Naujas Enciklopedija Liethuviska

B2
Avatar du membre
Liethuviska
Maitre du monde
Messages : 1389
Enregistré le : ven. févr. 18, 2011 6:36 pm

Re: Naujas Enciklopedija Liethuviska

Message par Liethuviska » mar. avr. 01, 2014 11:01 pm

<center>Liethuviskos enciklopedija

Image

Federacinės Liethuviskos Karalystės
Royaume Fédéral du Liethuviska


---

Liste du gouvernement et des principaux personnages


Gouvernement Sven Jürgenson (II)

2023 - (?)


Premier Ministre

Image
Sven Jürgenson, élu Réformateur


Ministre de la Défense

Image
Maxim Rernigijus, Réformateur

Secrétaire d'Etat à la Recherche Militaire

Image
Marija Šalaševičiūtė, Réformatrice

Ministre du Développement et des Libertés Economiques

Image
Juris Almoravidecius, Réformateur


Ministre de l'Education et de la Recherche

Image
Vitalija Aušrinė, Conservatrice


Ministre des Affaires Etrangères

Image
Valdas Vidžiūnas, Réformateur


Ministre de la Justice

Image

Peter Skaitymas, Réformateur

Ministre de la Police

Image
Petras Komisijos, Conservateur

</center>
"I swear by my life and my love of it that I will never live for the sake of another man, nor ask another man to live for mine."

Avatar du membre
Liethuviska
Maitre du monde
Messages : 1389
Enregistré le : ven. févr. 18, 2011 6:36 pm

Re: Naujas Enciklopedija Liethuviska

Message par Liethuviska » lun. mai 11, 2015 4:35 pm

Liethuviskos enciklopedija

Image

Liethuviskos Karalystės
Royaume du Liethuviska


---

HISTOIRE


Juillet 2025 - Décembre 2026
Chute du Royaume Fédéral du Liethuviska


Image

En quelques mois, le travail de 18 ans de stabilité politique a été secoué. Si le socle juridique post-socialisme a été conservé, les institutions se retrouvent bouleversées à partir de Janvier 2027.


Le 3 Juillet 2025, une coalition alliant le Parti Libéral et le Rassemblement Démocrate forme une majorité au sein du Seimas. Stefens Dabartinės, Président du Marijampolë et député libéral, obtient de justesse la confiance du Seimas et devient Premier Ministre. Leader vivement contesté par les oppositions, il doit s'appuyer sur le soutien fragile des démocrates et ne peut lancer de profondes réformes.
Un terrain d'entente va cependant unir les deux partis du gouvernement : il s'agit du Rietava. Le 6 Septembre 2025, Aurelija Šablinskas, députée libérale, fait voter une proposition de loi rendant illégal l'utilisation de Mažos bitės (drones) par des entités publiques sur le sol liethuviskien. Vytautas Grubliauskas, Président du Rietava, refuse d'appliquer la loi et accuse le gouvernement d'empiéter sur ses prérogatives apskritisiennes. L'affaire est donc portée au Conseil Constitutionnel qui doit prendre une décision sur ce comportement inédit. Le 8 Septembre, des manifestations commencent à éclater à Jurbarkas, capitale du Rietava. Un militant du JUAL (Mouvement pour les Libertés Individuelles) se fait tuer par des soutiens du Président Grubliauskas. Des drapeaux de la République Heptarchique accompagnaient les défilés des opposants à la loi, majoritairement armés.
Le soir même, Stefens Dabartinės rencontre Vytautas Grubliauskas à Jurbarkas. Il lui demande de renoncer au Décret sur les Mažos bitės afin d'apaiser les tensions. Le Président du Rietava refuse, accusant l'assassin d'être à la solde du gouvernement.
Le 9 Septembre, le Conseil Constitutionnel rend une décision qui place la loi supérieure au décret en l'espèce, alors qu'il avait validé la conformité du décret en janvier 2021. Sous la pression du JUAL et d'une partie de l'opinion publique, Stefens Dabartinės, rentré à Viivikonna, somme le Président Grubliauskas de se mettre en conformité avec la loi. Il annonce qu'en cas de refus, le gouvernement prendra en charge la Police du Rietava et organisera des élections anticipés dans l'Apskritis.

