[Contact] Écrire à un organisme international

Avatar du membre
Alex Scker
Maitre du monde
Messages : 2600
Enregistré le : ven. févr. 08, 2013 7:40 pm
NJ V3 : Mayong
NJ V4 : Dhosa

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Alex Scker »

Gains sur exploitation de gisements
Dhosa

Année des gains : 2039
Niveau Technologique d'extraction en OR de votre pays : NT2
Production totale annuelle dans votre pays : 10 t/an
Part prélevée en nature : 2,77 t/an

Total annuel des gains : 2,77 t/an (gisements naturels)

Note MJ : Validé

Avatar du membre
Jose-Christ
Dirigeant puissant
Messages : 540
Enregistré le : jeu. avr. 11, 2019 1:44 pm
NJ V3 : Makengo, puis Laagland.
NJ V4 : Makengo

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Jose-Christ »

Gains sur exploitation de gisements
Makengo

Année des gains : 2039
Niveau Technologique d'extraction en OR de votre pays : NT2
Production totale annuelle dans votre pays : 114.93 t/an
Part prélevée en nature : 37.93 t/an

Total annuel des gains : 37.93 t/an (gisements naturels)

Note MJ : Validé

Avatar du membre
Siman
Maitre de l'univers
Messages : 5064
Enregistré le : lun. déc. 31, 2007 6:04 pm
NJ V3 : Raksasa

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Siman »

Acquisition sur le Marché
Pays acquéreur : Royaume de Kars

Somme déboursée (3) (monnaie nationale) : 15 000 000 000 £K

Cours (1) de sa monnaie en dollars universels [x/$] : 0,72 £K/$ (lien)
Cours (2) de l'Or en dollars universels : 93 000 $/kg (lien)

Or (kg) acheté = 116 129,03 soit 116,13 tonnes

Financement : Kars Investment Fund (KIA)


Note MJ : Validé

Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 917
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Serance »

Image


De: Miguel Azevedo, administrateur du Conglomérat de Caeturia
Pour: Qui de droit, F. Int. pour le Droit des Entreprises et Salariés [FIDES]

Excellences,

Je vous écris ce jour pour attirer votre attention sur les récents bilans annuels de votre organisme portant mesure de la confiance entre les investisseurs et mon Administration.

En effet, si le Caeturia demeure une terre profitable à l’arrivée d’investisseurs étrangers, nous pouvons raisonnablement penser que la promotion pour l’attractivité de notre territoire n’ait été répercutée de façon exhaustive.

Le Conglomérat de Caeturia, porté par ma voix, a initié en 2039 l’instauration d’une double monnaie: la monnaie nationale associée à une monnaie internationale unique sur un large ensemble de nations appartenant à la région Panolgarienne, un ensemble qui comprend le Caeturia, le Westrait, le Nuevo-Rio, les Panoa et le Berlim.

Cette monnaie internationale unique, positionnée sur un taux de change élevé, constitue un levier d’attractivité des sociétés importatrices de nos territoires qui se décline en trois axes principaux:
  • des facilités d’approvisionnement et d’importation des entreprises signataires de l’EEH Panolgarien par le recours à une monnaie internationale unique forte,
  • des facilités d’échanges commerciaux au sein même de l’EEH Panolgarien par le recours à une monnaie internationale unique,
  • la possibilité de maintenir la compétitivité des produits fabriqués au sein de l‘EEH Panolgarien et exportés par leur facturation sous la monnaie nationale (plus faible que le Dolgar),
Cette harmonisation monétaire, rejointe par de nombreux états Panolgariens (et comptant parmi les plus dynamiques!) est une opportunité commerciale qui doit être portée à l’attention des investisseurs étrangers, pour identifier l’EEH Panolgarien comme une zone économique prospère et dynamique.

Là où votre organisme porte encore de la lumière sur feu l'OOD, nous l'invitons à s'intéresser à l'ère du temps, désormais animé par l'EEH Panolgarien.

Je me tiens à votre disposition pour tout complément d'informations vous aidant à identifier l’intégration du Dolgar et la création d’un EEH en Panolgarie, comme réelle opportunité à l’investissement,

Vous remerciant par avance de la considération que vous voudrez bien porter au travail des acteurs à ce projet,

Miguel Azevedo, Administrateur du conglomérat de Caeturia

Avatar du membre
Thunderoad
Maitre de l'univers
Messages : 7048
Enregistré le : sam. janv. 26, 2013 1:37 pm
NJ V3 : 1) Danmaya - 2) Hokkaido
NJ V4 : Commonwealth

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Thunderoad »

Gains sur Exploitation de Gisements

Pays : Athabaska

Années des gains : Depuis 2036
Niveau Technologique d'extraction en or : NT3
Production totale annuelle : 29,8 Tonnes
Part prélevée en nature : 100 %

Total des gains : 119,2 Tonnes sur les années 2036+2037+2038+2039

Explications supplémentaires : La compagnie Kinship KK est sous contrat avec l'état fédéral de l'Athabaska rachetant chaque année l'intégralité de sa production au double du cours mondial avant de lui-même le revendre aux réserves et banques centrales d'Aleka et de Britonnie au triple du cours mondial actuel !

