Caeturian World TV

Répondre
Avatar du membre
Serance
Dirigeant puissant
Messages : 472
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Caeturian World TV

Message par Serance » dim. janv. 20, 2019 1:06 pm

Image


Nouveau porte-voix de la démocratie luminescente Caeturienne sur la scène mondiale, le Caeturian World TV est une chaîne d'information agréée par les autorités sur des critères éthiques quant à la récupération et l'exploitation de l'information.

Caeturia WTV c'est l'engagement :
  • de respecter la dignité des personnes et la présomption d’innocence,
  • d' exercer la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles proviennent et d'appliquer un devoir de véracité et d'exactitude de l'information. Si du contenu ne saurait être identifié comme véritable, il ne peut être présenté comme une source confirmée,
  • de disposer d’un droit de suite, qui est aussi un devoir, sur les informations que nous diffusions pour faire en sorte de rectifier rapidement toute information diffusée qui se révèlerait inexacte,
  • de proscrire tout moyen déloyal et vénal pour obtenir une information.
En somme, cette dernière porte un regard impartial sur l'actualité internationale pour ainsi permettre, aux citoyens de la démocratie consumériste Caeturienne et d'ailleurs, d'adopter une opinion la plus juste possible, unique garante de la libre expression démocratique.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant puissant
Messages : 472
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Caeturian World TV

Message par Serance » mar. janv. 22, 2019 11:38 pm

Image


6 mars 2038 -Nuevo-Rio, tentative d'enlèvement sur une autorité de l'Eglise Néoriote, un bilan humain à 15 morts.


Image

Le quartier de l'Eglise, toujours bouclé alors que le village observe un couvre-feu le temps que les autorités ratissent la zone.


Que s'est-il passé à Santa Lucia?

Une question encore en suspend 5 heures après la fusillade qui a coûté la vie à 15 personnes. Des premiers éléments rapportés par notre équipe locale, on fait le point.
[+] Reportage à Santa Lucia.
Image
Santa Lucia, une petite commune de 400 habitants dans l'Ouest du pays.

Il est précisément 15h lorsqu'un commando d'une vingtaine de soldats fait irruption dans le village de 400 habitants. Lourdement armés, les terroristes mettent en place un barrage filtrant à l'entrée du village par le biais d'un poste mitrailleur. Ce même poste portera 8 minutes plus tard, un tir soutenu contre deux véhicules de police en fin de service, faisant couler le premier sang en tuant deux fonctionnaires de police.

Une violence reprise au cœur du village où l'hôtel de police était lui aussi attaqué par une dizaine d'individus. Les fonctionnaires sur place ont par chance eu le temps d'accéder aux armements lourds de l'armurerie et riposter à feu égal avec les assaillants.

Dans le même temps, un troisième groupe de terroristes a pénétré le village pour joindre l'Eglise de Santa Lucia où une célébration religieuse était en cours. Des miliciens de la Foi Catholique et un de leur leader se trouvaient dans l'édifice religieux pendant l'attaque, des coups de feu ont été échangés pour causer la mort de 3 terroristes et 3 miliciens catholiques.

Des premiers éléments de l'enquête, il semblerait que les assaillants soient affiliés au Sindicato de las Camisas Negras (SCN) après que différents écussons révolutionnaires ont été trouvés sur les corps de plusieurs terroristes.

Pourquoi Santa Lucia dans ce cas?

Le mariage qui était célébré dans l'Eglise du village comptait parmi ses rang un invité d'une certaine notoriété publique. Le père de la mariée n'est autre que le maire de Santa Lucia, Abilio Carzeras, ami de longue date de l'Archevêque Geronimo Rosales, guide spirituelle de la Milice Catholique et soutien inconditionnel de la Vice Royauté.

La venue de l'archevêque à l'occasion du mariage de la fille d'un membre de son entourage, semble donc l'objet de ce déferlement d'horreur au plus près des populations civiles.

Qui est Geronimo Rosales?

L'Archevêque Geronimo Rosales est connu dans le pays pour son soutien au régime et ses attaques virulentes contre les mouvements séditieux qui fragmentent la société civile, sa dernière allocution était en date du 14 février où il critiquait violemment les positions idéologiques du SCN lors d'une intervention dans une radio locale, écoutons.

