Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Les événements importants gérés par le Maître de Jeu (MJ) ont lieu ici et les nations peuvent réagir et participer.
Répondre
Gwenael

Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Gwenael » mer. juil. 20, 2016 12:06 pm

30 Août 2030

SOMMET SECRET DE MAKLARIS


Image


Les tensions entre l'Empire Schenkennien et la République Sébalde avaient atteint leur paroxysme lors de la Guerre de Varlovie. Plusieurs événements avaient précipité la rupture diplomatique entre les deux nations, notamment une bombe schenkennienne ayant explosé sur le sol sébalde, la condamnation par la Sébaldie de l'intervention celte en Varlovie, et la reconnaissance du Royaume de Sébaldie par l'Empire Schenkennien.

Cependant, il apparaissait de plus en plus à la première puissance militaire et à la première puissance économique du Jeekim que chacun constituait un interlocuteur incontournable en vue de garantir l'indépendance d'un continent convoité, où les Almérans n'avaient déjà que trop d'attaches.

C'est dans cet esprit que l'Empire Schenkennien a convié la République Sébalde à Maklaris afin d'organiser une rencontre secrète lors de laquelle l'ensemble des litiges opposant les deux puissances seront abordés et, au possible, résolus. Ensuite viendront les discussions concernant l'avenir du Jeekim, et les moyens employés en vue de le défendre contre les incursions extra-continentales.

Assis, dans son bureau, l'Empereur des Schenkenniens Gwenael Ar C'halloudek se leva à l'annonce de l'entrée de son interlocuteur sébalde. Il ne savait qui il allait avoir en face de lui, mais avait tenu à mener lui-même cette rencontre du fait de son importance.

Avatar du membre
Sébaldie
Maitre de la galaxie
Messages : 4228
Enregistré le : mar. avr. 05, 2011 10:00 pm

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Sébaldie » mer. juil. 20, 2016 2:02 pm

En jargon diplomatique, on appelait ça la Realpolitik. Pour le commun des mortels, on appelait ça plus prosaïquement un retournement de veste : la Sébaldie s’apprêtait à conclure avec la Schenkennie après l’avoir maudite. Mais force est de constater que la Schenkennie avait gagné, au moins par forfait. La communauté internationale avait été incapable de se mettre d’accord. Le temps pressant – l’Empereur Gwenael avait lui-même fait traîner le dossier pour en gagner – la Schenkennie avait installé un Etat allié à son sud, dans l’ancienne République de Varlovie, aujourd’hui plus précisément République Consulaire. Du communisme au fascisme, du nationalisme à l’ouverture démocratique, la Varlovie avait connu en à peine quinze ans tout l’éventail de régimes imaginables.

Goran Horandson, Premier ministre par intérim, avait répondu à l’invitation, d’une part parce qu’il eût été impoli d’envoyer un simple ministre rencontre le chef d’Etat schenkennien et d’autre part parce que le ministre sébalde des Affaires étrangères avait eu des mots plutôt durs contre la Schenkennie. Goran Horandson s’était, quant à lui, moins investi que son ministre, dans ce conflit jeekimois – un autre de plus. Ce qui dérangeait surtout Horandson, c’est que la Schenkennie avait reconnu le Royaume de Sébaldie… Pour le reste, il restait assez indifférent quant à l’avenir de la Varlovie. Horandson avait toujours préféré les affaires de politique interne à la diplomatie étrangère, ne serait-ce parce qu’il pâtissait d’une image largement négative. Au pire, s’il faisait pactiser la Sébaldie avec la Schenkennie, ses opposants diront qu’ils ont vendu et trahi la Sébaldie. Horandson n’en était pas à son coup d’essai : toute sa carrière politique, il l’avait consacrée à trahir son pays. Le comble pour celui qui présidait le « Mouvement Nationaliste Sébalde », qui n’avait de toute évidence de nationaliste plus que le nom !

Après une heure de vol, la délégation sébalde arrivait à Maklaris, la capitale schenkennienne. Goran Horandson fit son entrée dans le bureau de l’Empereur et le salua poliment :


Image
Goran Horandson
Premier ministre par intérim de la République Sébalde (depuis 2030)
Ancien Vice-Premier ministre de la République Sébalde (2028-2030)
Député chef de file du Mouvement Nationaliste Sébalde (depuis 2023, suppléé depuis 2028)
Ancien vice-président de la République Sébalde (2018-2023)
Ancien ministre sébalde de l’Economie (2016-2018)


Goran Horandson : « Votre Majesté, je vous remercie pour votre invitation. Nous avons beaucoup de travail devant nous. »

Gwenael

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Gwenael » mer. juil. 20, 2016 2:19 pm

Image


Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Je vous prie, Votre Excellence. Je suis de ma part très honoré que vous ayez répondu personnellement à mon invitation.
Nous avons beaucoup à faire, en effet, c'est pourquoi je propose que nous commencions dès à présent à régler les différends qui peuvent opposer nos deux nations. Nous pourrons ensuite débuter les discussions concernant le Jeekim dans un climat plus sain.