Note MJ : Validé

Avatar du membre
Kawashi Komoto
Dirigeant impliqué
Messages : 160
Enregistré le : lun. mars 04, 2019 12:02 pm

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Kawashi Komoto »

Échange entre pays
Pays acquéreur : Shinkyôko
Pays débiteur : Makengo
Détail de la transaction : Achat qui fait suite à la signature de ce contrat.
10 Tonnes par an pendant 5 ans.

2041 : La Banque du Shinkyôko verse au Makengo $880.000.000 soit 74.576.271.186.40₭¥ pour 10 tonnes.

Note MJ : Validé pour 2039. Reposter avec datation pour les prochaines fois.

Avatar du membre
Cyrus
Dirigeant puissant
Messages : 621
Enregistré le : lun. déc. 22, 2014 5:35 pm
NJ V3 : Oranje
NJ V4 : Chikkai (anciennement Teikoku)

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Cyrus »

De: Shigeru Hayada, Représentant à la Diète du Teikoku, Président de la Commission au Tourisme
A: Qui de droit pour l'Office International du Tourisme (OIT)

Excellences,

Je vous écris cette lettre afin de faire part d'une correction que la Commission au Tourisme de la Diète du Teikoku estime nécessaire quand à votre dernière étude sur le nombre de touristes accueillis dans les divers pays du monde au cours de l'année 2040. Dans cette étude, le Teikoku est en effet classifié comme ayant une politique "libérale" à l'encontre du tourisme, ne faisant pas particulièrement d'efforts ni dans le sens d'accueillir plus de touristes, ni dans le sens d'en limiter la venue.

A mon humble opinion, ainsi qu'à celle des membres de la Commission au Tourisme de la Diète du Teikoku, cette classification est erronée, et nous souhaiterions voir le Teikoku être reclassifié comme ayant une politique volontariste envers le tourisme: Au cours des dernières années, particulièrement sous le gouvernement du Premier Ministre Ishizuka, de nombreuses initiatives ont été mises en place pour mettre en valeur la culture Teiko à l'étranger afin d'inciter à la venue de touristes, telles que la création de L'Agence de Protection du Patrimoine visant à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine Teiko, ou encore via Des programmes visant à aider à l'apprentissage de la langue Teiko par les étrangers.

De plus de nombreux autres efforts ont été faits plus directement afin d'inciter les touristes à choisir le Teikoku comme destination de voyage, à commencer par la création d'un Guide Touristique à destination des étrangers visitant le pays, mais aussi et surtout par la cration du programme Discover Teikoku, visant à créer de nouveaux circuits et opportunités pour les touristes au Teikoku, afin d'accueillir de plus en plus de visituers dans notre beau pays.

En espérant que cette lettre vous aura fait reconsidérer votre opinion,

Salutations distinguées,

Shigeru Hayada.
Image

Avatar du membre
Alexandre
Dirigeant puissant
Messages : 647
Enregistré le : mar. févr. 05, 2019 10:09 pm
NJ V4 : Royaume de Flavie

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Alexandre »

Image
ROYAUME DE FLAVIE


À : qui de droit, O.I.T
Date : 4 mars 2041
Canal : diplomatique
Object : Chiffres et indices de l'O.I.T

Excellences,

Le Royaume de Flavie porte une attention toute particulière au travail conduit par l'OIT et la publication annuelle des chiffres et indices liés à l'attractivité touristique des pays du monde. Consciente de l'importance d'indicateurs mondiaux de repère, la Flavie apporte une grande crédibilité aux chiffres publiées.

Toutefois, le Royaume de Flavie souhaite faire part de son étonnement de voir que, dans le cadre du précédent rapport, elle ait été qualifiée de réticente à l'accueil de touristes, cela même alors qu'une importante et abondante politique d'ouverture d'une part, et de libéralisation touristique a été conduite. Afin de mieux permettre à votre notre institution d'apprécier cette politique, le Royaume de Flavie souhaite apporter quelques informations essentielles.

Tout d'abord, depuis maintenant près de 2 ans, la Flavie a lancé un ambitieux et important programme pour la promotion du tourisme. Dans le cadre de ce programme, la Flavie a participé au concours des merveilles du mondeelle a pu mettre en avant une partie de son patrimoine.

Conséquence du programme, la Flavie a créé une fondation du patrimoine avec la vocation de promouvoir, dé-fendre, protéger et développer le patrimoine.

Par ailleurs, dans le cadre d'une politique commune avec la préservation du patrimoine naturel, la Flavie s'est engagée sur la voie d'un développement commun de l'île d'Aurora notamment avec un Office de l'Aurora Septentrional.

Autre temps fort de la promotion du tourisme, la réforme des titres de séjours dont le titre relatif aux touristes ainsi que ses décrets d'application. Cette réforme doit également permettre d'éviter que le Royaume de Flavie ne souffre d'une mauvaise publicité alors même qu'il est l'un des pays les plus stables de Dytolie et que l'ouverture et le libéralisme sont deux mots qui occupent une très large partie de la vie politique et de la presse du pays, qui ne saurait dès lors plus raisonnablement passer pour un pays fermé ou réticent.

