Foreign Office of Britonnia

Lot : 20.
Colonies : Lots : 3 et 10 Algarbe ; 32 Déchinésie ; 36 Néchinésie.
Répondre
Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6778
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Vladimir Ivanov » jeu. oct. 31, 2019 8:55 am

Image


Image

A destination du conseil d'administration de BAE Systems
Madames, messieurs et excellences,

Le Shakhanat kormal vous contacte pour témoigner de son intérêt dans l'acquisition d'un de vos produits phares.

Nous vous proposons en effet l'achat de 70 avions de combat Bobcat, un avion qui a déjà marqué l'histoire récente du Raj Dahar [HRP : merci pour la photo !], membre de l'UPO. Il n'en laissa que de très agréables surprises.
Les ventes étant restreintes, et les capacités industrielles militaires rares, nous vous offrons en échange le double de leur coût de production, soit 2 milliards 800 millions $.

Bien-évidemment, un refus restera compréhensible, tandis que toute contreproposition pour une quantité réadaptée selon vos besoins reste la bienvenue.

Cordialement,
Omar Sultan-Zareh, fervâne aux affaires étrangères du Shakhanat Islamique du Karmalistan
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Frederick St-Luys
Maitre du monde
Messages : 1884
Enregistré le : mar. mars 15, 2011 9:01 am
NJ V3 : Ravendel et Kaldia
NJ V4 : Liang et Kishū

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Frederick St-Luys » sam. nov. 02, 2019 3:35 pm

Image

Communication commerciale confidentielle
Xilinhar Uranium Company


A: Gouvernorat d'Aleka et Gouvernement de Britonnie

Excellences,

Comme convenu dans le cadre des négociations préalables menées par le biais de nos départements des affaires légales et des exports, la XUC s'engage à procéder à la livraison annuelle de 1.000 tonnes de notre production d'uranium (sous forme de yellowcake), pour un prix total de 130 M SP$ (126.756/t).
La provenance du minerai utilisé sera principalement la suivante: mines de Shuruk-Nar, Urval Göl, Kurug Vaar.

L'exportation se fera par navire, depuis le port d'Andu (Liang).

Les licences d'exportation ont été obtenues par le Gouvernement de la République du Xilinhar par nos juristes, et seront renouvelées chaque année.

Je vous prie d'agréer, excellences, l'expression de notre considération distinguée,

Natsagiin Kitgulga, président de la Xilinhar Uranium Company
Image

"A l’autorité du tsar, au contraire, en raison de la folie des méchants et des fourbes, conviennent la terreur, les punitions, la répression et le châtiment suprême."
(Ivan IV Le Terrible, Tsar de Russie, lettre au prince rebelle Andreï Kourbski, 1565)

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6778
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Vladimir Ivanov » mar. nov. 12, 2019 3:39 pm

Image


Image

A destination de nos amis britons
Excellences,

Comme vous le savez, nous vous sommes redevables pour la construction (achat) en 2038 de trois radars tridimensionnels à balayage électronique dans notre pays par vos spécialistes. Désormais achevés grâce à votre aide, les sites de Kuzdar, Shahar-Dala et Amir Barqul contribuent à la surveillance radar permanente du ciel de notre pays.
Le Shakhanat kormal, qui a besoin d'autres sites pour compléter son dispositif, espère obtenir une autonomie en la matière. Nous vous contactons ainsi pour prolonger notre coopération en vue d'un transfert de technologie.

Bien-évidemment, nous sommes disponibles pour tout transfert technologique équivalent en retour.

Nous vous proposons par ailleurs l'achat de deux radars 3D supplémentaires pour construction au Karmalistan au prix que vous désirerez.

En attente de votre réponse,

Cordialement,
Omar Sultan-Zareh, fervâne aux affaires étrangères du Shakhanat Islamique du Karmalistan
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 868
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Serance » dim. nov. 17, 2019 11:39 pm

Image


De: Vittorio Azevedo, membre du Conglomérat de Caeturia et Vice-Président de Stellario Corporation.

A: Sofia della Raïa, Première Ministre de Britonnie.

Classification: Confidentiel

Madame,

L'opportunité que vous nous offrez, d'initier une première action commerciale à destination de la Britonnie, entretient chez nous une bienveillance intarissable.