Les dossiers de la République Consulaire de Varlovie et du Royaume de Sébaldie me paraissent incontournables. Si vous-même ne voyez pas d'autre litige à aborder, je suggère que nous traitions d'abord ces sujets là.

Avatar du membre
Sébaldie
Maitre de la galaxie
Messages : 4228
Enregistré le : mar. avr. 05, 2011 10:00 pm

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Sébaldie » mer. juil. 20, 2016 3:04 pm

Image
Goran Horandson
Premier ministre par intérim de la République Sébalde (depuis 2030)
Ancien Vice-Premier ministre de la République Sébalde (2028-2030)
Député chef de file du Mouvement Nationaliste Sébalde (depuis 2023, suppléé depuis 2028)
Ancien vice-président de la République Sébalde (2018-2023)
Ancien ministre sébalde de l’Economie (2016-2018)


Goran Horandson : « Ce sont également pour moi les deux dossiers qui me semblent prioritaires. J’écoute vos propositions. »

Gwenael

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Gwenael » mer. juil. 20, 2016 3:35 pm

Image


Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Parfait.
Tout d'abord, concernant la Varlovie, nous souhaiterions que vous reconnaissiez la légitimité de la République Consulaire, et seulement elle, sur l'ensemble du territoire varlovien. La République Sébalde et ses entreprises pourraient, en échange, être autorisées à investir librement sur le territoire varlovien, et à en retirer tous les bénéfices.

Pour ce qui est du Royaume de Sébaldie, nous préférerions ne pas retirer notre reconnaissance officielle de sa légitimité. Nous pensons en effet pouvoir vous proposer un accord qui soit plus profitable, à vous comme à nous.
L'Armée Impériale compte un corps particulier baptisé Lu an Impalaer, ou "Armée de l'Empereur". Ses quinze mille hommes sont équipés et entrainés de la manière la plus moderne qui soit, obéissent aux seuls ordres directs de la famille impériale schenkennienne et, c'est ce qui nous intéresse, ont l'habitude de mener des opérations discrètes.
Je sais que votre constitution vous lie les mains et vous empêche d'intervenir militairement afin de restaurer la souveraineté de la République sur les territoires du Royaume. Je vous propose donc de m'en charger pour vous. Les soldats de la Lu an Impalaer sont parfaitement formés pour agir avec la discrétion que requiert ce type de mission, tout en faisant preuve d'une exceptionnelle efficacité.
Quel besoin alors de révoquer la reconnaissance d’un État qui n'existe plus ?

Avatar du membre
Sébaldie
Maitre de la galaxie
Messages : 4228
Enregistré le : mar. avr. 05, 2011 10:00 pm

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Sébaldie » mer. juil. 20, 2016 4:05 pm

Image
Goran Horandson
Premier ministre par intérim de la République Sébalde (depuis 2030)
Ancien Vice-Premier ministre de la République Sébalde (2028-2030)
Député chef de file du Mouvement Nationaliste Sébalde (depuis 2023, suppléé depuis 2028)
Ancien vice-président de la République Sébalde (2018-2023)
Ancien ministre sébalde de l’Economie (2016-2018)


Goran Horandson : « Je ne peux pas accepter cette proposition. Laisser votre armée agir sur le territoire sébalde est inconcevable, même dans l’optique d’éteindre une rébellion interne, pas plus que nous permettons à nos alliés d’intervenir militairement pour les affaires internes sébaldes. Le passif qui lie nos Etats respectifs est encore trop intense et récent pour que nous acceptions. Nous sommes venus pour normaliser les relations sébaldo-schenkenniennes mais nous préférons progresser par étapes. Si nous inversions les rôles et si la Sébaldie mobilisait ses forces armées secrètes pour annihiler les mouvements républicains rebelles éventuellement présents en Schenkennie, vous auriez naturellement des craintes et vous préféreriez mater la rébellion vous-même.

Il est vrai que, constitutionnellement, nous avons pieds et poings liés. Heureusement, cette situation n’est pas censée se pérenniser et j’espère qu’elle entrera dans l’ordre d’ici les prochaines élections générales de juin 2031. Nous pouvons reconnaître la République Consulaire de Varlovie à deux conditions :
- La première, c’est que la Sébaldie puisse investir librement sur le sol varlovien, c’est-à-dire délocaliser des activités qui seraient illégales sur le sol sébalde.
- La seconde, c’est que la Schenkennie retire officiellement son acte de reconnaissance au Royaume de Sébaldie.