Si le Royaume de Flavie ne conteste pas les chiffres, Il trouve la qualification de "réticente" particulièrement sévère et qui pourrait à elle seule nuire à sa politique touristique et d'ouverture vis-à-vis de la scène internationale alors que la Flavie souffre d'une image négative erronée qu'elle n'a de cesse depuis trois ans de s'efforcer d'essayer de gommer. S'agissant d'une politique particulièrement médiatique, et non pas d'une politique isolée, peu abondante ou peu médiatisée, le Royaume de Flavie, s'il reconnait que l'importance du travail de l'OIT ne lui permet pas de tout voir, ne peut se résoudre à croire que pas un seul de ces nombreux sujets n'ait jamais pu remonter aux oreilles de votre noble institution. C'est pourquoi, à la lumière de tous ces éléments et de la situation réelle de l'ouverture du pays, le Royaume de Flavie demande officiellement à cette noble institution de bien vouloir revoir son jugement quant au qualificatif associé au Royaume de Flavie.

En espérant que ces quelques informations vous permettront d'analyser plus justement la situation réelle en Flavie.

Bien cordialement
Josepha Devignes
Ministre de la Diplomatie et des Affaires Extérieures
Robin AUGUSTE
Ministre de la Culture, du Patrimoine et des Sports
Royaume de Flavie

Avatar du membre
Serance
Dirigeant vénéré
Messages : 917
Enregistré le : dim. avr. 29, 2018 2:20 pm
NJ V4 : Caeturia

Re: [Contact] Écrire à un organisme international

Message par Serance »

Image


De: Miguel Azevedo, en qualité de PDG de Stellario Corporation.
Pour: Qui de droit, F. Int. pour le Droit des Entreprises et Salariés [FIDES]

Excellences,

La société que je représente s’en remet à vous pour trouver justice dans le versement des sommes contractuelles qui la lient aux autorités

Effectivement, nous avons en date du 22 août 2039, conclu auprès des pouvoirs publics panéens, un contrat de vente portant sur la fourniture d’une flotte militaire à la force d’autodéfense des Panoa.

Soucieuse d’achever un processus d’indépendance 36 envers la métropole, acté lors du Sommet de Choriani, la République des Provinces-Unies des Panoa avait sollicité avec ardeur notre organisation, pour la constitution d’une flotte composée de 17 bâtiments de guerre et plusieurs dizaines d’avions et hélicoptères.

Cette commande conséquente, devait s’étaler sur un calendrier rigoureux prenant fin en 2044.

Sans jamais faillir au calendrier défini, les entreprises Stellario ont honoré chacun de leurs engagements contractuels en fournissant au 31 décembre 2040, les 10 aéronefs, les 5 frégates ainsi que le croiseur prévus à l’échéancier de la commande. A commande exceptionnelle, politique tarifaire exceptionnelle puisque les Provinces-Unies des Panoa n’ont eu à l’ouverture de la commande, qu’à uniquement verser les montants afférents aux coûts des matières premières et aux prévisionnels des coûts de production.

Cette tarification épargnait alors à Aurora, un versement complet des sommes sur l’année. Le reliquat des sommes dues au titre de la commande (coûts de production réels et prix de vente) intervenait sur un calendrier étendu.

Une volonté commerciale, d’autant qu’à l’ouverture des négociations, les autorités panéennes s’étaient accordées pour réviser à la hausse le montant de la transaction, si cela lui permettait de percevoir l’équipement au détriment des autorités ennissoises.Débutée le 31 décembre 2040 après l’ouverture de la commande au 22 août 2039, la sortie des premiers navires Panéens au sein des chantiers navals Stellario ne s’est à ce jour, pas accompagnée du versement des sommes dues à notre département financier.

Concernant pas moins de 6 bâtiments militaires et le double d'aéronefs (1 croiseur, 5 frégates et 10 avions de chasse) le préjudice prévisionnel enregistré est à ce jour de 950 millions de Caeturi (soit 425 millions de dollars) pour notre Groupe, hors prix de vente.

N’ayant identifié aucun manquement de notre part, à la relation contractuelle qui nous lie aux autorités panéennes, alors même que celles-ci ont bloqué le processus de rétribution autour de cette commande, nous prions votre instance de reconnaître le préjudice subi par notre entreprise, de minorer la note de fiabilité des autorités panéennes sur la scène internationale, et enfin d’appuyer notre demande de restitution des bâtiments de guerre, pour permettre leur revente aux autorités du Nuevo-Rio et de l’Uassan qui honoreront les sommes dues sur une courte échéance.

Soucieux de vous permettre un jugement clairvoyant et une posture des plus justes, je me tiens à votre disposition pour tout complément d'informations,

Vous remerciant par avance de la considération que vous voudrez bien porter à ma requête,

Miguel Azevedo, PDG de Stellario Corporation

Répondre

Retourner vers « Commerce, économie, statistiques »