Institut Iken d'Etudes Statistiques -意見統計学研究所

Lots 5-52
Répondre
Avatar du membre
Cyrus
Dirigeant puissant
Messages : 546
Enregistré le : lun. déc. 22, 2014 5:35 pm
NJ V3 : Juzderistan puis Oranje
NJ V4 : Nvlle-Gallesterre, Shendoake, Teikoku

Institut Iken d'Etudes Statistiques -意見統計学研究所

Message par Cyrus » jeu. sept. 27, 2018 3:36 pm

Image


L'Institut Iken d'Etudes Statistiques (意見統計学研究所/ Iken Tôkei-gaku Kenkyûjo) est un groupe privé Teiko, spécialisé dans les sondages et études de marché, connu principalement pour ses sondages en période électorale.
Image

Avatar du membre
Cyrus
Dirigeant puissant
Messages : 546
Enregistré le : lun. déc. 22, 2014 5:35 pm
NJ V3 : Juzderistan puis Oranje
NJ V4 : Nvlle-Gallesterre, Shendoake, Teikoku

Re: Institut Iken d'Etudes Statistiques -意見統計学研究所

Message par Cyrus » jeu. sept. 27, 2018 4:26 pm

Image

Prévisions électorales pour les législatives de 2038
21 Mars 2037


Dans le cadre de sa première études quand aux élections qui auront lieu au plus tard le 25 Février 2038, l'Institut Iken a interrogé 17 553 Teikos via des appels téléphoniques, afin de fournir le sondage d'opinion le plus précis possible, avec une marge d'erreur de 2,03% alors que la campagne pour les élections est en train de prendre forme. Voici les résultats:

Êtes-vous satisfaits de la politique menée par le Gouvernement Ishizuka?

Je suis très satisfait: 17%
Je suis plutôt satisfait: 26%
Sans opinion: 14%
Je ne suis pas très satisfait: 25%
Je ne suis absolument pas satisfait: 18%

On peut ici remarquer que les taux de satisfaction et ceux de mécontentement sont pratiquement identiques: 43% de chaque côté, avec 14% d'indécis. Si cela laisse présager que le Gouvernement Ishizuka peut se maintenir, reste à savoir de quel côté vont pencher les sans-opinions, sur lesquels repose actuellement la continuation du gouvernement actuel ou bien sa dissolution.

Comptez-vous voter en 2038?

Je vais certainement voter: 30%
Je vais sans doute voter: 35%
Je ne sais pas: 9%
Je ne vais sans doute pas voter: 15%
Je ne vais certainement pas voter: 11%

Nous pouvons ici voir une participation probable en légère hausse, avec 65% des électeurs déclarant qu'ils voteraient, certainement ou probablement, contre les 61% de taux de participation aux élections de 2033. Ce mouvement est principalement porté par une jeunesse plus politisée que les nouvelles générations qui commence à accéder à la majorité et au droit de vote.

A quel parti appartiendra le député en première position sur votre liste?

Avant tout, un rappel sur le fonctionnement du système électoral Teiko, pour les lecteurs étrangers et les nouveaux votants: le vote pour le Conseil de la République, chambre haute de la Diète, se fait à la proportionnelle pure, et 33 Conseillers (ou bien 34 toutes les 3 élections), sont élus sur les listes des partis, 3% des voix au minimum étant nécessaires pour obtenir un siège.

La Chambre des Représentants est quand à elle élue via des circonscriptions où se déroule un vote préférentiel uninominal (ou bien binominal pour les 72 circonscriptions de la ville de Subarashî, qui élit au total 144 Représentants). Parmi tous les candidats, dont plusieurs peuvent être du même parti, les électeurs organisent une liste basée sur leurs préférences, listant tous les candidats. Le candidat recevant le moins de premiers choix est éliminé, et ses électeurs sont reportés sur leur 2ème choix. Celui ayant le moins de voix est alors éliminé, et ses électeurs reportés... Jusqu'à ce qu'un seul candidat reste. Dans le cas de Subarashî, on arrête simplement le processus lorsque 2 candidats sont encore en lice, qui sont alors tout deux élus Représentants.

