Sommet de Dar-el-Sultan

Sommets et organisations entre nations.
Répondre
slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » ven. sept. 27, 2019 8:43 pm

Image


A l'initiative de la diplomatie d'Al-Kouba, se tenait dans sa capitale, un sommet tripartite entre le Sultanat, nouveau venu sur la scène internationale, la République Démocratique du Makengo et la CRE.

Le Ministre des Affaires Etrangères attendait à l'aéroport royal, pavillon d'honneur, ses invités.

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » dim. sept. 29, 2019 5:07 pm

La délégation makengaise était menée par Dieumerci Aboki, ministre des affaires étrangères, et toujours en première ligne de front pour mener la diplomatie makengaise. Bien que le sommet tripartite organisé à l'initiative du Sltanat d'Al-Kouba pouvait peut-être signer un chapitre inédit dans l'histoire et la diplomatie récente en Algarbe, réunissant pour la première fois plusieurs acteurs continentaux majeurs, dans un but coopératif, le président makengais n'avait pas pu faire le déplacement en personne, et laisser la lourde tâche à son ministre historique des affaires étrangères de représenter les intérêts makengais.

Dieumerci Aboki, a la carure toujours aussi imposante malgré son âge avancé, arrivait donc plein d'espoir à Dar-el-Sultan, accompagné de nombreux collaborateurs.



Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Votre Excellence, merci de nous accueillir ici pour ce sommet que je n'hésiterai pas à qualifier dès maintenant d'historique. Je fonde beaucoup d'espoirs sur notre future possible collaboration, que ce soit pour le peuple makengais comme pour les peuples algarbiens dans leur ensemble. Je salue déjà votre initiative, car par les temps qui courent, rares sont ceux qui prônent le rapprochement pacifiques des peuples et des nations, ainsi que la construction d'un avenir commun pour la prospérité de chacun. Et je tenais aussi à vous remercier, au nom du gouvernement makengais, de la non-présence de représentants alekans, même s'il est vrai que cette nation était aussi invitée à l'origine dans le projet. Il aurait été impossible pour nous, makengais, de nous retrouver à discuter autour d'une table dans de telles conditions.
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » dim. sept. 29, 2019 5:26 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

Salam alikoum, soyez le bienvenu! Vous savez, nous aurions voulu plus de Nations continentales. Notre continent est le grand oublié du concert des Nations, mais par notre faute! Voisins, différents, nous voilà incapables de nous entendre sur le minimum.
Oui, nous sommes différents, mais cette différence ne change rien à notre destin commun!

C'est un grand honneur pour notre pays de vous recevoir. Le sommet va bientôt débuter, je vous prie de prendre part avec vos collaborateurs, qui sont aussi nos invités.

Vous aurez à vos côtés un huissier personnel, n'hésitez pas à lui faire part de vos envies, il est là pour vous et votre suite.

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » jeu. oct. 03, 2019 8:56 pm


Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Je vous remercie de votre accueil. Avant de commencer, et d'entendre l'ordre du jour que vous avez préparé, j'aimerais tout d'abord aborder un point essentiel. Nous sommes évidemment réunis ici pour établir un dialogue durable et constructif pour l'Algarbe, dans une volonté pacifique et de partage de nos valeurs. L'algarbanité que nous partageons tous ici, en notre fort intérieur et notre culture commune, prend évidemment des formes biens différentes, mais il me semble essentiel, et évident que les valeurs humanistes et pacifiques nous transcendent et nous rapprochent. Notre continent et nos peuples ont bien trop soufferts durant les siècles passés, et nous n'envisageons ici tous qu'un avenir en commun radieux et prospère. Dans cette voie, nous aimerions connaître la position de votre nation sur deux situations continentales, bien qu'éloignées, différentes, complexes et à des degrés de médiatisation bien différentes.

Ainsi pourriez vous nous exposer le point de vue du Sultanat d'al-Kouba sur le conflit important et meurtrier qui sévit actuellement en Epibatie, ainsi que sur la situation préoccupante des populations bantoues et algarbiennes d'origine dans le régime ségrégationniste d'Aleka, en Algarbe-du-Sud ?
[/quote]
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » jeu. oct. 03, 2019 9:11 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

Je suis assez gêné par votre question, Excellence. Ce n'est pas que je ne souhaite pas y répondre directement, mais, vous savez, notre Sultanat est très jaloux du respect de son indépendance, dans tous les sens du terme. Aussi, il ne supporte pas que l'on se mêle de sa politique intérieure.

