FORMULE 1 | Saison 2041

Répondre
Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Image



>>> Règlements du championnat <<<

>>> Calendrier de la saison <<<

>>> Ecuries et pilotes engagés <<<





Résultats
[+] Résultats
............Grand Prix............ ...........Pôle Position........... .........Vainqueur......... .........Leader du championnat.........
Grand Prix de Kuzey
Qualifs - Course
Nioclas O Canain
(ENN, Todhchai)
Loïc Bertillon
(FLA, Cochet Motors)

Cochet Motors
(1er, 11e)
Loïc Bertillon - 25 pts
(FLA, Cochet Motors)

Cochet Motors - 25 pts
Grand Prix du Kaiyuan
Qualifs - Course
Loïc Bertillon
(FLA, Cochet Motors)
Albin Hadjuk
(SLE, Kowel F1 Team)

Cochet Motors
(2e, 7e)
Loïc Bertillon - 44 pts
(FLA, Cochet Motors)

Cochet Motors - 50 pts
Grand Prix d'Alden
Qualifs - Course
Albin Hadjuk
(SLE, Kowel F1 Team)
Albin Hadjuk
(SLE, Kowel F1 Team)

Kowel F1 Team
(1er, 6e)
Loïc Bertillon - 62 pts
(FLA, Cochet Motors)

Cochet Motors - 68 pts
Grand Prix de Flavie
Qualifs - Course
Grand Prix de Valdaquie
Qualifs - Course
Grand Prix des Lorthon
Qualifs - Course
Grand Prix du Natolique
Qualifs - Course
Grand Prix de Slézanie
Qualifs - Course
Grand Prix de la Brousse
Qualifs - Course
Grand Prix du Shinkyôko
Qualifs - Course
Grand Prix du Caeturia
Qualifs - Course
Grand Prix d'Olgarie
Qualifs - Course
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Grand Prix de Kuzey - Qualifications
12-13-14 février 2041


La saison 2041, grand retour de la Formule 1 après des années d’absence, débute en ce début février sur le circuit de Yaralipour le Grand Prix de Kuzey. Toutes les écuries et pilotes participants à cette édition 2041 se sont donc réunis à Yarali (Eski) en Ölan. Circuit original par son contour, suivant le relief du terrain, les pilotes préférant la vitesse seront à leur avantage ce week-end, alors qu’on annonce évidemment un grand soleil pour les qualifications ainsi que la course dès le lendemain.

Les favoris cette saison sont nombreux, et il est bien difficile de détacher des pilotes tant la densité est élevée. Les pilotes caeturiens Garett Hogan et Carl Williams, parmi les plus expérimentés (35 et 44 ans), partent peut-être avec un léger avantage, mais bien d’autres peuvent légitimement prétendre à de bonnes performances cette saison. Les voitures feront peut-être la différence, et après les premiers essais ici à Yarali, deux monoplaces tirent leur épingle du jeu : les Real Ciclo et les Todhchai Sport. Ainsi, il ne serait pas étonnant de voir Diego Radime (ORO) et Nioclas O Canain (ENN) assez régulièrement aux avant-postes. Pour la course du week-end, les deux pilotes ne sont pas pour autant à leur avantage, préférant les circuits plus techniques. On attend plus au tournant pour cette première course Albin Hadjuk (SLE) de chez Kowel F1 Team et Loïc Bertillon (FLA) de chez Cochet Motors, avec des voitures un cran en dessous mais plus à l’aise ici à Yarali.
Ajoutons enfin pour terminer que malgré quelques tensions palpables entre les membres de chez Todhchai Sport et les organisateurs du Grand Prix, faisant écho à l’actualité internationale, le public est au rendez-vous pour cette première course tant attendue par les fans de la plus grande compétition automobile de l’histoire.

Image
Le circuit de Yarali.


Les qualifications vont bientôt commencer. Rappelons que les qualifications durent trente minutes de course effective au total, découpées en trois sessions de 10 minutes chacune. A la fin de la session de qualification 1 (Q1), les 15 plus rapides en tour continuent, puis à la fin de la Q2 ils se seront plus que 10 se disputer la pôle position, qui rapporte 1 point bonus au classement, nouveauté de ce grand retour 2041.

...

Le top départ est donné et les premières monoplaces quittent les stands ! Les pilotes vrye des Chevaliers noirs sont les premiers à terminer, et Tatiana Kappert réalise dès les débuts de qualification un superbe chrono à 1 min 27 s 561. Peu après, Diego Radime (ORO, Real Ciclo) prend la deuxième place à +0’00’’69. Loïc Bertillon (FLA) de Cochet Motors ne réalise que 1 min 28 s 015, un peu déçu de ses premiers tours. Alors que le soleil brille sur Eski et sa région, Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri) réalise aussi un bon temps, prenant provisoirement la 3e place, juste avant de se faire dépasser par Nioclas O Canain (ENN, Todhchai). Le slézan Albin Hadjuk lui semble encore avoir du mal à trouver les réglages optimaux sur sa monoplace et se fait assez rapidement dépasser au chrono, descendant en dehors des 15 premiers.
Fin de la Q1, et Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs) termine avec le meilleur temps, juste devant Diego Radime (ORO, Real Ciclo) et Nioclas O Canain (ENN, Todhchai). Les 5 éliminés de cette première manche sont, de la 16e à la 20e place : Saito Eikichi (SHI, Nitoya), Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team), Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs), Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors) et Heitor Pinta (EST, Viajes ED).

...