Scénario avec O40 unique parti régional présent

Parti Communiste: 8%
Parti Travailliste Républicain: 37%
Ôkinahi 40: 9%
Parti Libéral du Teikoku: 10%
Parti Populaire Démocratique: 34%
Restauration: 2%

Mauvaise nouvelle pour la Coalition Libérale-Démocrate: Ils réunissent 44% des votes, contre 45% pour l'éventuelle coalition Travailliste-Communiste, ce qui les placerait en position de minorité à la Chambre des Représentants. Cependant, si la Diète était organisée exactement selon ces pourcentages, les coalitions traditionnelles devraient être brisées pour la première fois depuis la Grande Coalition Libérale-Démocratique-Travailliste de 1996 à 2001, puisqu'aucun des groupes habituels n'obtiendrait la majorité nécessaire pour former un gouvernement, et les deux groupes devraient négocier avec Ôkinahi 40, le parti régional centriste faisant alors figure d'arbitre, mais aussi de faiseur de rois en devenant la pierre angulaire de toute coalition. On peut de plus noter la chute de Restauration, qui avait obtenu 4,5% des voix en 2033, et qui risque de perdre un siège au Conseil dans les prochaines élections.

Scénario avec la présence des 5 plus grands partis régionaux: O40, PES, IK, KdA et PPT

Parti Communiste: 6%
Initiative Kouma: 5%
Parti Ecologique et Social: 4%
Parti Travailliste Républicain: 31%
Ôkinahi 40: 8%
Parti Libéral du Teikoku: 8%
Kimyô d'Abord: 5%
Parti Populaire Démocratique: 29%
Parti Populaire de la Terre: 3%
Restauration: 1%

Dans le cas de la présence de 5 partis régionaux au lieu de 1, le plus grand perdant est le PTR, qui perd 6% des voix principalement à destination d'IK et du PES (il est cependant à noter qu'en cas de présence d'IK, un compromis serait trouvé comme actuellement à l'échelle régionale au Kouma entre IK et PTR qui gouvernent en coalition, les deux partis étant proches idéologiquement). Le PPD perd quand à lui 5% de ses voix, principalement en direction du parti de centre-droit pro-pêche intensive Kimyô d'Abord, mais aussi légèrement aux traditionalistes du PPT. Le PC, O40, le PLT et Restauration engrangent des pertes plus faibles, de 1 ou 2 points.

Dans ce cas de figure, une possible coalition PC-IK-PES-PTR emporterait 46% des suffrages, tandis qu'une coalition PLT-KdA-PPD en emporterait 42%, possiblement 45 avec la présence du PPT. Encore une fois, le choix de la coalition au pouvoir reviendrait à O40, qui serait cependant moins dominant que dans le premier cas de figure.

Dans tous les cas, ces analysent relèvent un fait: pour la première fois en vingt ans, la Coalition Libérale-Démocrate est en réel danger de perdre le pouvoir au Teikoku.
Image

Avatar du membre
Cyrus
Dirigeant puissant
Messages : 546
Enregistré le : lun. déc. 22, 2014 5:35 pm
NJ V3 : Juzderistan puis Oranje
NJ V4 : Nvlle-Gallesterre, Shendoake, Teikoku

Re: Institut Iken d'Etudes Statistiques -意見統計学研究所

Message par Cyrus » sam. oct. 20, 2018 7:59 pm

Image

Quelles sont les circonscriptions à suivre de près pour l'élection législative?


Dans le cadre des futures élections, l'Institut Iken a étudié quelles circonscriptions auraient le plus grand intérêt au cours de cette course. Pour rappel, l'actuelle carte des circonscriptions et du parti de leur Représentant est la suivante:
Image

Circonscriptions Ministérielles

Ici nous nous intéresseront donc aux dix circonscriptions des ministres de l'actuel gouvernement, ainsi qu'à celle du Premier Ministre Ishizuka:

Kinkô-Fumori

Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Premier Ministre Kaita Ishizuka (PPD): 45%
Momoe Tetsuo (PTR): 22%
Jun Sagayama (O40): 15,5%
Akira Nagane (PTR): 13%
Juji Taisho (PC): 4%
Neiji Sakae (Restauration): 0,5%


Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Premier Ministre Kaita Ishizuka (PPD): Victorieux avec 56% des voix
Momoe Tetsuo (PTR): 44%
Akira Nagane (PTR): 19%
Jun Sagayama (O40): 15,6%
Juji Taisho (PC): 4%
Neiji Sakae (Restauration): 0,5%

Le Premier Ministre ne semble pas en grand danger dans sa circonscription, entre l'absence évidente du Parti Libéral qui ne torpillerait pas le Premier Ministre, et la division du PTR entre deux conseillers municipaux de Kinkô, Mme. Momoe Tetsuo et M. Akira Nagane, qui facilite l'élimination d'un des membres du parti de gauche. Il faut cependant remarquer que la présence d'un fort candidat du parti O40 fragilise la position du premier ministre, même si après son élimination deux tiers des voix de M. Jun Sagayama sont prévues pour se rediriger en direction du Premier Ministre. Ce dernier verrait ainsi ses voix baisser de 6 points, depuis les 62% de suffrages remportés lors de sa victoire en 2033.

