PRESSE | Journaux du Saog

Lots 37-40-45
Répondre
Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » jeu. juil. 11, 2019 8:03 pm

JOURNAUX DU SAOG

Image
Malajat Aleummal
Le "journal des travailleurs" est un journal communiste, couvrant principalement les faits non couverts par les grands journaux, tels que les zones de l'Est du pays. Ce journal est également connu pour ses critiques et ses révélations sur différentes personnalités du pays.

Image
The Majan
The Majan est le journal le plus lu dans le pays : c'est le principal journal d'information, ayant aujourd'hui cependant une lignée politique très proche du pouvoir, - ne laissant que peu croire à la liberté de la presse -; c'est un journal existant depuis fort longtemps et il est aujourd'hui le plus ancien encore commercialisé.

Image
Alduwalia
"L'International" est un journal d'informations internationales, aujourd'hui principalement orienté vers le capitalisme et l'économie. Ce journal, initialement créé par le riche chef d'entreprise Mouhar El Ousmardi, est aujourd'hui orienté principalement sur les affaires économiques du pays et, comme son "cousin" The Majan, est malheureusement très proche du pouvoir. Il couvre également les faits internationaux d'autres pays.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » jeu. juil. 11, 2019 10:45 pm

Image
EXPRESS : Enquête sur l'armée du Saog : armée ou surarmée ?

Image
Un porte aéronerf, parmi les 7 possédés par le pays


Depuis désormais une dizaine d'année, on connaît la volonté du gouvernement en place de faire du Saog une puissance militaire "internationale et grande". Nos reporters ont réussi, dans le cadre d'une enquête, à obtenir des renseignements secrets sur les capacités de l'armée Saogienne : les chiffres que nous citons sont tout simplement extrêmement lourds : peut-on encore se sentir en sécurité au vue du nombre de troupes dans le pays ? Peut-on également se sentir en sécurité au vue du programme secret de sécurisation des installations militaires et du déploiement interne dans le pays ?

Notre reportage s'est principalement déroulé sur la plus grande installation militaire connue du grand public, la base militaire Al Rams, située dans le Désert de Soudsa. Cette base militaire comporte à elle seule la moitié des troupes aériennes du pays : on peut y observer des hélicoptères dotés de technologies modernes, où encore d'avions multirôles eux aussi modernes. Ces technologies, - aux frais du contribuable ! -, sont-elles utiles ? Le Saog, engagé dans aucun conflit depuis des millénaires, possède peut-être l'une des plus grosses armées de la planète sans pour autant l'utiliser ? Mais vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Nous avons pu apprendre que le gouvernement Saogien avait commander plusieurs études et avait en conséquent élever un plan pour la restructuration de son armée ainsi que le déploiement interne de celle-ci : on visait notamment avec ce plan l'éradication totale des rebelles de la Mintaqat almawt, où encore la surprotection du Président avec la création d'une garde rapprochée encore plus puissante que son service de sécurité actuelle.

Alors, tous ces moyens jusqu'à là non utilisés mais ayant apparemment vocation à ne plus l'être vont-ils servir à l'international, le pays va-t-il se rapprocher d'autres puissances, où se mêler de conflit ? On connait bien entendu la capacité de la censure de nos journaux, ce que certains auront l'occasion de lire ici ne restera surement pas très longtemps dans les contenus internet, gardez bien vos journaux écrits.

Après avoir été informés des moyens militaires "directs", nous avons également pu avoir l'information que ce plan prévoyait d'élargir plus globalement l'arme informatique déjà possédée par l'armée, on peut notamment lire dans une partie du plan "Le Saog doit être fort aussi bien sur le terrain qu'à distance : nous devons entrer dans le top 3 des leaders informatiques dans les 5 prochaines années. On connait déjà la capacité du contrôle intérieur du web par l'état, allons-nous désormais avoir droit à des cyberattaques d'envergure, à l'étranger ? Tout cela ne laisse pas de bons présages.

L'enquête ne s'arrête pas là : le train de vie des militaires aux alentours des installations militaires publiques (sans parler surement des installations inconnues du grand public, on suppose qu'elles se trouvent pour beaucoup dans le Desert) laisse croire que ces installations ne sont pas protégées à minima : de nombreux militaires patrouillent autour des bases, on peut voir dans les alentours le survol à de nombreuses reprises de celles-ci, l'utilisation de certaines armes dans le Desert avec un entrainement surhumain, tel une guerre.

