[G9] - Canal du Juvna

Réunit les discussions et réseaux du G9, composé : du Raksasa, de la Rostovie, du Thorval, de la Fiémance, du Kaiyuan, du Kirep, du Khaldidan, de l'Aquanox, et de la Fédération Transnationale
Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7446
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

[G9] - Canal du Juvna

Message par Arios » mer. juil. 29, 2015 1:20 pm

Dalmas Filiberti : Après plusieurs années de remise en l'état de l'économie et de la société juvnienne, à l'OUEST du pays, la Fiémance s'est retiré au profit du Plarel, l'Etat barebjalien musulman le plus à même de mettre les moyens de la conservation des acquis et de la paix dans la région.
Un pays chrétien comme la Fiémance n'aurait su avoir dans son giron une nation périphérique avec une si forte minorité musulmane, d'autant qu'importent les religions de cette communauté, le Juvna, héritier des conquêtes barebjaliennes en Alméra.

Même si le Canal continue d'être internationalisé, il est vrai que le Kirep ou la Rostovie peuvent se sentir mal-à-l'aise d'avoir sur son long un pays barebjalien clairement allié du Raksasa.

Nous soutiendrons à nouveau aujourd'hui comme nous avons soutenu dans le passé, en vain, que le Kirep installe une base militaire au Juvna plarélien, fût-elle symbolique, sinon au moins que le Plarel ouvre ses portes aux discussions et pourquoi pas au commerce avec le Kirep.
Il n'est pas là pour en parler mais nous pouvons donner notre avis.

Enfin, la réunification du Juvna nous apparaît comme une nécessité : il convient de précipiter la libération des républiques confédérées au Kirkstan et de celle-ci en premier lieu.
L'indépendance du Juvna-EST pourrait être un front diplomatique, politique et économique commun au Kirep et au Raksasa, qui aideraient le Plarel à réunir tous les Juvniens afin également de consolider l'idée d'un Canal international.

Lukas
Maitre de l'univers
Messages : 5640
Enregistré le : dim. avr. 01, 2012 3:43 pm

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Lukas » mer. juil. 29, 2015 8:41 pm

Riu Ricardo Luilk
Commissaire Impérial aux Affaires Etrangères
"-
Nos partenaires Jeekimois, bien plus intéressés que nous, soutiennent l'idée d'un canal international au Juvna. Qu'importe sa forme tant que la liberté d'y circuler sans entraves y est garantie.
Notre pays, depuis la rupture des contrats pétroliers qui nous liaient à la CESS, n'a plus d'intérêts dans cette région du monde, mais l'idée d'un canal permettant de garantir les efforts d'un commerce mondial nous est acquis et nous soutiendrons la démarche.

Avatar du membre
Amaski
Maitre de l'univers
Messages : 6946
Enregistré le : sam. oct. 16, 2010 10:55 pm
NJ V0/V1 : Néo-Cheng
NJ V2 : Tarnosia
NJ V3 : Dogaba, Astara, Fédération d'Aquanox
NJ V4 : Vryheid

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Amaski » jeu. juil. 30, 2015 12:20 am

Image
MIRK VALAHR

« La réunification du Juvna est une nécessité, certes, mais certainement pas sous l’égide d’une entité géopolitique étrangère. La présence du Plarel dans cette région nous semble être un mauvais choix stratégique. Ce pays n’a ni la puissance militaire ni l’autorité pour maintenir la paix et surtout défendre ce territoire stratégique. Soit ce pays assure la défense via ses ressources propres et donc il suffira de compromettre le ravitaillement maritime pour faire effondrer la défense du Juvna, soit il s’appuie sur les ressources humaines du Juvna. Sauf que dans ce cas, le Plarel risque de voir cette armée « coloniale » se retourner contre lui à partir du moment que l’ennemi fait la promesse de restaurer le Juvna libre. Pouvons-nous donc confier la sécurité d’un canal avec une importance mondial à un tel pays ? La réponse nous semble être négative.