Ils ne sont plus que 15 pour la Q2, les chronos sont remis à zéro, et certains pilotes bien placés en Q1 tardent à sortir des stands, sans doute pour économiser quelques pneumatiques. L’autre Oroverdien, Stephan Derocho (Real Ciclo) améliore de trois centièmes sont meilleur chrono, et prend provisoirement la 4e place, alors que son compatriote Diego Radime attend toujours aux stands. Loïc Bertillon semble bien mieux prendre en main sa voiture, et s’empare du meilleur tour en course à 1’27’’361. Peu après, Dimitire Florescu (VLD, Super Aguri) termine à 1’27’’548 et prend la deuxième place provisoire. Nioclas O Canain et Patrice Itima-Lijo restent sur le même tempo qu’en Q1.
Fin des Q2, et Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) termine 1er, devant Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) et Nioclas O Canain (ENN, Todhchai). Les 5 éliminés sont, de la 11e à 15e place : Garett Hogan (CAE, Steelx), Diego Radime (ORO, Real Ciclo), James Wilson (LOR, Kowel 1 Team), Leili Vesik (VLV, Elva) et Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED).

...

C’est parti pour les Q3, on saura dans 10 minutes qui s’empare de la première pôle position de la saison ! Étonnamment performante en Q1 et Q2, Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs) semble accuser le coup est reste assez loin des meilleurs tours maintenant. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) est le premier à terminer un tour sous la minute 28 dans ces Q3, mais il est assez rapidement dépassé par Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri) et Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri). Les Super Aguri sont vraiment performante ici à Yarali, et pour l’instant les deux monoplaces valdaques occupent la première ligne de la grille virtuelle. Mais c’était sans compter sur Nioclas O Canain (ENN, Todhchai), qui réalise un superbe chrono (1’27'325) pour prendre la pôle position, au nez et à la barbe des Super Aguri et du public ölanais, visiblement déçu et ne savant pas trop comment réagir. Entre sifflets et applaudissement, les gradins semblent pantois.
Finalement c’est là-dessus que se terminent les qualifications de ce premier grand prix de la saison 2041, pleines d’enseignement. La pôle position, et son point bonus, est remportée par Nioclas O Canain (ENN, Todhchai), devant Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri). En deuxième ligne on retrouvera l’autre Super Aguri, Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) et Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors).

...

Classement des qualifications
1. Nioclas O Canain (ENN, Todhchai)
2. Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri)
3. Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri)
4. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors)
5. Rudolf Eskola (VLV, Elva)
6. Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo)
7. Carl Williams (CAE, Steelx)
8. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs)
9. Valentin Adal (EST, Todhchai)
10. Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya)
11. Garett Hogan (CAE, Steelx)
12. Diego Radime (ORO, Real Ciclo)
13. James Wilson (LOR, Kowel F1 Team)
14. Leili Vesik (VLV, Elva)
15. Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED)
16. Saito Eikichi (SHI, Nitoya)
17. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team)
18. Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs)
19. Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors)
20. Heitor Pinta (EST, Viajes ED)
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Grand Prix de Kuzey - Course
12-13-14 février 2041


Image



On se retrouve pour le grand départ du Grand prix de Kuzey, ici à Yarali, banlieue d’Eski (Ölan) ! On rappelle que chaque monoplace à le choix entre 3 pneumatiques de temps sec (tendre, médium et dur) et 2 pneumatiques de pluie (intermédiaire et pluie), qui se serviront pas aujourd’hui car le temps sur Eski est optimal ! Les concurrents ont autant d’arrêt au stand qu’il ne le souhaite. On optera sans doute ici pour une stratégie à deux arrêts au stand plutôt, sur un circuit assez court (59 tours). Rappelons également que c’est l’ennissois de 25 ans Nioclas O Canain de chez Todhchai Sport qui partira en pôle position, devant les deux Super Aguri de Patrice Itima-Lijo (RDM) et Dimitrie Florescu (VLD).

...

Ça y est, le départ est lancé ! Les moteurs vrombissent et la fumée jaillie de sous les pneumatiques ! O Canain réalise un super départ, alors qu’on contraire le makengais Itima-Lijo est totalement à la ramasse, et ressort 6e de la première ligne droite. Loïc Bertillon en profite et remonte à la 2e place, alors que Florescu conserve sa 3e position. Derrière, Quelques monoplaces changent de positions, mais on doit surtout noter l’excellent départ, en trombe, d’Albin Hadjuk. Le slézan, déçu de sa mauvaise phase de qualification et 17e sur la grille sort à la 10e place de la première ligne droite. Juste derrière lui, Chiel Mink, 18e au départ, était à la lutte avec Anatole Mercier, et pris au piège dans le premier virage il a continué tout droit, terminant sa course dans les barrières de sécurité, c’est la fin de la course pour lui, quelle déception !

Après une dizaine de tours, les positions commencent à s’éclaircir, et on a bien O Canain (ENN, Todhchai) qui devance Bertillon (FLA, Cochet Motors) et Florescu (VLD, Super Aguri) un peu plus en retrait. Derrière eux Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo) a profité du mauvais départ d’Itima-Lijo (RDM, Super Aguri) pour grappiller des places, juste devant Rudolf Eskola (VLV, Elva).

...

Alors que le soleil continue de briller sur Eski, les monoplaces sont maintenant dans le 15e tour. C’est un moment important, car Loïc Bertillon colle Nioclas O Canain depuis le début maintenant, et cherche l’opportunité de dépassement. Arrivé au virage 7, Bertillon lance l’attaque et prend l’intérieur d’O Canain, l’obligeant à s’écarter. Au Virage 8, O Canain tente de reprendre la 1ere place, mais son attaque n’est pas assez nette et son aileron tape sur le côté gauche l’arrière de la monoplace de Bertillon. Ce léger accrochage semble sans conséquence, mais Bertillon repart de plus belle juste après. Derrière eux, Florescu perd une place pour se retrouver 4e, victime de l’incroyable remontée de Garett Hogan, parti 11e, 7e en sorti de premier virage et maintenant 3e. Au 19e tour, Tatiana Kappert perd le contrôle de son véhicule et sort du circuit, terminant sa course dans les graviers. Ce n’est plus possible de repartir, tragédie pour les Chevaliers noirs qui voient leurs deux pilotes sortir à cause d’erreurs de pilotage assez basique.