Subarashî-Kinyû

Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ritsu Shikikawa (O40): 36%
Vice-Premier-Ministre Takahiro Fujino (PLT): 33%
Kaede Tonegawa (PTR): 12%
Fumio Ayane (PPD): 9%
Représentant Shûn Kouei (PLT): 7%
Masao Ueda (PC): 3%
Masakazu Sugiyama (Restauration): Négligeable (<0,1%)


Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination

Ritsu Shikikawa (O40): Victorieuse avec 53% des voix
Vice-Premier-Ministre Takahiro Fujino (PLT): Victorieux avec 47% des voix
Kaede Tonegawa (PTR): 15%
Fumio Ayane (PPD): 12%
Représentant Shûn Kouei (PLT): 7%
Masao Ueda (PC): 3%
Masakazu Sugiyama (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Moins bien assuré est le siège du Vice-Premier-Ministre et Ministre des Affaires Etrangères, Takahiro Fujino: S'il a la chance de représenter une circonscription de Subarashî, où les deux premiers candidats sont élus, il n'en reste pas moins que son coéquipier Shûn Kouei se retrouve largement évincé, perdant près de 20 points par rapport à 2033. Cependant, le PTR ne fait pas beaucoup mieux, avec une perte de 5 points, deux pertes largement explicables par la présence de Ritsu Shikikawa, Vice-Présidente de la Région du Sentâ, dans cette élection, créditée dès le départ de la première place, et possible "Représentante Senior" de Kinyû.

Koguma

Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de l'Economie Keisuke Asai (PPD): 51%
Yoshihiro Ôno (PTR): 33%
Taku Azuma (O40): 10%
Jûnusuke Kitakawa (Restauration): 4%
Yûha Bôzuki (PC): 2%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Ministre de l'Economie Keisuke Asai (PPD): Victorieux avec 59% des voix
Yoshihiro Ôno (PTR): 41%
Taku Azuma (O40): 11%
Jûnusuke Kitakawa (Restauration): 4%
Yûha Bôzuki (PC): 2%

Pour le Ministre de l'Economie, la course est presque gagnée d'avance: avec la majorité déjà acquise au premier tour des choix, il n'y a quasiment aucun moyen pour qu'il ne perde, d'autant que son principal opposant Ôno est parachuté depuis Subarashî dans cette circonscription rurale, traditionnellement de droite.

Hantô-Tatemono
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Hiroki Takahashi (O40): 36%
Ministre du travail Fumito Yamaguchi (PLT): 25%
Yukimasa Kimura (PTR): 18%
Saburo Matsuoka (PTR): 16%
Fusami Iwase (PC): 6%
Masamichi Tsukada (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination

Hiroki Takahashi (O40): Victorieux avec 56% des voix
Yukimasa Kimura (PTR): 44%
Ministre du travail Fumito Yamaguchi (PLT): 25%
Saburo Matsuoka (PTR): 19%
Fusami Iwase (PC): 6%
Masamichi Tsukada (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Pour le Ministre Libéral du travail Fumito Yamaguchi, la situation semble tout bonnement désespérée: entre la présence du Maire de Hantô et numéro 2 d'O40 Hiroki Takahashi, la baisse en popularité du parti Libéral et la présence de deux forts travaillistes en la personne de Yukimasa Kimura et Saboro Matsuoka, M. Yamaguchi a perdu pas moins de 17 points dans les intentions de premier choix, et est donné perdant face aux travaillistes seconds et à O40 premier, dans cette circonscription autrefois bastion communiste ouvrier et désormais gentrifiée.

Subarashî-Jendai
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre du Commerce Taro Hatakenaka (PPD): 34%
Chiyako Shiroi (PTR): 25%
Hisaya Uchiyama (O40): 18%
Représentant Yôkô Miyata (PPD): 13%
Chihiro Takayama (PC): 6%
Eisuke Tazuka (PLT): 4%
Fumio Miyazawa (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Ministre du Commerce Taro Hatakenaka (PPD): Victorieux avec 59% des voix
Chiyako Shiroi (PTR): Victorieuse avec 41% des voix
Hisaya Uchiyama (O40): 23%
Représentant Yôkô Miyata (PPD): 15%
Chihiro Takayama (PC): 6%
Eisuke Tazuka (PLT): 4%
Fumio Miyazawa (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Si le Ministre Hatakenaka semble dans cette circonscription en position de relative force, et devrait maintenir son siège sans trop de problèmes, on ne peut pas en dire autant de son coéquipier Miyata, qui perd beaucoup de points face à un candidat relativement fort d'O40, même si ce dernier n'arrive pas à se hisser à la seconde place remportée par la conseillère municipale PTR Chiyako Shiroi.