Quelques heures après, le Président Grubliauskas annonce à la presse la sécession du Rietava vis-à-vis du Royaume Fédéral. Il appelle le peuple du Rietava à se soulever au nom de la Démocratie et du Principe de Subsidiarité, en concordance avec les Principes Fondamentaux de 2012. Il souhaite organiser un référundum qui validerait la légitimité du mouvement.
Le Premier Ministre ne peut refuser une telle demande, mais exige que le référundum se fasse sous contrôle, afin de valider les résultats. Vytautas Grubliauskas ne souhaite pas que les autorités du Royaume truquent le référundum. Le décret du 10 Septembre 2025 ordonne l'arrestation d'une dizaine de hauts fonctionnaires du Royaume, la mise en place d'un couvre-feu, la surveillance de la noblesse liethuviskienne, et le déploiement des milices et de la police apskritisienne dans les grandes villes du Rietava.

Quelques heures plus tard, le Premier Ministre est quelque-peu désemparé. Kharls Barthelus, Ministre de la Défense et ancien Commandant Général des Forces de l'Armée de Terre, appelle les populations à quitter les grandes villes du Rietava. Avec le soutien de la quasi-totalité des députés du Seimas, il prend la décision d'envoyer deux régiments à Jurbarkas afin de déloger Vytautas Grubliauskas et que ce dernier se fasse juger par le Tribunal de Viivikonna.
S'en suivra un affrontement armé opposant l'Armée Royale du Liethuviska aux milices de Grubliauskas, principalement dans la région de Sirutiskis, où les derniers partisans du Président du Rietava se sont réfugiés. La guerre civile ne sera pas étendue géographiquement, mais les retombées économiques négatives se feront ressentir dans tout le Royaume, très dépendant des investissements étrangers et des marchés.

Vytautas Grubliauskas est capturé le 6 Février 2026. Le 9 du même mois, Stefens Dabartinės démissionne de son poste de Premier Ministre, accusé d'avoir mal géré la crise, de manquer de pragmatisme, et de ne pas avoir la carrure d'un Chef de Gouvernement. Le Seimas n'arrive pas à élire une nouvelle coalition gouvernementale. En effet, le 12 Septembre, Valdas Vidžiūnas du Mouvement Réformateur arrive en tête d'un vote sans majorité. Le lendemain, c'est Sven Jürgenson, ancien Premier Ministre, qui se présente au nom du Mouvement Réformateur. Il n'arrive à récolter que 44% des voix du Seimas, grâce à l'alliance des conservateurs et de quelques députés démocrates. Ce n'est pas suffisant pour composer un gouvernement.
Ainsi, Sven Jûrgenson est élu Premier Ministre transitoire, chargé de gérer les affaires courantes et d'organiser des élections législatives anticipés, dans l'objectif de dégager une nouvelle majorité au Seimas. Il a été choisit car personne ne nie ses qualités de leader et d'interventionisme. Or, au Rietava, une partie de la population est toujours dans la rue pour défendre leur ancien Président.

Ce dernier est accusé jugé coupable et enfermé dans un lieu tenu secret, particulièrement envers les services secrets eux-même, qui furent dirigés par Grubliauskas. L'armée royale reste au Rietava afin de protéger les populations.

Le 24 Juin 2026, le mouvement réformateur arrive en tête des élections législatives, avec 37% des voix. Avec l'aide des députés conservateurs, Sven Jürgenson compose un gouvernement. Il fait voter une loi traquant les militants du Front Libéral-National, au nom du Douzième Principe. De nouveaux affrontements ont lieu, opposant dans tout le pays policiers aux partisans de Grubliauskas. On fait état de plusieurs morts par jours, pendant tout le mois de Juillet.
Linas Janutis est rappelé de Falège afin d'aider le pays à gérer la crise. Il propose des institutions à mi-chemin entre le Royaume Technocrate de Falège et du Royaume Fédéral du Liethuviska. L'objectif est de conserver la Démocratie représentative et le système partisans souhaité par le Seimas, et d'un autre côté apporter une rapidité d'action souhaité par la population. Tous ne souhaitent pas d'une cassure trop importante, et le respect des Douzes Principes afin de ne pas tomber dans les travers d'avant 2008.

Ainsi, est adoptée par le Seimas, validé par le Conseil Constitutionnel et adoptée par référundum, la Constitution de 2026, dix années après le passage à la Monarchie. Cette Constitution lancera la période du Royaume du Liethuviska, une Minarchie aristocrate, démocrato-technocrate.

(la dernière phrase sera sans doute à éditer :P )
"I swear by my life and my love of it that I will never live for the sake of another man, nor ask another man to live for mine."

Répondre

Retourner vers « Liethuviska »