L'administration Azevedo a confirmé ce jour la délivrance d'un agrément administratif, autorisant la livraison d'une commande de 14 F-1200 au profit des autorités britonnes qui s'engagent à la contrepartie financière portant versement de 602 millions de caeturi (soit 301 millions de dollars) et transfert de 14 hélicoptères de combat de conception Denalia Red Falcon avec la délivrance d'une licence autorisant la production de ces appareils par Stellario Corporation.

Vous voudrez bien me confirmer votre acceptation de la présente proposition, pour qu'une livraison de ces appareils puisse intervenir sur sol briton au premier trimestre 2041.

Bien cordialement,

Vittorio Azevedo
Membre du Conglomérat de Caeturia et Vice-Président de Stellario Corporation.

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7685
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Arios » lun. nov. 18, 2019 5:38 pm

CONFIDENTIEL

Image


Aux autorités supérieures du Royaume-Uni de Britonnie,

Cari amici,

La situation en Algarbe-du-Sud laisse clairement présager d'une perte totale de contrôle du territoire par les autorités légitimes sud-alekanes dans les semaines, voire les jours à venir.

Il appartient au Commonwealth d'inverser la tendance dès maintenant en rejetant l'actuel gouvernement d'Algarbe-du-Sud, et en effectuant un coup d'État contre l'administration sud-alekane légitime, pour proposer de reconstruire le pays directement, depuis Lanfair et accompagnant les revendications et les leaders des émeutiers. Il va sans dire qu'à ce stade de la situation, nous ne pouvons que conseiller au Royaume-Uni d'accéder à la très grande majorité des aspirations populaires, sans tergiversations, et le plus immédiatement possible.

C'est selon nous la seule voie possible pour maintenir l'Algarbe-du-Sud dans le giron du Commonwealth, et y éviter l'installation de la CND, sous couvert d'un quelconque régime aidé par les démocraties populaires de Marquésie ou d'Olgarie.

Nous attendons votre réponse avec la plus soucieuse impatience,

Cordialement,

Guglielmo Sappanicci
Ministro dell'Informazione e Politica
Lega di Lebira

Avatar du membre
William Hamleigh
Dirigeant vénéré
Messages : 807
Enregistré le : sam. oct. 14, 2017 8:31 pm
NJ V4 : Lorthon

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par William Hamleigh » lun. nov. 18, 2019 9:50 pm

Image


Expéditeur : Rónán Mac Duibh, Secrétaire-général de la Communauté des Nations Dytoliennes
Destinataire : Sofia della Raïa, Première ministre de Britonnie.
Classification : Canal diplomatique


Excellence,

Le monde entier a les yeux rivés, une fois de plus, sur le Dominion de la Couronne de Sa Majesté Clarckson III en raison des inquiétants troubles qui y prennent actuellement place. Après que le pouvoir dictatorial de Florian de Klerk a commis des actes irréparables à l'encontre des mineurs en grève, après qu'il a commis pareil supplice aux observateurs de la République des Conseils du Westrait ainsi qu'après une trop longue période d'instabilité couplée de corruption et d'incompétence, le peuple alekan réclame désormais liberté et justice pour ses martyrs. Trop bons sont-ils assurément pour n'avoir pas pris le chemin de révolte plus tôt.

La Communauté des Nations Dytoliennes somme le gouvernement de votre excellence à trouver au plus vite une sortie de crise pour l'Aleka. Pour le bien de la population et la stabilité stratégique de la région, Florian de Klerk et son parti ne peuvent rester au pouvoir plus longtemps et doivent être démis. Aussi le monde civilisé et la CND en tête ne peut tolérer plus d'un instant les lois racistes et intolérables de la ségrégation alekane. Celles-ci doivent être abrogées pour que la société alekane puisse sortir de climat qui l'habite. Pour le bien de l'Algarbe et pour la dignité de nos sociétés humaines, la Communauté des Nations Dytoliennes prendra le parti des révolutionnaires et agira de son propre chef pour parvenir à la résolution de la crise si Lanfair manque à nos conditions.

