République Ouvrière de Talamh Uaine

Verrouillé
Avatar du membre
Wayne Galenn
Dirigeant absent
Messages : 2
Enregistré le : dim. juin 23, 2019 10:54 pm

République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Wayne Galenn » mar. juin 25, 2019 3:41 pm

Formulaire de création de pays – Simpolitique, Second Univers

Pseudo choisi à l'inscription sur le forum :
Wayne Galenn
Descriptif du pays imaginé :

Nom du pays: Talamh Uaine

1-Généralités :

-Codes (n°+continent) souhaités [Rappel : vous avez droit entre 1 et 5 lots de départ] :
n°25 + Dytolie
n°152 + Dytolie
n°151 + Dytolie
n°30 + Dytolie
n°26 + Dytolie

-PIB souhaité :
40 000 000 000 $

-Inspirations culturelles de la nation (*):
Celtiques et dans une moindre mesure, latines (Est du pays)

Drapeau (EN LIEN sur un hébergeur d'image) :
http://zupimages.net/viewer.php?id=19/26/2r6h.png

Le drapeau est un curieux mélange de folklore gaélique et de symbolisme marxiste. En effet, si le blason de la royauté a bien été mis de côté suite au succès des insurrections communardes (successivement, 1901, janvier et août 1907 et 1908), le triskel, élément religieux d’origine païenne et devenu suite à la christianisation du pays, une métaphore de la Trinité, a été gardé, symbolisant l’attachement que les talamhinois ont pour leur culture et leur identité. C’est donc simplement ajouté le rouge de la lutte, en fond.

-Nom officiel de la nation (*) : République Ouvrière de Talamh Uaine

En langue gaélique, Talamh Uaine est le nom donné aux terres de l’Ouest du territoire, littorales, en raison de leurs vastes prairies vertes. Traduit littéralement, Talamh Uaine peut vouloir “Terre verte” ou “Terre verdoyante”. C’est bien plus tard, au début du siècle dernier, que suite aux multiples insurrections communardes, le terme de République Ouvrière viendra garnir le nom du territoire, jusque là connu sous le nom de Royaume de Talamh Uaine.

-Nom courant de la nation : ROTU (République Ouvrière de Talamh Uaine)

-Gentilé du pays (*) : Talamhinois(es)

-Langue(s) officielle(s) de l'État (*) : Gaélique moderne (81%), gaélique traditionnel (2% dans certaines régions reculés du pays, notamment sur les archipels d’îles à l’ouest ou encore, par l’Eglise) et talamhin (15%), un mélange gaélico-latin parlé majoritairement dans l’est du pays, là où pendant les longtemps les populations autochtones et celles venus de l’ouest ont cohabités.

-Autres langues reconnues (*) : C’est un maigre pourcentage de la population (entre 2 et 3 pourcents) qui parlent quelques dialectes ou langues d’origine latines non-gaëlisés dans l’est du pays.

-Devise(s) :
“Prenons-là, car nôtre est cette terre”
Devise officielle
“Nous-mêmes”
Devise officieuse, gravé en gaélique à l’arrière des pièces de monnaie ou sur les sceaux du gouvernement.

-Hymne national [écrite ou en lien url vidéo/son] :
(Vert et Rouge)

“Nous sommes les fils,
Les fils de notre Terre,
Les fils des famines et des guerre !

Nous-mêmes !
Nous bâtirons,
L’avenir de cette Nation,
Que plus jamais ne meurent la Révolution !”

-La monnaie (*) :
L’Aeunt (Ae)

-La capitale (*) :
Seannbhaile

-Dîtes nous en plus sur les régions de votre pays, ses pôles économiques ou autre, ses dynamiques territoriales, ses villes d'importance, etc... :
On ne parle jamais d’une seule nation quand on évoque Talamh Uaine. En réalité, le pays semble divisé depuis toujours entre l’est, gaélique, englobant les deux archipels d’îles de Aerfren et Galatëd et l’ouest, curieux métissage entre les cultures romanes et celtiques traditionnelles de la région. Ainsi, même socialement, la différence se fait sentir, avec un est plus traditionnel et ouvrier, notamment avec plusieurs industries métallurgiques qui fonctionnent grâce au fer et au cuivre des mines du sud-ouest du territoire, le tout concentré à Seannbhaile, la capitale, et les villes portuaires (Feín ou Orwcteín) et un ouest rural, dont la majorité de l’industrie est agricole (vin, notamment, malgré l’existence d’exploitations minières pour le charbon). Dans l’ensemble, le territoire n’est pas très modernisé une fois la frontière ouest-est franchi. Pour ce qui est des archipels, ces derniers vivent majoritairement de la pêche, mais aussi d’une industrie pétrolière émergente et nationalisé. Le territoire est divisé quant à lui en secteurs (numérotés), au nombre de treize, regroupé dans trois grands districts : le District Ouest, le District Est et le District Littoral.