Citoyens, allez vous encore vous laisser faire par ce gouvernement qui, secrètement, sans ne rien montrer au monde, fonde en cachette une réelle puissance militaire de rang mondial, capable d'exterminer certains pays en aucun effort ? Cet article va-il faire ouvrir vos yeux et ceux de la communauté internationale ?

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » sam. juil. 13, 2019 12:39 am

Image
APPEL A LA MANIFESTATION : LES PRINCIPAUX PARTIS D'OPPOSITIONS ET LES HANBALISTES AU RENDEZ-VOUS
Image


C'est avec une certaine surprise que nous avons appris l'information en cette soirée du 06 Août : l'appel à la manifestation lancé initialement par les syndicalistes et un mouvement du peuple, sans quelconque appartenance à un parti politique a été suivi dans une tribune signée par les 3 principales forces d'oppositions que sont les Islamiques et Travailleurs du Saog, l'Union Radicale des forces de Gauche Arabes et Saog Fort! .

On peut notamment lire sur cette tribune que : "le peuple Saogien a décidé de manifester contre la barbarie que veut mettre en place le Saog et l'éventuelle guerre que celui-ci voudrait proclamer : le gouvernement va enfin se réveiller face au peuple et dire la vérité, il serait temps." Le communiqué évoque également "l'inutilité complète du parlement qui vote les lois sans débattre et comme elles viennent". On connait désormais l'intention du gouvernement de faire voter en urgence une loi sur les sources utilisées par la presse, après l'article de nos confrères du Malajat Aleummal dénonçant les méthodes du gouvernement, ici pointées du doigt sur la défense.

Ces manifestations, prévues pour la journée du 14 Août, ne passeront surement pas inaperçues aux yeux du monde : les forces d'oppositions ont appellé à la grève et à poursuivre les manifestations jusqu'à que le gouvernement apporte des réponses claires et solides face à ce "l'on pourra bientôt appelé une République Non Démocratique", dixit le communiqué.
Plus intéressant encore, l'appel de Abd al Alkr-Qr, - un des imam hanbalistes les plus connus du monde musulman -, à manifester contre le gouvernement : selon lui celui-ci ne respecte pas les lois musulmanes et invoquent ses propres lois sans écouter Allah et sans tenir compte des hadiths, chose la plus importante dans le courant de l'hanbalisme.

Le ministère de l'intérieur à d'or et déjà prévu d'importants moyens pour la journée du 14 Août et a informé que la police ne laisserait passer aucun délit et que des magistrats étaient déjà mobilisés pour juger immédiatement les premiers délits. On craint le retour en masse des peines de mort et de flagellation dans le pays.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » dim. juil. 14, 2019 2:41 pm

Image
FLASH INFO : LE COLONEL AL-MANSOUR ET SON DIRECTEUR DE CABINET ARRÊTÉS PAR LA POLICE

Image


On l'a appris par un communiqué du Gouvernement : le Colonel Al-Mansour ainsi que son Directeur de Cabinet ont été arrêté ans la demeure Canlienne du Premier, pour des faits de fraudes, et de vols.

C'est un fait qui choque, après les récentes révélations de la presse sur le quotidien militaire du pays, c'est un haut gradé, le Colonel Al-Mansour, qui a été arrêté par la Police. Les faits qu'évoquent le communiqué sont "l'utilisation d'informations secrètement détournés par ce Colonel" ainsi que le la tentative "de détournement d'armes dans différentes bases militaires du pays". On ne connait pour l'instant pas les informations qui ont été détournées par le Colonel mais le communiqué laisse présager qu'elles concerneraient les armes que celui-ci avait pour objectif de voler.

Le communiqué prône également la condamnation rapide du militaire et de son Directeur de Cabinet, lui aussi impliqué, par un tribunal. Il ne fait que peu de doutes que le fouet sera à nouveau donné en place public à cet homme ayant une réputation dans tout le pays au vu de son grade dans l'armée. Nous avons contacter l'avocat de celui-ci :

"En lisant ce communiqué, on comprend rapidement que l'enquête est bâclée et que le Gouvernement veut rapidement enterrer cette affaire : le fouet, peine que nous trouvons toujours déplacée, sera encore donné à des hommes dont on ne peut même pas assurer la culpabilité dans cette affaire, mais cela ne gêne personne. Nous ferons tout pour un procès équitable et une peine qui corresponde, nous établirons la vérité et nous demandons à ce qu'une enquête approfondie soit faite par la police".