...

25e tour, et Loïc Bertillon est toujours en tête, devançant le 2e de 2 secondes 300. Le deuxième n’est nul autre que Garett Hogan, qui gagne une place, tout comme Florescu (3e) profitant du mauvais passage de Nioclas O Canain. L’accrochage avec Bertillon a visiblement esquinté son aileron lui faisant perdre de précieuses secondes, et aussi l’a-t-il sans doute un peu refréné dans ses ardeurs. Le pilote ennissois est désormais 4e, talonné de près par Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo) et Carl Williams (CAE, Steelx). En queue de peloton, Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors) ferme la marche. Albin Hadjuk, après un super départ, végète en milieu de course (12e), alors que devant lui s’annonce maintenant Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri), en déperdition depuis le début de course, tout comme Valentin Adal (EST, Todhchai), parti 9e et maintenant 14e.

...

Au 35e tour, Bertillon mène toujours la course, 12 secondes devant son principal poursuivant. Garett Hogan, qui a effectué une magnifique remonté, tente de conserver sa 2e place, talonné par un Stephan Derocho en feu. Les deux hommes sont à la lutte, et l’oroverdien se montre très agressif. Hogan montre quelques signes de faiblesse, et se laisse finalement dépasser au tour 37. Dans la foulée, il tente lui aussi de montrer de l’agressivité, mais visiblement trop car il finit par aller à la faute et sort du circuit, à son tour. Fin de course pour Hogan, qui laisse Florescu reprendre sa 3e place. Dans le même temps, Valentin Adal profite de l’apathie de ses concurrents pour remonter et rentrer à nouveau dans les points (8e). Côté O Canain, la décision de ne pas faire d’arrêt au stand avant celui qui était prévu pour remplacer son aileron avant pèse lourd, et l’ennissois se retrouve désormais en 6e position.

...

42e tour, Bertillon mène toujours, avec une avance assez confortable sur Carl Williams (12 secondes), qui a réussi à dépasser Dimitrie Florescu et Stephan Derocho, les trois hommes se tenant en 3 secondes. Derrière eux, Valentin Adal et Nakata Kyushichi se battent pour la 5e place, devant Diego Radime et Rudolf Eskola. Nioclas O Canain lui a finalement dû s’arrêter au stand pour réparer son aileron, et cet arrêt l’a fait ressortir 12e, juste devant Patrice Itima-Lijo. Il ne reste plus longtemps de course pour permettre à O Canain, parti en pôle position, de remonter et espérer des points.

...

On arrive en fin de course, tour 55 ! Loïc Bertillon file maintenant, seul depuis le 15e tour, vers la victoire, assez loin devant les 2e et 3e. Derrière lui justement, Florescu, Derocho, Williams et Kyushichi, auteur d’une belle deuxième partie de course, se tiennent en un mouchoir de poche. Florescu se montre très audacieux. Carl Williams en fait les frais, et le valdaque le dépasse, avant de s’attaquer à Stephan Derocho, assez régulier depuis le début de course. Florescu attends le dernier moment à chaque virage, et finalement il s’empare de la deuxième place à deux tours de la fin. Derrière, Derocho fait tout pour conserver sa 3e place, car Kyushichi semble ne pas vouloir s’arrêter là. Bertillon passe la ligne en tête, puis 12 secondes après, Florescu termine lui aussi. Derocho arrive avec 2 secondes de retard, devant Kyushichi et Williams. Diego Radime, lui aussi auteur d’une belle deuxième partie de course, prend la 6e place, juste devant Valentin Adal (à +00’03). Albin Hadjuk a finalement réussi à terminer dans les points, 8e, devant Rudolf Eskola et Nioclas O Canain, qui n’est parvenu qu’à sauver une 10e place après un mauvais choix tactique.

...

Résultat final
1. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) – 25 pts
2. Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) – 18 pts
3. Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo) – 15 pts

4. Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya) – 12 pts
5. Carl Williams (CAE, Steelx) – 10 pts
6. Diego Radime (ORO, Real Ciclo) – 8 pts
7. Valentin Adal (EST, Todhchai) – 6 pts
8. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) – 4 pts
9. Rudolk Eskola (VLV, Elva) – 2 pts
10. Nioclas O Canain (ENN, Todhchai) – 1 pt + 1 pt (pôle position)
11. Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors
12. Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED)
13. Leili Vesik (VLV, Elva)
14. Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri)
15. Heitor Pinta (EST, Viajes ED)
16. Saito Eikichi (SHI, Nitoya)
17. James Wilson (LOR, Kowel F1 Team)
18. Garett Hogan (CAE, Steelx) – DNF (Accident)
19. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs) – DNF (Accident)
20. Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs) – DNF (Accident)

...

Classements
Image


[+] HRP
Modifications des notes suite aux accidents (Talent -0,1 ; Régularité + 0,2)
  • Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs) : Talent 3 -> 2,9 | Régularité 2 -> 2,2
  • Tatiana Kappert (Chevaliers noirs) : Talent 3 -> 2,9 | Régularité 2 -> 2,2
  • Garett Hogan (CAE, Steelx) : Talent 8 -> 7,9 | Régularité 7 -> 7,2
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Grand Prix du Kaiyuan - Qualifications
26-27-28 février 2041


Image


Après une première course pleine de rebondissement et un retour réussi en Ölan, les pilotes et constructeurs se retrouvent pour la deuxième course de la saison ici, à Fongshen au Kaiyuan. Le circuit de Fongshen, très technique avec ses 16 virages et sa très longue et rapide ligne droite (après le virage 13) juste avant une épingle réputée pour sa dangerosité sera le théâtre de se deuxième chapitre de la saison. En plus d’un circuit bien différent, les pilotes auront à faire avec les caprices de la météo, bien moins clémente ici au Kaiyuan qu’à Eski. Pour ces qualifications, les pilotes seront sous une pluie battante, attention aux sorties de pistes. Heureusement, les prévisions annoncent un temps bien plus calme demain pour la course, avec un ciel couvert mais normalement pas trop d’eau sur la piste.