Misaki
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de la Culture Misayo Taketô (PPD): 43%
Aika Inoue (PTR): 29%
Ikumi Tawara (IK): 20%
Masae Osawa (PC): 5%
Yurino Osawa (Restauration): 3%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Aika Inoue (PTR): Victorieuse avec 51% des voix
Ministre de la Culture Misayo Taketô (PPD): 49%
Ikumi Tawara (IK): 23%
Masae Osawa (PC): 5%
Yurino Osawa (Restauration): 3%

Pour la Ministre de la culture, la situation est aussi précaire, même si moins désespérée que pour M. Yamaguchi. Donnée perdante dans un mouchoir de poche par la plupart des sondages qui favorisent son adversaire Aika Inoue du PTR, l'actuelle Ministre reste malgré tout dans la marge d'erreur, et est encore tout à fait capable de reprendre l'avantage, surtout grâce à la personnalité de Mme. Inoue, jugé "désagréable" par 55% des citoyens de la circonscription, et le fait que cette dernière, représentante jusqu'en 2028, a déjà été battue deux fois par la Ministre Taketô. Il faut aussi noter deux anecdote intéressantes sur cette élection: la présence de deux membres de la même famille, dans deux partis radicalement opposés, pour les cousines Osawa, et le fait qu'il s'agisse de la seule élection où tous les candidats sont féminins.

Miyagi
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de la santé Chûjirô Imamura (PLT): 53%
Juri Hayagawa (PTR): 36%
Yûichirô Imai (Restauration): 9%
Suzuha Kokura (PC): 2%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Ministre de la santé Chûjirô Imamura (PLT): Victorieux avec 62% des voix
Juri Hayagawa (PTR): 38%
Yûichirô Imai (Restauration): 9%
Suzuha Kokura (PC): 2%

Pour le Ministre Imamura, l'affaire est d'ores et déjà pliée: très populaire dans sa circonscription, le Ministre Libéral a toutes les chances d'emporter la majorité dès le premier scrutin, et de se maintenir dans son siège de Représentant pour la circonscripton de Miyagi.

Goto
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de l'Education Yayoi Kimura(PPD): 37%
Taisei Koyama (PTR): 28%
Tsurugi Yoshida (O40): 16%
Natsuhiko Matsushita (PTR): 12%
Kayû Yoshizawa (Restauration): 3%
Mineyuki Itô (PC): 2%
Satoyo Yoneda (PC): 1%
Isao Minami (PC): 1%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Ministre de l'Education Yayoi Kimura(PPD): 50%
Taisei Koyama (PTR): 50%
Tsurugi Yoshida (O40): 20%
Natsuhiko Matsushita (PTR): 14%
Mineyuki Itô (PC): 4%
Kayû Yoshizawa (Restauration): 3%
Satoyo Yoneda (PC): 1,5%
Isao Minami (PC): 1%

Sans nul doute l'une des élections les plus intéressantes de l'année à venir, la circonscription de Goto dispose de pas moins de cinq candidats de la gauche, notamment à cause d'une scission au sein de la branche locale du Parti Communiste. Il s'agit de plus d'ue circonscription dont il est impossible de prédire les résultats, la plupart des sondages donnant une égalité statistique dans les faits, même si la Ministre Kimura est généralement donnée gagnante de quelques dixièmes de pourcent, il s'agit d'un résultat largement dans la marge d'erreur, et son challenger Taisei Koyama pourrait bien remporter ce siège.

Ômori

Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de l'Intérieur Tetsushô Kichikawa (PPD): 61%
Yôkô Kiyomizu (Restauration): 20%
Kazuto Yamaoka (PTR): 17%
Yamano Iwada (PC): 2%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Ministre de l'Intérieur Tetsushô Kichikawa (PPD): 80%
Yôkô Kiyomizu (Restauration): 20%
Kazuto Yamaoka (PTR): 19%
Yamano Iwada (PC): 2%

Comme toujours, ce sont les politiciens dans les circonscrptions où Restauration enregistre une forte participation qui sont le mieux réélus, et ce sans aucun suspense. En effet, même les électeurs communistes semblent préférer le PPD aux monarchistes, ce qui permet à des politiciens comme le Ministre Kichikawa d'être réélus avec des majorités dignes d'un dictateur Algarbien.