Nous pouvons bien évidemment imaginer que le Raksasa vienne en cas de crise en soutien au Plarel. Cependant, le problème est que le Raksasa a certes de la puissance militaire, mais qu’il est confronté au problème logistique qu’est le transfert de la puissance militaire d’un continent à l’autre. Même à son apogée, les USP avaient besoin de plusieurs semaines pour envoyer en Alméra une force militaire assez grande pour repousser une invasion d’une puissance régionale à l’encontre de son allié. Le désastre de la Guerre de la Péninsule est en parti lié à cette défaillance du transfert militaire. Si une puissance attaque le Juvna, elle aura tout le temps qu’elle voudra pour atteindre les côtes du Golfe d’Imperia et une fois ceci fait, elle aura l’avantage stratégique.* Les guerres modernes ne se font plus au rythme des saisons, mais des heures.

La meilleure solution est donc de créer un Juvna indépendant, souverain et libre qui s’intègre dans le système géopolitique régional. Celui-ci profitera du canal pour offrir à son peuple un avenir prospère et en sera le garant de la libre-circulation des navires à travers ce passage stratégique. »

* Info irl : Le Général Copel explique dans son livre « Vaincre la Guerre » les problèmes liés à la défense de la France dans le cadre d'un scénario envisageant une attaque soviétique sur l’Europe.
Image

»Durch diese hohle Gasse muss er kommen, Es führt kein andrer Weg nach Küssnacht.« (Tell / Vierter Aufzug - Dritte Szene)

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7446
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Arios » jeu. juil. 30, 2015 8:58 am

Dalmas Filiberti : Les dossiers laissés par mon prédécesseur montrent assez clairement que l'état de délabrement dans lequel se trouvait le Juvna, un état semblable à la situation encore contemporaine à l'EST, empêche au-delà même des orientations idéologiques, que le Juvna puisse être un pays indépendant.
Les Juvniens sont des barebjaliens et un bras de mer ne nous semblera pas ici contradictoire à ce que le Barebjal retrouve l'hégémonie perdue sur la zone face à l'Ours rostov il y a trois siècles.
Peut-être que le Plarel, par les liens diplomatiques qu'il entretient souvent à l'encontre de la majorité des opinions du continent, ne peut pas gouverner seul ce territoire : et à ce que je sache, peu a été fait là-bas depuis un an.
Si nous validons la thèse d'une indépendance, réunification ou pas, le pays sombrera dans la guerre civile en peu de temps ; eu égard à l'intolérable zèle d'une partie des catholiques, et à l'instrumentalisation encore vivace de l'Islam par des agents infiltrés de la Main Noire.

Mais au-delà de ça, confier le Canal à une micro-puissance, c'est s'assurer que personne ne le privatisera ; alors qu'au temps de la Rostovie, le commerce - et ce fut une catastrophe sociale - dut dépendre entièrement des mouvements d'humeurs des divers gouvernements de Novgorod.

Avatar du membre
Amaski
Maitre de l'univers
Messages : 6946
Enregistré le : sam. oct. 16, 2010 10:55 pm
NJ V0/V1 : Néo-Cheng
NJ V2 : Tarnosia
NJ V3 : Dogaba, Astara, Fédération d'Aquanox
NJ V4 : Vryheid

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Amaski » jeu. juil. 30, 2015 10:48 pm

Image
MIRK VALAHR

« Cher homologue,

Il n’a jamais été question de restaurer un état indépendant du jour au lendemain. Un processus de trois ans visant à établir une administration efficace et un gouvernement populaire peut surmonter presque tous les problèmes. On a restauré des structures étatiques efficaces dans des conditions bien moins favorables. En ce qui concerne la guerre civile, on peut se prémunir contre ces phénomènes en intégrant tous les grands acteurs de la société civile dans un gouvernement de transition qui fixera les règles sous lequel tous seront prêts à vivre. Si les Latins et les Tarnois ont pu se mettre d’accord via l’Accord de Nueva Esperanza sur une coexistence pacifique dans un même état, alors les musulmans et les chrétiens du Juvna le peuvent aussi.

