Rencontre Raksasa - Kirep

Les événements importants gérés par le Maître de Jeu (MJ) ont lieu ici et les nations peuvent réagir et participer.
Siman
Maitre de la galaxie
Messages : 4585
Enregistré le : lun. déc. 31, 2007 6:04 pm

Message par Siman » jeu. mai 22, 2014 5:29 pm

S.E M. Junichiro Koizumi
Secrétaire d’Etat de l’Empire du Raksasa


Il n’appartient pas au Raksasa d’émettre un jugement sur l’action de Vliduj Gak mais il apparait aujourd’hui nécessaire de donner une nouvelle chance aux relations bilatérales entre le Kirep et le Raksasa. Une entente cordiale est une condition impérative de l’œuvre de paix que nous devons protéger dans la partie nord de l’Océan Barebjalien qui est notre lien commun. Le Raksasa a soutenu officieusement la reprise en main du Pesak par votre armée nationale, nous espérons que ce geste saura être reconnu à sa juste valeur le moment venu par vos autorités, ce dont nous ne doutons pas pour l’instant.

Avatar du membre
Alexei
Maitre du monde
Messages : 1883
Enregistré le : ven. mai 17, 2013 6:12 pm

Re: Rencontre Raksasa - Kirep

Message par Alexei » sam. mai 24, 2014 4:04 pm

<center>Image</center>

Le Kirépien opina de la tête alors que les véhicules s'arrêtèrent devant une cour bien entretenue, gardée par les soldats kirépiens vêtus de leur tenue de cérémonie bleue et se présentant avec d'antiques fusils à verrou, symbolisant la dimension historique de cette armée. Le secrétaire d'Etat invita le Raksas à l'intérieur et, après une rapide visite, ils vinrent s'installer dans un salon où ils seraient plus à l'aise, celui-ci étant richement décoré et donnant sur la belle Adzibegovo...

<center>Image

Levin Izetbegovac
Secrétaire d'Etat</center>
Pour la petite historie, le nom du château signifie "grand camp", pour rappeler son principe originel : servir de forteresse imperméable. Il fut construit en 1315 durant le fameux "âge sombre", une période de déclin économique de l'Empire de Kirep-Tcherkessie qui se solda presque par une sécession des régions du nord du pays. Pour combler le tout, cette période constitua le début des grandes invasions ottomano-barebjaliennes. Le château servait donc à protéger la ville de ces invasions. La légende raconte que la garnison l'occupant a résisté durant six mois, en sous-nombre et dans un état de siège impitoyable, avant d'être défaite par les janissaires de la garde même du sultan, appelée en dernier recours. Une fois pris, le château servit aux ottomans qui l'agrandirent énormément.

Pour en revenir à notre discussion durant le trajet, nous reconnaissons tous aujourd'hui les erreurs du camarade de Vliduj Gak : la persécution religieuse entre autres, et son manque d'imagination en ce qui concerne l'économie. Bien entendu, cela ne fit pas moins de lui un grand leader, soucieux de protéger son peuple du panslavisme rostov ou kirkstanais. D'ailleurs, que pensez-vous du Kirkstan ou "CESS" ?

Siman
Maitre de la galaxie
Messages : 4585
Enregistré le : lun. déc. 31, 2007 6:04 pm

Message par Siman » dim. mai 25, 2014 1:53 am

S.E M. Junichiro Koizumi
Secrétaire d’Etat de l’Empire du Raksasa


Pour être tout à fait franc, l’Empire ne pense pas grand-chose sur le Kirkstan. Néanmoins, nous préférons un pouvoir politique fort à la tête d’un Etat, quel que soit son idéologie, plutôt qu’un pouvoir faible. En ce sens, nous nous étonnons toujours de l’alliance objective entre la Fiémance et le Kirstan, entre un pays instable et xénophobe et un pays stable à la politique étrangère tordue. La Fiémance est aujourd’hui l’ennemi de beaucoup de Nations dans le monde, y compris du Raksasa. Nous regrettons que le Kirkstan se rapproche de cette Nation alors que les autres Nations communistes et socialistes font le choix de l’éloignement vis-à-vis de la Fiémance et de toute la haine qu’elle représente. Nous espérons que Stramine retrouvera, rapidement, la raison car toute cette histoire pour quelques kilomètres carrés de terres, c’est assez inquiétant pour lui et son pays.