Après sa victoire en Ölan, Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) est leader du classement, et tentera de réaliser une nouvelle bonne course. Nioclas O Canain, auteur d’une bonne séance de qualifications mais d’une course avec des choix tactiques contestables à Eski, essaiera lui de faire mieux ce week-end, comme les Super Aguri qui, malgré la deuxième place satisfaisante de Dimitrie Florescu, pouvait espérer mieux lors de la première course. Enfin, les Real Ciclo oroverdiennes ont montré une certaine fiabilité et ont été sans doute les voitures les plus régulières jusque-là, faisant de Stephan Derocho un candidat sérieux à la victoire ici à Fongshen.



Les qualifications sont lancées, sous des trombes d’eau ! Certains pilotes semblent d’ailleurs en pâtir fortement, comme les Chevaliers noirs, Valentin Adal ou même Loïc Bertillon, moins à l’aise qu’à Eski. Nioclas O Canain lui aime ce temps, et réalise encore une fois un très bon temps pour aller chercher le premier temps des Q1. Derrière, malgré une préférence pour les pistes sèches, Garett Hogan réalise aussi un bon temps, tout comme les deux pilotes Real Ciclo et leur monoplace performante (3e et 4e provisoire). Au menu des déceptions, on peut noter Dimitrie Florescu, qui ne réalise que provisoirement le 15e temps, et reste donc pour l’instant en course pour la Q2, sauf si un concurrent le dépasse avant la fin des 10 minutes.

C’est la fin de la Q1, et Nioclas O Canain (ENN, Todhchai) réalise le meilleur temps, devant Garett Hogan (CAE, Steelx) et Diego Radime (ORO, Real Ciclo). Les 5 éliminés sont, de la 16e à la 20e place : Carl Williams (CAE, Steelx), James Wilson (LOR, Kowel F1 Team), Valentin Adal (EST, Todhchai), Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs) et Saito Eikichi (SHI, Nitoya).



La pluie tombe toujours sur Fongshen, et la Q2 va démarrer, les chronos sont remis à zéro. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs), passé en 13e place en Q1, ne tiens plus le rythme cette fois, la piste est trop humide pour elle et elle ne signe que le 14e temps, juste devant Ionael Diaconescu (NIS, Viajes ED) lui aussi en difficulté ici. Au contraire, la pluie battante semble plutôt réussir à Nioclas O Canain qui continue sa démonstration et resigne un super chrono, juste devant Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) qui apprécie le circuit. Un autre spécialiste des courses sous la pluie, Rudolf Eskola (VLV, Elva) réalise aussi un très bon temps et prend provisoirement la 3e position. Il ne reste que quelques minutes encore, et Dimitrie Florescu n’est toujours pas dans les 10 meilleurs temps. Sa dernière tentative sera peut-être la bonne. La pluie commence à se calmer légèrement, et le valdaque en profite pour prendre in extremis le 10e temps (signe de qualification en Q3) devant Leili Vesik (VLV, Elva).

Nioclas O Canain (ENN, Todhchai) termine 1er de la Q2, devant Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) et Rudolf Eskola (VLV, Elva). Les 5 éliminés sont, de la 11e à la 15e place : Leili Vesik (VLV, Elva), Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors), Diego Radime (ORO, Real Ciclo), Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs) et Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED).



Dernière session de qualification, toujours sous la pluie, ici à Fongshen. Rudolf Eskola est le premier à tirer parti de la météo puisqu’il signe le meilleur temps d’entrée ! Il met ainsi la pression à ses concurrents. Voulant imiter l’autre quarantenaire de la compétition, avec son compatriote Williams, Garett Hogan donne tout mais échoue à plus d’une seconde d’Eskola. Auteur d’un très bon chrono en Q2, Albin Hadjuk baisse un peu de régime mais réussi tout de même à bien se positionner, devant Hogan, alors que d’autres concurrents n’ont pas encore réalisé de tour, préférant attendre le plus longtemps possible car la pluie semble baisser en intensité. Le choix semble plutôt payant, car Dimitrie Florescu, 15e en Q1 et 10e en Q2, réalise ici un super chrono, et se place devant Hogan et Hadjuk. Loïc Bertillon, 10e et Q1 et 6e en Q2, plutôt discret jusque-là, réalise lui aussi un très bon temps, puisque c’est le meilleur temps au tour des qualifications, et prend ainsi la pôle provisoire. Stephan Derocho ne parvient pas à le dépasser et échoue à la 3e place, une bonne position sur la grille de départ néanmoins. Enfin, Nioclas O Canain après deux bonnes premières sessions baisse totalement de régime et n’enregistre que le 9e temps des Q3.

...

Classement des qualifications
1. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors)
2. Rudolf Eskola (VLV, Elva)
3. Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo)
4. Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri)
5. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team)
6. Garett Hogan (CAE, Steelx)
7. Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya)
8. Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri)
9. Nioclas O Canain (ENN, Todhchai)
10. Heitor Pinta (EST, Viajes ED)
11. Leili Vesik (VLV, Elva)
12. Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors)
13. Diego Radime (ORO, Real Ciclo)
14. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs)
15. Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED)
16. Carl Williams (CAE, Steelx)
17. James Wilson (LOR, Kowel F1 Team)
18. Valentin Adal (EST, Todhchai)
19. Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs)
20. Saito Eikichi (SHI, Nitoya)
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Grand Prix du Kaiyuan - Course
26-27-28 février 2041


Image


Après des qualifications disputées sous des trombes de pluies, le deuxième Grand prix de la saison se disputera finalement sur un circuit sec. Si le temps n’est pas optimal, au moins il ne pleut pas et à part quelques nuages menaçants annoncés en fin de course, cela devrait rester ainsi. Une bonne nouvelle pour Loïc Bertillon, leader du championnat et partant en pôle position, ainsi que Stephan Derocho et Albin Hadjuk (3e et 5e au départ). Rudolf Eskola et Dimitrie Florescu préférant la pluie, ils seront peut-être un peu moins à l’aise que leurs adversaires (2e et 4e). Les tribunes sont pleines, contrairement à hier sous la pluie, et les pilotes s’approchent de leurs monoplaces. Alors que nous avions été privés des fameuses pit girl en Ölan, ces jolies hôtesses sont aussi de retour ici à Fongshen, et accompagnent chacun à sa monoplace.