Le Juvna doit être un état souverain et indépendant. C’est une nécessité géopolitique, car uniquement un état national peut assurer la sécurité du canal et aussi contribuer à la stabilité régionale. Toute autre solution ne fera que créer des crises et de l’instabilité sur le moyen terme. Peut-être que certains états veuillent du chaos, mais à notre avis, le monde a connu assez de souffrances. Il faut désormais créer des systèmes géopolitiques qui tiennent la route. Nous avons la preuve par l’exemple au Vicaskaran que c’est le respect des nationalités et la création de systèmes de défense mutuelle qui garantissent la paix et non les rêves d’hégémonie impériale comme l’a pratiquée l’ancienne Fédération.

Nous comprenons et respectons vos arguments, mais nous sommes intimement convaincus que c’est à travers un état national fort que le Juvna pourra être une source de stabilité et de prospérité pour le monde. »
Image

»Durch diese hohle Gasse muss er kommen, Es führt kein andrer Weg nach Küssnacht.« (Tell / Vierter Aufzug - Dritte Szene)

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7446
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Arios » ven. juil. 31, 2015 8:45 am

Dalmas Filiberti : La plupart des nationalités actuelles sont factices ; le continent barebjalien, divisé en une dizaine d'entités pour beaucoup semblables, est la démonstration la plus flagrante de cela. La plupart des nationalités actuelles se basent sur une histoire de 30 ans, 60 ans. Voyons le Zanyane.
La courte histoire nationale juvnienne est remplie de malheurs. L'indépendance du Juvna est une idée qui peut plaire aux pays étrangers, et même au nôtre ; mais il faut admettre que l'intérêt supérieur des Juvniens est de retrouver le cadre osmanais qui est le plus judicieux aux Juvniens, qui sont des Osmanais.
Mais en effet, peut-être l'indépendance est plus judicieuse ; n'appelons seulement pas ça une nation, tandis que cette indépendance a conduit à la pire servitude dans les dernières décennies, et même antérieurement sous l'aire rostovique puis tsariste...

Écoutons plutôt l'avis des autres pays.

Avatar du membre
Zaldora
Maitre de l'univers
Messages : 7819
Enregistré le : mar. oct. 25, 2005 9:00 am

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Zaldora » ven. juil. 31, 2015 12:40 pm

Gunnar de Syddjurs

Nous imaginons qu'au sein d'un Juvna indépendant, une décentralisation politique maximale sous la forme d'une confédération résoudrait les disputes confessionnelles et disperserait le spectre de la guerre civile. A notre sens, un plus épineux dossier réside dans le besoin de garantir une réelle indépendance à ce pays dont la localisation stratégique éveille les convoitises de puissances étrangères et qui, jusque là, a davantage été un inconvénient qu'un atout. Une solution serait peut-être de faire signer un traité de neutralité perpétuelle au Juvna et de veiller au respect clair de celui-ci.
Le Thorval en un clin d’œil.

« Pour la première fois dans l'histoire du monde, les puissances spirituelles ont été toutes ensemble refoulées non point par les puissances matérielles mais par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l'argent. » Charles Péguy

Avatar du membre
Sovana
Maitre de la galaxie
Messages : 4066
Enregistré le : sam. févr. 11, 2012 7:16 pm
NJ V3 : Azude, Duché Stalagmantin, La Culture
NJ V4 : Ascensus

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Sovana » ven. juil. 31, 2015 4:04 pm

Image
Milan Kutchera, Président de la Commission Exécutive du Parlement SupraNational de la Fédération Transnationale (1er janvier 2025 -)

Milan Kutchera a écrit :Nous soutenons, sur le long terme, l'indépendance du Juvna, et le traité de neutralité nous semble une bonne chose. Nous sommes favorables à la proposition de monsieur de Syddjurs, sans être opposé à une tutelle internationale, ou d'un parti consensuel. En ce sens, le Plarel nous semble un compromis acceptable, couplé à la proposition de sieur de Syddjurs.
_________________


Image

Fédération Transnationale
Azude \ La Culture \ Duché Stalagmantin \ Menovie \ Centralia

"Paix-Justice-Harmonie, Égalité-Coopération-Compréhension." Devises fédérales.