Asasaki

Image
Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de la défense Tetsuo Ogata (PLT): 38%
Tamao Takisawa (PTR): 29%
Ichie Gatou (PC): 19%
Hiroshi Morimoto (O40): 13%
Kiyofumi Hiyoshi (Restauration): 1%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Tamao Takisawa (PTR): Victorieuse avec 52% des voix
Ministre de la défense Tetsuo Ogata (PLT): 48%
Ichie Gatou (PC): 20%
Hiroshi Morimoto (O40): 13%
Kiyofumi Hiyoshi (Restauration): 1%

Encore une fois, avec la possible défaite du Ministre Ogata, nous pouvons constater la chute de popularité du Parti Libéral, même s'il n'est pas tant affaibli ici par la montée d'O40, mais plus par une offre attractive de la part de la gauche, entre la très appréciée Maire d'Asasaki (principale ville de la circonscription) Tamao Takisawa (PTR) et la jeune et dynamique candidate communiste Ichie Gatou qui attire notamment la population très ouvrière de cette circonscription.

Sankya

Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Ministre de la justice Eri Shikikawa (PLT): 40%
Kazuhiro Kanada (PTR): 24%
Mafumi Shigeki (IK): 21%
Romi Arakaki (PC): 14%
Moriya Ninomiya (Restauration): 1%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Mafumi Shigeki (IK): Victorieuse avec 59% des voix
Ministre de la justice Eri Shikikawa (PLT): 41%
Kazuhiro Kanada (PTR): 28%
Romi Arakaki (PC): 14%
Moriya Ninomiya (Restauration): 1%

Enfin, pour la circonscription de la Ministre de la Justice, Mme Shikikawa, nous pouvons voir l'effet qu'à l'arrivée d'Initiative Kouma sur le vote dans sa région: auparavant confortablement installée, la ministre libérale se verra sans doute renversée par un actuel membre du conseil régional du Kouma, représentant une partie de la circonscription de Sankya, M. Kanada; Ici encore un exemple du large recul du Parti Libéral qui pourrait voir son nombre de sièges drastiquement se réduire.

Autres circonscriptions à haut profil

Dans cette catégorie, nous nous intéresserons aux circonscriptions dont au moins l'un des candidats est un politicien important, mais qui ne font pas partie actuellement du gouvernement, qu'ils soient représentants avec de hautes fonctions ou bien leaders de l'opposition.

O-Mashi-Centre
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Président du PTR Yuuji Nakagawa (PTR): 55%
Ben Daisen (PPD): 19%
Orito Fukasawa (O40): 15%
Yoshimasa Saiki (PPD): 6%
Tenri Hotsuda (PLT): 5%
Shigehito Ouchi (Restauration): 1%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Président du PTR Yuuji Nakagawa (PTR): Victorieux avec 67% des voix
Ben Daisen (PPD): 33%
Orito Fukasawa (O40): 18%
Yoshimasa Saiki (PPD): 9%
Tenri Hotsuda (PLT): 5%
Shigehito Ouchi (Restauration): 1%

Sans grande surprise, le leader du PTR se maintiendra sans doute confortablement comme représentant d'O-Mashi-Centre, une circonscription ayant voté PTR depuis 1949, et tenue pendant une large partie de cette période par la famille Nakagawa. Il faut néanmoins noter que la présence d'un candidat O40 fait pour la première fois passer Nakagawa en dessous de la barre des 60% de premiers choix depuis son élection en 2011.

Kyûshingai-Kyotanabe
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Maire de Kyûshingai Morihiro Ikarashi (PTR): 63%
Représentante Akae Okazaki (PPD): 15%
Shinpei Ooishi (O40): 10%
Tsukiko Uchiyama (PC): 8%
Chizuru Tawara (PLT): 4%
Tasuku Horiuchi (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Maire de Kyûshingai Morihiro Ikarashi (PTR): Victorieux avec 76% des voix
Représentante Akae Okazaki (PPD): 24%
Shinpei Ooishi (O40): 12%
Tsukiko Uchiyama (PC): 8%
Chizuru Tawara (PLT): 4%
Tasuku Horiuchi (Restauration): Négligeable (<0,1%)

Sans grande surprise, la circonscription de Kyotanabe, obtenue de justesse en 2033 par le PPD, retombe entre les mains des Travaillistes, notamment grâce à la candidature du maire de Kyûhsingai, Morirhiro Ikarashi, politicien le plus populaire du Teikoku et pressenti pour jouer un rôle majeur dans un potentiel futur gouvernement travailliste.