Aussi, il a pour habitude de ne pas se mêler de la politique intérieure des autres pays.... Aussi, pour l'Epibatie, nous nous interdisons de soutenir un camp. Nous pourrions d'ailleurs profiter de cette réelle neutralité, pour proposer 'être un médiateur entre les belligérants.

Mais il me semble, malheureusement, que ces derniers n'y sont pas prêts...

Pour le régime d'Aleka, la situation est différente. Nous ne commenterons pas les orientations politiques, mais nous rejetons la ségrégation. Nous ne pouvons acheter que des algarbiens soient étrangers sur leurs terres. Je connais, et respecte, vos choix et votre politique vis-à-vis de ce pays. Nous pensons, pour notre part, qu'il est possible de faire entendre raison à ce régime. L'avenir nous le dira....

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » jeu. oct. 03, 2019 9:32 pm


Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Je ne voulais en aucun cas vous mettre dans l'embarras excellence. Ne vous sentez pas gêné par ma question. Nos pays ne partagent pas sur ce point la même ligne diplomatique, car, bien que nous soyons comme vous, attaché à la défense de la souveraineté de chaque nation, il n'était pas question ici de se mêler n'y de volonté d'intervention dans la politique intérieure de chacun. Concernant l'Epibatie, nous partageons votre point de vue : il est pour nous impossible de choisir un camp, et nous nous refusons de le faire. Bien que l'intervention lébirienne et britonne conjointe, en soutien à l'Armée Epibate Libre, nous semble de base être une mauvaise chose, refusant par principe l'intervention de puissances non algarbienne dans la politique algarbienne intérieure. Cependant, nous partageons votre souhait de voir ce conflit régler au plus vite par la voie diplomatique, et je pense en effet que les nations algarbiennes ont un rôle de médiateur à jouer. Il pourrait être celui du Sultanat, comme de la République démocratique du Makengo, ou même une action conjointe de nos gouvernements d'ailleurs.

Au sujet de l'Aleka, vous avez en effet compris notre positionnement. Et nous sommes bien plus ferme à ce sujet que le Sultanat, tout en respectant votre position. Cependant, il nous semble essentiel et urgent que les nations algarbiennes s'allient pour faire pression, via des paroles mais aussi des actes, face à ce gouvernement ségrégationniste et voyou qu'est le gouvernement alekan. Car la raison alekane est malheureusement, il me semble, peu enclin à refaire surface sans une réelle opposition...
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » jeu. oct. 03, 2019 9:42 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

Cela pourrait être le rôle de notre future organisation. Je vous propose d'ailleurs pour notre travail en commun, l'ordre du jour suivant pour la fondation d'une Union Algarbienne :

* Reconnaissance des frontières communes,
* Non ingérence mutuelle,
* Défense de notre continent dans le concert des Nations,
* Instance de médiation continentale,
* Préférence continentale pour nos importations.

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » lun. oct. 07, 2019 6:15 pm


Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Cet ordre du jour nous convient parfaitement. Je pense que nous pouvons passer rapidement sur les deux premiers points, qui sont, même si vous avez totalement raison de les rappeler et les préciser, assez élémentaires et vont de soi, du moins ils rejoignent totalement notre vision de la diplomatie.

Concernant votre troisième point, et avant d'aborder la suite, il nous semble important de préciser ce que nous entendons et ce que nous pourrions mettre en place pour la défense du continent et des intérêts algarbiens dans le concert des nations. Qu'envisagez-vous dans un premier temps ? Il nous semble important, pour nous makengais, de définir ensemble les valeurs communes algarbiennes afin de mettre en place une réelle unité, notamment diplomatique, dans la perspective de faire front face à des intérêts extérieurs qui menacerait le continent tout entier ou l'une des nations algarbiennes. N'oublions par pour autant la nécessité de respecter la diplomatie de chacun, et la nécessité de non-ingérence. Cette unité dans la volonté de défense commune dans le concert des nations, serait-elle seulement politique ou envisagerions-nous éventuellement des pactes de défense militaire communes ? Il me semble que l'idée peut librement être abordée, et éventuellement discutée voir limitée à certains cas si cela vous semble trop, pour le lancement d'une future organisation commune.
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » lun. oct. 07, 2019 6:23 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

Il s'agit uniquement d'une union politique. D'aborder, quand cela est possible, des positions communes. Il faut travailler lorsque de grandes crises mondiales existent, d'essayer d'avoir une position commune, tout simplement.