-Population (nombre) souhaitée (*) : Proposez un nombre réaliste. Attention à un rapport PIB/hab trop faible, ou trop fort.

62.000.000 millions.

2-Aperçu de votre nation :

-Donnez un bref aperçu (moins de 200 mots) de votre nation et de sa situation intérieure actuelle(*):
Talamh Uaine sent le prolétaire à plein nez. Agriculteurs ou ouvriers, respectivement à l’ouest et à l’est, compose une très grande partie de la population, et rares sont les couches sociales à pouvoir vivre décemment : la bureaucratie, le clergé et une classe aisé dilettante émergente dans la capitale, composé principalement d’artistes (propagandistes à mi-temps) et de journalistes. L’opinion est cependant plutôt favorable au régime, car muselé ou endoctriné. Les seuls mouvements contestataires que l’on pourrait entendre viennent (rarement) de quelques manifestations étudiantes d’extrême-gauche, qui voient dans le régime, une falsification des pensées marxistes, socialistes et progressistes. La seule vraie opposition dans le pays prend ses racines dans une extrême-droite anti-communiste ou chez les royalistes, qui disposent de quelques réseaux terroristes à vocation révolutionnaire désorganisés. La population semble donc scellé dans une docilité assourdissante...


3-Institutions gouvernementales :

-Parlez-nous de l'organisation intérieure de vos institutions, les mandats existants, le système de nomination, etc (*):

Le pays est un régime dictatorial donnant une illusion de démocratie, aspirant même à maintenir l’illusion d’une démocratie directe à petite échelle, comme dans les plus grandes usines du pays. Pour comprendre la République Ouvrière et son fonctionnement, il faut s’y atteler étape par étape, tant certains aspects sont singuliers et hérités d’une forte culture clanique celtique embrassant l’idéologie marxiste.

Premièrement, le Président est élu au suffrage universel tous les huits ans (mandats cumulables), tandis que le parlement est supposément réélu tous les quatre ans (une fois lors de l’élection présidentielle, renouvelé ensuite au milieu du mandat) mais le parlement n’a, depuis le durcissement du régime dans les années 30, jamais connu une majorité absolue autre que celle du Front National Populaire (Aghaidh Nàiseanta Bhaisteach, ANB) et les quelques forces d’oppositions en son sein sont celles du Parti Marxiste-Léniniste (Pàrtaidh Marsailteach Leninist) qui se revendique d’un communisme plus internationaliste et libertaire que celui du Front National Populaire et celles des forces conjointes centristes et libérales de plusieurs partis mineurs. Les partis à vocation ou d’inspiration fasciste ou royaliste sont purement et simplement interdit par le régime, et à plus forte raison, réprimés.

Pour ce qui est des trois districts, ils possèdent chacun un parlement respectif, qui sont eux, élus tous les quatre ans aussi.

Les secteurs quant à eux organisent leur vie politique autour d’une “Commune” et d’une “Église”. Le premier, qui se présente comme “populaire” et ayant vocation à donner les outils de la démocratie directe par référendum aux habitants des secteurs, est en réalité composés de syndicalistes directement affiliés au gouvernement par un jeu d’intérêt. Ces syndicats, interchangeables au possible, sont très influent dans le pays, puisque déjà à la tête des usines depuis la révolution. Parmis eux, citons les plus populaires, comme “Comité de Lutte Ouvrière”, “Confédération Nationale des Ouvriers” ou “Syndicat Chrétien et Marxiste”. Les organes syndicales, comme évoqué plus tôt, sont à la botte du régime et cherche à maintenir l’illusion d’une protection sociale des travailleurs et de leurs droits pour permettre une exploitation plus simple. L’Eglise quant à elle tient un rôle très important dans le gestion des secteurs, puisque l’église chrétienne celtique (affilié de manière assez flou au catholicisme) dispose de son propre parlement, censé recueillir la volonté des fidèles et trancher sur les questions relevant de la culture et des moeurs.