Allocution de l'Archevêque Geronimo Rosales à la radio "Ave Maria" le 14 février dernier.

[...] Ce qu'il faut entendre, chers fils et chères filles, c'est que le Parti des Chemises Noires (SCN) est une ombre, animée par une âme plus noire encore et ambitionnant l'autodestruction du pays.

Dieu vous a fait l'égal d'autrui en tant qu'hommes, il nous a donné à tout à chacun les moyens de faire le bien pour autrui. En ce sens, nous sommes tous égaux et l'égalité nous est acquise. Notre condition est alors dépendante de ce que nous mettons en tant qu'Homme, pour l'améliorer.

Le terrain pentu et boueux sur lequel cette dissidence tente de vous amener vous fait croire à l'égalité par le collectivisme, par le renversement de l'autorité royale dont leur droit à l'accession et leur sagesse, sont offertes par notre Seigneur depuis tellement de générations, qu'en retracer une généalogie présentement me serait impossible.

Dieu souhaite l'égalité des coeurs et des biens par la générosité.

Il n'y a pas de générosité lorsque le collectivisme vous l'impose un fusil face à vous... Car Dieu a dit "Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes." Colossiens 3, verset 23.

L'égalité ne s'exprime pas dans l'envie d'accaparer les richesses de son voisin, pour ensuite en disposer à sa guise et juger que donner pareil à tous est bon, envier c'est pêcher. On ne construit rien de bon dans la libre expression de son pêché. [...]


Des propos, parmi d'autres, qui seraient selon toute vraisemblance, un mobile suffisant à la constitution d'une vendetta contre l'Archevêque Rosales. En dépit de nos sollicitations, l'Archevêque Rosales n'a pu donner d'interview à notre équipe, nous confiant devoir suivre un confinement très strict, imposé par les autorités locales qui craignent de nouvelles atteintes physiques contre cet homme d'Eglise.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant puissant
Messages : 472
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Caeturian World TV

Message par Serance » mar. févr. 19, 2019 10:35 pm

Image


16 avril 2038 - Guerre civile au Nuevo-Rio, les indépendantistes rallient leurs soutiens.


Image

Retour des dernières patrouilles de la Garde Royale, chargées de sécuriser le secteur de Quesada.


Les néoriotes ont cumulé les frayeurs ce jeudi 15 avril.

Sous couvert d’une alerte pour catastrophe naturelle, l’entièreté des ondes néoriotes a été monopolisée pour la transmission d’un message révolutionnaire se revendiquant de l’Ejercito de Liberacion Nacional (ELN).

Dans ce discours le Général Cavazos, dont les tests de reconnaissance vocale confirment son identité, revendique le leadership du principal mouvement d’indépendance du pays et appelle à une fracture identitaire.

A la tête d’une armée de plus de 2000 hommes (sources locales), l’ELN souhaite aujourd’hui se présenter comme l’alternative la plus crédible au pouvoir local qu’il ne juge que trop parenté avec les autorités léontariennes pour offrir un chemin nouveau au pays. Pour appuyer ses ambitions, l’état major de l’ELN entretient des opérations de communication parmi les plus larges possibles comme en atteste la diffusion d’un enregistrement sur la fréquence prioritaire d’une station météorologique ayant permis de faire souffler un vent révolutionnaire sur le pays.

La lutte des images est en effet au coeur des échanges entre les différentes factions du pays qui peineront à pérenniser leurs actions qu’après l’adhésion du peuple, et cela, en dépit d’une étendue verte tropicale recouvrant à plus de 80%. Dans cette optique, la capture d'une dizaine de soldats royalistes constitue un élément sérieux de propagande sur lequel le mouvement révolutionnaire saura s'appuyer.

Quelle posture adopter pour le Vice-Roi Domiciano De Villagómez?

La confrontation directe et armée avec les forces de l’ELN semble la meilleure option pour la Vice-Royauté Néoriote.