Izumiya
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Leader du PLT à la Diète Akito Kozawa (PLT): 43%
Kiyumi Tanikawa (PTR): 31%
Satoyuki Nagao (O40): 18%
Emori Nakamura (PC): 7%
Masaya Kondo (Restauration): 1%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Leader du PLT à la Diète Akito Kozawa (PLT): Victorieux avec 51% des voix
Kiyumi Tanikawa (PTR): 49%
Satoyuki Nagao (O40): 17%
Emori Nakamura (PC): 5%
Masaya Kondo (Restauration): 1%

Pour Akito Kozawa, leader du PLT à la Diète, la situation s'annonce délicate: s'il est encore donné vainqueur, les pourcentages actuels sont dans la marge d'erreur, et il n'est pas exclu que le Libéral le plus important à ne pas être ministre doive s'incliner face à Kiyumi Tanikawa et au Parti Travailliste.

Ashijo
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Président du PC Tatsuma Ochi (PC): 41%
Binya Rin (PPD): 20%
Taiki Kasahara (Restauration): 17%
Tatsuhi Yasui (PLT): 12%
Hatsuho Ohara (PTR): 10%

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Président du PC Tatsuma Ochi (PC): Victorieux avec 53% des voix
Binya Rin (PPD): 47%
Taiki Kasahara (Restauration): 23%
Tatsuhi Yasui (PLT): 14%
Hatsuho Ohara (PTR): 10%

Le cas d'Ashijo, comme pour le reste de la ville de Ryôkuto, est très particulier: bastion communiste au milieu d'une île fortement de droite. Comme toujours, Restauration y fait des scores larges, tandis que le PTR y est relativement faible en raison de la présence communiste. Et comme toujours, avec une petite marge, les communistes, ici leur président Tatsuma Ochi, sont pressentis pour remporter l'élection.

Sanshima
Image

Prédictions du pourcentage de premiers choix
Président de Restauration Funato Morikawa (Restauration): 49%
Yoshihiko Mukai (PPD): 28%
Kanji Kawasaki (PLT): 17%
Nijito Oike (PTR): 6%
Karina Sakamoto (PC): Négligeable (<0,1%)

Prédictions du classement des candidats, et pourcentage des voix au moment de l'élimination
Président de Restauration Funato Morikawa (Restauration): 55%
Yoshihiko Mukai (PPD): 45%
Kanji Kawasaki (PLT): 20%
Nijito Oike (PTR): 6%
Karina Sakamoto (PC): Négligeable (<0,1%)

Enfin, pour le président de Restauration, il semble que la victoire soit probable, même s'il serait l'un des rares parlementaires de ce parti à maintenir son siège alors que Restauration baisse drastiquement dans les sondages d'opinion depuis quelques années.
Image

Avatar du membre
Cyrus
Dirigeant puissant
Messages : 546
Enregistré le : lun. déc. 22, 2014 5:35 pm
NJ V3 : Juzderistan puis Oranje
NJ V4 : Nvlle-Gallesterre, Shendoake, Teikoku

Re: Institut Iken d'Etudes Statistiques -意見統計学研究所

Message par Cyrus » mer. déc. 26, 2018 2:07 pm

Image

Prévisions électorales pour les législatives de 2038
18 Décembre 2037


Sur le sujet des élections législatives qui auront lieu au plus tard le 25 Février 2038, l'Institut Iken a interrogé 18 101 Teikos via des appels téléphoniques, afin de fournir le sondage d'opinion le plus précis possible, avec une marge d'erreur de 0,7%, alors que les élections sont à deux mois. Voici les résultats:

Êtes-vous satisfaits de la politique menée par le Gouvernement Ishizuka?

Je suis très satisfait: 7%
Je suis plutôt satisfait: 14%
Sans opinion: 15%
Je ne suis pas très satisfait: 33%
Je ne suis absolument pas satisfait: 31%

Depuis le mois de Mars, nous pouvons noter une claire baisse en popularité du Gouvernement Ishizuka, qui passe sous la barre des 30% d'opinions favorables, à 21%, soit une baisse de 22% depuis le mois de Mars, la deuxième plus grande de l'histoire du Teikoku sur une durée comparable, tandis que 64% des interrogés se disent insatisfaits de l'action du gouvernement. Cette nette baisse de popularité est en grande partie due, selon les réponses que nous avons reçues, à la découverte des ramifications de l'affaire Gyôkai, et à la corruption supposée de nombreux membres du gouvernement.

Comptez-vous voter en 2038?

Je vais certainement voter: 37%
Je vais sans doute voter: 30%
Je ne sais pas: 5%
Je ne vais sans doute pas voter: 13%
Je ne vais certainement pas voter: 15%

Par rapport au mois de Mars, la proportion d'électeurs susceptibles de voter, qui était de 65%, a légèrement augmenté pour passer à 67%, ce qui en ferait le taux de participation le plus élevé depuis 1974. Il est à noter que la proportion d'électeurs qui ne vont pas voter a elle aussi augmenté, passant de 26 à 28%. Nous pouvons aussi remarquer une plus grande certitude, aussi bien chez les électeurs convaincus qu'ils iront voter que ceux convaincus de leur abstention.