Avatar du membre
Alexei
Maitre du monde
Messages : 1995
Enregistré le : ven. mai 17, 2013 6:12 pm
NJ V3 : Tcherkessie - Kirep
NJ V4 : Valdaquie

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Alexei » sam. août 01, 2015 7:17 pm

Image
Marko Vujin
Secrétaire-général du Parti des Travailleurs du Kirep

« La mise en place d'un Juvna indépendant doit être un objectif à accomplir sur le long terme.

Confier ce territoire à un pays barebjalien, quel qu'il soit, n'est pas une idée judicieuse, sinon nous pourrions envisager de mettre sous tutelle rostove ou kirépienne tous les pays slaves. Il est clair que le régime plarélien n'a rien d'autre à faire sur le continent alméran qu'être un cheval de Troie pour des puissances étrangères belliqueuses. Le peuple juvnien en souffre le premier, et a besoin d'avoir son propre Etat, en toute amitié avec ses voisins, pour garantir sa sécurité et celle du si précieux canal.

Le Kirep s'opposera toutefois à toute action déstabilisatrice envers la C.E.S.S pour des raisons sécuritaires : bien que Stramine soit un sombre autocrate, il protège le flanc occidental de l'Alméra de l'Est. Démanteler cet Etat entraînerait une guerre civile sanglante qui ne profiterait qu'aux ennemis du Kirep, de la Rostovie et du communisme. Si aucune considération de cette réalité n'est prise, Ophrone n'hésitera pas à prévenir Kritev et à contrer le danger qui pèse sur elle. Si démantèlement de la C.E.S.S il y a, seule l'Alméra-orientale doit être concernée et assurée que personne ne s'en serve. »
« Nous excellons dans la destruction de l'ancien monde et dans la construction du nouveau. » Mao Tsé-toung

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6048
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Vladimir Ivanov » sam. août 01, 2015 8:59 pm

Image

La Rostovie du Vosroskom rejoint les analyses des dirigeants tarnois et kirepien.

Nous allons même plus loin par l’émission d'une mise en garde spécifique : à savoir l’existence d'un danger réel et sérieux de conflagration militaire dans le cas où le Plarel refuserait de quitter la région dans les plus brefs délais.
En effet, le Plarel est non-seulement un protectorat du Raksasa, permettant l'établissement dans cette région sensible d'une base militaire d'un pays clairement hostile aux voisins et riverains de la Mer Bleue (CESS, Rostovie...), mais en plus, l'idée selon laquelle les juvniens sont des barebjaliens est fausse : le Plarel n'a de commun avec le Juvna que la religion majoritaire (islam). Les juvniens sont turcophones (l'islam n'est même qu'une majorité relative), les barebjaliens sont arabophones. Les premiers se sentent donc almérans, les seconds n'ont rien de commun avec l'Alméra. D'ailleurs, le racisme existe, ou du moins, les rivalités de sang et d'histoire, entre les cinq grandes familles ethniques converties à l'islam que sont :
_ les "musulmans montagnards" (juvno-impérians, kasoviens...) en Alméra du Sud-Est
_ les "musulmans des steppes" (sirs : atyrs, karakhs, karachaïs...) en Alméra orientale
_ les musulmans noirs au Zanyane-Nord
_ les "musulmans du désert" (arabes) au Barebjal
_ les musulmans makarans (raksas) au Makara-Sud

Soumettre une partie du Juvna turc a une province arabe de l'Empire raksasan, consiste simplement à envenimer la situation intérieure déjà critique, à accroître les tensions entre les puissances riveraines, et inciter celles-ci à entrer en conflit dans les prochaines années.
En clair, je vous met en garde d'un risque de guerre si le Plarel se maintient au pouvoir en Juvna.