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » lun. juil. 15, 2019 12:45 pm

Image
DES CENTAINES DE MILLIERS DE PERSONNES DANS LES RUES : MANIFESTATIONS EXPLOSIVES

Image


C'est un élan républicain qui surgit en cette journée du 14 Août 2039, les journalistes et témoins sont unanimes : les manifestations sont d'une très grande ampleur, et les premiers incidents sont entrain de survenir dans les rues. Des affrontements avec la police sont déjà survenus, mais les manifestants sont pour l'instants restés très calmes.

Dans cette situation si tendue, c'est le nombre de manifestants qui interroge. Selon le gouvernement, on en dénombre 300 000 dans tout le pays dont 50 000 à Canli. Pour notre institut de comptage, les chiffres sont de 3 millions pour tout le pays et d'environ 400 000 personnes à Canli, là ou la police semble débordée. Les manifestants sont appellés à ne pas cesser leurs manifestations tant que le Gouvernement n'aura pas entendu les revendications qui portent notamment sur les Libertés du peuple, l'autonomie du Parlement et des Médias, le partage de l'argent public et désormais de plus grandes aides pour les travailleurs et des meilleures conditions.

Dans la région Sud-Est du pays, on craint des affrontements avec les rebels, malgré une interdiction de manifester dans la Mintaqat almawt (zone de la mort). Au niveau des arrestations, on en compte actuellement plusieurs milliers, tous détournés vers les commissariats pour rébellion et divers actes comme du pillage ou des agressions.

Un appel à la grève illimité dans la fonction publique et dans tout les secteurs a par ailleurs été lancé : si celui-ci était suivi, une vraie paralysie dans le pays serait à craindre pour les prochains jours : réponse dans les prochaines heures. Nous ferons un point sur la situation très rapidement pour vous informer au plus vite.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » lun. juil. 15, 2019 2:50 pm

Image
FLASH INFO : DES EMEUTES ECLATENT, ON DENOMBRE DEJA DES DIZAINES DE MORTS A CANLI

Image
Article WEB


Catastrophe à Canli ou des émeutes ont éclaté aux alentours de 21H, peu après la publication de notre article papier du jour. La Police a dû faire feu sur des manifestants visiblement très violents, ayant pris d'assaut des magasins. On en a notamment arrêter de nombreuses personnes aux alentours des bâtiments du pouvoirs comme le Parlement, ou une tentative d'assaut a été donné par les émeutiers.

Le Président de la République a fait une brève intervention télévisée et a annoncer que tous les manifestants arrêtés seraient jugées demain. Il a également annoncé que l'état d'urgence était déclaré dans la province de Canli pour rétablir l'ordre. Il a également annoncé dans sa courte allocution la condamnation à 100 coups de fouet d'une centaine de personnes qui seront fouettés dès demain.

Une intervention militaire devrait apparemment rapidement rétablir l'ordre à Canli où les manifestations seront, selon la volonté du gouvernement, vite arrêtés. La grève cependant elle prévoit d'être très suivie au vu des évènements actuels : le pouvoir réussira-il à traverser la crise ?
Les opposants ont déjà, à l'image des Islamiques et Travailleurs du Saog, condamné fermement la répression du gouvernement et ont nommé ça comme une "pseudo-dictature appliquée à une Grande République". Un conseil des ministres exceptionnel est prévu pour demain matin, afin de décider d'éventuelles mesures pour immédiatement revenir au calme et éviter trop de morts, on en a déjà décompter 12 à Canli.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » lun. juil. 15, 2019 10:10 pm

Image
DES MANIFESTANTS NOMBREUX MAIS CALMES, LE COUVRE FEU RESPECTE, PREMIÈRES PEINES APPLIQUÉES

Image


La mise en place de l'état d'urgence semble faire ses effets : les manifestations ont aujourd'hui été aussi nombreuses et intenses dans tout le pays, avec toujours les mêmes réclamations, la grève est suivie avec 40 % de la population estimée gréviste, chiffre historique pour le ministère du Travail, mais les violences sont en légères baisses. A l'heure ou nous vous écrivons, le couvre-feu s'applique et les rues semblent vides, ou presque.

La journée a néanmoins été très animée, avec des manifestations qui ne s'arrêtent pas. On estime que le nombre de manifestants s'est maintenu à environ 3 millions pour notre institut de comptage, tandis que l'état ne le chiffre qu'à 300 000. Leurs slogans ne changent pas et ils ont désormais entamé une pétition pour réunir le Conseil National du Peuple.