Le départ va être donné, et c’est parti ! Bon départ de Bertillon qui conserve sa 1ere place. Derrière lui, Eskola et Derocho se sont fait dépassés par de très bons départs de Hadjuk et Florescu. Hogan semble avoir aussi grappillé une place, tandis que Kyushichi et Itima-Lijo ne sont plus aux avants postes. Pas d’accrochages ou de tout droit ici, tous le monde à joué la sécurité, et il y aura de toute façon de nombreuses opportunités de dépassement ici, lors des 65 tours de piste. Après 5 tours, on fait le point : Bertillon est devant, suivi de près par Hadjuk et Florescu dans un mouchoir de poche. La bataille Florescu-Hadjuk fait pour l’instant les affaires de Bertillon. Derrière ce trio, Derocho reste en embuscade, puis Hogan et Eskola se disputent le 5e place. Bons départs aussi pour O Canain, Pinta et Vesik, qui montent de 2 places, au détriment de Kyushichi et Itima-Lijo.



Aïe aïe aïe… Bertillon s’est fait avoir comme un bleu ! Alors que sa première place était consolidée par la bataille derrière lui, le pilote flave n’a pas réussi à en profiter pour prendre les devants. Rattrapé par un Hadjuk très impressionnant, le pilote flave s’est fait dépasser par un beau mouvement d’après virage, Hadjuk combinant aspiration et DRS pour passer devant. Hogan aussi a continué sa remonté. Nous sommes maintenant au 18e tour, et Bertillon continue de perdre du terrain. Hadjuk s’installe en 1ere position, suivi d’assez loin par Garett Hogan et Stephan Derocho. Bertillon se retrouve 4e, attaqué par Rudolf Eskola qui compte bien rester aux avant-postes. Dimitrie Florescu a chuté un peu se retrouvant 8e maintenant, à la bagarre avec Kyushichi. Derrière, les positions changent régulièrement, et c’est Carl Williams qui ferme la marche, derrière Tatiana Kappert et Saito Eikichi.



La mauvaise passe du début de course semble passée pour Bertillon qui a réussi à sauver sa 4e place face à Eskola, et qui a même regagné le podium en repassant devant Derocho. Hadjuk reste bien devant, avec maintenant 7 secondes d’avance sur Hogan. Les places sont restées assez figées, et sauf catastrophe les 7 ou 8 premiers devraient être les même à l’arrivée (Hadjuk, Hogan, Bertillon, O Canain, Derocho, Eskola, Kyushichi, Florescu), même s’il l’ordre est loin d’être certain. On peut noter, comme en Ölan, la chute au classement d’Itima-Lijo malgré encore une fois une bonne place sur la grille.



Tour 34, et Hadjuk est toujours en tête, avec 18 secondes d’avances ! On se demande ce qui pourrait l’empêcher d’aller cherche la victoire maintenant, alors qu’on a entamé la deuxième moitié de course. Les pilotes commencent à faire leurs arrêts au stand, et on va rester sur des pneumatiques plutôt durs a priori, alors que le temps se couvrira en fin de course. Nous sommes au tour 37, et Hadjuk continue sa course parfaite, suivi de loin par Bertillon, de retour, et Nioclas O Canain, qui le suit de très près. Hogan a rétrogradé en 4e place, du à un mauvais passage aux stands, et Rudolf Eskola reste dans le top 5. Stephan Derocho est maintenant 6e, devant Kyushichi et Heitor Pinta, auteur d’une belle course. Le valdaque Florescu montre quelques signes d’énervement au volant de sa monoplace, se plaignant apparemment d’un problème sur son DRS, qui l’a fait descendre à la 10e position.



Nous arrivons dans le dernier tiers de la course, tour 45. Hadjuk continue de creuser l’écart sur le duo Bertillon/O Canain. L’ennissois est passé pour la première fois devant le flave, alors que Garett Hogan reste en embuscade en 4e position. Stephan Derocho s’accroche, au contraire du malheureux Kyushichi qui n’est maintenant plus que 10e, sa voiture ne rivalisant pas assez aujourd’hui avec les autres. Florescu a réussi à débloquer son souci de DRS et est repassé à l’attaque. Il réussi à dépasser coup sur coup Itima-Lijo (consigne d’équipe) et Heitor Pinta pour se retrouver 7e maintenant. Alors qu’en queue de peloton c’est James Wilson qui ferme la course, Anatole Mercier, 12e au départ, réussi à se replacer pour disputer les points (11e). Pour l’instant, on se félicite chez toutes les écuries car aucun problème technique n’est réellement venu plomber la course, et les pilotes semblent rester prudent, alors que le ciel se couvre.