Si les deux conditions sont remplies, nous reconnaîtrons la République Consulaire de la Varlovie. Si elles ne le sont pas ou plus, nous refuserons ou cesserons le cas échéant de la reconnaître.

Le fait est que nous avons besoin que le Royaume de Sébaldie existe car il est la caisse de résonance de l’opposition interne et grâce à ses liens privilégiés avec les royaumes chrétiens, il constitue une mine d’informations pour le renseignement. En revanche, nous voyons d’un mauvais œil le fait qu’il bénéficie d’une croissante stature internationale. Ne pensez pas que nous ayons de la sympathie pour cette entité artificielle, loin de là, mais elle ne nous paraît pas suffisamment menaçante pour mobiliser la force armée, ne serait-ce parce que les municipalités qui la composent sont sans réel intérêt pour la République Sébalde. Nous préférons que le royaume se désintègre de lui-même, de l’intérieur. »

Goran Horandson ne pouvait bien sûr pas affirmer lors de ce sommet secret que l’actuelle anarchie dans le pays lui était profitable et que si le royaume n’existait plus, alors il redeviendrait l’ennemi public n°1 de la Sébaldie.

Gwenael

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Gwenael » mer. juil. 20, 2016 4:39 pm

Image


Empereur Gwenael Ar C'halloudek : À la différence, justement, que nous n'avons eu aucune difficulté à éliminer nous-même les mouvements rebelles qui sévissaient sur notre sol. *sourire*

Je souhaite que nos motivations soient bien claires : nos intentions ne sont pas seulement de "normaliser" les relations bilatérales schenkenno-sébaldes, qui se sont détériorées par un malheureux... concours de circonstance. Nous souhaiterions aller plus loin que ça, et mettre en place un partenariat plus poussé que tous ceux qui pouvaient autrefois exister entre nos deux nations, afin de défendre le Jeekim contre les incursions extra-continentales. J'espère que nous partageons les mêmes préoccupations à ce sujet.

S'il s'agit d'une condition incontournable, nous sommes prêts à révoquer notre reconnaissance de la souveraineté du Royaume de Sébaldie, en espérant que cela vous montrera que nos intentions sont sincères.
Le Premier Consul varlovien nous a déjà transmis son approbation concernant les investissements sébaldes, qui de toute manière seront aussi profitables à la Varlovie. En revanche, concernant l'installation d'activités illégales selon la loi sébalde, et qui le sont probablement selon la législation varlovienne, une réserve a été émise par Monsieur Makarov, qui a fixé la condition suivante. Je cite : "S'ils ont Alcevic, qu'ils nous l'envoient".

Je pense qu'il demande par ces mots un engagement de la République Sébalde à procéder à l'extradition de Markov Alcevic vers la République Consulaire de Varlovie si celui-ci venait à se présenter sur le territoire sébalde.

Avatar du membre
Sébaldie
Maitre de la galaxie
Messages : 4228
Enregistré le : mar. avr. 05, 2011 10:00 pm

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Sébaldie » mer. juil. 20, 2016 7:29 pm

Image
Goran Horandson
Premier ministre par intérim de la République Sébalde (depuis 2030)
Ancien Vice-Premier ministre de la République Sébalde (2028-2030)
Député chef de file du Mouvement Nationaliste Sébalde (depuis 2023, suppléé depuis 2028)
Ancien vice-président de la République Sébalde (2018-2023)
Ancien ministre sébalde de l’Economie (2016-2018)


Goran Horandson : « Vous faites bien de rappeler que la Sébaldie et la Schenkennie sont des cultures politiques sensiblement différentes. La République Sébalde a toujours eu une tradition de très forte décentralisation.

Si nous reconnaissons la République Consulaire de Varlovie, il va de soi que nous ne reconnaîtrons plus de facto le général Alcevic comme le chef d’Etat de la Varlovie et donc, sa présence sur le territoire sébalde ne sera plus autorisée. Nous accéderons de fait aux requêtes de Monsieur Makarov.

La coopération entre la Sébaldie et la Schenkennie se fera progressivement mais sûrement. Plutôt que nos deux Etats se disputent le leadership sur le Jeekim, nous préférons travailler ensemble, tout en restant focalisés sur nos intérêts objectifs. Vous pouvez avoir ma garantie sur ce sujet. »

Le Premier ministre sébalde se tut quelques instants et regarda ses chaussures, le temps d’une petite réflexion. Il releva ensuite la tête.

