Conférence de Lenastad

Les événements importants gérés par le Maître de Jeu (MJ) ont lieu ici et les nations peuvent réagir et participer.
Répondre

Le Nordreich doit-il accepter ?

Le sondage s’est terminé le jeu. oct. 28, 2010 12:16 pm

Oui
7
54%
Non
6
46%
 
Nombre total de votes : 13

Avatar du membre
Arios
Maitre de l'univers
Messages : 8073
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:25 pm

Conférence de Lenastad

Message par Arios » lun. oct. 25, 2010 12:16 pm

<center>Image</Center>

Un évènement récent annoncé dans la presse avec exagération, concernant une possible pénurie de céréales pour l’approvisionnement du Rike, a suscité de nombreuses réactions plus ou moins passées sous silence mais qui toutes avait pour fond censé : comment une Nation de 50 millions d’habitants, troisième puissance militaire du monde et 4ème au rang mondial des, considéré comme une superpuissance déjà, peut se permettre de risquer par une alliance brisée de faire tomber son pays dans un état de pénurie céréalière.

<center>Image Image</center>

À vrai dire, pour l’instant, le Rike a d’importants accords commerciaux avec le Numancia qui lui permettent de ne pas souffrir d’approvisionnement en produits issus de l’agriculture, mais cela n’exclue pas que pour un motif X ou Y, une agression ou autre chose, le Numancia ne puisse plus approvisionner le Lochlann en céréales.

Image
"Zones prolétaires du Lochlann est"

Auquel cas, c’est environ 40 millions de personnes qui n’auront plus de pain en l’espace de 4 mois. Ce si et seulement si l’incident arrive dans les quelques années à venir, mais à en croire l’accroissement démographique pour le XXIème siècle, réalisé à partir des données de la Natalité ne faisant qu’augmenter, et d’une mortalité qui reste à peu près constante à cause d’un niveau de vie n’évoluant qu’assez peu dans notre société para socialiste, notre pays arrivera avant la fin du siècle à doubler sa population, donc ses besoins en céréales et en nourriture.

Le blé ne sera plus le seul produit en manque, mais la viande aussi. Le Lochlann, dont le cheptel permet la production d’assez de viande pour nourrir 50 millions d’habitants à peine ( pour l’ensemble du Grand Rike ), souffrira dans les 10 ans à peine d’un manque de surfaces destinées à l’élevage, activité qui nécessite elle aussi des investissement céréaliers, et ce au détriment de la culture du sol…

<center>Image

ImageImage</center>


Le Rike a déployé des moyens colossaux pour la colonisation intérieure, pour l’exploitation de parcelles abandonnées, pour la coupe de forêts, l’assèchement de marécages, et la mise en culture de surfaces jusqu’à présent trop froides mais que le réchauffement climatique a permis de rendre fécondes. Cependant, cela n’est pas nécessaire en vue du rang démographique qu’occupe le Lochlann, très contrasté encore avec son rang militaire et technologique.

Image

Le pays nordique n’a plus, et moins encore dans l’avenir, une population en accord avec sa position géographique et thermique. Pourtant, le développement de la nation, la chute de la mortalité infantile et l’explosion nataliste conduisent à une conclusion inévitable : le seul Lochlann ne suffit plus pour les Lochlannais, qui tous pourtant ont le droit de vivre. Chaque enfant venant à la naissance apporte avec lui son droit à la vie.

-----------------
De la fécondité,
Fécondité Lochlannaise à travers l'histoire a écrit : 1923 : 4,4 enfants/femme
1942 : 3,1 enfants/femme
1957 : 2,9 enfants/femme
1967 : 3,1 enfants/femme
1977 : 2,5 enfants/femme
1981 : 2,6 enfants/femme
1991 : 2,3 enfants/femme
2001 : 2,4 enfants/femme
2009 : 2,9 enfants/femme
2011 : 3,5 enfants/femme
2012 : 4,0 enfants/femme
2013 : 4,6 enfants/femme Estimation
À quoi est due cette "révolution" ? En 2013, selon les estimations ministerielles, le taux d'enfants/femme dépasserait celui de 1910.
Premièrement, le rééquilibrage des richesses a détruit les classes supérieures qui ont regagné un niveau de vie moyen. De plus, les nombreuses anciennes classes prolétaires, passées dans le niveau de revenu financier moyen, ont emporté avec elles leur habitude de faire beaucoup d'enfant. La prolifération des filles mères (17, 16, voir 15 ans), n'a plus pour barrière la morale abolie par le nouvel état : notamment dans toutes les organisations de jeunesse, qui ne sont plus encadrées par des faiseurs de morale. Les moyens de l'état mis à disposition de ces enfants parents réduisent une mortalité évidente pour un tel âge de procréation, en plus de l'anonymat garanti et entretenu par les services d'adoption du Rike : les orphelinats sont plein à craquer.
Par ailleurs, le mariage n'est plus attendu pour toute une catégorie de femmes ayant la vingtaine, qui n'ont plus peur d'avoir un enfant à charge grâce aux aides financières de l'état du Lochlann.
Prime à la natalité, janvier 2011 a écrit : Pour 2 enfants, la prime mensuelle est de 100 K.U.T (120€)
Pour 3 enfants, la prime mensuelle est de 150 K.U.T (180€)
Pour 4 enfants, la prime mensuelle est de 300 K.U.T (360€)
Pour 5 enfants, la prime mensuelle est de 500 K.U.T (600€)
Pour chaque nouvel enfant au-dessus de 6, la prime sera augmentée de 50 K.U.T (60€)
-----------------

Des puissances comme l’Adélie ont déjà relevé ce défi dans l’histoire, notamment aux 17ème, 18ème siècles, où leur natalité s’est étendue dans les ¾ du monde connu : USPs, FNUS, colonies sud-Zanyanaises, etc… Mais des pays comme le Numancia en ont fait de même avec le continent Sud-Vicaskaran.