Et oui, comme ce dernier point nous permet de le comprendre, la religion a une place importante dans l’appareil étatique. Une place si importante qu’il existe, parmis les ministères dont dispose le gouvernement, un “Ministère des Moeurs et de la Foi”. Ainsi, nous pouvons comprendre que la singularité de la République Ouvrière réside dans cette ligne directrice idéologique, qui semble allier un fort nationalisme et un communisme détourné. Comme le théorise Aelfled Gwynerth, l’un des penseurs du régime lors de son durcissement dans les années 30, l’une des meilleures manières de faire taire l’opposition d’un monde ancien et réactionnaire qui avait été défaite après la révolution, consistaient à en prendre le contrôle en s’immisçant sur leur propre terrain : clergé, identité et folklore.


4-Relations extérieures :

-Si vous avez déjà une connaissance de la scène internationale RP, donnez un aperçu rapide des relations internationales envisagées pour votre pays (*) :



5-Population, mentalité/divers :

-Donnez des informations sur la population de votre pays, ses mentalités, etc :

Si quelque chose explique bien cette étrange énigme qu’est le national-communisme de Talamh Uaine, c’est la mentalité de sa population. En effet, fort d’un héritage antique et singulier, les populations gaéliques de l’ouest du pays sont très chauvines et patriotes, n’hésitant pas à incorporer dans le christianisme des éléments et traditions païennes (comme la fête de Samhain, le 31 Octobre). La mentalité des populations gaéliques de l’ouest du pays se caractérise aussi par un isolationnisme fort : trop peu de frères sur le continent, et très peu de points de repères ailleurs dans le monde, la culture gaélique a su résister aux assauts d’un monde ne laissant que peu de place à l'homogénéité culturelle d’un peuple. Des valeurs comme celles du clan ou de la famille sont très courantes chez les talamhinois : des valeurs qui ont su être manipulés par le régime en place, pour transformer le clan en commune, par exemple. Chez beaucoup de talamhinois, historiquement, on peut aussi trouver une culture plutôt nomade, suite aux guerres, aux maladies et aux famines : les talamhinois ont cette impression que le monde n’a eut de cesse de vouloir les éradiquer. Il y a même un vieux dicton talamhinois faisant référence à ça : “Maireann tu mar Talamhinois ann an saoghal a tha a ’tuiteam” - “Survivre comme un talamhinois dans un monde qui s'écroule”

En effet. Ce n’est donc pas étonnant de trouver chez ces populations gitanes quelques vieilles traditions folkloriques peu chrétiennes, comme la divination ou la cartomancie. Des croyances, sommes-toutes, relayés à l’heure actuelle au rang de curiosité.

Pour ce qui est de leurs cousins latinisés à l’est du pays, les populations gaélico-romanes sont bien plus sédentaires et adeptes d’un catholicisme fort. Les valeurs de la famille ont moins d’importance, et les femmes sont globalement, moins émancipés, contrairement à leurs soeurs celtes fortes d’un héritage relativement égalitaire.

Il n’y a pas de haine à proprement parler entre les populations gaéliques et gaélico-romanes dans le pays. Si une certaine rivalité subsiste, elle est de l’ordre du simple conflit sportif et les latins de l’ouest n’ont jamais réussi à réellement s’émanciper de la tutelle gaélique depuis près de six siècles.


6-Personnages clefs :

-Personnages clefs et titres nominatifs composant la nation sur le champ politique ou autre (*) :

Edan Ó Rowle - Président actuel

Le quarantenaire pourrait sembler un brin jeunot pour assumer un rôle aussi important que celui de président de la République Ouvrière. Toutefois, c’est fort d’une expérience longue au sein du Front National Populaire qu’il a su se hisser jusqu’au plus haut échelon. Il entame son premier mandat à ce poste, après avoir été successivement ministre des Syndicats et du Travail puis de la Sécurité Révolutionnaire. Dans sa jeunesse, il participa même activement dans les brigades volontaires organisés pour lutter contre les menaces contre-révolutionnaires. Royalistes, marxistes réformistes ou encore libéraux, chacun sait qu’il faut craindre Edan, car il semble l’allégorie parfaite du régime qu’il espère encore faire perdurer un long moment.