On arrive sur la fin de course ! Albin Hadjuk avait choisi d’effectuer un arrêt aux stands assez tôt, et ses pneumatiques commencent à être assez usés maintenant. Il continue de mener mais son avance fond à vue d’œil, rongée par Loïc Bertillon et Stephan Derocho, nouveau 3e après une petite chute au classement de Nioclas O Canain. L’ennissois a réussi une belle course jusque-là, mais lui aussi avait opté pour une stratégie d’arrêt précoce dans la course, et son adhérence commence à lui faire défaut. Hogan s’accroche à sa 4e place pour l’instant. Tout se joue en tête de course et au milieu de classement. Bertillon arrivera-t-il à rattraper Hadjuk ? Et en 10e place, Itima-Lijo se fait attaquer par Carl Williams, bien revenu sur la fin de course. Heitor Pinta semble avoir assuré sa 9e place, alors que Anatole Mercier à stoppé sa grande progression aux alentours de la 7e place visiblement, une belle performance. On arrive dans les derniers tours, et finalement, l’avance d’Hadjuk, redescendu à 11 secondes, semble suffisante pour lui apporter la victoire.

Voilà c’est fait, Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) s’impose, devant Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) et Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo). Petite déception pour Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri), finalement seulement 8e, derrière Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors) qui a réalisé une belle remontée ! Nakata Kyushichi (TEI, Natoya) lui, parti 7e, termine 14e, après une fin de course plombée par des pneumatiques trop usées.



Résultat final
1. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) – 25 pts
2. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) – 18 pts + 1 pt (pôle position)
3. Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo) – 15 pts

4. Garett Hogan (CAE, Steelx) – 12 pts
5. Nioclas O Canain (ENN, Todhchai) – 10 pts
6. Rudolk Eskola (VLV, Elva) – 8 pts
7. Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors) – 6 pts
8. Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) – 4 pts
9. Heitor Pinta (EST, Viajes ED) – 2 pts
10. Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri) – 1 pt
11. Carl Williams (CAE, Steelx)
12. Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs)
13. Diego Radime (ORO, Real Ciclo)
14. Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya)
15. Leili Vesik (VLV, Elva)
16. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs)
17. Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED)
18. Valentin Adal (EST, Todhchai)
19. James Wilson (LOR, Kowel F1 Team)
20. Saito Eikichi (SHI, Nitoya)
...

Classements
Image
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Grand Prix d’Alden - Qualifications
15-16-17 mars 2041


Image


Pour cette troisième étape de championnat du monde, les pilotes et écuries font escale à Alden, principauté céruléenne de l’Aurora. C’est donc la première course dytolienne cette saison, et sur un circuit assez particulier disputé en pleine ville sur la côte, très technique et où les places valent chères. Loïc Bertillon est toujours leader du championnat, suivit par Stephan Derocho et Albin Hadjuk, vainqueur au Kaiyuan. Dans le championnat constructeurs, Cochet Motors est pour l’instant bien installé en tête, suivit par Real Ciclo, la Kowel F1 Team, Super Aguri et Steelx dans un écart de moins de 10 points. Les classements devraient encore être perturbés.
Comme au Kaiyuan, les prévisions annoncent des qualifications pluvieuses, bien qu’avec une piste moins gorgée d’eau qu’à Fongshen, puis demain la course devrait pouvoir se tenir sous un temps relativement calme, sans une goutte de pluie. Bien qu’ici et à cette période de l’année, le temps est changeant rapidement et capricieux, c’est une plutôt bonne nouvelle pour le spectacle auquel nous devrions assister.



Les qualifications sont lancées, avec on le rappel 5 éliminés après ces dix premières minutes. Vainqueur du dernier grand prix, Albin Hadjuk est parmi les premiers à enregistrer un temps, sans qu’il ne crève les plafonds. Le premier à marquer les esprits est Diego Radime, avec un temps sous la minute 10. Peu après, Itima-Lijo, le makengais, place sa Super Aguri en pôle virtuelle. Finalement, le temps du makengais est battu par Garett Hogan, de deux dixièmes, alors que Dimitrie Florescu, comme à son habitude, semble moins à l’aise en qualification et signe le 13e temps provisoire. Sorti des stands dans les derniers, le lorthonien James Wilson semble apprécié le tracé du circuit du jour et va signer un excellent chrono pour prendre la 2e place de ces Q1.

La Q1 prend fin, et Garett Hogan (CAE, Steelx) devance James Wilson (LOR, Kowel F1 Team) et Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri). Les 5 éliminés, de la 16e à la 20e place sont : Valentin Adal (EST, Todhchai), Leili Vesik (VLV, Elva), Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED), Heitor Pinta (EST, Viajes ED) et Saito Eikichi (SHI, Nitoya).



Deuxième phase de qualification, les temps ont été remis à 0. Pour ces débuts de Q2, ceux qui s’étaient montrés restent plutôt timides, alors que des pilotes passés par la petite porte en fin de Q1 haussent le ton. Ainsi, Rudolf Eskola, 13e en Q1, prend provisoirement le 1er temps, avant que Nakata Kyushichi (10e en Q1) ne le dépasse, et que Dimitrie Florescu (15e en Q1) ne s’intercale entre les deux hommes. Au contraire, Garett Hogan se parvient plus à faire de bons tours et reste dans les bas-fonds des 15 temps des qualifiés, tout comme Patrice Itima-Lijo. James Wilson, sans réaliser un autre très bon temps comme en Q1, prend la 7e place, et seul Diego Radime reste constant (4e en Q1, 4e temps provisoire ici en Q2).

Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya) termine 1er de cette Q2, devant Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) et Rudolf Eskola (VLV, Elva). Les pilotes éliminés sont, de la 11e à la 15e place : Carl Williams (CAE, Steelx), Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri), Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo), Garett Hogan (CAE, Steelx) et Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs).