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » lun. oct. 07, 2019 6:38 pm


Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Très bien, nous vous rejoignons donc sur ce point. Nous aimerions d'ailleurs que cet effort d'unification des positions internationales, quand cela est possible, soit aussi valable au niveau de la diplomatie interne à l'Aglgarbe. J'entends par exemple ici, de favoriser la défense et le partage de valeurs communes, comme le respect des peuples algarbiens et des traditions locales, ainsi que la lutte intensive face à des nations voulant anéantir l'identité algarbienne au sein même de notre continent, comme par exemple l'Aleka.

Concernant l'instance de médiation, pouvez vous nous précisez ce que vous entendez derrière cette dénomination ? S'agit-il d'une instance réunissant chacune des nations adhérente à l'organisation, et convoquée à des moments de crises particulières (comme peut l'être par exemple la situation épibate actuellement) comme nous l'imaginons ?

Nous vous rejoignons aussi sur votre idée de préférence algarbienne sur les importation, car il est essentielle que nous devons nous unir aussi dans une vocation de développement économique et de soutien à la production algarbienne, dans les secteurs secondaires et tertiaires essentiellement, le secteur primaire algarbien étant déjà un des atouts et des points fort de notre continent (au vue de l'importance de nos industries minières et agricoles respectives).
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » lun. oct. 07, 2019 7:08 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

le ministre sourit lorsque son homologue cita l'Aleka se disant à lui-même "il insiste le bougre"

L'instance de médiation devra être réunie dès qu'une crise éclate sur notre continent. Nous pourrions alors recevoir les belligérants, le but est de favoriser ma médiation sur notre continent, trop habitué aux affrontements violents.

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » lun. oct. 07, 2019 10:11 pm


Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Je pense que nous aurons l'occasion de reparler de ces sujets diplomatiques par la suite. Afin de faire avancer notre entrevue, et de bâtir des bases solides pour cette organisation, nous aimerions vous soumettre la proposition suivant : nous ne pouvons nous contenter d'une organisation seulement politique et diplomatique. C'est essentielle, mais tout ceci n'existerai pas sans notre algarbanité commune. Ainsi, nous aimerions créer aussi, au sein de cette organisation, une entité culturelle, ayant pour but de défendre, répertorier, encourager et promouvoir les différentes formes de cultures, traditionnelles et modernes, algarbiennes. Nous n'avons pas réellement de forme concrète en tête, mais notre volonté est aussi de travailler ensemble à la préservation et au développement des cultures communes et locales algarbiennes.
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » mar. oct. 08, 2019 7:00 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

La reconnaissance des identités est un sujet complexe Excellence....Imaginez un seul instant qu'une minorité nationale profite de ce point pour demander des droits dans son Etat, que ferions-nous? Allons-nous nous mêler de la politique de ce pays souverain?
Ce n'est pas que je sois opposé à votre noble proposition, mais cela peut créer de dangereux sous-entendus...

Que diriez-vous plutôt que dans la Charte nous soulignions l'importance des cultures continentales et le refus d'une quelconque standardisation imposée de l’extérieur?

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant respecté
Messages : 319
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par Jose-Christ » jeu. oct. 10, 2019 8:20 pm

L'échange entre les deux hommes continua pendant toute l'après-midi. Les contours de l'organisation qui naissait, après avoir été travaillées à l'avance par les différents services diplomatiques, se précisaient. Bien que les deux représentants avaient des visions parfois différentes, les deux hommes arrivèrent à trouver un compromis.


Image
Dieumerci Aboki
Ministre des Affaires Étrangères de la RDM.