Décidée à incarner un renouveau après l’autonomie administrative et financière du territoire, celle-ci est désormais attaquée sur sa ligne politique parmi ce qu’elle avait de plus progressiste à offrir.

Prise entre le marteau socialiste du SCN et l’enclume des nationalistes et indépendantistes de l’ELN, le pouvoir vice-royal voit son destin intrinsèquement lié aux autorités religieuses du pays qui sont seules garantes de la température d’un alliage institutionnel que tous souhaite voir changer de forme…

Dotée d’une force armée par le biais de la MFC, d’une tribune publique et d’une légitimité sur la scène internationale après son concours dans la formation des nouvelles autorités religieuses Caeturiennes, les autorités religieuses du pays semblent constituer le dernier conservateur entre le peuple et un pouvoir local en pleine mutation.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant puissant
Messages : 472
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Caeturian World TV

Message par Serance » mar. mars 05, 2019 9:42 am

Image


14 juillet 2038 - Les autorités britones lancent un programme de recherche atomique sous les yeux d'une communauté internationale médusée.


Avec la fin de la Guerre des conteneurs au 11 février 2035 et la cessation de la licence d’exploitation de l’appareil militaire le plus controversé de cette dernière décennie, la Britonnie avait su paver le sentier de la paix de ses intentions les plus sincères auprès de la scène internationale et d’une coalition dont les ramifications avaient donné naissance à un conflit globalisé.

Ce conflit globalisé tant par la pluralité des acteurs à celui-ci que par la localisation insaisissable et généralisée des escarmouches entre bâtiments commerciaux et bâtiments de guerre, a entériné le Commonwealth dans une position de marchand d’armes international terroriste. Selon le commissaire aux affaires étrangères de l’époque Wilson Prime, le déficit de communication des autorités britones n’a pu qu’inviter à légitimer les agissements de la coalition à l’encontre des intérêts britons.

“Utiliser des moyens de navigation civils pour approcher des territoires destinés à être visés par des engins militaires équipés d’armements stratégiques, est un procédé logistique qui ne trouve son pareil que parmi les réseaux terroristes…” Le commissaire aux affaires étrangères Wilson Prime lors de son allocution du 25 janvier 2035 devant la presse Caeturienne après l’expression des craintes corporatistes pour la bonne santé du commerce sur les routes commerciales impactées par le conflit.

Face à une image ainsi dégradée, la Britonnie et ses alliés de l’Union Pan-Océanique ont su décrocher une victoire tactique tout en ne pouvant que concéder une victoire stratégique à la coalition par la ratification d’un traité de paix aux clauses imbibées du goût de l’armistice.

Ce traité de paix semble aujourd’hui encore nourrir un esprit revanchard chez les autorités britones, ce qui laisse planer plusieurs doutes sur la continuité d’une Concorde internationale et le bon déroulement de l’activité commerciale au nord de la Dytolie.

“Après la signature du traité, le territoire du Commonwealth n’a souffert d’aucune occupation et ses capacités industrielles lourdes, d’aucun démantèlement, la coalition a légitimé son action autour de l’arrêt de la production du Skorpion-Klub. Et ça a marché, le Royaume-Uni de Britonnie est définitivement passé au camp des agresseurs par l’instabilité qu’il menaçait de faire peser sur les principaux flux commerciaux maritimes en y intégrant des bâtiments militaires de fret et de commerce sous pavillon Briton !” (Prime).

Si le Conglomérat de Caeturia a toujours tenu à entretenir un positionnement souverainiste quant aux politiques nationales étrangères, il est pourtant forcé de constater que la récente déclaration du gouverneur de Lanfair, appelant à l’activation et la recherche d’un programme d’autodéfense atomique au Commonwealth, est une variable du monde économique qui éloigne le corporatisme Caeturien de ses enjeux Dytoliens par le risque de blocus et de conflit armé de moyen terme qu’il fait à nouveau peser sur la région.

Le Grand Protecteur aux Intérêts Corporatistes, Shawn Stewart, s’est exprimé au lendemain de l’annonce britone pour dénoncer ce qu’il déclare être “une véritable tentative de hold up” sur les politiques commerciales dans la région Algarbo-Dytolienne.