Dans l'attente d'une réponse, veuillez, madame la Première ministre, consentir à l'expression de mes sentiments distingués,

Rónán Mac Duibh
1er août 2019 : Naissance de l'ENTITÉ alias le NEXUS
19 octobre 2018 (An I) : Il vous suffira de dire : j'étais au couronnement de l'Empereur-Administrateur, pour qu'on réponde : voilà un brave !
Nemo me impune lacessit

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7685
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Arios » dim. déc. 01, 2019 7:01 pm

CONFIDENTIEL

Image


À Sa Majesté Clarkson III,

Votre Majesté,

Nous contactons nos valeureux alliés britonniques pour que vous soyez remerciés de votre soutien inconditionnel témoigné à plusieurs reprises. Devant les errements de la Ligue de Lébira et de son gouvernement timoré cherchant tous les moyens possibles de sortir du conflit sans être accusé de renier publiquement sa parole, notre seul espoir d'une inversion de la situation sur le terrain est suscité par la poursuite de vos efforts à nos côtés.

L'Empereur Giorggis IV, notre admirable souverain, conserve la volonté farouche de garantir, une fois la paix assurée, la propriété du cosmodrome de Malacchi au Commonwealth, qui n'a économisé ni son sang ni sa sueur pour nous défendre contre les flots terroristes de l'armée rebelle.

Nous vous demandons aujourd'hui une nouvelle faveur : l'intensification de la lutte contre l'ennemi, en l'empêchant d'établir une tête de pont sur le littoral. Nos forces sont occupées au nord, et la situation générale du conflit profiterait d'un engagement plus large du Commonwealth avec sa prise de position sur la vallée de Vauvert et ses territoires gallophones, dont la mine d'uranium de la Haute-Vallée, située aux pieds du Mont Arotz. L'Épibatie serait reconnaissante de ce nouvel effort, si le Commonwealth pouvait une fois de plus accéder à son appel à l'aide en dépêchant les hommes et le matériel nécessaires à cette offensive.

Respectueusement,

Tesfaye Petrosi
Première ministre du Roi des Rois
Empire d'Épibatie

Avatar du membre
Sc0rpi0
Dirigeant puissant
Messages : 571
Enregistré le : dim. avr. 08, 2018 10:52 pm
NJ V4 : Conf. des États Indépendants

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Sc0rpi0 » sam. déc. 07, 2019 8:29 am

20 octobre 2040

De : Pascal Nee, Ministre des affaires étrangères du Gouvernement provisoire de la République d’Aurora
À : Chancellerie du Royaume de Britonnie
Canal diplomatique
Objet : TARM

Excellence,

Afin d’entériner notre entrevue et de poser les bases futures de nos relations, laissez-moi vous proposer cette ébauche de traité (ci-joint à cette correspondance) que vous n’aurez qu’à me retourner dûment complété.

Bien cordialement.


Pascal Nee, Ministre des Affaires étrangères
[+] TARM avec la Britonnie
TARM avec la Britonnie

Traité d'Amitié et de Reconnaissance Mutuelle entre la République d’Aurora et le Royaume de Britonnie


Préambule

Le présent traité est contracté entre la République d’Aurora et le Royaume de Britonnie dans le but d'établir des relations amicales et pacifiques entre les deux Nations.


TITRE Ier – De la reconnaissance mutuelle

Art. 1 – La République d’Aurora reconnaît les frontières du Royaume de Britonnie ainsi que son droit de souveraineté absolu sur l'ensemble de son territoire. Elle [La République] considère le Royaume de Britonnie comme une nation libre, indépendante et amie, faisant partie intégrante du concert des Nations.

Art. 2 – Le Royaume de Britonnie reconnaît les frontières de la République d’Aurora ainsi que son droit de souveraineté absolu sur l'ensemble de son territoire. Il [Le Royaume] considère la République d’Aurora comme une nation libre, indépendante et amie, faisant partie intégrante du concert des Nations.


TITRE IIème – De la représentation diplomatique

Art. 3 – Il est permis d'établir une Ambassade de la République d’Aurora sur le territoire du Royaume de Britonnie.

Art. 4 – L'ambassadeur de la République d’Aurora auprès du Royaume de Britonnie est nommé par procédure interne aurorane. Il a pour mission de tenir les autorités britonnes informées des actualités de l'État auroran.

Art. 5 – Il est permis d'établir une Ambassade du Royaume de Britonnie sur le territoire de la République d’Aurora.

Art. 6 – L'ambassadeur du Royaume de Britonnie auprès de la République d’Aurora est nommé par procédure interne britonne. Il a pour mission de tenir les autorités auroranes informées des actualités de l'État briton.