Dieumerci Aboki : Votre excellence, voici donc la version du traité que nous vous proposons. Si tout vous convient, en signant ce document, nous ouvrons, je l'espère une belle histoire de la diplomatie algarbienne, et un espoir nouveau pour les nations de notre continent. L'organisation qui en naîtra fera prospérer le dialogue entre les peuples en Algarbe, et nous permettra à chacun d'aider notre continent à s'élever.
Traité de Dar-el-Sultan
Traité fondateur de l’Organisation Diplomatique des États d’Algarbe

PRÉAMBULE

Nous, États d’Algarbe, représentants des peuples algarbiens,

Réunis autour de la même volonté de faire triompher la paix, de la même ambition de voir la diplomatie continentale algarbienne se développer, de la même préoccupation pour la défense de la souveraineté et l’indépendance des peuples algarbiens, des mêmes idéaux de développement du bien être des peuples, de la même volonté de développement économique et commercial, de la même volonté de défense des valeurs humanistes qui nous rassemblent, de la même préoccupation que nous vouons à la défense et la pérennité des cultures algarbiennes ;

Avons décidé de nous associer afin de favoriser ces desseins afin de créer les conditions nécessaires au maintien de la paix sur le continent algarbien en favorisant et en développant les relations dans les domaines diplomatiques, commerciaux, économiques, politiques et culturels, de préserver la souveraineté et l’indépendance des peuples d’Algarbe ;

Avons décidé de mettre en œuvre une réelle diplomatie commune continentale afin de veiller à la préservation de la paix continentale, de défendre les intérêts des peuples et nations algarbiennes, d’encourager le développement des nations algarbiennes économiquement, de permettre à l’amélioration des conditions de vie des peuples algarbiens ;

En conséquence, nos gouvernements respectifs, réunis lors du sommet fondateur de Dar-el-Sultan, ont adopté la présente charte de l’Organisation Diplomatique des États d’Algarbe, établissant par la même occasion une organisation régionale connu sous le nom d’Organisation Diplomatique des États d’Algarbe.



CHAPITRE I : DÉFINITION

Article 1
L’Organisation Diplomatique des États d’Algarbe, ci-nommé après par le sigle « ODEA », est une organisation continentale rassemblant les États d’Algarbe.

Article 2
L’ODEA est fondée par les états suivants, désignés honorifiquement comme membres-fondateurs jusqu’à la disparition de l’organisation ou le retrait d’un membre-fondateur de l’organisation :
  • La République démocratique du Makengo
  • Le Sultanat d’Al-Kouba

CHAPITRE II : BUTS ET PRINCIPES

Article 3
Les buts de l’ODEA sont les suivants :
  • Article 3.1
    Construire, défendre et promouvoir les conditions nécessaires à la paix, à la prospérité, à la stabilité et à l’entente entre les nations sur le continent algarbien ;
  • Article 3.2
    Favoriser et permettre le règlement des conflits entre nations algarbiennes par des solutions diplomatiques consensuelles et le dialogue dans l’intérêt régional et continental ;
  • Article 3.3
    Veiller à la préservation des intérêts des nations algarbiennes, des peuples algarbiens et du continent algarbien dans son ensemble ;
  • Article 3.4
    Veiller et défendre la souveraineté et l’indépendance des nations algarbiennes et lutter contre toute forme d’opposition à l’indépendance ou la liberté des peuples algarbien et contre le colonialisme ou toutes les formes qu’il peut prendre ;
  • Article 3.5
    Réaliser une meilleure coopération régionale, encourager la solidarité continentale et favoriser le dialogue entre les nations algarbiennes ;
  • Article 3.6
    Promouvoir le développement économique, politique, sociaux et écologique des nations algarbiennes ;
  • Article 3.7
    Promouvoir les échanges diplomatiques, commerciaux, scientifiques, culturels et sportifs entre les nations algarbiennes ;
  • Article 3.8
    Lutter contre la pauvreté et soutenir le développement des peuples par l’encouragement des politiques d’amélioration des conditions de vie et la promotion des politiques communes d’assistances mutuelles ;
  • Article 3.9
    Encourager à une harmonisation des politiques extérieures des pays algarbiens dans l’objectif de protection des intérêts continentaux ;
  • Article 3.10
    Valoriser et protéger les cultures algarbiennes et lutter contre toute forme de tentative de standardisation culturelle imposées par l’extérieur et promouvoir les identités algarbiennes.
Article 4
Les États membres de l’ODEA s’engagent à reconnaître et respecter l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les États membres ainsi qu’à respecter le principe de non-ingérence dans les affaires internes des autres États membres.