La pluie tombe toujours, sans être excessive, sur Alden, et la Q3 est lancée. Diego Radime reste très régulier et réalise encore une fois un tour avec un temps suffisant pour le classer provisoirement 1er et sans doute en 1ere ou deuxième ligne au final. Rudolf Eskola termine lui aussi son tour, à un petit dixième de seconde de Radime. Le vainqueur de Fongshen, Albin Hadjuk, réalise son meilleur tour en poste de la journée, et s’empare de la pôle position provisoire ! Derrière lui, Anatole Mercier vient terminer à un dixième et prend la deuxième place. Dimitrie Florescu lui reste en retrait, ne trouvant plus les trajectoires nécessaires. Enfin, Nioclas O Canain était resté discret jusque-là, mais le pilote ennissois, habitué des qualifications réussies, sort finalement son meilleur tour pour la toute fin, et s’intercale entre Eskola et Mercier. Loïc Bertillon a moins brillé qu’à Fongshen et ne prend que la 7e place, devançant Florescu et Tatiana Kappert, pour la première fois dans les 10 premiers. James Wilson prend lui la 10e place, après des Q1 et Q2 pourtant réussies.



Classement des qualifications
1. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team)
2. Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors)
3. Nioclas O Canain (ENN, Todhchai)
4. Diego Radime (ORO, Real Ciclo)
5. Rudolf Eskola (VLV, Elva)
6. Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya)
7. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors)
8. Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri)
9. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs)
10. James Wilson (LOR, Kowel F1 Team)
11. Carl Williams (CAE, Steelx)
12. Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri)
13. Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo)
14. Garett Hogan (CAE, Steelx)
15. Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs)
16. Valentin Adal (EST, Todhchai)
17. Leili Vesik (VLV, Elva)
18. Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED)
19. Heitor Pinta (EST, Viajes ED)
20. Saito Eikichi (SHI, Nitoya)
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: FORMULE 1 | Saison 2041

Message par Jose-Christ »

Grand Prix d’Alden - Course
15-16-17 mars 2041


Image


Le soleil est de retour ici à Alden pour la course, après des qualifications pluvieuses. Albin Hadjuk semble bien lancé suite à sa victoire à Fongshen et s’élancera en pole position ici, accompagné en 1ère ligne du polyvalent Anatole Mercier. Derrière eux, Nioclas O Canain sera encore une fois aux avant-postes en début de course avec comme objectif d’obtenir un podium ici, avec Diego Radime derrière lui. Loïc Bertillon, leader du championnat, ne partira qu’en 4e ligne, en 7e position sur la grille, avec Dimitrie Florescu derrière lui, un gros morceau qu’il faudra gérer. L’ambiance ici à Alden est plutôt festive, les spectateurs sont nombreux dans les tribunes, avec des parapluies à porter de main tant on sait que le climat ici en mars peut vite tourner. On ne l’espère pas pour les pilotes cependant. Le départ va bientôt être lancé, et les pilotes s’avancent vers leurs monoplaces positionnées sur la grille…

Image


Ça y est c’est parti ! Il se passe énormément de choses et… oui c’est bien cela, une monoplace Steelx est restée sur place ! C’est celle de Carl Williams, dont le moteur fume anormalement. C’est l’incompréhension dans les stands côté caeturians. Heureusement, aucun adversaire n’est venu s’empaler dans la monoplace de Williams. Devant, Hadjuk et Mercier sont partis comme des balles, et restent à la bataille ensemble. Nioclas O Canain a effectué un plutôt mauvais départ, dépassé par Diego Radime et Loïc Bertillon qui effectue une belle opération en prenant la 4e place. Pas de changement de position côté Florescu et Kyushichi . Derrière évidemment on a profité du problème moteur de Williams pour grappiller des places, et Stephan Derocho, parti 13e, se retrouve par exemple 9e et dans les points. On notera aussi un mauvais départ de James Wilson, redescendu 14e.
Visiblement, la monoplace de Williams a eu un grave problème moteur au démarrage, le contraignant à l’abandon sans avoir pu réellement débuter sa course…



Oh là là… c’est décidément une course maudite pour certains avec leur moteur, puisque Anatole Mercier est lui aussi contraint à l’abandon dès le 12e tour… C’est visiblement un court-circuit sur un injecteur qui lui a fait perdre toute sa puissance. C’est dommage car le flave était toujours deuxième, derrière Albin Hadjuk, qui lui est désormais toujours 1er avec presque 10 secondes d’avance sur Diego Radime et Loïc Bertillon. C’est peut-être là une occasion à saisir pour les Real Ciclo dans l’optique du classement constructeurs, avec la possibilité de marquer plus de points (à deux) que les Cochet Motors, désormais seulement représentés par Bertillon. Pendant ce temps, Nioclas O Canain continue de perdre du terrain, au grand contraire de Stephan Derocho qui continue sa belle remontée et se retrouve assez rapidement dans les devants de la course. Sur un circuit où les dépassements demandent une grande vigilance, on sent que les pilotes ne tenteront pas le diable à risquer de tout perdre.



29e tour, et peu de choses changent pour l’instant. Albin Hadjuk continue sa belle course, mais voit Loïc Bertillon revenir fort derrière lui, à moins de 7 secondes désormais. Le flave a réussi à regagner deux places, dépassant Stephan Derocho, toujours 3e, et Diego Radime, qui a été rétrogradé en position numéro 6. Garett Hogan est lui désormais au pied du podium virtuel, à la bagarre avec Derocho. Par la suite, les places se sont figées, laissant Florescu et Itima-Lijo 7e et 8e, devant Nioclas O Canain et Valentin Adal, dans un superbe duel Super Aguri/Todhchai. James Wilson retrouve de bonnes sensations et commence à améliorer ses temps au tour et donc à mettre la pression devant lui, le lorthonien a véritablement l’objectif aujourd’hui de rentrer dans les points pour la première fois de la saison.