Cadell Mac Lochlainn - Ministre des Syndicats et du Travail (équivalent de Premier Ministre)

Cet ancien syndicaliste corrompue occupe le poste du Ministère des Syndicats et du Travail, bras droit du président. En effet, ses pouvoirs lui confèrent de gérer les différentes communes des secteurs, les organisations syndicales et de maintenir un climat de socio-stabilité dans toutes les usines du pays. Un rôle qu’il peut accomplir à merveille, fort d’une expérience d’activiste dans la Confédération Nationale des Ouvriers, un organe syndical populaire et respecté, qui lui a permit d’acquérir la confiance de la population travailleuse. Si Edan incarne la rigueur du régime, Cadell, lui, aspire à donner l’illusion de ressembler à chacun des prolétaires moyens de la nation...une aspiration qui ne lui fait pas oublier son vrai rôle : endormir les foules.

Arwen Ó Callaghan - Ministre de la Sécurité Révolutionnaire

La rouquine quarantenaire - elle aussi - du Ministère de la Sécurité Révolutionnaire est à la tête des différentes polices qui maintiennent la socio-stabilité de la République Ouvrière. Si certains la disent purement mauvaise, un oeil avisé et politisé la verra comme une femme pragmatique, qui n’hésite pas à un seul instant à mettre en oeuvre les moyens à sa disposition pour écraser les dangers pour la “Révolution”. Nostalgiques de l’ancien régime s’abstenir.

Phillipe Mac Marius - Représentant de la communauté chrétienne celtique

Phillipe n’est pas celte, comme son nom et son prénom l’indique. En réalité, il est originaire de l’est du pays, latin. Mais sa famille, fort d’un certain brassage, semble avoir été celtisé quelques générations avant lui, d’où ce “Mac” qui ne veut pas se décoller de son nom de famille. Tant mieux. Ce syncrétisme qu’il incarne entre les deux cultures lui permet de gérer au mieux les affaires de l’Eglise. Influent, il n’en reste pas moins un opportuniste : chose que les curés les plus honnêtes pourraient lui reprocher...

Cadfael Mac Brad - Ennemi public numéro un

Agitateur royaliste, personne ne sait réellement si Cadfael existe ou non. Certains pensent (mais ne le disent pas) qu’il s’agirait d’un épouvantail que l’on agiterait pour décrédibiliser l’opposition au régime en place. Ce Mac Brad, quoi qu’il en soit, serait à la tête d’une organisation terroriste royaliste, responsable de plusieurs attentats dans tout le pays.

7-Religion :

-Influence et place de la religion dans l'état (*) :

La religion a une place importante dans la République Ouvrière. Cette chrétienté celtique, si caractéristique des nations gaéliques, est omniprésente dans les discours de propagande ou dans les prises de parole publique du gouvernement. Chez la population, on estime le pourcentage de chrétiens de 88%, les athées étant le second groupe (4 à 5% de la population). Les septs derniers pourcents sont attribués aux croyances diverses et païennes tolérés, comme les fidèles néo-druidiques (principalement dans les zones gaéliques les plus reculés) et les diverses croyances gitanes. Mais comment se positionne donc la République Ouvrière sur la question de la religion ? Et bien, la Constitution condamne fermement le culte des autres religions (exception faite des croyances gitanes, d’un catholicisme plus latin ou des néo-druidismes ou néo-paganismes). Les juifs semblent tolérés mais aucun lieu de culte reconnu n’est présent sur le territoire, tandis que les musulmans quant à eux sont exclus. Quelqu’un se déclarant juif ou musulman ne peut obtenir la citoyenneté talamhinoise.

Pour ce qui est de l’athéisme, il est toléré dans les sphères intellectuelles, probable reste du marxisme de la Révolution. Toutefois, il est motif de discrimination dans les classes plus populaires et peut empêcher notamment certaines activités, comme le syndicalisme.

La position forte de la religion dans la République Ouvrière peut s’expliquer de par l’influence que l'Église a toujours eut pour canaliser les foules. Moteur de la socio-stabilité, l'Église incarne également une manière de ne pas laisser la spiritualité et l’identité aux mains des contre-révolutionnaires royalistes. D’une certaine manière, l’Eglise renia le roi et ses héritiers pour se ranger dans les rangs révolutionnaires.

