaucoup à l'étranger?"

Avatar du membre
Giorgios Kestandis
Maitre du monde
Messages : 2509
Enregistré le : sam. janv. 21, 2012 11:52 pm
NJ V3 : Thalíboz [ F.R.O.P.T ]
NJ V4 : Bykova

Re: Rencontre diplomatique Aiglantine-FROPT

Message par Giorgios Kestandis » sam. sept. 24, 2016 11:02 am

  • Anoulas Miyazaek :
    Commissaire du parti Communiste de la FROPT
En effet ! Il faut veiller à garder un niveau technologique haut dans les domaines civil, militaires pour en faire profiter le prolétaire en premier lieu.


La FROPT à des relations fraternelles avec l'Oceania, Rostovie, Kirep, Sébastov, Tchoconalie, Remino et Oustrie. La plupart de ces nations sont socialistes, slaves, grecque ou pour l'Oceania une relation géographique, économique et sur une période étendue.
Après nous avons de très bonnes relations avec l'Alamut, Andaral, Lito, C.E.S.S., Thorval, Sébaldie, Finnherland et Roumalie.

Nous commerçons avec de nombreux pays dans le monde sauf la Cabral avec qui nous a imposer un embargo dont nous répondons bilatéralement.
Notre flotte marchande sillonne les mers du monde pour le plus grand bonheur de nos industries et marchands.
Image
Za rodinu ! Za Stalina, URA !

Répondre

Retourner vers « La Scène Internationale »