<center>Image</center>

C’est pourtant contre l’idée des droits de l’homme qu’aujourd’hui un pays se lancerait dans cette voie : le Lochlann ne peut, et ne veut donc pas coloniser des territoires favorables à l’installation de sa population dans les continents étrangers, qui ne vivent plus sous dépendance Almérane. L’affaire du Makengo n’a qu’un but commercial et l’occupation du territoire n’a qu’une durée temporaire qui est de 1 an.
Ce n’est pas non plus par la guerre qu’une telle mesure d’expansion territoriale doit se réaliser : Lochlannais et Laaglandais vivent en paix depuis des siècles, et aucune spoliation de leurs terres ne peut être envisageable alors même que la densité de population reste importante.
De même, il n’est plus envisageable pour le Rike d’envahir le Quantar, et quand bien même il l’eut fait, ce ne fut que pour des raisons idéologique de défense du territoire : aucune population n’en a souffert directement, n’a été déplacé ou pire. Non, effectivement, l’extension Viking n’est plus possible à l’ouest comme à l’est, et les moyens technologiques actuels ne permettent pas encore de passer au nord pour envahir de façon durable les pays slaves, surtout dans le climat actuel des tensions locales.
Une seule solution, un seul échappatoire au massacre : le Nordreich.
Ce pays possède 15 millions d’habitants pour une superficie de deux fois le Vieux Lochlann ( sans comprendre le Quetelann donc ), qui lui-même possède une population de 29 millions d’habitants ( toujours sans le Quétek ). Le Lochlann a les moyens de rendre productif les surfaces incultivées du Nordreich, qui a une capacité de production de grain utile pour 50 millions de personnes ( à un seuil respectable de 100kg/an/personne ). Il n’est pas question une seconde de spolier les richesses de notre voisin et ancien allié Nordrique, il n’est pas question une seconde de déplacer massivement sa population au bénéfice de la nôtre : elles sont égales en droits de subsistance comme pour tout autre droit, ainsi elles ont toutes les deux droits à une certaine autonomie céréalière.

Carte déplacement hypothétique de population

Si le Nordreich concède à donner au Lochlann trois vallées au Nord-est de son territoire, occupées par 3 à 4 millions de personnes maximum, le Rike pour organiser la migration de 4 à 7 millions de travailleurs qui rendront utiles des surfaces céréalières formidables qui nous permettront de diminuer par deux nos importations de blé depuis le Numancia, qui ne sera donc aucunement exclu du commerce.
Ceci résoudra le problème à court terme, mais à long terme et malgré l’amélioration des techniques de production, l’accroissement démographique Lochlannais ne pourra pas continuer ainsi sans créer de nouveaux problèmes d’espace vital.

Si le Nordreich cède les trois vallées demandées au Lochlann.

- Le Lochlann diminuera par deux ses importations de blé.
- Les risques d’une guerre provoquée par une densité de population trop forte et la recherche de ressources diminueront fortement.
- L’Alméra aura résolu, pour une fois, dans la paix un conflit d’intérêt entre puissances non communistes, et sera de ce fait plus forte pour affronter les dures réalités à venir.

- Le Lochlann s’engagera, d’ici 2020, à mettre en place une politique de diminution des naissances.
- Le Lochlann scellera un traité de non-agression avec ses voisins de l’ouest, notamment le Quantar.

<center>Image</Center>
Image
MIP (Manfredi Indicatore di Produttività) : 3502 ↓ (21/05/36)
01/02/2036 : 3080 ↑ ; 01/01/2036 : 2870 ↑ ; 12/12/35 : 2470 ↓ ; 9/12/35 : 3077 ↓ ; 1/12/35 : 3490 ↑ ; 1/10/35 : 3410 ↑ ; 1/08/35 : 3387,2 ↑ ; 1/07/35 : 3412 ↑ ; 1/06/35 : 3298 ↑ ; 1/05/35 : 3110 ↑ ; [...] 1/01/35 : 3042 ↑ ; [...] 1/07/34 : 2745 ↑ ; [...] 1/01/34 : 2458
₤ - Inflazione dal 1 gennaio : 7,7% ↑ || Inflazione 01/34-01/35 : 13,8% ↓ || Obligazione 1 gennaio : 187 033 869 259 $ (136% del PIB ) || Principali creditori : Image
Bilancia commerciale : 3 336 Mrd$ || Principali paesi per l'importazione : Image Image Image Image || Principali paesi per l'esportazione : Image Image Image
Principali paesi influenti (cultura): Image || Image Premio del giornalismo : 1. Image 2. Image 3. Image

Image - Prod. forragi "q.-" (2035) : 16,2mt || Image - Prod. forragi "q.+" (2035) : 7,87mt

Répondre

Retourner vers « La Scène Internationale »