A quel parti appartiendra le député en première position sur votre liste?

Parti Communiste: 7%
Initiative Kouma: 6%
Parti Travailliste Républicain: 38%
Ôkinahi 40: 22%
Parti Libéral du Teikoku: 4%
Parti Populaire Démocratique: 22%
Restauration: 1%

Désastre possible pour la Coalition Démocrate-Libérale, qui passe de 44% à 26% des intentions de vote, rendant toute possibilité de majorité potentiellement impossible, tandis qu'une potentielle coalition PC-IL-PTR récolterait 51% des suffrages. Il est aussi à noter deux phénomènes intéressants: le premier est la chute du PLT, qui perd plus de la moitié de ses intentions de vote par rapport à Mars, passant en-dessous du Parti Communiste pour la première fois depuis 1979, mais aussi la montée stratosphérique d'Ôkinahi 40, qui fait plus que doubler ses intentions de vote par rapport à Mars, captant près d'un tiers du vote sur l'île d'Ôkinahi, où il se classe devant le PPD. Nos projections des sièges à la fin de l'élection sont les suivantes:

Parti Communiste: 50
Initiative Kouma: 31
Parti Travailliste Républicain: 207
Ôkinahi 40: 101
Parti Libéral du Teikoku: 31
Parti Populaire Démocratique: 110
Restauration: 7

Image

Voici la visualisation de la Diète que nous aurions, avec des bordures rouges dénotant l'union des gauches. Avec 289 Représentants, la Gauche aurait une majorité assez courte, de vingt sièges, même s'il est à noter qu'elle coopérerait sans doute avec O40 sur certains sujets, ont dénoté des porte-paroles des deux groupes. Dans cette situation, la plus large perte est celle du PPD, qui verrait plus de la moitié de ses sièges, lui échapper, tandis que malgré sa chute, le PLT bien implanté dans quelques zones clés ne perd "que" vingt sièges.
Image

Avatar du membre
Cyrus
Dirigeant puissant
Messages : 546
Enregistré le : lun. déc. 22, 2014 5:35 pm
NJ V3 : Juzderistan puis Oranje
NJ V4 : Nvlle-Gallesterre, Shendoake, Teikoku

Re: Institut Iken d'Etudes Statistiques -意見統計学研究所

Message par Cyrus » mar. oct. 08, 2019 2:28 pm

Image

Sondages de popularité
20 Avril 2040


Afin de prendre le pouls de la vie politique Teiko, l'Institut Iken conduit régulièrement des sondages de popularité, pouvant se référer à al popularité personnelle d'une figure politique, générale d'un parti, ou bien à l'appréciation que les Teikos ont d'une politique mise en place. Voici les résultats pour l'année 2040:

Etes-vous satisfaits de la politique du gouvernement Nakagawa?

Je suis très satisfait: 15%
Je suis plutôt satisfait: 33%
Sans opinion: 15%
Je ne suis pas très satisfait: 25%
Je ne suis absolument pas satisfait: 12%

Avec 48% de satisfaction, contre 37% de dissatisfaction, le gouvernement Nakagawa fait face à des résultats qui, s'ils ne sont pas à proprement parler mauvais, sont du moins médiocres pour un gouvernement relativement récent. Afin d'expliquer ces opinions, nous avons interrogés les satisfaits ainsi que les non-satisfaits sur les raisons de leur opinion:

Pour quelle raison êtes-vous principalement satisfaits de l'action du gouvernement Nakagawa?

La droiture des membres gouvernement: 37%
Les actions en faveur de la hausse du niveau de vie: 25%
Les actions prises pour poursuivre les responsables de l'Affaire Gyôkai: 22%
Les actions pour l'environnement: 10%
Autres raisons: 6%

Après la corruption manifeste du gouvernement Ishizuka qui l'a précédé, c'est donc la volonté de droiture du gouvernement Nakagawa qui semble plaire aux électeurs, 59% des sondés satisfaits l'étant principalement grâce à la position fermement anti-corruption du gouvernement. Par contraste, seuls 35% des sondés préfèrent d'autres politiques du gouvernement Nakagawa, qui il semble doit encore se prouver sur le plan des actions concrètes.

Pour quelle raison êtes-vous principalement mécontents de l'action du gouvernement Nakagawa?