Nous sommes tous d'accord que le but, sur moyen ou long terme, est de garantir à ce pays son indépendance, et permettre au canal d'obtenir définitivement le "statut international" qu'il mérite, donc libre à toute circulation.

Je rappelle toutefois que ce canal fut conçu par la Rostovie et construit conjointement par les rostovs et les juvniens. Principale porte d'entrée et de sortie maritime pour la Rostovie libérée des glaces, il n'est pas impossible que mes successeurs rejettent un beau jour leur tolérance dans cette crise et décident de réagir militairement à la menace que représente le Plarel raksasan dans la région.
Heureusement, à l'heure actuelle, le Vosroskom défend une éthique résolument pacifiste : nous refuserons quoiqu'il arrive d'intervenir militairement. Ce canal doit être libre et neutre, le Juvna doit accéder à l'indépendance, et cela, le plus paisiblement possible. Même si nos intérêts sont violés, et nos revendications rejetées, nous respecterons notre promesse de non-intervention. Mais je confirme malgré cela, que le maintien d'une influence plarelienne est considérée sur moyen ou long terme comme un danger gravissime, car il représente une menace directe pour nos intérêts vitaux, et le prochain gouvernement populaire qui émergera de notre prochaine Constitution pourrait ne pas faire preuve d'autant de souplesse que le Vosroskom concernant cette très sensible affaire géopolitique.

Naturellement, afin de préserver au mieux la paix dans les années à venir, nous appelons vivement les plareliens à quitter le Juvna au plus vite, et ce, définitivement, afin de pouvoir trouver une solution idéale qui convienne à tous, tel que le remplacement de la domination plarelo-raksasse par une mission internationale comme gage de justice et d'objectivité absolue, tout en assurant la transition du Juvna vers une démocratie non-alignée.

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7446
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Arios » sam. août 01, 2015 10:44 pm

Dalmas Filiberti : Vos remarques d'ordre culturel ne sont pas inintéressantes, mais comment aurions-nous tous réagi si l'Osmanistan contemporain avait pu se voir confier le Juvna ?
Qu'importent les avis pro ou anti-Plarel... au bout d'un moment, le Plarel sera jugé sur son activité dans la région. C'est à un Sultanat musulman et barebjalien que la Fiémance a demandé la prise en charge d'un pays dévasté, et sans doute pas au Raksasa. Au vu du comportement du Kirkstan, de l'incapacité des pays socialistes respectables à raisonner ce genre d'Etats, nous avons souhaité et encouragé l'installation d'une base militaire raksasane, du moins notre précédent gouvernement. Aujourd'hui les choses peuvent changer ; mais nous maintenons que le Juvna sans dépendance à une puissance barebjalienne et si possible à l'Osmanistan, sa Patrie, ne sera jamais qu'un orphelin sans désir d'avenir et sans forces.

En attendant l'amélioration de la situation osmanaise, nous sommes là pour éviter les mauvaises blagues sur les risques de guerre, et les risques de guerres nucléaires. La Fiémance soutient l'installation d'une base militaire kirépienne sur le canal pour rassurer tous les partis.

Quant au cas de Kritev, je vous encourage à faire davantage que simplement la prévenir ; la CESS doit être pleine à craquer d'apprentis gouvernants, sans doute de bons communistes, favorables à une démocratie socialiste, et désireux de laver le ridicule de 15 ans de straminisme.