Article 5
Les États membres de l’ODEA s’engagent à maintenir la paix entre eux, à renoncer à l’agression militaire ou tout autre action allant à l’encontre des intérêts d’un des États membres, sauf ci ce-dernier agit à l’encontre des principes évoqués dans l’article 4 de ce présent traité.

Article 6
Les États membres de l’ODEA s’engagent à régler leur différents par le dialogue et les moyens offerts par l’ODEA, à chercher des solutions cordiales et apaisées. En cas de litige politique, économique, commercial ou militaire, les États membres peuvent demander l’ouverture d’une instance de médiation au sein de l’organisation ainsi que l’arbitrage d’un ou plusieurs autres États membres.

Article 7
Les États membres de l’ODEA s’engagent à venir en aider, par tous les moyens possibles, à tout autre État membre qui en ferait la demande explicite au sein de l’organisation.

Article 8
Les États membres de l’ODEA s’engagent à respecter les différentes cultures, langues et religions des États membres, tout en promouvant l’identité et les cultures algarbiennes.

Article 9
Les États membres de l’ODEA s’engagent à respecter les valeurs démocratiques et la notion d’État de droit, et à lutter contre toutes les discriminations et ségrégations.

Article 10
Les États membres de l’ODEA s’engagent à promouvoir tous types d’échanges et coopérations entre les États membres.

Article 11
Les États membres de l’ODEA s’engagent à ne pas participer ou encourager d’actions pouvant nuire à l’organisation ou à ses membres, ainsi qu’à soutenir l’organisation et à soutenir cette dernière.

Article 12
Les États membres de l’ODEA s’engagent à ne pas appliquer la peine de mort à l’encontre d’un ressortissant d’un autre État membre sans en avoir préalablement reçu l’aval du gouvernement légitime de ce-dit État membre.

Article 13
Aucune disposition de ce présent traité n’autorise l’organisation ou ses États membres à intervenir dans des affaires qui relèvent des compétences étatiques d’un État membre sans en avoir reçu l’aval du gouvernement légitime de ce-dit État membre.


CHAPITRE III : STATUTS

Article 14
Il existe trois statuts au sein de l’organisation : Membre, Partenaire et Observateur. Des statuts d’exception peuvent être créer conformément aux termes définis dans le présent traité.

Article 15
Sont membres de l’ODEA les États ayant signé et ratifié l’intégralité du présent traité. Tout État membre est égal aux autres bénéficiant du même statut au sein de l’organisation.

Article 16
Peut devenir Membre de l’ODEA tout État remplissant les critères suivants :
  • Article 16.1
    Tout État souverain d’Algarbe, selon la définition géographique officielle reconnue par l’ODEA ;
  • Article 16.2
    Tout État reconnu officiellement par tout les États membres de l’organisation ;
  • Article 16.3
    Tout État ayant fait la demande écrite explicite et officielle de devenir Membre de l’organisation ;
  • Article 16.4
    Tout État s’engageant à signer, ratifier et à respecter l’ensemble du présent traité.
Article 17
Un État membre dispose du droit d’assister aux réunions et débats de l’ODEA, de participer et de prendre la parole lors des réunions et débats de l’ODEA, de voter lors des réunions et débats de l’ODEA, dispose d’un droit de veto lors des votes et est tenu de respecter les principes de l’organisation et le présent traité.

Article 18
Sont partenaires de l’ODEA les États ayant signé et ratifié une partie seulement du présent traité.

Article 20
Peut devenir Partenaire de l’ODEA tout État remplissant les conditions des articles 16.1, 16.2 et 16.3.

Article 21
Un État partenaire dispose du droit d’assister aux réunions et débats de l’ODEA, de participer et de prendre la parole lors des réunions et débats de l’ODEA, de voter lors des réunions et débats de l’ODEA, ne dispose pas du droit de veto lors des votes et est tenu de respecter les principes de l’organisation et le présent traité.

Article 22
Peut devenir Membre observateur de l’ODEA tout État indépendant et reconnu par les États membres de l’organisation, qui en a fait la demande écrite explicite et officielle. Son admission comme observateur se fait par vote à la majorité absolue au sein des États membres de l’organisation, à l’issu de l’organisation d’un débat extraordinaire.