L'inaction générale du gouvernement: 43%
La récession économique: 35%
Les conflits au sein de la coalition de gouvernement: 12%
Autres raisons: 10%

Cette question confirme ce qui se soupçonnait lors de la précédente: le grand fardeau du gouvernement Nakagawa semble être l'apathie générale du gouvernement, augmenté par les dissensions au sein de la large et diverse coalition au pouvoir. De plus, de nombreux électeurs sont mécontents de la gestion de l'économie Teiko, qui a connu un sévère crash depuis l'arrivée de Nakagawa au Kantei. Il est à noter que parmi les 10% d'autres raisons, la moitié, se décrivant comme des électeurs du Parti Libéral, dénoncent un "acharnement politique" envers les politiciens du PLT qui selon eux n'auraient pas commis de délits lors de l'Affaire Gyôkai.

Selon vous, à quoi les dissensions au sein du gouvernement sont-elles dues?

Au parti Ôkinahi 40: 44%
Aux différences d'opinion au sein du PTR: 31%
Au Parti Communiste: 15%
Autres raisons: 10%

Nous pouvons donc le voir, le principal problème d'entente au sein de la coalition selon la majorité des électeurs a plus à voir vers son penchant centriste que gauchiste, avec soit la présence, même minime d'O40, soit les différences entre Travaillistes modérés (tels la Présidente Fujihara ou bien le Vice-Premier-Ministre Ikarashi) et Travaillistes radicaux (tels le Premier Ministre Nakagawa) étant blâmés pour la discorde, bien plus que la frange de gauche de la coalition incarnée par le PC et IK (en lequel 2% des électeurs voient le principal problème de la coalition).

Passons maintenant à la seconde partie de ce sondage, visant à reconnaître quelles politiques du gouvernement sont populaires parmi la population Teiko.

Êtes-vous en faveur du Plan de Réforme de la Santé proposé par le gouvernement Nakagawa?

Très favorable: 33%
Assez favorable: 27%
Neutre/Ne se prononce pas: 12%
Assez défavorable: 17%
Très défavorable: 11%

L'une des premières grandes mesures du gouvernement Nakagawa, le Plan de Réforme de la Santé, toujours en discussion au sein de la Diète, est très populaire auprès des Teikos, réunissant 60% d'opinions favorables contre seulement 28% d'opinions défavorables. Rendant l'accès au soins plus aisé et moins cher, et premettant une meilleure prise en charge de certaines pathologies, ce plan est cependant décrié par l'opposition pour son coût parfois jugé prohibitif.

Êtes-vous en faveur de l'ouverture à l'adoption pour les couples homosexuels?

Très favorable: 20%
Assez favorable: 31%
Neutre/Ne se prononce pas: 14%
Assez défavorable: 23%
Très défavorable: 12%

Le sujet de l'ouverture de l'adoption aux couples homosexuels, une autre promesse de campagne de Nakagawa, est quand à lui bien plus controversé: Une très courte majorité des citoyens, 51% y est favorable, tandis que 35% y sont défavorables. Il convient de se rappeler que ces chiffres sont similaires à ceux de l'approbation du mariage homosexuel lorsque celui-ci fut fait légal au Teikoku il y a vingt-cinq ans, et qu'aujourd'hui, plus de 80% des Teikos sont favorables aux unions homosexuelles.

Êtes-vous en faveur de l'abolition de la peine de mort?

Très favorable: 32%
Assez favorable: 25%
Neutre/Ne se prononce pas: 11%
Assez défavorable: 18%
Très défavorable: 12%

L'une des promesses phares du PTR depuis plus de dix ans, l'abolition de la peine de mort reste un sujet modérément controversé, avec 57% des Teikos se prononçant en faveur de l'abolition, contre 30% souhaitant conserver la peine de mort au Teikoku. Peu pratiquée, la peine capitale est cependant encore défendue par le PPD qui y voit une mesure sécuritaire réduisant le crime dans le pays.

Êtes-vous en faveur de la mise en place d'un plafond sur les loyers dans les grandes métropoles?

Très favorable: 16%
Assez favorable: 23%
Neutre/Ne se prononce pas: 14%
Assez défavorable: 27%
Très défavorable: 20%

Parmi toutes les grandes mesures du gouvernement Nakagawa, celle-ci est de loin la moins populaire, réunissant 39% d'opinions favorables contre 47% de défavorables. Si les habitants pauvres des grandes villes se prononcent en majorité en faveur de ce plan, nombreux sont les Teikos de classes moyennes ou supérieures qui s'y opposent, y voyant une possible réduction de leur qualité de vie due à la prolétarisation des centre-villes qu'entraînerait ce plan, un argument avancé notamment par le PLT, ainsi que le parti O40 pourtant en coalition avec le gouvernement Nakagawa.
Image

Répondre

Retourner vers « Teikoku »