Les tribunaux eux, ont en cette journée condamné une centaine de personne : les peines de certains ont déjà été appliqués, on a assisté à la flagellation public de 15 individus sur une place à Canli, tous ont été fouetté 100 fois pour rébellion ou vol aggravé. Ces flagellations deviennent le quotidien des bourreaux et sont régulièrement condamnées par les ONG et le peuple, sans que le Gouvernement ne soit dérangé : Il prone une application stricte de l'Islam et de la parole d'Allah.

Le Premier ministre a cependant annoncé une réunion afin de présenter des mesures pour enfin arrêter ses manifestations et a avoué avoir commencer à travailler sur l'argent public et l'accompagnement à fournir aux personnes qui travaillent. Ceci suffira-il à endiguer la colère ? Réponse dans les prochains jours.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » lun. juil. 15, 2019 10:27 pm

Image
GANDHARI : LA REGION DE PALANAI EN ETAT DE SIEGE

Image


On l'a appris via un communiqué du président Gandharien : la région de Palanai a été placée en état de siège par le Président. On vous le rappelle, un coup d'état avait été mené par un général contre cette région et celui-ci avait fonctionné. La prise d'otage des députés de la Région avait donc été opérée et les preneurs d'otages réclamaient de relâcher 72 des leurs qui avaient, selon eux, été arrêtés illégitimement.

Le général Mohinderpratap Kachela, qui n'avait pas répondu la veille à une question lui demandant si l'on était à l'aube d'une guerre civile, a été nommé responsable des opérations par le Président de la République. Ce communiqué nous fait également comprendre qu'on souhaitait sauver les otages mais que ceci allait être compliqué, ce qui semble compréhensif au vu de la situation.

Nous avons pu recueillir le témoignage du Ministre des Affaires étrangères Saogien qui nous a déclaré que "le Saog était était solidaire des opérations menés par le Gandhari, et que les milices paramilitaires qui avaient mené ces opérations dans le Parlement étaient purement condamnables à la peine de mort pour leurs actes ignobles et mesquins."
La situation semble désormais évoluer vers une attaque très proche des forces armées envers ces milices, on craint malheureusement un bain de sang à l'issu de ces opération qui vont être menées par l'armée Ghandarienne. On suivra donc la situation au plus près dans la région, en temps réel.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » mar. juil. 16, 2019 12:25 pm

Image
LEBIRA : CRISE DIPLOMATIQUE INTERNATIONALE, DOIT-ON S'ATTENDRE A UNE CRISE ECONOMIQUE ?

Image


La crise diplomatique entre la Ligue du Lébira et une majorité de la communauté internationale a, malheureusement, vraisemblablement démarrer. L'incident diplomatique est désormais dépassé après "l'attaque économique" soit disant menée par des entreprises du Lébira. Une condamnation presque unanime avait alors été dressée contre la Ligue, après un article expliquant qu'elle était responsable. Celle-ci avait ensuite réfuté les accusations, mais n'avait pas apprécié les critiques faites par les autres pays.

Sans vraiment réfléchir à ce qui pourrait devenir une véritable crise mondiale, le Lébira a donc coupé ses relations avec par exemple le Karmalistan, première puissance islamique du monde, ou encore plus récemment la République d'Ennis. Ce qui semblait jusqu'à là être des partenaires de la Ligue ne sont désormais que de vulgaires ennemis. Quels alliés désormais pour le Lébira ? C'est la question que nous nous posons, mais nous ne trouvons pas de réponse..

Du côté de notre pays, le gouvernement a d'abord, comme une majorité des pays, condamné ce qui semblait être les actes de la Ligue du Lébira. Ensuite, on a appris que la Ligue réfutait ses actes, le gouvernement n'a pas tenu à réagir ici. Il a ensuite réagi et a, comme les homologues du Kars, demander la constitution d'une commission d'enquêteurs de plusieurs nationalités afin d'enquêter au Lébira sur ses actes. Dans la foulée, on a appris que le Lébira coupait les ponts avec le Karmalistan, convoquait l'ambassadeur du Kars, et refusait toute enquête. Le Premier ministre a alors pris des sanctions pour l'instant économiques sans beaucoup d'impact pour le Lébira, mais a déclaré que le pays était capable de passer à des sanctions supérieures.