“On ne pratique pas l’autodéfense avec une arme qui tue la gouvernance démocratiquement élue ou non d’un pays, ses citoyens engagés pour le défendre, ses citoyens qui y vivent et le buffle qui s’y nourrit d’herbe grasse avant de finir dans nos assiettes…”
Effectivement, si le gouvernement briton se targue du fort soutien de sa population dans la réactivation du programme royal atomique, nous sommes obligés de constater que l’opinion publique a pris une part très importante dans la mise à terme des conflits géopolitiques passés comme il en a été question pour celui d’Aminavie au 3 février 2035, amenant le pouvoir militaire local à agir à contre-courant des instructions officielles d’état.

Image

Après la guerre des conteneurs, la Britonnie s'expose-t-elle à un nouveau conflit politique fatal aux flux commerciaux vers la Dytolie?


Par conséquent, on peut difficilement envisager, sous des conditions de consultation saine et arbitraire de chacun, qu’une majorité de personne encore traumatisée d’une guerre des conteneurs ayant globalisé le conflit et ayant entaché la réputation des britons à travers le monde, soit encore favorable à l’expérimentation d’un armement stratégique sous couvert d’une volonté dissuasive.

L’Empire Luciférien, qui a initié le conflit contre les autorités Britones, a été démantelé, les autorités Aminaviennes ont essuyé de plein fouet la violence de la guerre sur leur propre territoire, si bien que tous les experts s’accordent à dire que l’Aminavie ne retrouvera jamais plus sa capacité d’influence initiale.

Il n’y a aucune cohérence sur la menace brandie et entourant le Commonwealth.

La menace réelle est :
  • la chute des actions des sociétés britones associées ou non au projet de recherche atomique par le risque d'embargo économique qui peut à termes les cibler,
  • le recul des investissements sur les territoires du Commonwealth de crainte d’un nouveau conflit/blocus après un précédent conflit encore en date de 2035,
  • la mise en application d’un blocus empêchant l’escale de navires marchands dans les principaux ports du Commonwealth, particulièrement sur les voies commerciales Sud-Algarbéennes et Nord-Dytoliennes.
En définitive la menace, c’est le Commonwealth et sa capacité à réitérer un goût aveugle pour le développement d’armements stratégiques qui ne trouvent leur efficacité que dans une utilisation offensive.

Avatar du membre
Serance
Dirigeant puissant
Messages : 472
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: Caeturian World TV

Message par Serance » mar. mai 14, 2019 6:03 pm

Image


10 février 2039 -Zoom sur la Valdaquie: Super héros ou pantin désarticulé?


Image

La Valdaquie, quel partage entre ses ambitions et ses moyens?


Une croissance admirable, un potentiel militaire inclassable, la Valdaquie semble cumuler les atouts nécessaires à la constitution d’un puzzle de 500 pièces et qui le positionnerait en qualité de premier arbitre sur l’espace dytolien.

Mais tel l’affamé qui mange la poule avant d’en manger les oeufs, la Valdaquie ne va-t-elle pas trop loin et trop vite?

Contraste économique national où les revenus moyens par an et par habitant n’excèdent pas 2000 dollars avec une favelatisation de zones urbaines, fracture identitaire et culturelle, climat séditieux et éclatement de l’autorité sous plusieurs factions armées, déclaration de guerre et conduite d’opérations armées en territoire limitrophe de Dobrogévie, jeu d’épaule avec la première puissance économique mondiale Lébirienne, la Valdaquie entamerait-elle son capital santé dans une traversée en Haute Mer où elle a préféré surfer avec le gouvernail de son navire plutôt que le manœuvrer habilement?

La cellule aux perspectives financières de la Bourse Norman-Flenck est formelle: on peut être premier de la classe et récolter des avertissements: la Valdaquie, vedette Dytolienne de la croissance avec l’Ennis, néglige les acteurs économiques qui verrouillent l’espace commercial céruléen tout en rendant difficilement supportable l’impulsivité et la témérité de ses actions politiques et militaires, venant embraser une région après le lancement des opérations militaires en Dobrogévie.