Avatar du membre
Alexei
Maitre du monde
Messages : 1883
Enregistré le : ven. mai 17, 2013 6:12 pm

Re: Rencontre Raksasa - Kirep

Message par Alexei » lun. mai 26, 2014 3:34 pm

<center>Image

Levin Izetbegovac
Secrétaire d'Etat</center>
C'est également inquiétant pour nous.
Le Kirep a toujours été la grande puissance par excellence de l'Est-alméran, derrière la Rostovie, aujourd'hui, nous sommes très affaibli. La perte de notre technologie nucléaire militaire (entièrement sabotée par les royalistes lors de leur chute) a porté un rude coup à cette politique de puissance régionale. La Fiémance et le Kirkstan ne s'arrêteront pas au nucléaire civil, selon nous et c'est un risque énorme : cela ferait passé le Kirkstan loin devant nous et pourrait tout se permettre avec son allié belliqueux. La technologie militaire nucléaire est un véritable fléau dans la mesure où ce sont des personnes opportunistes et sans vergogne qui l'utilisent.

Siman
Maitre de la galaxie
Messages : 4585
Enregistré le : lun. déc. 31, 2007 6:04 pm

Message par Siman » lun. mai 26, 2014 9:40 pm

S.E M. Junichiro Koizumi
Secrétaire d’Etat de l’Empire du Raksasa


Pour autant, il est de notre devoir de grande puissance de rationnaliser l’accès au nucléaire militaire. Cela passe, malheureusement, par une rationalisation du nucléaire civil car l’accès à ce dernier leur octroiera de facto un avantage déterminant pour obtenir plus tard le nucléaire militaire. Sur ce sujet, une coopération nous semble tout à fait possible et même indispensable si le Kirep souhaite se maintenir au rang de grande puissance de la région. Nous imaginons que vos alliés de l’URCM vous apporteront leur appui pour votre programme nucléaire, ce que le Raksasa, pour des raisons évidentes, ne pourra jamais faire en l’état, mais nous pourrons appuyer votre politique à l’endroit de l’alliance entre ces deux autres pays en agissant par tous les moyens pour neutraliser leur programme nucléaire. Cette conversation doit être secrète évidemment, ils n’ont aucune de raison de penser cela.

Avatar du membre
Alexei
Maitre du monde
Messages : 1883
Enregistré le : ven. mai 17, 2013 6:12 pm

Re: Rencontre Raksasa - Kirep

Message par Alexei » mar. mai 27, 2014 5:09 pm

<center>Image

Levin Izetbegovac
Secrétaire d'Etat</center>
Vous propos me rassurent. Nous devons tous deux agir de concert pour empêcher à des gens peu recommandables d'obtenir un pouvoir sans limite. Cette erreur s'est produite avec Terienkov et il serait dommage qu'elle se reproduise. Si vous voulez bien, nous en rediscuterons un peu plus tard en privé. Par ailleurs, pouvons-nous passer au volet économique ou avez-vous d'autres commentaires sur le Kirkstan et la Fiémance ?

Siman
Maitre de la galaxie
Messages : 4585
Enregistré le : lun. déc. 31, 2007 6:04 pm

Message par Siman » mer. mai 28, 2014 3:51 pm

S.E M. Junichiro Koizumi
Secrétaire d’Etat de l’Empire du Raksasa


Nous pouvons passer au volet économique. Nous avions, à l’époque, des accords avec l’industrie du tabac kirépienne. Nous souhaiterions négocier avec votre Etat de nouveaux accords pour assurer l’approvisionnement en tabac et cigarettes du Raksasa. Notre marché intérieur est le plus vaste de la planète, les revenus du Kirep pourraient exploser avec une ouverture de notre marché à votre industrie. Néanmoins, pour imaginer la possibilité d’un nouvel accord, le Raksasa doit lui aussi être intéressé par un investissement rentable au Kirep, principalement dans les ressources énergétiques, par exemple. Le Kirep dispose t il d’une offre à notre destination ?

Avatar du membre
Alexei
Maitre du monde
Messages : 1883
Enregistré le : ven. mai 17, 2013 6:12 pm

Re: Rencontre Raksasa - Kirep

Message par Alexei » jeu. mai 29, 2014 8:46 am

<center>Image

Levin Izetbegovac
Secrétaire d'Etat</center>
Energitiquement, le Kirep est bien pourvu, avec une bonne production de gaz naturel à l'est et au sud. Mais notre pétrole est toutefois importé du Barebjal, et vous en possédez en quantité abondante au Polao si je ne m'abuse. Nous pourrions établir un accord pour une baisse du prix, par exemple, l'Etat raksas pourrait gagner une part plus importante de la vente des cigarettes chez lui en échange.

Répondre

Retourner vers « La Scène Internationale »