Art. 7 – Les ambassadeurs font office d'interlocuteurs privilégiés entre les deux parties. Ils sont investis par procédure interne respective à leur pays d'origine.

Art. 8 – Les parties reconnaissent le droit à l'immunité de leurs ambassadeurs ainsi que la législation du pays dans lequel l'ambassade réside.

Art. 9 – Dans l'application du droit à l'immunité, les autorités des deux parties s'engagent mutuellement à ce que la Justice puisse s'exercer dans le cas de délits ou de crimes commis par le personnel diplomatique.


TITRE IIIème – De la promotion de valeurs communes

Art. 10 – Les parties contractantes s'engagent à promouvoir la Paix à l’échelle mondiale.

Art. 11 – Les parties contractantes s'engagent à promouvoir la protection de l'environnement à l'échelle mondiale.


TITRE IVème – Des engagements réciproques

Art. 12 – Les deux parties proclament la paix et l'amitié entre elles, ainsi que leur attachement commun à la stabilité de leurs institutions. Chacune des parties contractantes s'engagent à ne pas déstabiliser de manière directe ou indirecte le système politique de l'autre.

Art. 13 – En cas d'agression militaire de la République d'Aurora, le Royaume de Britonnie peut intervenir diplomatiquement en vue de la restauration et du maintien de la paix. Si la diplomatie échoue, le Royaume de Britonnie peut alors, sous réserve d’acceptation de l’autre partie contractante, intervenir par la force afin de restaurer l’état de paix initial.

Art. 14 – En cas d'agression militaire du Royaume de Britonnie, la République d’Aurora peut intervenir diplomatiquement en vue de la restauration et du maintien de la paix. Si la diplomatie échoue, la République d’Aurora peut alors, sous réserve d’acceptation de l’autre partie contractante, intervenir par la force afin de restaurer l’état de paix initial.

Art. 15 – Dans le cas où l'une des deux parties serait victime d'une situation de catastrophe naturelle ou de crise humanitaire, l'autre partie s'engage à lui prêter assistance.


TITRE Vème – De la coopération et du développement économique

Art. 16 – Les parties contractantes s’engagent à créer, à développer et à intensifier leurs échanges dans les domaines de leurs choix. Elles s'informent l'une l'autre en cas de manifestations culturelles, universitaires, politiques ou sportives, ou sur tout autre sujet digne d'intérêt, via leur ambassade, afin de promouvoir la mise en place de partenariats.

Art. 17 – Les deux parties permettent à leurs étudiants respectifs d'étudier pour une durée limitée entre 1 mois et 12 mois dans une université étrangère respective aux parties contractantes si des places sont ouvertes pour lesdites études ; Les frais d'écolages éventuels, de logement ainsi que de sécurité sociale sont pris en charge par le pays hôte.

Art. 18 – Les parties contractantes permettent l'ouverture et l'exploitation de lignes aériennes entre elles. Chaque partie à l'autorisation de faire atterrir ses avions dans des aéroports de l'autre partie pour autant que les autorités compétentes locales valident ces mouvements. Les compagnies doivent être immatriculées dans leurs pays respectifs. Il en va de même, sous conditions identiques, pour l'ouverture et l'exploitation de lignes maritimes.

Art. 19 – Les parties permettent, par la signature de ce traité, à chacune des parties contractantes de diffuser librement leurs programmes audiovisuels, radiophoniques et de presse, ayant reçu l'autorisation de diffuser par les autorités nationales d'origine, dans l'autre pays.

Art. 20 – Les parties permettent le développement des relations entre les organismes de recherches et les universités des parties contractantes en commençant par une information réciproque plus poussée ;

La République d’Aurora s’engage à transférer au Royaume de Britonnie les technologies suivantes :
- [une ou plusieurs technologies équivalentes au choix] ;

Le Royaume de Britonnie s’engage à transférer à la République d’Aurora les technologies suivantes :
- Télescope, Satellite ▮ et Carburant à fusée.

Art. 21 – Les parties contractantes s’engagent à promouvoir une coopération économique mutuellement avantageuse tout en respectant leur modèle politico-économique et leur modalité de création d'entreprise respectifs.