On arrive à la mi-course, le temps de faire un point sur le classement provisoire : Albin Hadjuk reste solidement en tête, avec plus de 8 secondes d’avance sur Garett Hogan, nouveau deuxième après ses dépassements sur Loïc Bertillon et Stephan Derocho. Les trois pilotes se talonnent et d’autres rebondissements sont à prévoir. Pour Bertillon l’enjeu est grand : si le slézan remporte la course, il doit terminer au pire 4e pour conserver la place de leader du championnat. Derrière ces 4 monoplaces, on retrouve celles de Diego Radime (qui confirme la bonne forme des Real Ciclo) et de Dimitrie Florescu. Rudolf Eskola se retrouve désormais 7e, à la lutte avec Patrice Itima-Lijo qui l’attaque maintenant. Cette deuxième partie de course sera passionnante : Hadjuk remportera-t-il sa deuxième victoire de rang ? Bertillon réussira-t-il à terminer dans les 4 premiers ? Les Super Aguri finiront-elles toutes les deux dans les 5 premiers ? E derrière, d’autres enjeux se jouent : James Wilson continuera-t-il sa remontée pour terminer dans les points ? Et une monoplace Chevaliers noirs terminera-t-elle dans les points aussi, pour la première fois de la saison ? Pour l’instant, Tatiana Kappert (16e) et Chiel Mink (15e) en sont loin…

Image


Nous sommes au 47e tour, et Albin Hadjuk est toujours en tête. Pourtant, Garett Hogan se rapproche dangereusement, à moins de 5 secondes maintenant. Le caeturian est suivi par Stephan Derocho, puis Loïc Bertillon, légèrement décroché. La voie semble toute tracée pour Hadjuk, même s’il ne doit faire aucune erreur tant les pilotes derrière lui sont aux aguets. Dimitrie Florescu reviens petit à petit sur la 4e place, tandis que Diego Radime perd du terrain, maintenant seulement 6e. Le podium semble s’éloigner définitivement pour l’oroverdien. Enfin, petit évènement : James Wilson est rentré dans les points, et essaye maintenant de défendre sa position face à Rudolf Eskola.



On approche de la fin de la course, nous sommes au 67e tour, et il s’est passé énormément de choses. Albin Hadjuk est toujours premier, avec une nouvelle fois Bertillon derrière lui, qui se rapproche fortement. Le flave a opté pour des pneumatiques tendres pour la fin de course et ce choix lui semble payant, puisqu’il enchaîne les meilleurs tours. Garett Hogan se retrouve 3e, alors que c’est Florescu qui occupe maintenant la 4e place.
A quelques tours de la fin, les places semblent figées. Leili Vesik sort des stands, mais elle fait étonnement un petit écart, alors que Nioclas O Canain (avec un tour d’avance) arrivait juste à ce moment-là. Les deux monoplaces se percutent sur le flan, et la voiture de Vesik part en l’air ! Le choc est impressionnant ! La voiture de sécurité est évidemment sortie. Heureusement, visiblement on ne déplore aucune victime et seulement des dégâts matériels, mais c’est dommage pour O Canain qui réalisait une course satisfaisante. Sur les images, l semble que le pilote ennissois ne soit pas totalement innocent, collant de trop près la sortie des stands, ce qui a sans doute gêné Vesik.
La sortie de la voiture de sécurité à resserré les écarts, et le grand gagnant dans cette affaire est Patrice Itima-Lijo qui se retrouve alors 5e, devant James Wilson. Au contraire, Stephan Derocho est rétrogradé à la 7e place, devant son coéquipier de chez Real Ciclo.

Voilà, la course est terminée, et alors que Bertillon et Hogan était revenus tout près de Hadjuk, le slézan s’impose finalement pour la deuxième fois de suite. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) l’emporte, devant Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) et Garett Hogan (CAE, Steelx). Suivent les deux Super Aguri de Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) et Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri), James Wilson (LOR, Kowel F1 Team), les deux Real Ciclo de Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo) et Diego Radime (ORO, Real Ciclo), Rudolf Eskola (VLV, Elva) et Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya).

...

Résultat final
1. Albin Hadjuk (SLE, Kowel F1 Team) – 25 pts + 1 pt (pôle position)
2. Loïc Bertillon (FLA, Cochet Motors) – 18 pts
3. Garett Hogan (CAE, Steelx) – 15 pts

4. Dimitrie Florescu (VLD, Super Aguri) – 12 pts
5. Patrice Itima-Lijo (RDM, Super Aguri) – 10 pts
6. James Wilson (LOR, Kowel F1 Team)– 8 pts
7. Stephan Derocho (ORO, Real Ciclo) – 6 pts
8. Diego Radime (ORO, Real Ciclo) – 4 pts
9. Rudolk Eskola (VLV, Elva) – 2 pts
10. Nakata Kyushichi (TEI, Nitoya) – 1 pt
11. Tatiana Kappert (VRY, Chevaliers noirs)
12. Valentin Adal (EST, Todhchai)
13. Chiel Mink (VRY, Chevaliers noirs)
14. Heitor Pinta (EST, Viajes ED)
15. Ionel Diaconescu (NIS, Viajes ED)
16. Saito Eikichi (SHI, Nitoya)
17. Nioclas O Canain (ENN, Todhchai) – DNF (Accident)
18. Leili Vesik (VLV, Elva) – DNF (Accident)
19. Anatole Mercier (FLA, Cochet Motors) – DNF (Problème mécanique)
20. Carl Williams (CAE, Steelx) – DNF (Problème mécanique)
...

Classements
Image

[+] HRP
Modifications des notes suite aux accidents (Talent -0,1 ; Régularité + 0,2)
  • Nioclas O Canain (ENN, Todhchai) : Talent 7 -> 6,9 | Régularité 3 -> 3,2
  • Leili Vesik (VLV, Elva) : Talent 4 -> 3,9 | Régularité 1 -> 1,2
Modifications des notes suite aux pannes (Performance -0,2 ; Fiabilité +0,2)
  • Steelx : Performance 4 -> 3,8 | Fiabilité 6 -> 6,2
  • Cochet Motors : Performance 6 -> 5,8 | Fiabilité 5 -> 5,2
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039 //\\ Jeux Olympiques | Mahra 2040
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Répondre

Retourner vers « Sport »