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6048
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Vladimir Ivanov » dim. août 02, 2015 2:38 am

Image

Malgré ses erreurs, que nous consentons à reconnaître, la CESS n'est pas le problème. Il s'agit au contraire d'un riverain majeur de ce lac géant qu'est la Mer Bleue (dont elle dépend presque entièrement), et ses craintes sont donc légitimes. Ne participant pas à ce sommet, et désormais totalement isolée, évitons de trop lui manquer de respect. Comme elle d'ailleurs, nous nous sentons directement menacés par une alliance Raksasa-Fiémance, agressive peut-être sans même s'en rendre compte, qui a justement donné au Plarel (choix qui semble-t-il n'est pas du au hasard vu qu'il s'agit DU protectorat raksas au Barebjal), la gestion de "votre partie" du Juvna. L'installation d'une base militaire du Raksasa en constituant l'ultime insulte. Profitant de notre faiblesse et de notre passivité, Jiyuan a décidé d'avancer ses pions, sans tenir compte des conséquences d'une telle humiliation, là où précisément, la Rostovie a abandonné depuis 2023, toutes ses installations militaires en Makara. Voyez le tableau.

Concernant l'Osmanistan il y a effectivement une plus grande proximité ethno-culturelle, mais elle n'est pas la patrie d'origine du Juvna... ce serait plutôt l'inverse : les osmanais viennent du monde turc est-alméran, la terre de leurs ancêtres. Mais vous aurez raison de dire que ce genre de débat se mordra la queue et ne mènera à rien. Disons que le remplacement du Plarel par une nation résolument neutre, non-alignée, et prête à lui donner d'ici quelques mois ou années, son indépendance totale, serait plus judicieux, que se soit l'Osmanistan ou une coalition internationale.

Notre revendication majeure et non-négociable, consiste simplement à demander à ce que le Plarel et le Raksasa, qui n'ont rien à faire ici, soient remplacés au plus vite par l'Osmanistan comme vous semblez le proposer, par un autre pays neutre, ou par une coalition internationale, et ce temporairement, en vue d'accompagner le Juvna vers la paix et la stabilité sans léser les intérêts vitaux des pays riverains de la Mer Bleue. Et bien-sûr, cela va sans dire, que les forces armées raksas et plareliennes quittent la région.
Cette résolution est la condition obligée pour la poursuite de toute autre discussion, en tout cas, sur des bases saines, car d'égal à égal. Si les parties concernées refusent de quitter le Juvna et la zone du canal, alors l'éclatement d'une guerre régionale (peut-être majeure), d'ici les prochaines années, approchera une "forte probabilité".
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Avatar du membre
Alexei
Maitre du monde
Messages : 1995
Enregistré le : ven. mai 17, 2013 6:12 pm
NJ V3 : Tcherkessie - Kirep
NJ V4 : Valdaquie

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Alexei » dim. août 02, 2015 11:22 am

Image
Marko Vujin
Secrétaire-général du Parti des Travailleurs du Kirep

« Le Kirep soutient la proposition du camarade Dniepropetrov : Le Raksasa n'a rien à faire à Juvna et en Alméra, directement ou indirectement par le biais du Sultanat fantoche qu'il contrôle. Il est une nécessité pour la paix régionale et mondiale de démilitariser Juvna et son canal, surtout quand ceux-ci sont contrôlés par une superpuissance ne servant que ses intérêts économiques et stratégiques et non ceux de son peuple.

Je reste cependant lucide et sais très bien que le Raksasa n'abandonnera pas son marchepied vers l'Alméra, orientale en particulier, c'est pour cela que le Kirep est prêt à reconsidérer l'installation d'une base militaire à Juvna, tout en proposant que le Vosroskom en installe légitimement une puisqu'il est le principal Etat dépendant de ce canal.