8-Forces de l'ordre :

-Type de forces de maintien de l'ordre (*) :

Poileas nam Morairean (Police des Moeurs) : La police des moeurs est aux ordres direct de l'Église et fait office d’étrange inquisition révolutionnaire.
Poileas airson Dìon Reabhlaideach (Police de Sécurité Révolutionnaire) : La police de Sécurité Révolutionnaire est une force de sécurité qui cherche à éliminer les éléments contre-révolutionnaires et terroristes.
Mailisidh ainmeil nàiseanta (Milices Nationales Populaires) : Les milices sont des groupements, le plus souvent, de jeunes étudiants ou de jeunes cherchant à fuir l’usine qui traquent les ennemis du régime à une échelle plus humaine. Passages à tabacs et humiliations sont dans leurs méthodes...

Avatar du membre
Yul
Maitre de la galaxie
Messages : 4939
Enregistré le : ven. déc. 08, 2017 7:35 pm
NJ V4 : Valvatides

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Yul » mar. juin 25, 2019 4:43 pm

Pourquoi un PIB si faible? Avec 4 lots, tu peux prétendre à 50 milliards; la partie est un peu avancée, ça te permettrait de mieux rester au contact.

Autrement, vu que le Lagac'Han (en gris sur la carte poltique, le lot 26) est voué à disparaître, je pense que tu peux peut-être le prendre comme cinquième lot. A voir si les Admins seraient d'accord pour le libérer.

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 311
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Jose-Christ » mar. juin 25, 2019 5:11 pm

Je rejoins Yul, avec une telle population et un PIB si faible, tu aura un PIB/hab encore plus faible que le Makengo (PIB/hab équivalent IRL de l'actuel Soudan). C'est à toi de voir, mais tu devrais voir si c'est le RP que tu souhaites mener ;)
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

Avatar du membre
MJ Assistant
Dirigeant reconnu
Messages : 134
Enregistré le : ven. août 18, 2017 8:54 am

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par MJ Assistant » jeu. juin 27, 2019 10:49 am

Bienvenue sur Simpolitique !

Ton formulaire est complet très intéressant. Sache que, si tu le souhaites, tu peux occuper le lot 26 grisé sur la carte, en remplacement d'un lot déjà existant ou en complément.

Je te laisse également réfléchir au PIB que tu veux attribuer à ton pays.

Avatar du membre
Wayne Galenn
Dirigeant absent
Messages : 2
Enregistré le : dim. juin 23, 2019 10:54 pm

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Wayne Galenn » sam. juil. 06, 2019 5:20 pm

PIB modifié. J'ai prit le max du coup. Pas de dentelles haha.

Avatar du membre
Yul
Maitre de la galaxie
Messages : 4939
Enregistré le : ven. déc. 08, 2017 7:35 pm
NJ V4 : Valvatides

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Yul » sam. juil. 06, 2019 5:46 pm

Le nom de ta nation c'est quoi du coup, Talamh Uaine ou R.O.T.U? Je met quoi sur ma carte et dans mes stats?

Avatar du membre
Sc0rpi0
Dirigeant puissant
Messages : 471
Enregistré le : dim. avr. 08, 2018 10:52 pm
NJ V4 : Conf. des États Indépendants

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Sc0rpi0 » sam. juil. 06, 2019 6:33 pm

Bienvenue cher camarade ! \O/

Avatar du membre
Zaldora
Maitre de l'univers
Messages : 7936
Enregistré le : mar. oct. 25, 2005 9:00 am

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Zaldora » sam. juil. 06, 2019 6:35 pm

Bienvenue sur Simpolitique ! Comme dit sur Discord, c'est bien d'avoir un peu de diversité, notamment idéologique. Ça rend le jeu plus palpitant. :-D
Le Thorval en un clin d’œil.
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.
« Qui est le plus puissant ? Le roi ou le paysan ? Le paysan. Pourquoi ? Parce que si le paysan n’existait pas, le roi mourrait de faim. » Nasreddin Hodja

Avatar du membre
Wayne Galenn
Dirigeant absent
Messages : 2
Enregistré le : dim. juin 23, 2019 10:54 pm

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par Wayne Galenn » sam. juil. 06, 2019 8:57 pm

Yul a écrit :
sam. juil. 06, 2019 5:46 pm
Le nom de ta nation c'est quoi du coup, Talamh Uaine ou R.O.T.U? Je met quoi sur ma carte et dans mes stats?
R.O.T.U !

Avatar du membre
MJ Assistant
Dirigeant reconnu
Messages : 134
Enregistré le : ven. août 18, 2017 8:54 am

Re: République Ouvrière de Talamh Uaine

Message par MJ Assistant » sam. juil. 06, 2019 9:36 pm

Validé.

Verrouillé

Retourner vers « Inscriptions validées »