TITRE VIème – De la Justice

Art. 22 – Si l'Autorité Judiciaire de l'une des deux parties demande l'extradition de criminels reconnus coupables par sa juridiction, alors l'extradition est exécutée sans délai après réception si l'étude de la motivation par l'autre partie est jugée recevable.

Art. 23 – L'article précédent est nul et non-avenu dans le cas unique où l'une des deux parties n'extrade pas ses propres citoyens.


TITRE VIIème – De l’exécution et de la validité

Art. 24 – Le présent traité n’a force de loi qu'une fois ratifié par les deux parties, conformément à leurs règles institutionnelles. Ledit traité devient caduc à la disparition d'une des deux parties contractantes ou lors d'un changement constitutionnalisé de régime politique.

Art. 25 – D'un commun accord, les deux parties peuvent décider d'une application anticipée du traité et de l'ouverture d'ambassades avant la ratification.

Art. 26 – Les parties s'engagent à s'informer mutuellement de la ratification du traité par leurs institutions. Le présent traité est rendu public selon les procédures internes aux deux parties contractantes.

Art. 27 – La révision du présent traité ne peut se faire qu'après concertation des deux parties. La concertation doit obligatoirement aboutir à un commun accord pour que les modifications soient apportées.

Art. 28 – Si l'une ou les deux parties souhaitent abroger ce traité, elles doivent préalablement s'en informer, au minimum quinze jours avant le début de la procédure d'abrogation.



Fait à La Trinité. Le Vingt Octobre de l'An Deux Mille Quarante.

Signatures :

Pascal Nee,
Ministre des Affaires étrangères de la République d’Aurora.

[Prénom] [Nom],
[Rang et/ou titre du signataire de l'autre partie contractante].

Avatar du membre
Frederick St-Luys
Maitre du monde
Messages : 1884
Enregistré le : mar. mars 15, 2011 9:01 am
NJ V3 : Ravendel et Kaldia
NJ V4 : Liang et Kishū

Re: Foreign Office of Britonnia

Message par Frederick St-Luys » mer. janv. 15, 2020 12:19 am

Image

Communication diplomatique restreinte
Etat de Liang - Royaume-Uni de Britonnie


De: Lian Shao, Jiuqing en charge du ministère de l'agriculture, de l'industrie et de l'énergie ; Wang Xiang, Jiuqing en charge du ministère de l'étranger
A: Chancellerie de l’Échiquier, R-U de Britonnie

Excellence,
Nous avons étudié votre récente demande de nature commerciale, et le ministère en charge de l'agriculture, de l'industrie et de l'énergie du Liang a par son yarlik du 13 février 2041 accordé à votre gouvernement et ses représentants des autorisations d'exportation pour 250 kilogrammes de platine, correspondant au quart de la production annuelle du Liang.

En lien avec la chambre syndicale des entreprises ministères du Liang, nous avons calculé que le prix moyen qui sera appliqué à vos acheteurs sera de 50 000 $/kg, légèrement inférieur au prix du marché. Le coût total de votre commande sera donc de 12 500 000 $.
Les chargements seront au départ du port d'Andu, ou alors procéderont par la route terrestre trans-touranienne, selon vos préférences.

Nous continuerons d'offrir nos bons offices dans le cadre des négociations individuelles techniques que vos centrales d'achat mèneront avec les différents conglomérats miniers liangois (Xi International Mining, Bayan Tolgoï, New Qachar Kalgan Inc.).
Je vous prie d'agréer, Excellence, l'expression de nos salutations distinguées,

Wang Xiang, Jiuqing chargé du Ministère de l'Etranger et des Sceaux
[HRP]Le calcul par rapport à ma production de platine se base sur ce tableau. Je relève que la production de platine, comme le remarque Yul en deça, devrait être logiquement significativement plus importante pour être réaliste, mais en l'état actuel des choses je m'axe sur le tableau. Dans tous les cas, c'est le ratio de 25% de ma production, et non la quantité en valeur absolue (250kg) qui s'appliquerait dans le doute.
Image

"A l’autorité du tsar, au contraire, en raison de la folie des méchants et des fourbes, conviennent la terreur, les punitions, la répression et le châtiment suprême."
(Ivan IV Le Terrible, Tsar de Russie, lettre au prince rebelle Andreï Kourbski, 1565)

Répondre

Retourner vers « Britonnie »