Article 23
Un État observateur dispose du droit d’assister aux réunions et débats de l’ODEA, sans droit de participation, de prise de parole ou de vote.

Article 24
L’admission comme Membre, Partenaire ou Observateur se fait par vote à la majorité absolue au sein des États membres de l’organisation, à l’issu de l’organisation d’un débat extraordinaire.

Article 25
Si un Membre, Partenaire ou Observateur enfreint de manière délibérée et persistante un ou plusieurs principes du présent traité, il peut être exclu de l’organisation suite à un vote extraordinaire au sein des autres États membres de l’organisation, à la majorité totale.


CHAPITRE IV : ORGANES

Article 26
Il est créé comme organes principaux de l’organisation : l’Assemblée des États et le Secrétariat général.

Article 27
Des organes supplémentaires pourront être créés par l’Assemblée, conformément aux dispositions du présent traité.


CHAPITRE V : L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS

Article 28
L’Assemblée des États se compose des représentants légitimes des États membres de l’organisation.

Article 29
L’Assemblée des États peut discuter des questions diplomatiques, organisationnelles, économiques, commerciales, politiques ou culturelles dont elle aura été saisie par un Membre ou Partenaire.

Article 30
L’Assemblée des États peut voter d’une charte ou d’un traité s’appliquant à l’ensemble des États membres de l’organisation.

Article 31
L’Assemblée des États peut voter de l’adhésion des États candidats au statut de Membre, Partenaire ou Observateur, ainsi que voter l’exclusion d’un État membre, partenaire ou observateur selon les dispositions de ce présent traité.

Article 32
L’Assemblée des États se réunit une fois par an, lors d’un sommet organisé par l’un des États membres. Elle peut aussi se réunir lors de sommets de crise ou spéciaux, à la demande d’un État membre ou partenaire.


CHAPITRE VI : LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

Article 33
Le Secrétariat général est composé du Secrétaire général et de son administration.
  • Article 33.1
    L’administration du Secrétariat général est composé de personnels administratifs issus des États membres et est chargé du fonctionnement administratif de l’organisation.
  • Article 33.2
    Le Secrétaire général est nommé lors d’un vote extraordinaire au sein de l’Assemblée des États, à la majorité absolue.
Article 34
Le Secrétaire général est chargé d’initier et de mener les débats de l’Assemblée des États, de représenter l’organisation à l’internationale.

Article 35
Le Secrétaire général ne peut, ni ne doit, émettre une opinion personnelle sur les débats en cours, passés ou à venir et ne doit pas chercher à influencer les débats en cours, passés ou à venir.


CHAPITRE VII : RATIFICATION ET SIGNATURE

Article 36
Le présent traité est ratifié par les États membres, conformément à leurs règles constitutionnelles respectives.

Article 37
Le présent traité entrera en vigueur après le dépôt des ratifications par les États disposant du statut de Membre-fondateurs.

Article 38
Le présent traité, dont les textes français et arabes feront foi à même valeur, sera déposé dans les archives gouvernementales de chaque État membre. Des copies dûment certifiées conformes seront remises aux gouvernements des autres États signataires par le Secrétariat général.


Fait à Dar-el-Sultan, le 30 avril 2040

Signataires :
République démocratique du Makengo
Sultanat d’Al-Kouba
> Découvrir le Makengo < Image > Contacter le Makengo <
Coupe du Monde de Football | Karmalistan 2039
Si vous souhaitez de l'aide, des conseils, ou un simulateur, pour organiser une compétition sportive (Football, Rugby à XV, Handball, Basket-ball, Tennis, Athlétisme, etc.), contactez moi par MP ou Discord, je suis disponible !

slimane54
Dirigeant respecté
Messages : 371
Enregistré le : dim. août 14, 2016 12:08 am

Re: Sommet de Dar-el-Sultan

Message par slimane54 » jeu. oct. 10, 2019 8:37 pm

Image

Sultan Abdelkarim Ben Souleyman al-Kouba

Ministre des Affaires Etrangères

C'est avec fierté que le Sultan serra la main de son invité pour sceller la signature de ce traité

Répondre

Retourner vers « Diplomatie mondiale »