J'appelle la Fiémance, et toutes les nations autour de cette table à comprendre les inquiétudes pressantes du camarade Dniepropetrov dont ni lui, ni le peuple qu'il représente, sont responsables du cauchemar qu'a été la Main Noire. La Rostovie n'aspire qu'à la paix mais possède, comme nous tous, des intérêts vitaux ; le canal de Juvna en est un. Sans lui, la Rostovie connaîtra une asphyxie telle, que l'ascension d'un nouveau Terienkov sera possible. »
« Nous excellons dans la destruction de l'ancien monde et dans la construction du nouveau. » Mao Tsé-toung

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 7446
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Arios » dim. août 02, 2015 11:39 am

Dalmas Filiberti : Le Canal est internationalisé depuis la première heure où nous avons posé le pied sur son sable.
La Rostovie contrôle déjà l'île Mintoff, aussi il serait absurde de lui demander une démilitarisation qu'elle n'accepterait de toute façon pas. Nous n'avons pas le choix et devons faire confiance au Vosroskom ; aussi votre proposition de base militaire rostove autant que kirépienne sur le Canal nous satisfait pleinement, car nous avons confiance en Ophrone.

Avatar du membre
Vladimir Ivanov
Grand Chronologiste
Messages : 6048
Enregistré le : mer. mai 14, 2008 5:30 pm
NJ V0/V1 : Corea
NJ V2 : Tehran
NJ V3 : Rostovie / Main Noire
NJ V4 : Karmalistan

Re: [G9] - Canal du Juvna

Message par Vladimir Ivanov » dim. août 02, 2015 7:08 pm

Image

Oleg Dniepropetrov : Je remercie le camarade Secrétaire-général du Parti des Travailleurs du Kirep pour son soutien et sa sagesse.
Toutefois, je renonce -malgré les intérêts de notre "realpolitik"- à ce qu'une base rostove soit installée dans la région. Cela ne ferait qu'envenimer la situation, surtout si la base du Raksasa reste. Nous avons quoiqu'il en soit, et ce malgré notre volonté, entretenu de mauvais souvenirs avec les populations de la région : les péripéties de la Main Noire n'auraient pas été aussi affreuses sans le soutien complice de l'ancien régime à Novgorod... et si le canal est notre création, les horreurs commises par la secte qui dirigeait notre pays ne nous autoriserai pas à y revenir en force.

Pour une solution concrète, juste, et désintéressée, voilà ce que nous vous proposons : le Juvna sera divisé en deux, à la zone du canal entre :
_ d'un côté, à l'Ouest, une zone d'occupation temporaire fiémançaise (la Fiémance a fait un excellent travail de pacification jusqu'à maintenant, on ne comprendra donc jamais pourquoi il aura fallu la voir partir au profit de plareliens à la botte du Raksasa qui n'ont rien fait, et ont encore moins à voir avec la culture et l'histoire locales que la Fiémance elle-même),
_ d'un autre côté, à l'Est, une zone d'occupation temporaire kirepienne

Tandis que les raksas et les plareliens partiraient définitivement, vous collaboreriez ensemble, d'égal à égal, dans la stabilisation finale du Juvna, sa démocratisation, et votre travail commun vers l'indépendance et la neutralité pourrait ainsi durer quelques mois ou années, avant vos retraits respectifs.

Et que l'on soit bien d'accord sur une chose : il y a une différence entre un père qui prévient ses enfants d'un incendie pour les empêcher de jouer avec des allumettes, et un père qui menace de cramer la maison si jamais ses enfants osent jouer avec elles.
La Rostovie ne fait que vous prévenir : nous avons martelé avec obstination notre refus d'intervenir militairement dans la région. Et ce, même si le Raksasa restait ! Seulement, comme un frère prévient les siens d'un risque d'incendie s'ils font n'importe quoi avec des objets inflammables dangereux, nous prévenons les militaires raksas et leurs vassaux plareliens que s'ils restent en Juvna, il se pourrait que les tensions montent très vite et provoquent des conflits dans les années à venir.
Où est la menace ? Où est le chantage ? Alors même que nous refusons de revenir en Juvna... je vous remercierai donc d'avance de ne pas répéter bêtement les calomnies proférées par certains médias.
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».

Répondre

Retourner vers « Sommet du G9 »