“La Valdaquie entretient une multiplicité de points chauds en Dobrogévie et en Cérulée. A des distances plus ou moins frontalières, ces points chauds vont venir compliquer les échanges commerciaux dans la durée, sur cette région.”

Là où la Valdaquie se veut facilitateur d’échanges sous l‘impulsion qu’elle a souhaité donner à la Dytolie, elle est paradoxalement une source d’incertitudes pour la stabilité régionale qui viendra limiter les investissements et les échanges dans la région aux regards d’une situation rendue tendue par la présidence Ursachi, notamment sur les dossiers Lébirien, de Dobrogévie ou encore du traçage de la Route de la Soie dont le jeu Valdaque sur la région pourrait l’exclure des retombées commerciales.

La conduite Valdaque est de nature à rendre aphone les organisations où elle se trouve, à commencer par la Communauté des Nations Dytoliennes et à l’inscrire dans le jeu de puissances étrangères qui l’ont jusqu’ici occultées.

L’étalement du dossier Valdaque vient effectivement obliger le Conglomérat de Caeturia à porter un regard nouveau sur sa géopolitique, après l’annonce faite par voie de presse valdaque d’aménager une base militaire en Dorimarie pour appuyer l’assise de son allié Dorimarien, en difficulté sur le plan économique et politique après sa perte d’autorité sur la région, portée par de nouveaux acteurs.

La présence militaire Valdaque sur les ruines encore fumantes d’une nation de feu l’OOD, est une manifestation supplémentaire à l’échec de cette dernière profitable aux autorités valdaques, véhiculant l’image mondiale d’un acteur de la région Sud, sous protection tutélaire extra-continentale.

Transpirant de la presse valdaque, le pays entretient d’importants projets pour son hégémonie sur le monde.

Mais in fine, la Valdaquie ne nous laisse matière qu’à traiter de son potentiel et non de ses acquis qui, au niveau national, restent encore très fragiles.

La Valdaquie veut traiter d’égal à égal avec le Lébira et d’autres nations du nouveau-monde alors que sur l’échelle du trafic d’influence, la Valdaquie sera sans cesse ramenée aux zizanies qui l'accompagnent. La faute à un étalement de la présence valdaque sur une pluralité de dossiers épineux qui vont l’isoler du monde intellectuel, en critique ouverte sur le marquage dure de sa politique étrangère, ôtant de sa crédibilité à nourrir des intérêts communs avec autrui…

Les autorités Caeturiennes ont condamné la volonté Valdaque de se positionner comme “rempart protecteur” de Dorimarie là où la Valdaquie s’est posée comme une menace crédible sur la paix mondiale.

D’autres sorties moins formelles mais très remarquées, ont amorcé l’hostilité naissante entre l'Administration Azevedo et la Présidence Ursachi comme celle du Grand Protecteur aux Intérêts Corporatistes, Shawn Stewart.

“Si le président valdaque Petru Ursachi a l’ambition d’aspirer le monde, ce sera par le biais d’une pute valdaque. Peut-être bien l'une des rares institutions fréquentables de ce pays.” Shawn Stewart, GPIC

“La seule opportunité que puisse se créer un Valdaque en Dorimarie, c’est celle de sous-louer une base navale militaire de métropole à la flotte corporatiste du CCDYTCOM, qui va se renforcer pour défendre les intérêts stratégiques du Conglomérat en Cérulée...” Salvatore Tircazes, membre du Conglomérat de Lazerotte.

“La Valdaquie, ce fruit gâté et batardé de peu avec le Natolique, prive de contenu et de légitimité la CND en faisant germer la pourriture là où elle pose sa main #Dobrogévie #CND #Route-de-la-Soie #Mur-de-la-honte-anti-roms #PAS-CHEZ-NOUS”. Steeve Boggerman, Responsable de l‘observatoire national du développement social et économique Caeturien.

En définitive, nous assistons à une conflictualité grandissante des rapports autour de la Valdaquie qui nous laisse à penser que tout reste à prouver pour elle, elle qui souhaite développer une dynamique commerciale sûre au coeur de Cérulée...

Répondre

Retourner vers « Chaînes TV mondiales »