Que doit-on craindre ? Une simple guerre sur le plan économique ? Des sanctions militaires ? La réaction des pays visés par les communiqués se fait désormais attendre, c'est celle-ci qui nous indiquera la politique adoptée par ceux-ci.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » mer. juil. 17, 2019 8:33 pm

Image
EXERCICE MILITAIRE DE GRANDE ENVERGURE AU LARGE DES COTES SAOGIENNES

Image


On a aujourd'hui assisté au plus grand exercice militaire réalisé au Saog depuis de nombreuses années. Cet exercice, réalisé au large des côtes Saogiennes, entièrement naval, est un symbole en cette période de conflits Dytoliens, marqués par l'affaire de la Ligue du Lébira.

On a donc pu observer, au large des côtes Saogiennes, des militaires de la marine nationale en action. Cet exercice a mobilisé de nombreuses troupes, notamment deux portes avions, acquis par le régime Saogien il y'a peu. Ces portes avions sont donc entrés en action accompagné de frégates, de sous-marins ainsi que de navires croiseurs. L'exercice a été réussi, selon nos sources. Nous n'avons pas pu interroger le ministère de la défense qui a simplement, par un rapide communiqué envoyés à nos services, fait l'annonce de cet exercice militaire.

On connait donc désormais les intentions du gouvernement : ne pas se laisser faire et se montrer fort, devant la période de conflit qui tend actuellement la communauté internationale. Aucun autre pays n'a encore réalisé d'exercices militaires après les récents conflits avec la Ligue du Lébira. Cet exercice était, sans aucun doute, adressé comme message à cette Ligue qui s'est montré très peu coopératrice avec les alliés du Karmalistan et du Kars.

Avatar du membre
Juyando
Dirigeant toléré
Messages : 57
Enregistré le : ven. juin 28, 2019 3:20 pm

Re: PRESSE | Journaux du Saog

Message par Juyando » mer. juil. 17, 2019 10:11 pm

Image
DISCOURS DU PREMIER MINISTRE AU PARLEMENT : LE LEURRE FONCTIONNE A MERVEILLE

Image


Le Premier Ministre avait, cette après-midi, lors de la session ordinaire du Conseil Républicain, demander à tenir un discours suivi d'un vote de confiance au Gouvernement, vote largement remporté par celui-ci, à la majorité absolue des députés. Lors de son discours, le Premier Ministre Amhed Baltchik a évoquer deux sujets : le discours a principalement été axé sur la crise des manifestations dans le pays, ses conséquences et les décisions qu'avaient prises le gouvernement, et la seconde partie du discours a été consacrée à la crise entre le Lébira et une grande partie des états du Monde. On a bien évidemment senti le ministre beaucoup plus inspiré sur cette crise ou celui-ci semblait imposant, tandis que sur la crise qui concerne son pays, il est bien évidemment resté silencieux et n'a pas annoncé grand chose, pour ne pas dire rien..

On retiendra l'applaudissement des forces de sécurité, unanime, tous les pantins se sont alors levés pour applaudir certains policiers ayant agi avec des méthodes purement inhumaines, après la mort de 14 de nos frères, on applaudi, y compris ceux qui ont appelé à la manifestation, les éborgneurs et les meurtriers ? Que dire de ce discours, au fond, c'est 30 minutes de vide et d'inaction, à l'image de ce Gouvernement depuis qu'il est en place. Qu'es qu'on nous annonce pour réduire la crise ? Une soit disante réforme du ministère du Travail qui ne verra surement jamais le jours ? La baisse de 10 % d'une taxe qui n'est pas très pénible pour tous et peu importante sur les produits de première nécessité ? On veut aujourd'hui forcer les gens à manger des pâtes en baissant leur prix ? Cette politique de l'irresponsabilité et de la lâcheté envers son peuple ne peut plus durer.

Que dire aussi de ce qu'à déclarer le Premier Ministre sur les actions contre le Lébira : on ne cherche pas la diplomatie, on cherche la guerre. C'est bien ce qui semble recherché par le Saog, après l'exercice militaire de grande envergure pratiqué par la Marine Nationale au large des côtes du Nord Saogien ? Ou bien des multiples condamnations, sanctions économiques et menaces envoyées au Lébira ? Le ministre de la défense, simple fusible qui sautera au moindre incident militaire, il faut en être sûr, est resté bouche bée pendant cette période ou il aurait logiquement dû communiquer à TOUS et non pas à seulement certains journaux proches de l'Etat les chiffres, et les informations sur cet exercice.
Notre journal ne fait pas bonne figure et nous le savons : la censure deviendra surement un outil commun dans quelques mois, nous gênons, on nous accuse de faux, mais l'on veut se débarrasser de nous. On a déjà tenter de se débarrasser d'informations embarrassantes que nous détenons.

Répondre

Retourner vers « Saog »