Goran Horandson : « Ma foi, si l’armée schenkennienne veut s’investir pour la Sébaldie, il y a peut-être un moyen… »

Goran Horandson se tut de nouveau et exposa son idée :

Goran Horandson : « Vous savez, il est dans l’intérêt des relations sébaldo-schenkeniennes que je représente la Sébaldie. Malgré les divergences que nous avons pu avoir, je suis la personnalité la moins hostile à l’Empire Schenkennien de la scène politique sébalde. Hélas, je ne peux vous garantir que j’occuperai ce poste dans un an. L’intense campagne de diabolisation de ma personne peut porter ses fruits et je vous propose un pacte pour éviter que cela n’arrive. Vous n’êtes pas sans savoir qu’au mois de février, un « Etat libre de Sébaldie » fut créé, la diplomatie schenkennienne a même – semble-t-il – émis l’hypothèse de le reconnaître comme Etat indépendant. L’alliance de monsieur Maksimov avec une faction juive armée redoutablement efficace a eu raison de cet Etat dirigé par Caspar Maas. Je n’ai pas de sympathie particulière pour Monsieur Maas, ni d’ailleurs de particulière antipathie, je ne le connaissais guère. Mais il avait le mérite de ne pas cibler le gouvernement sébalde comme responsable de tous les maux du pays, comme le font au quotidien les royalistes slaves du pseudo-Royaume.

Les Sébaldes ont besoin d’un exutoire. Et il est dans nos intérêts que cet exutoire soit représenté par un Etat fasciste autoproclamé plutôt que par ma personne. Je vous propose de collaborer secrètement pour la reconstitution de cet Etat libre – l’appellation changera pour marquer la différence par rapport à la tentative avortée des mois de février-mars. L’Etat sera frontalier de la République Consulaire de Varlovie, et s’engagera à la reconnaitre et à collaborer avec elle. Ces fascistes n’ont guère besoin de plus de 600 km² pour exercer leur politique. Malheureusement, nous sommes militairement limités et la Schenkennie pourrait donc apporter son concours en la matière, en fournissant le matériel nécessaire à la survivance de cet Etat, qui deviendra l’ennemi numéro un des Sébaldes. Idéalement, le nouvel Etat pourrait voir le jour début 2031. J’apporterai mon concours de manière officieuse mais officiellement, pour les besoins de la communication politique, je le condamnerai officiellement. L’idée peut vous paraître étonnante mais comme je l’ai dit, la Schenkennie a tout intérêt à ce que je représente la Sébaldie plutôt qu’un autre… »

Gwenael

Re: Sommet secret Schenkennie - Sébaldie

Message par Gwenael » dim. sept. 11, 2016 2:32 pm

L'Empereur réfléchit un instant.
Il n'avait pas la moindre certitude que Goran Horandson représentait véritablement la frange la moins hostile à la Schenkennie du paysage politique sébalde.
La proposition du ministre ressemblait surtout à une magouille politicienne visant à se maintenir au pouvoir, chose dont les Sébaldes avaient l'habitude.

La constitution de cet État Libre n'était cependant pas dénuée d'intérêt pour l'Empereur, qui y voyait un bon moyen de maintenir une pression constante sur son homologue Sébalde, pour qui il serait alors malheureux que la vérité de son implication éclate au grand jour.
L'opportunité de constituer une enclave pouvant aisément passer sous le contrôle militaire de la Schenkennie ou de la Varlovie était par ailleurs bonne à prendre.


Image


Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Voilà qui ne fait que confirmer que confirmer l'idée que je me fais de la démocratie. *sourire*

Je suis disposé à accepter vote proposition, mais je pense que certains aspects doivent être corrigés. Il n'est pas souhaitable que ce nouvel "État" reconnaisse officiellement la République Consulaire, à qui cela n'apporterait aucune légitimité supplémentaire, mais risquerait au contraire d'éveiller des soupçons concernant l'implication de l'Empire.
Par ailleurs, j'espère que vous vous engagez, de votre côté, à tout mettre en œuvre afin de dissimuler cette implication aux yeux des Sébaldes et du reste de la communauté internationale. Cela irait dans le sens de vos intérêts, comme des nôtres.

Concernant la mise en œuvre de cette opération, je pense que les services impériaux sont d'ores-et-déjà en mesure de prendre contact avec Monsieur Maas. Vous devez vous douter que nos services secrets se sont intéressés de prêt au événements du Gelnan. Nous savons où l'ancien chef identitaire se cache aujourd'hui, et sommes disposés à lui transmettre votre proposition.
Peut-être serait-il préférable pour vous que lui-même ignore votre implication ?

Répondre

Retourner vers « La Scène Internationale »